Chronologie des Sectes Génovores

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher




CultStealer banner center.png
CultStealer banner left.jpg
CultStealer banner right.jpg
DecoMetalBarLarge.png
CultStealer sign side.png
CultStealer sign side.png
DecoMetalBar.png
DecoMetalBar.png
CultStealer symbole.pngCultStealer symbole.png
Deco-dark-angel-13.pngDeco-dark-angel-13.png
CultStealer flag.png
CultStealer side column.png
CultStealer gothic.jpg
CultStealer side column.png

Seuls les agents impériaux des plus hauts échelons ont une idée de l’ampleur de la propagation du Fléau Génovore au sein des domaines de l’Humanité. Pour chaque nouveau secte exposée au grand jour, que ce soit au cours de sa propre ascension ou dans les feux de l’extermination, d’autres se terrent dans les sombres recoins de la galaxie, attendant leur heure.

Les Dynasties Cachées
C. M40 Pré-Classification Impériale Formelle
  • La Pyropurge

La Pyropurge de Jauseth Septima est supposée totale. En faisant usage de moyens psychiques, l’Inquisiteur Puritain Dethrec Balthagar et ses alliés de la Deathwatch délogèrent jusqu’à la dernière trace d’infection Génovore sur la planète. Or, un hybride de quatrième génération portant le germe Xenos avait quitté le monde trois semaines plus tôt à bord d’une navette à cryomodule, avant de revenir plus tard. Trois ans après la mort de l’Inquisiteur Balthagar, Jauseth Septima est à nouveau submergée.

  • Les Métropoles Infestées

Le Monde Capital de New Gidlam tombe sous le joug du Culte de la Ruche. Les génésectes naissantes s’emparent tout d’abord des niveaux inférieurs de chaque cité, puis infecte l’aristocratie qui mène une existence privilégiée dans les hautes tours des Cités-Ruches. Les gangs qui ont établi leurs territoires dans les niveaux les plus bas se battent comme des lions, unis face à une plus grande menace, mais sont finalement submergés. Les exportations humaines principales de New Gidlam, de compétents éleveurs de cafard à soie et des recrues pour l’Astra Militarum, répandent l’infection du Culte de la Ruche sur les mondes en bordure du domaine Impérial jusqu’en son cœur, propageant de nouvelles infestations. En moins d’une décennie, les plus gros Mondes-Ruches du Segmentum Solar sont assaillis par la Secte Génovore naissant et le cycle guerrier recommence.

  • Mort dans la Jungle

Moraz III, un Monde Hostile couvert de jungle carnivore, est frappé par l’épave du vaisseau-ménagerie d’un Libre-Marchand. Un Génovore, unique rescapé de la cale du vaisseau infecte la population locale et engendre le Culte Veridian. Toutefois, tous les membres de la dynastie sont tués quand un régiment de Catachan utilise Moraz III comme monde d’entraînement pour ses tactiques de traque. Seuls les Génovores en réchappent. Une fois que les Catachans ont quitté la planète, les Xenos émergent à nouveau, devenant vite les prédateurs alpha de la jungle et s’emparant de Moraz III.

  • Le Dernier Hiérarque d’Evergrind

Privé de son Patriarche et de son Magus après une frappe de la Marine Impériale, le Culte des Sauveurs Stellaires prend à tort une pluie de météores longue d’une semaine comme le signe d’un salut imminent. Son dernier hiérarque, le Primus Adamant, considère les étoiles filantes dans le ciel d’Evergrind comme la confirmation que le ravissement stellaire est proche, l’autoproclamé Dernier Hiérarque, Primus Adamant, met en œuvre ses plans de conquête. La nuit de la grande insurrection, chaque cité et chaque ferme à la surface d’Evergrind est éclairée par les feux de la révolution tandis que le soulèvement de la secte provoque un véritable carnage.

L’ascension de la secte s’embrase telle une allumette. Des émeutes éclatent dans chaque quadrant tandis que les citoyens, saisissant l’occasion de voler, tuer et incendier, se vengent de siècles d’oppression. Pendant les combats, le Primus Adamant est tué par une équipe d’arme lourde retranchée, et sa perte fait perdre toute cohésion à la secte. En une lunaison, la planète a régressé à un stade de tumulte post-apocalyptique peuplé de tribus belliqueuses, de pillards solitaires et de prédateurs semi-Xenos. Les appareils assez fous pour se poser sur Evergrind sont vite mis hors d’état puis accaparés, ainsi que leurs passagers par la secte atavique privé de chef.

  • Un Destin Inéluctable

Une force de frappe de Gardiens Noirs du Vaisseau-Monde Ulthwé s’abat sur la station spatiale gyroscopique Delugen. Le Prophète Anathroelle Starseeker mène ses guerriers dans les coursives de la station. Ils y éliminent méticuleusement le Culte Tendricus, passant chaque humain qu’ils trouvent au fil de l’épée. Le signal de détresse astropathique de la station atteint une flotte de Black Templars et tandis que les Asuryanis achèvent les derniers humains de Delugen, les torpilles d’abordage des Space Marines percutent la station. Les Aeldaris d’Ulthwé sont repoussés et les rares survivants de Delugen s’échappent. En un an, les symboles du Culte Tendricus ont été vus sur une douzaine de planètes, y compris le Monde Vierge Aeldari de Virgose.


M41 Classification et Conséquences Graves
  • L’Anomalie de Ghosar Quintus

L’Inquisiteur Chaegryn de l’Ordo Xenos enquête sur les rumeurs d’une religion secrète sur un planétoïde minier du système Ghosar. Avec quelques Tempestus Scions réquisitionnés, il rapporte de nombreuses anomalies avant de prétendre subitement que tout est conforme, sa dernière missive suivie d’un silence préoccupant. La Deathwatch enquête tout d’abord avec un groupe restreint d’agents, puis, après leur disparition, en force. Le Chapelain Cassius constitue une Équipe d'Extermination Aquila et lance une mission de chasse et destruction. Il découvre que la Grande Fosse de Ghosar Quintus est littéralement envahie par le Culte de l'Empereur à Quatre Bras, le centre d’une toile d’infestation industrielle qui s’étire à travers le secteur et bien au-delà.

  • La Frappe de Vitria

La preuve d’une infestation Tyranide est découverte sur Vitria, un monde de verrebéton. Un peloton de Kappic Eagles se trouve aux prises avec des Génovores rôdant dans les panneaux d’habitations brisés. Ils engagent le combat contre les Xenos jusqu’à affronter un Lictor. La bête est tuée et sa tanière examinée. Ses murs sont couverts de prophéties alarmistes, des phrases inscrites avec du sang et faisant étant de tueurs innombrables venant d’au-delà des étoiles, de la mort incarnée, et du "Grand Dévoreur". Parmi ces écrits revient inlassablement le même mot : Cryptus.

  • Une Unique Graine

Le cargo Pegasine, détruit par l’artillerie d’une corvette de l’Ordo Xenos, chute en vrille à travers le ciel du monde frontalier Hopefoster. La plupart des débris se consument, mais la plus grande section atterrit plus ou moins intacte. Après de longues semaines à se régénérer, un unique Génovore émerge de l’épave. Il devient le Patriarche du Couvain du Vide, et après un siècle d’expansion sans entrave, sa secte se soulève et submerge toute la planète.

  • Le Noueux

Sur le Monde-Forge d’Ecovoria, l’individu arachnoïde appelé le Noueux devient un croque-mitaine populaire pour effrayer les enfants de la classe ouvrière et les faire obéir. Hélas, une once de vérité subsiste dans la légende de ce monstre souterrain revêtu de peau humaine. Dix générations après que la première grande-demoiselle a averti ses pupilles que le Noueux viendrait les enlever, d’énormes dolines apparaissent sur tout Ecovoria. Des galeries avaient été creusées en secret sous chaque complexe de forges et de manufactorums, si vastes que des portions entières de la croûte terrestre sombrent. Des sectateurs Génovores aux membres noirs surgissent de chaque tanière en nombres impossibles, fauchant les manipules Skitarii envoyés mettre en quarantaine chaque doline, avant de s’en prendre aux civils. Parmi le carnage rôde le Patriarche qui avait donné naissance au mythe du Noueux, les lambeaux attachés à son épine dorsale volant aux vents de la guerre ouverte.

  • Le Sin of Damnation

Le Sergent Lorenzo, un fin tacticien des Blood Angels, mène deux escouades de Terminators à bord du Sin of Damnation. Dans ce Space Hulk légendaire, les Blood Angels lavent la honte de la défaite passée de leur Chapitre, en libérant un poison qui tue dix mille Génovores en hibernation dans les recoins caverneux du béhémoth. Ce faisant, les Space Marines empêchent les organismes d’avant-garde de se répandre parmi les étoiles, et étouffent ainsi dans l’œuf des milliers de sectes potentielles.


M41 La Domination Promise

Peu après que le rapport de mission des Kappic Eagles sur Vitria a atteint le Commissariat, le système Cryptus reçoit des renforts de Cadians, des Sœurs de Batailles et du Militarum Tempestus. La zone appelée Bouclier de Baal, le cordon spatial protégeant le Monde Chapitral des Blood Angels, est placée sur le pied de guerre juste à temps. Les avertissements trouvés sur Vitria s’avèrent fondés, car des vrilles de la Flotte-Ruche Léviathan s’étirent pour consumer toute chose vivante dans le système Cryptus, à la population surabondante. Dès que les innombrables Bio-vaisseaux de la flotte-vrille de Léviathan franchissent le bouclier de glace de l’Aegis Diamando, la corruption du Monde Capital d’Asphodex éclate au grand jour. La famille dirigeante de la principale métropole d’Asphodex a depuis longtemps été infestée par l’immense Génovore appelé Rejeton de Cryptus, et son aristocratie œuvre à défaire tout ce que l’Astra Militarum a accompli. Lorsqu’une flotte Blood Angel du système Baal voisin arrive pour prêter main-forte aux défenseurs désespérés, le Capitaine Arenos Karlaen des Archanges mène ses frères dans les sous-sols de la cité au cours d’une série de batailles qui prennent de l’ampleur jusqu’à ce que le Rejeton de Cryptus soit tué et son vil couvain mis en pièces parmi les étoiles.

  • Xénoguerre

Une Secte Génovore grandit dans l’ombre du monde épave Dakka du secteur Octarius. Les Orks du mont Mekaniak sont médusés par l’énorme Gargant Clawbeast, un monstre de métal violacé doté de six membres. Lorsque les Premiers-Nés Vostroyens s’abattent pour tuer le souverain de la planète, Gurnmek du Poing eud’Fer, Clawbeast est déployé avec des effets terrifiants. Les Vostroyens sont envoyés en compagnies entières de chars Devil Dog pour dessouder le Gargant, et parviennent à l’arrêter, avant que son ventre s’ouvre et répande des centaines de Génovores dans les rangs de l’Astra Militarum. Les Xenos éventrent les blindés et font un festin de l’abondance de chair qu’ils renfermaient.

  • Le Bien Suprême Corrompu

Un Génovore de la Flotte-Ruche Gorgone atteint le monde Sept des T’au de Ksi'm'yen. La créature est capturée par les scientifiques de la Caste de la Terre, puis soumise à une analyse poussée, où un modeste travailleur finit par se voir implanter une portion de germe. Les êtres grotesques qui apparaissent dans les laboratoires sont perçus comme des curiosités par la Caste de la Terre avide de connaissance, car l’approche des T'au vis-à-vis des autres espèces est fondée sur le concept de la tolérance. Lorsqu’une sanglante dissidence éclate parmi les divisions de recherche, la Caste du Feu est appelée en renfort et découvre que plusieurs installations souterraines sont envahies. Ksi’m’yen est consumé par la guerre, et mis sous quarantaine pendant dix ans avant que l’excentrique Éthéré Aun’ghol ne le déclare productif et vierge de toute souillure.

  • Infestation et Épidémie

Le Culte Ténébreux se trouve infesté au lieu de jouer les infestateurs, lorsque son gros-porteur est avalé par une tempête Warp qui le conduit en périphérie du Jardin de Nurgle. La secte découvre la véritable signification du parasitisme et de l’horreur. Finalement, le Grand-Père des Épidémies permet à la secte de revenir dans l’espace réel, horriblement altéré et prêt à servir les desseins maladifs de son nouveau maître.

  • Un Cadeau Empoisonné

Sur l’Agri-Monde de Cornucopia, une vrille de la Flotte-Ruche Béhémoth provoque l’émergence d’une Secte Génovore appelée les Élus Stellaires. La 8e Compagnie des Ultramarines balaye l’insurrection à grand-peine, des Marines d’Assaut abattant leurs Épées Tronçonneuses sur les Génovores et leur engeance jusqu’à ce qu’il n’en reste plus un seul vivant. Le Gouverneur Planétaire, Udo Ingloriam, envoi un cargo rempli de Goliath jusqu’à Masali, l’Agri-Monde jumeau de Cornucopia au sein d’Ultramar. Ce n’est que lorsque les véhicules s’avèrent pleins de Génovores, scellés dans d’antiques caissons de stase pour éviter toute détection, que se révèle au grand jour la trahison de Udo Ingloriam. La 8e Compagnie retourne sur Cornucopia, mais elle est presque détruite face à la puissance des Élus Stellaires. Sur ordre du Maître de Chapitre Marneus Calgar en personne, la planète est requalifiée Perdita et soumise à l’Exterminatus.

  • L’Ombre du Leviathan

Des rapports font état d’une nouvelle Flotte-Ruche, émergeant non pas dans un secteur, comme Kraken et Béhémoth, mais dans une douzaine de secteurs à la fois. Une vague d’insurrections balaye le Segmentum Solar. Des centaines de Sectes Génovores éclatent au grand jour en un mois de Terra standard. La Deathwatch, trop étirée pour endiguer ces conquêtes subites, requiert l’assistance des autres Chapitres de l’Adeptus Astartes, en vain.

  • Irrécupérable

Soharia, une planète poussiéreuse mais riche en adamantium, est victime d’une infestation du Culte de la Griffe Rouillée. Sectee nomade, il ne fait guère d’efforts pour cacher son influence grandissante. Le Gouverneur Planétaire Endst, répugnant à informer les autorités compétentes et donc à inviter l’Exterminatus sur son monde chéri, recourt à des mesures drastiques.

Après avoir procédé à des bio-scans systématiques via sa myriade de Servocrânes, Endst entreprend de trier ceux qui ont échappé à la corruption génétique Xenos de ceux qui pourraient être compromis. Il opère en secret, car la nouvelle de l’insurrection d’une Secte Génovore lui est parvenue depuis le monde voisin de Ghord Ninth, et il craint de déclencher un véritable soulèvement. Les individus indemnes sont conduits dans un réseau de bunkers souterrains, verrouillé par un système cellulaire à seringue qui le protège de toute intrusion Xenos. Puis, une fois ses principaux soutiens en sécurité, Endst ordonne un bombardement de missiles à hyperfusion extraits de son arsenal personnel contre toutes les cités qu’il identifie sur ses précieux cartographes comme "irrécupérables".

Les tempêtes de feu qui s’ensuivent balaient la surface de la planète pendant une semaine et éradiquent 99% de la population. Seuls les plus résistants et les plus ingénieux échappent à l’apocalypse, mais hélas pour Endst, une grande proportion de sectateurs de la Griffe Rouillée se trouve parmi eux. Au cours des années suivantes, baptisées la Traque de la Poussière, ces éclaireurs sillonnent les terres dévastées en quête des humains au sang pur forcés de fuir les radiations de leur propre hiver nucléaire. Les agents de la Griffe Rouillée les retrouvent et les corrompent un par un ; et en l’espace d’une décennie, Endst lui-même est converti au credo nihiliste de la secte.

  • Le Xenos et la Bête

Une infestation de la Griffe Rouillée est contrainte à déplacer son Magus à travers la planète Anacharos en marchant. La peau du Magus recèle une haute concentration d’organismes métalophages, et tout métal à proximité se corrode aussitôt, rendant les véhicules à proximité inopérables. Avec l’aide de leurs alliés du Rouage Lamé, les sectateurs se procurent quelques conteneurs du Munitorum constitués de plastique aussi dur que de l’acier. Grâce à eux, ils parviennent à déployer leurs chefs guerre d’une planète à l’autre. lorsque leur Primus, l’ingénieux Fender Threnn, entend parler d’un nid de Ferro-Bêtes dans le Système abandonné de Yimbo, il se sert de ces mêmes conteneurs pour capturer ces monstres métalophages semblables à des tatous par dizaines. Puis il les déchaîne dans les spatioports d’Anacharos, où les bêtes ravagent les vaisseaux luxueux. Cette distraction est utilisée dans sa pleine mesure lorsque la secte se dresse contre l’élite des étages supérieurs qui, en tentant de fuir la planète, découvrent un grand nombre de leurs appareils à moitié dévorés.

  • Les Guerres de Forage

Le Culte de l’Empereur à Quatre Bras prend le contrôle du monde volcanique de Thousandile en une seule année. Chargée de "saigner" les rivières de lave qui font chauffer les Ruches de Thousandile, la dynastie Trysst importe des centaines de foreuses industrielles et s’emploie à sa tâche tel un medicae usant de sangsues pour réduire une inflammation. Au début, son travail semble produire des résultats, car la température des ruches chute à des niveaux acceptables. Mais, lors de ce qui devint connu comme le Jour de l’Éruption, tous les tunnels géothermiques débordent à la fois. Pire, leur niveau continue de croître. La survie et la panique prennent le pas sur la quête de la raison de ce raz de marée. Pris de désespoir, les gangs de la ruche se déplacent vers les hauteurs, se fraient un chemin à travers les flèches supérieures et submergent les chasseurs Spyrer qui tentent de les repousser. Pendant ce temps, les sectateurs de l’Empereur à Quatre Bras investissent une grande partie de la ruche et, lorsqu’enfin, la lave recule, se servent de conduites d’aqueduc et de canaux à vannes pour durcir le métal de la ruche. Parmi les dédales fondus des ruches inférieures, un nouvel ordre se dresse, et cette fois, sa vague mortelle déferle jusqu’au sommet.

  • D’un Seul Tir

La première Sanctus de l’Hélice Altérée, Astrid Xeneca, infiltre une foule de pèlerins sur Immortis IX. Depuis la cour du célèbre Basilicanum d’Ivoire, elle plante une fléchette de son pistolet à sérum dans la jugulaire du Grand Cardinal Vidderminster en plein milieu du discours qu’il prononce sur son balcon. Le Pistolet à Aiguilles tire un projectile si fin qu’il perce le champ de protection électromagnétique du Grand Cardinal pour administrer un puissant cocktail d’enzymes hypertrophiques. Spécialement concoctées par le frère du Biophagus Xeneca, les enzymes ont un effet foudroyant.

Devant des millions de fidèles de l’Imperium, le chef du Ministorum se met à gonfler comme un ballon et éclate dans des gerbes de sang au moment même ou il proclame l’immunité du pieu face au fléau insidieux des Xenos. Ce coup à la stabilité d’Immortis IX conduit à la nomination d’un nouveau Grand Cardinal issu d’un monde étranger, à de nouveaux accords commerciaux, et finalement à de nouvelles Guerres Saintes qui provoqueront la chute de la planète.


M41 L’Ouverture de la Grande Faille
  • Vigilus Assailli

Alors que la Grande Faille déchire les cieux de l’Imperium, les Orks du Supreme Speedlord, Krooldakka, envahissent le monde sentinelle de Vigilus à l’orée du Gantelet de Nachmund. Ce faisant, ils déclenchent le soulèvement d’un Culte des Princes des Pauvres, qui combattent les Peaux-Vertes avec ferveur pour reconquérir le monde qu’ils étaient sur le point d’assujettir. Les communications étant perdues parmi une tempête Warp d’un niveau sans précédent, les Chacals Atalans des éclaireurs de la secte servent d’intermédiaires pour coordonner les soulèvements dans chaque étendue ruchière. Ils mènent des dizaines d’escarmouches contre les Fondus d’la Vitesse formant le gros de la Waaagh!, leurs motos et leurs Wolfquads agiles leur conférant un avantage crucial sur les Buggys et les chariots brutaux, hérissés d’armes des Orks. Le contrôle des friches passe d’un camp à l’autre au rythme des contre-attaques impériales contre les envahisseurs Xenos, mais le pire reste à venir. L’invasion du Chaos qui s’ensuit voit Abaddon le Fléau assaillir le monde, et des cultes du Chaos tapis surgissent pour confronter leur sinistre credo à la colère légitime des Princes des Pauvres. La planète est au bord de la destruction.

  • Une Conquête Subtile

La redoutable Neris Vignostiquod, nommée vizir à la Cour Ingenius, est accueillie en grande pompe à la sortie de son vaisseau racé sur la lune-scribe de Hexensix. Le Maître-Scribe Général Retrovetch, chef de facto de la cour et donc de la planète entière, assiste à cet événement. Dès l’instant où leurs regards se croisent, Retrovetch est ensorcelé, car la nouvelle venue a quelque chose en elle qui impose immédiatement le respect. Il est si épris qu’il en délaisse ses machinations habituelles et passe chaque moment à apprendre la nouvelle philosophie à laquelle adhère Vignostiquod, celle de la communauté appelée Soleil Béni. À l’arrivée du reste de la dynastie du Magus Vignostiquod, les sectes solaires qui ont pris le contrôle de la planète lui signifient qu’elle est mûre pour être récoltée par les Enfants Stellaires. Il est trop tard lorsque la Cour Ingenius se rend compte qu’elle vénère une entité collective qui éclipsera bientôt le soleil de son monde…

  • La Lame Dégainée

Après s’être débarrassés de leurs oppresseurs sur Feinminster Gamma, les rejetons du Rouage Lamé exportent leur croisade contre la tyrannie de l’Adeptus Mechanicus sur un chapelet de Mondes-Forges à travers le système, jusqu’aux Mains de Fer que les prêtres de Mars considèrent comme leurs alliés. Ils propagent la croyance selon laquelle le Culte de la Machine fourvoierait le peuple de l’Imperium en rabâchant que la chair est faible, et les individus dépourvus d’implants cybernétiques s’avèrent très réceptifs à l’idée d’avoir eux aussi une valeur intrinsèque. Le Rouage Lamé accueille les êtres naturels comme les cyborgs et prêche que la chair doit être endurcie dans le four de la guerre au lieu d’être totalement remplacée. Dans des camps d’entraînement secrets, il rassemble ses armées saintes qu’il équipe de matériel extrêmement sophistiqué. Lorsqu’il frappe les Mains de Fer du Clan Raukaan sur le Monde-Forge de Ghoulwright, la guerre technologique qui s’ensuit voit la planète dévorée par les feux du combat.

  • Le Loup Riposte

Lorsque les réservoirs d’eau blindés de la Ruche d’Oteck sur Vigilus sont corrompus par la Griffe de la Guivre Assoiffée, une force de frappe de Space Wolves menée par Haldor Icepelt traque les responsables Xenos et les immole. Plusieurs Space Marines sont tués et trois d’entre eux sont coincés sous les décombres lorsque le quartier entier est soufflé par l’explosion de charges pré-positionnées. L’un des survivants de cette force, Brand Sabrewulf, livre alors une guerre personnelle contre les Xenos souterrains au terme de laquelle il tue le Primus de la génésecte lors d’un duel sanglant. Lorsque l’Astra Militarum finit par reconquérir la zone, Brand est retrouvé blessé et à court de munitions, mais vivant. Après sa guérison, sa connaissance des tunnels se révélera précieuse pour les guerres à venir.

  • Les Parasites Embusqués

Le Culte du Cœur de Guivre se répand à travers le secteur d’Affluix grâce aux exportations de viande de Grox du Monde de Peregrim. Les pratiques d’élevage sélectif opérées par la célèbre dynastie bouchère d’Ethod Peregrim engendrent des créatures colossales, dopées aux stéroïdes et dotées de poitrails suffisamment massifs pour contenir les Génovores que les ouvriers des abattoirs du Cœur de Givre incrustent dans leurs entrailles. En envoyant les carcasses de Grox sur une dizaine de mondes différents dans le système stellaire de Fort Adere, réputé pour sa paranoïa, les agents du Cœur de Guivre contournent les protocoles de bio-scanner complexes qui auraient pu déceler le tissu biologique desGénovores tapis dans la viande. Un nouvel écosystème, dont l’essor ne repose pas uniquement sur la viande de Grox, naît sur chaque planète infestée.

  • Le Cœur du Couvain du Vide

Après l’invasion de l’Agri-Monde Taurensi IX, qui vit des nuées de Tyranides s’abattre pour annihiler les défenseurs de l’Astra Militarum de la planète, les créatures de l’Esprit-Ruche se mettent à dévorer la planète - sans se retourner contre les sectateurs Génovores qui les ont aidés à ouvrir la voie de leur conquête. Cette étrange rupture avec leur mode opératoire habituel est peut-être due à un ordre psychique du Patriarche, ou à l’ouverture de la Cicatrix Maledictum - mais pour les sectateurs, ce n’est qu’un autre aspect de leur ascension divine. Lorsqu’ils gagnent les cieux à bord de transports aux côtés de vastes bio-vaisseaux de la flotte-ruche, les Tyranides ne leur prêtent aucune attention, à la manière du requin sanguinaire qui ignore le minuscule poisson charognard avec lequel il partage un lien symbiotique. Le reste du système Taurensi est conquis par une invasion de sectateurs zélotes et les trillions de Tyranides qu’ils considèrent comme leurs alliés - alors qu’en vérité, les créatures synaptiques des hordes Tyranide ne considèrent les sectateurs que comme la biomasse ambulante qu’ils dévoreront lorsque le besoin s’en fera sentir.

  • L’ascension de Tiamet

Ziaphoria, la planète-jungle difforme et répugnante revendiquée par la Flotte-Ruche Tiamet, devient le théâtre d’un nouveau développement dans le fléau de la tyranoformation, le processus biologique hyperaccéléré qui submerge les mondes cibles de l’Esprit-Ruche. Sur ce monde, les Flottes-Ruches conquérantes ont construit de vastes résonateurs psychiques de matière charnue, encéphalitique - certaines de la taille de montagnes, d’autres assez larges pour couvrir des continents entiers.

Ce monde représente le lieu d’arrivée d’un vaste pèlerinage de sectateurs partis de Heinrich’s March. Menés par un Prophète aveugle baptisé l’Intermédiaire, ils quittent un monde tourmenté par les Dieux Sombres avant d’atterrir sur la croûte palpitante de Ziaphoria. Ceux dont la chair nue entre en contact avec la terre corrompue sont aussitôt asservis par elle et persuadent leurs frères de repartir dans l’espace en tant que missionnaires pour porter le Credo de Tiamet au plus grand nombre de mondes impériaux possible. Ce sont les premiers de dizaines de pèlerinages interstellaires en quête de Ziaphoria, un afflux qui augmente la puissance de ce monde. Les Tyranides de la Flotte-Ruche Tiamet défendent la planète avec tant d’acharnement qu’elle est déclarée Quarantine Extremis et totalement abandonnée par l’Imperium.

Seule la Deathwatch de la planète voisine Haltmoat - et l’Inquisiteur Kryptman, qui sort de son exil pour la rejoindre - ont une idée de la menace représentée par l’immense résonateur psychique de Tiamet. Les théories dont ils discutent jusque tard dans la nuit sont si démentes, et les autres dangers menaçant l’Imperium si graves, que l’Inquisition ne leur accorde guère d’importance.

Source

Pensée du Jour : « La Raison engendre le Doute : le Doute engendre l’Hérésie. »
  • Codex Genestealer Cults, V8