Catégorie:Black Templars

De Omnis Bibliotheca
(Redirigé depuis Black Templars)

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png




LogoPrincipalDesBlackTemplars.jpg

Les Black Templars sont de vaillants guerriers qui ont gravé leurs noms dans la légende au cours de millénaires de guerres, d’honneurs et de sacrifices. Ce sont de pieux champions de l’Empereur, et leur dévotion fanatique les pousse à châtier les traîtres, les Xenos et les abominations démoniaques où qu’il se terrent dans la galaxie.

  • Zèle du Juste : Fidèles authentiques du Credo Impérial, les Black Templars ne souhaitent que massacrer les hérétiques et les Xenos au nom de l’Empereur-Dieu.


Dans les ténèbres du quarante et unième millénaire, l’Humanité est assaillie de toutes parts par de perfides extraterrestres, d’abominables traîtres et d’impitoyables renégats. Les affronter est le devoir sacré des Space Marines du Chapitre des Black Templars, indomptables héros et croisés au cœur pur de l’Empereur. Issus des Imperial Fists après l’Hérésie d’Horus, les Black Templars se sont lancés dans la plus grande croisade jamais entreprise pour prouver leur dévotion sans borne.

Le Saint Chapitre[modifier]

Decor1AdeptusAstartes.jpg
« Ni quartier, ni regret, ni peur ! »
- Cri de Guerre des Black Templars.
« Nous sommes la flamme qui jaillit du cœur du brasier.
Nous somme la lame vengeresse que nul ne peut parer.
Nous sommes les impitoyables croisés de l’Imperium.
Hérétiques, mutants, Xenos et infidèles - tous subiront note jugement.
Nous sommes les Black Templars, et au nom du saint Empereur-Dieu, nous apportons la mort. »

Les Black Templars sont des guerriers de l’Adeptus Astartes. Cependant, malgré toutes leurs similarités avec leurs Chapitres frères, ils divergent grandement des préceptes du Codex Astartes. Ironiquement, à cet égard du moins, les Black Templars comptent parmi les plus déviants des Anges de la Mort de l’Empereur.

Bien qu’il ne reste que les archives les plus anciennes et les plus apocryphes pour l’évoquer, la Deuxième Fondation vit les Imperial Fists engendrer deux Chapitres successeurs. Sur ces deux Chapitres, les Black Templars étaient de loin les plus déviants dans leurs doctrines et croyances.

Ce Chapitre n’était pas sans rappeler la Grande Croisade de l’Empereur, car au lieu de s’établir sur un monde, il décida de sillonner inlassablement les étoiles dans ses flottes spatiales pour éliminer chaque nouvelle menace envers l’Humanité qu’il croisait. Conformément au décret de l’Empereur qui interdisait aux Légions Space Marines de déployer des Psykers mutants en tant qu’Archivistes parmi leurs rangs, les Black Templars renoncèrent à en incorporer. D’ailleurs, ils prirent ce crédo tellement à cœur qu’aujourd’hui encore, même les Psykers de grande importance tels que les Navigators et les Astropathes ne trouvent pas grâce à leurs yeux. Les Black Templars ne souscrivirent qu’en paroles au Codex Astartes de Roboute Guilliman, optant pour leurs propres organisation et codes héraldiques.

Le Chapitre garda aussi jalousement son autonomie, encore plus que la plupart des Chapitres Space Marines. Depuis le jour où Sigismund devint le premier Grand Sénéchal, les institutions impériales purent appeler ces chevaliers croisés à l’aide, s’ils parvenaient à les trouver ou à les contacter. Cependant, rien ne garantissait que les Black Templars accéderaient à cette demande, surtout s’ils jugeaient le pétitionnaire corrompu ou indigne. Une exception était faite pour les mondes contrôlés par l’Ecclésiarchie. Les Black Templars combattraient et mourraient volontiers pour défendre de tels bastions de la divinité, et c’est en cela que le Chapitre diverge le plus de la norme. Contrairement au spiritualisme séculier et au culte des ancêtres véhiculés par la plupart des Chapitres Space Marines, la foi des Black Templars est absolue. Ils considèrent l’Empereur de l’Humanité comme un dieu à vénérer, appelant au sacrifice de ses fidèles sur le champ de bataille.

C’est cette ferveur religieuse qui caractérise le plus les Black Templars. Du Novice le plus humble au Grand Sénéchal en personne, tous les membres du Chapitre se considèrent comme dotés d’une vertu irréprochable. Peu importe l’atrocité de leurs actes, la violence qu’ils déchaînent ou les massacres qu’ils perpètrent, le sang qu’ils font couler ou les mondes qu’as brûlent - tant qu’ils commettent ces exactions au nom de l’Empereur et pour défendre Son domaine, elles sont toujours légitimes.

De même, les Black Templars ne cesseront jamais de vouloir prouver leur loyauté envers l’Empereur. C’est le premier serment que Sigismund prêta lorsque les ancêtres du Chapitre quittèrent la Sainte Terra. C’est pourquoi le Chapitre fut divisé en flottes de croisades qui s’unissent et se divisent sans cesse au gré des missions, sillonnant les recoins les plus sombres de l’espace impérial ou plongeant dans le maelström infernal de l’Imperium Nihilus en quête d’ennemis. Les Black Templars ont exterminé d’innombrables espèces xénos, détruit des empires stellaires et persécuté les citoyens impériaux qu’ils jugeaient infidèles, tout cela au nom de leur croisade éternelle.

La Création des Black Templars[modifier]

« La galaxie est à l’Empereur, et tous ceux qui contestent son autorité seront considérés comme des ennemis à détruire sans hésitation. »

- Haut Sénéchal Helbrecht des Black Templars.

Les Black Templars furent crées lors de la Deuxième Fondation. À la fin des tensions qui furent inhérentes à cette fondation, Rogal Dorn accepta que ses forces fussent scindés en deux nouveaux Chapitres, les Black Templars et les Crimson Fists. Il désigna Sigismund pour diriger les premiers qui adoptèrent dès lors la livrée noire et blanche de son armure. Sigismund avait été choisi pour être le Champion de l'Empereur pour sa foi ardente et son extrême dévotion envers l’Humanité. Devant les dissensions qui déchiraient les Légions Astartes et la suspicion dont son Chapitre souffrait, Sigismund décida qu’un acte de foi sans précédent était nécessaire. En tant que Haut Sénéchal, il déclara qu’une fois qu’ils auraient quitté Terra, il mettrait en œuvre une croisade implacable contre les ennemis de l’Empereur afin que sa loyauté ne fût plus jamais mise en doute. Ce vœu a été renouvelé par tous ses successeurs et a engendré la plus importante et la plus longue croisade Space Marine que l’Imperium ait connue. Cette croisade perdure sans interruption depuis dix mille ans.

Les Black Templars[modifier]

Brûlez l’hérétique ! Tuez le mutant ! Purgez l’impur !
Les Chapitres crées après l’éclatement des Légions sont appelés Chapitre de la Deuxième Fondation, il est toutefois difficile de savoir combien ont été crées car maintes archives de ces temps troublés ont été perdues. On peut toutefois établir avec certitude qu’il existe environ un millier de Chapitres en activité, et que la majorité d’entre eux suivent à la lettre les préceptes tactiques et organisationnels du Codex Astartes. Les Black Templars choisirent toutefois de ne pas le faire et, respectant le serment de Sigismund, le Chapitre se lança dans une croisade, refusant de se baser sur un monde précis et vivant au lieu de cela à bord de leur flotte, composée de dizaines de barges de batailles, de croiseurs d’attaques et d’autres appareils tels que des vaisseaux-forges. Le Grand Sénéchal dispose de sa propre Barge de Bataille, l’Eternal Crusader, énorme bâtiment faisant office de cœur spirituel du Chapitre et abritant ses plus précieuses reliques et chapelles. Le vaisseau a été agrandi et réarmé maintes fois au cours des dix derniers millénaires, et accueille à présent des ponts de lancement supplémentaires, des rampes d’arrimages pour les escorteurs, un grand nombre de navettes et de Thunderhawk, ainsi que la capacité à accueillir deux fois plus de Marines qu’une Barge de Bataille ordinaire.

Les Croisés de l'Empereur[modifier]

Vu leur mode de vie unique, les Black Templars sont rarement rassemblés en un même lieu, et restent au contraire répartis en un certain nombre de croisade. Il en existe rarement plus de trois à la fois, mais ce chiffre peut parfois être bien plus important. Durant la Traîtrise de Dalmark, les archives des Black Templars ont enregistré la présence de jusqu’à quatorze croisades se battant dans tout le Segmentum Solar. La taille d’une croisade est très variable, allant d’une centaine de guerriers à l’équivalent de plusieurs Compagnies d’un Chapitre ordinaire. Seul le Grand Sénéchal du Chapitre sait précisément combien de Black Templars sont en activité, mais il est évident qu’ils sont plus nombreux que la plupart des Chapitres conventionnels, même s’ils sont dispersés sur une surface plus vaste. Si certaines données doivent être prises à la lettre, ils pourraient compter jusqu’à cinq ou six mille Frères de Bataille, une force sans pareille si elle se trouvait rassemblée en un même lieu. Certains membres de l’Inquisition ont exprimé leur inquiétude à ce sujet, mais vu que l’histoire des Black Templars ne contient aucune trace d’hérésie et qu’aucun n’a pu fournir des preuves précises des effectifs du Chapitre, la véritable taille de ce dernier demeure un mystère.

Chaque croisade des Black Templars poursuit la mission initiale des Space Marines, à savoir chercher les ennemis de l’Empereur et les détruire avant de poursuivre vers la menace suivante, pour elle aussi l’effacer de Sa vue. Tous les Space Marines sont réputés pour leur dévouement, mais l’extrémisme pieux des Black Templars leur a souvent valu le qualificatif de "fanatiques". Leur seul désir est d’écraser les adversaires de l’Humanité, et ils ne tolèrent ni hérétique, ni mutant, ni sorcier, ni extraterrestre, ni aucune abomination. C’est pourquoi les Black Templars n’ont pas d’Archivistes ; leur aversion des pouvoirs du Warp est si grande qu’aucun Black Templar ne se battrait aux côtés d’un sorcier.

Le Scriptorum des Vérités

La plupart des Chapitres disposent d’un Librarius, où leurs Archivistes Psykers apprennent leur art et veillent sur les manuscrits, les tablettes de données et des ouvrages qui relatent l’histoire du Chapitre. Les Black Templars, quant à eux, possèdent un Scriptorum des Vérités. Cette énorme salle d’archives - annexe du Temple de Dorn à bord de l’Eternal Crusader - contient tout ce qui concerne le Credo Impérial et l’histoire du Chapitre sous forme d’allégories, de paraboles et d’apocryphes. Conservé dans des parchemins de vélin planant dans des champs de suspension, des rangées de tomes et d’immenses rayons truffés de manuscrits, le savoir contenu dans le Scriptorum des Vérités requerrait de nombreuses vies mortelles pour être lu dans son intégralité. Le Scriptorum est le territoire souverain des Chapelains du Chapitre. La rumeur prétend que leurs archives ont été régulièrement censurées au fil des millénaires, ou brûlées au nom de la pureté spirituelle. La vérité et l’ampleur du savoir perdu demeurent inconnues mais il paraît vraisemblable que les Black Templars ont plus d’une fois préféré le fanatisme aux faits au cours de leur longue croisade.

Pendant dix mille ans, les Black Templars se sont battus pour prouver leur loyauté, et cet était d’esprit est à présent tellement ancré dans leur doctrines qu’ils sont devenus impitoyables envers quiconque risque d’être une menace pour l’Empereur. Ils sont capables d’exterminer sans remord la population d’un monde pour extirper le fléau de l’hérésie, tandis que la simple présence d’un Psyker sur le champ de bataille les plonge dans une rage incontrôlable et sanguinaire. Sur chacun des mondes conquis ou repris, les Black Templars érigent des forts, d’austères chapelles rappelant aux populations soumises que l’Empereur les surveille. La principale utilité de ces forts est toutefois de recruter de nouveaux Space Marines parmi les autochtones, mais aussi de servir de relais lorsqu’il s’agit de rassembler plusieurs croisades. Nul ne sait comment les croisades communiquent les unes avec les autres, certains pensent que les Black Templars n’ont recours qu’à des Navigators et à des Astropathes sanctifiés par d’autres organisations et se repentant d’être affligés de la malédiction que représentent des pouvoirs psychiques. Les forts des Black Templars sont de vastes édifices, souvent assez grands pour loger jusqu’à deux ou trois Compagnies, sans toutefois rivaliser avec les Forteresses-Monastères des Chapitres ordinaires. Au fil des millénaires, le Chapitre a construit des milliers de forts de ce type. Certains sont encore debout, tandis que d’autres sont depuis longtemps abandonnés. Cependant, ces ruines ne sont jamais totalement oubliées, et il n’est pas rare que des siècles après, des Black Templars reviennent occuper les lieux, pour le malheur de quiconque en a fait autant en leur absence.

Compagnies de Combat[modifier]

Les plus importantes croisades sont souvent divisées par leur Sénéchal en Compagnies de Combat de taille plus réduite, menées par un guerrier recevant le titre honorifique de Connétable. Que de telles Compagnies soient formées ou pas, les spécialistes tels que les Techmarines et les Apothicaires, sont répartis de façon appropriée, et les guerriers se battent ensemble selon leurs liens de camaraderie plutôt que selon une organisation imposée. À la différence des Chapitres, là plupart des escouades n’ont pas de sergent vétéran, les guerriers faisant preuve d’une valeur particulière ayant été promus membres des Frères d’Épée du Sénéchal. Les Black Templars ont perpétué la manière de combattre de leur fondateur, Sigismund et préfèrent les corps à corps aux fusillades. Selon eux, ce n’est que dans de tels combats que le Space Marine peut s’enorgueillir de fait d’armes et s’assurer que son ennemi est définitivement anéanti.

Cet état d’esprit est renforcé par le fanatisme des Frères de Bataille Black Templars que leur juste colère rend impétueux et téméraires. Ils avancent sans faillir vers l’ennemi, plus décidés encore lorsque leurs frères tombent, poussés en avant par leur soif de vengeance.

Par dévotion envers l’Empereur, les Black Templars prononcent des vœux de foi et de protection. La coutume veut que l’un de ces vœux soit renouvelé avant chaque combat afin de concentrer les pensées des Initiés sur un aspect particulier de leur sacerdoce, comme l’extrême bravoure, l’inflexibilité ou la révulsion sacrée de l’ennemi.

Les Anges de la Mort[modifier]

HeaumeDuCroisé.jpg
Ce fut le Sénéchal Verhoff qui porta le Heaume du Croisé durant la Purge de Capitarius - une relique que lui décerna le Chapelain Anselmus en grande pompe. Le Sénéchal sut se montrer digne de cet honneur, car le jour de l’ultime assaut, sa voix amplifiée par le vox claqua comme un coup de tonnerre, plongeant ses ennemis dans la terreur.

Lorsqu’une flotte de croisade affronte les ennemis de l’Empereur, elle dispose de deux tactiques principales pour les exterminer. La première et la plus brutale est l’assaut orbital, que ses survivants appellent la "mort venue du ciel". Les Black Templars atterrissent sur la planète dans le sillage d’un bombardement orbital massif, à l’aide de Modules d’Atterrissage et de Thunderhawk. Ils se livrent alors à des frappes chirurgicales sur les centres névralgiques du dispositif adverse, laissant l’ennemi privé de meneurs et désorganisé, sans autre choix que la reddition ou la fuite. S’il est possible de faire atterrir du matériel lourd, une alternative est l’assaut blindé. Opérant avec diligence derrière un écran de Motos et de Land Speeder, les Space Marines envoient leurs blindés contre les points faibles des lignes ennemies, leurs colonnes de chars se frayant un chemin vers le cœur de l’armée adverse.

Une Éternité de Guerre[modifier]

Bien qu’ils soient extrêmement loyaux envers l’Empereur, les Black Templars font preuve d’une indépendance sans pareille par rapport aux autorités impériales, à un point tel qu’ils sont parfois considérés comme incontrôlables. Leur nature nomade et les objectifs de leur croisade millénaire les emmènent aux quatre coins de la galaxie, et c’est principalement la volonté de leurs Sénéchaux qui décide d’où et de quand ils combattront. Comme les autres Space Marines, ils se considèrent au-dessus des lois impériales, aussi chaque croisade est-elle une force autonome, bien qu’elle puisse bien entendu répondre aux appels d’aide de mondes à proximité (comme ce fut le cas pendant la Croisade d’Armageddon.

Un commandant impérial peut demander l’aide des Black Templars par le biais de leurs forts s’il le désire, mais ces derniers étant souvent très durs à localiser, les démarches sont bien plus difficiles qu’avec des Chapitres plus conventionnels. Les Black Templars peuvent aussi choisir d’accorder leur aide pour honorer d’antiques pactes ou des dettes de sang, mais ils sont le plus souvent les seuls à décider de leurs agissements, un fait qui n’a de cesse d’inquiéter, certains membres des autorités impériales.

Ère Indomitus[modifier]

L’Ère Indomitus voit des horde d’hérétiques, de mutant, de sorcier et d’adeptes d’Age of Sigmar proliférés dans tout les recoins de la galaxie. Les Black Templars sont en première ligne pour éradiquer cette vermine au nom de l’Empereur-Dieu !
Voici que s’ouvre une ère d’épreuves sanglantes et effroyables inédite dans toute l’histoire de l’Imperium de l’Humanité. En ces heures sombres, les Black Templars voient l’hérésie et l’impiété se développer partout autour d’eux et redoublent d’efforts pour éradiquer les impies du domaine de l’Empereur-Dieu.

Lorsque la Grande Faille fendit l’Imperium en deux, les Black Templars étaient déjà éparpillés d’un bout à l’autre de la galaxie. La Croisade Immotaria du Sénéchal Verbekh s’engouffra dans les ténèbres de la Ceinture de Molech, tandis que les Croisades Oparian et Gheidos furent pour la dernière fois signalées parmi les Astres Fantômes et la Bordure Orientale. D’autres croisades tracèrent un sillon de feu dans l’Ultima Segmentum, les Segmentums Tempestus et Obscurus, et même le Segmentum Solar. Puis vint la catastrophe et, dans son sillage, l’ombre malveillante de la Noctis Æterna. Lorsque le voile se leva et que la lumière de l’Astronomican brilla de nouveau, plusieurs croisades avaient disparu. Seul le Grand Sénéchal Helbrecht était persuadé qu’elles continuaient de combattre dans les étendues barbares de l’Imperium Nihilus. Que cette conviction soit née d’une croyance ou d’informations secrètes, il ne s’en ouvrit pas.

Même les croisades encore présentes au sein de l’Imperium Sanctus furent disséminées. Un grand nombre d’entre elles étaient en transit Warp lors de l’ouverture de la Grande Faille. Elles avaient été projetées à des années-lumière de leur cap par le tumulte empyrique qui avait suivi, et pour certaines, anéanties. Face à un tel désastre, de nombreux Chapitres Space Marines auraient cherché à consolider leur force. Mais alors que le raz de marée de la Noctis Æterna refluait, il laissa l’Imperium Sanctus jonché de débris d’hérésie, de mutation et rébellion qu’aucun Black Templar ne pouvait tolérer. L’heure n’était pas à la lâcheté du compromis ni à la retraite. Partout, la lumière de la foi impériale vacillait et les Black Templars considéraient qu’il était de leur devoir d’attiser ces flammes. Les croisades survivantes redoublèrent d’efforts, luttant sans relâche pour purger les mondes impériaux corrompus et punir ceux qui avaient perdu la foi pendant ces temps obscurs. Des Forts de Chapitre abandonnés de longue date furent remis en service et de nouveaux érigés, souvent sur les ruines de butions renégats. Alors que la malédiction de la sorcellerie proliférait, les Black Templars donnèrent libre cours à leur fureur - dans des zones telles que Talledus, Hocheim II et les Astres Cyan, ce Chapitre terrorisa autant les forces loyalistes que les hérétiques lorsque des mutations psychiques furent découvertes dans les rangs impériaux.

Étant donné l’agressivité et l’éparpillement des Black Templars, il ne fut pas simple pour les Porte-flambeaux de la Croisade Indomitus de les trouver et de leur apporter le miracle Primaris. En outre, comparée à la réaction de tous les Chapitres Space Marines présents dans la galaxie face à cette révélation, on jugeait que celle des Black Templars serait la plus imprévisible. Pour ces raisons - et d’autres -, le Primarque Roboute Guilliman partit à la recherche du Grand Sénéchal Helbrecht et conduisit une délégation à bord de l’Eternal Crusader pour lui parler face à face. Guilliman croyait avec raison que le Grand Sénéchal incarnait à la fois le cœur et l’esprit des Black Templars s’il parvenait à y implanter le miracle de Cawl, il aurait une bien meilleure chance de se répandre que si ses messagers pourchassaient les croisades éparpillées dans une galaxie en proie à la guerre.

Helbrecht s’était lancé à la poursuite de Ghazghkull Thraka quand Guilliman vint le trouver. Le Grand Sénéchal reçut le Primarque avec un respect frôlant la vénération, car il se trouvait en présence d’un fils génétique de l’Empereur-Dieu en personne. Cependant, au même moment, Helbrecht s’agaçait de cette visite, car pendant ce temps, sa proie lui échappait. De plus, les textes du Chapitre décrivaient sans ambages la relation difficile entre Guilliman et Dorn. Le Grand Sénéchal ne pouvait pas s’empêcher de penser que le frère clivant de son sire génétique était revenu après des millénaires pour menotter les fils de Dorn les plus fervents, alors qu’il en avait été incapable auparavant. Helbrecht n’était pas idiot ; il savait à quel point les pratiques et les croyances de son Chapitre divergeaient du Codex. Si Guilliman souhaitait censurer les Black Templars, il ne manquerait pas de prétextes.

Au final, cet entretien prit une tournure inattendue pour les deux parties. Roboute Guilliman fut surpris par l’enthousiasme avec lequel Helbrecht reconnut la valeur de la technologie Primaris, même s’il y voyait une étincelle de divinité qui ne seyait guère au Primarque des Ultramarines. À l’inverse, Guilliman ne se révéla pas le despote auquel Helbrecht s’était attendu. Il n’ordonna pas aux Black Templars d’agir contre leur nature, même si Helbrecht et lui s’affrontèrent sur la question de Ghazghkull. Finalement, un compromis fut trouvé. Guilliman rappela à Helbrecht les serments qu’il avait prononcés, et que son devoir en tant que Grand Sénéchal devait être entièrement voué au domaine de l’Empereur plutôt qu’à ses vendettas. Honteux, Helbrecht promut certains de ses Frères d’Épée au rang de Sénéchal et leur ordonna d’organiser de nouvelles croisades qui intégreraient des Écus Gris Primaris chez les Black Templars. Ces croisades étaient toutes vouées à aider les mondes menacés de l’Ecclésiarchie situés en bordure de la Grande Faille. Sur quoi, Helbrecht renouvela son serment de pourchasser Ghazghkull Thraka jusqu’aux confins de l’Imperium, puis il poursuivit sa quête.

La perturbation galactique de l’Ère Indomitus, associée à un recrutement vorace au sein des croisades, fait que l’effectif des Black Templars est encore plus mystérieux qu’auparavant. L’approbation du miracle Primaris par le Grand Sénéchal a beaucoup fait pour encourager son adoption parmi les flottes de croisade. Cependant, certains Sénéchaux particulièrement conservateurs nourrissent une sorte de méfiance à l’égard de ce qu’ils considèrent comme une interférence quasi hérétique avec l’œuvre de l’Empereur. D’autres, parce qu’ils combattent aux frontières de l’Imperium, demeurent dans l’ignorance totale des puissants renforts qu’ils auraient pu ajouter à leurs rangs. On dit que les Black Templars auraient bénéficié d’une résistance toute particulière lors de la traversée du Rubicon Primaris, et qu’il pourrait s’agir d’une récompense pour leur foi inébranlable en l’Empereur-Dieu. Bien sûr, rien ne peut le confirmer. La seule certitude dans cette nouvelle ère sanglante est que les Black Templars continuent de combattre comme ils l’ont toujours fait, traquant les hérétiques, les mutants, les sorciers et les renégats partout ou ils se terrent - que ce soit aux côtés des forces de la Croisade Indomitus ou seuls - afin de les exterminer sans pitié.

Gloires et Merveilles

Les Black Templars vénèrent l’Empereur comme une divinité, de la même manière que l’Ecclésiarchie. Toutefois, les Black Templars sont des Space Marines avant tout, et par conséquent, leur foi est elle aussi surhumaine par son intensité et son dévouement. Leurs rites exténuants sont aussi exigeants que leurs entraînements au combat - pour les Black Templars, les cérémonies dédiées à l’Empereur et leurs exercices militaires ne font qu’un.

Un des aspects les plus inhabituels de cette vénération est la collection de reliquaires des Black Templars. Étant un Chapitre errant dépourvu de monde chapitral, la Barge de Bataille du Grand Sénéchal, l’Eternal Crusader, est devenu l’épicentre spirituel du Chapitre. Elle a été rénovée plusieurs fois au cours des millénaires, et son énorme masse est remplie de reliques sacrées, de chapelles, de reliquaires et d’objets de dévotion. Tous les Black Templars y retournent après une croisade, renouvelant leurs vœux et ajoutant de nouvelles merveilles à leurs vastes trésor. Certaines pièces remontent à la Grande Croisade : des bannières portées devant l’Empereur, un morceau du Premier Aquila, un crâne noirci par une attaque psychique de l’Empereur, et mille autres encore.

Decor1BlackTemplar.jpg

Rites d'Initiation[modifier]

ABATTEZ LES IMPURS
Menez-nous de la mort à la victoire, du mensonge à la vérité.
Menez-nous du désespoir à l’espoir, de la foi au massacre.
Menez-nous à Sa force et à une éternité de guerre.
Laissez Sa colère envahir nos cœurs.
Mort, guerre et sang ; servez l’Empereur dans la vengeance, pour Dorn !

POUR L’HONNEUR DE L’EMPEREUR
Ayez confiance en l’Empereur à l’heure de la bataille.
Croyez en Lui pour intercéder, et protéger Ses guerriers lorsqu’ils exterminent les Xenos.
Que leurs mers rougissent du sang de leurs morts.
Écrasez leurs espoirs, leurs rêves
Et faites de leurs chants des pleurs de douleur.

Marquages des Black Templars.
(Cliquez pour agrandir)
Chaque membre du Chapitre des Black Templars est un champion, héros d’une centaine de campagnes. Même avant d’être modifiés et entraînés, ce sont les meilleurs représentants de leurs mondes et sont bien souvent issus de féroces cultures guerrières originaires de planètes hostiles. Lorsque les Black Templars recrutent un nouveau membre, ils accueillent un nouveau fils et doivent donc les sélectionner avec le plus grand soin. Les recrues sont d’abord conduites aux forts Black Templars où ils sont soumis à d’effroyables épreuves de sélection pour déterminer ceux qui sont aptes à rejoindre le Chapitre.

Les Apothicaires du Chapitre font ensuite subir aux recrues potentielles des examens spéciaux extrêmement poussés pour s’assurer qu’ils sont exempts de toute souillure et assez forts pour survivre à leur entraînement. Plus important que tout, leur ardeur guerrière et leur foi sont évaluées par les Chapelains pour déterminer s’ils sont dignes d’être initiés. Seuls les représentants les plus puissants de la race humaine peuvent devenir des Space Marines, et le plus grand honneur auquel puisse aspirer un guerrier est de rejoindre cette confrérie sacrée.

Haïssez le Sorcier

À bord de l’Eternal Crusader, la Barge de Bataille qui sert de vaisseau amiral au Haut Sénéchal Helbrecht, et de Forteresse-Monastère à son Chapitre, se trouve le Hall des Chroniques, une immense salle d’archives où une légion de scribes et de Serviteurs trime pour compiler l’histoire des forces éparpillées des Black Templars. D’ordinaire, une telle tâche serait l’apanage des Archivistes d’un Chapitre, cependant les Black Templars ne disposent pas du moindre Psyker au sein de leurs rangs.

Nul ne sait pourquoi ni comment les Black Templars cessèrent d’avoir des Archivistes, car une grande partie de l’histoire du Chapitre a été perdue en même temps que ces Psykers. Les observateurs extérieurs pensent que lorsque le Chapitre s’est mis à vénérer l’Empereur tel un dieu, ils utilisèrent l’Édit de Nikaea pour démanteler leur Librarius. D’autres affirment que le patrimoine génétique des Black Templars s’est détérioré d’une façon ou d’une autre, ou que leurs Archivistes ont été tous tués au cours d’une guerre terrible effacée des annales du Chapitre. Des érudits évoquent la bataille finale qui mit un terme à l’Hérésie Catelexis en M34, et au cri psychique apocalyptique qui résonna dans l’Immaterium à la mort du Cacodominus. Quelle que soit la vérité, les Black Templars ont accepté depuis longtemps la perte de leurs Psykers, car ils y voient là un signe de la volonté de l’Empereur. Si ce dernier décide un jour de leur accorder de nouveau des Psykers, ils accepteront sans objecter, mais pour l’heure, ils guerroient sans l’aide ésotérique de ces guerriers.

Les observateurs extérieurs supposent souvent que l’absence de Psykers chez les Black Templars est due à la haine que le Chapitre éprouve envers les sorciers, car ils prennent pour exemple la fureur avec laquelle il pourchasse les mages du Chaos. En fait, même si les Black Templars ne comptent pas de Psykers en leur sein, ils respectent grandement les talents des Astropathes, qu’ils voient comme des disciples de l’Empereur qui ont eu la chance de communier avec Lui. Les Navigators ont tout autant d’importance à leurs yeux, car ils sont capables de percevoir la lumière divine de l’Empereur dans le Warp, et donc de guider les croisades des Black Templars.

Une fois qu’un Novice commence son entraînement, il coupe tous les liens avec son monde natal et sa famille et entame une nouvelle vie dédiée au service de l’Empereur et des Black Templars, pour devenir l’un des plus grands défenseurs de l’Humanité. Toutefois son entraînement achevé, il ne pourra plus vraiment être qualifié d’humain et sera à jamais différent de ceux qu’il protège. Tout espoir de mener une vie normale lui est désormais impossible mais ce terrible sacrifice est accepté de plein gré.

CraneCacodominus.jpg
À ce jour, nous ne savons toujours pas quelle sorte d'horreur Xenos étaient les Cacodominus. Tout ce que les Black Templars ont laissé de leur engeance est cet unique crâne - du moins, c'est ce qu'ils prétendent. Les enquêtes de l'Ordo Xenos se poursuivent, au risque de froisser les successeurs de Sigismund.
Un Novice commence son apprentissage en les murs du fort qui l’a accueilli puis, lorsqu’il en est jugé digne, il est affecté à une croisade Black Templar où sa valeur est éprouvée par les Frères de Bataille du Chapitre, que l’on nomme Initiés, et qui vont prendre en charge son entraînement. En effet chaque Initié doit enseigner à un Novice l’art de la guerre et les rites des Black Templars. Les Novices entrent ainsi au service des Initiés, accomplissant toutes sortes de corvées et les servant lors des banquets du Chapitre, tandis que leurs maîtres leur donnent l’exemple à suivre à la bataille. De fait, les Black Templars ne possèdent pas de Compagnie de Scouts puisque les Novices sont répartis à travers tout le Chapitre, accumulant les expériences lors de situations variées et recevant toute l’attention de leurs aînés.
La vie d’un Black Templar est celle d’un croisé dans une galaxie ravagée par la guerre et la propagation du virus Xenos à purifier sans pitié.
Un Initié prépare le Novice dont il est responsable à rejoindre la confrérie du Chapitre, son histoire, ses secrets et les devoirs qui sont désormais les siens envers l’Empereur. Plus important, le Novice entreprend le long et laborieux processus d’implantation des gènes du Chapitre. Le patrimoine génétique des Black Templars provient de celui des Imperial Fists, dont la pureté n’est peut-être surpassé que par celui des Ultramarines. Toutefois, à l’instar des Imperial Fists, les Black Templars ne sont pas en mesure de secréter de membrane cataleptique ni ne possèdent les glandes de Betcher. S’il est vrai que certains érudits ont avancé l’hypothèse que leur caractère impulsif et emporté pourrait résulter de légères imperfections ou détériorations de leur organisme génétiquement modifié, il semble plus juste d’y déceler l’expression de leur credo fanatique.

En quelques années, le Novice reçoit chacun des implants qui le transformeront en être surhumain. Certains requièrent des stimuli hypnotiques ou une chimiothérapie pour se développer et tous réclament des examens minutieux et des astreintes rigides pour arriver à maturité. Ce processus est bien entendu particulièrement dangereux et beaucoup n’y survivent pas. Les opérations chirurgicales sont ritualisées à l’extrême et chaque étape est accompagnée de périodes de jeûne, de prières et dévotions.

Lorsque le Novice reçoit les gènes du Chapitre, son squelette se renforce et sa musculature se développe. On lui implante un cœur secondaire et des poumons améliorés pour qu’il survive à des blessures fatales pour un humain ordinaire. Son sang est enrichi par des organes qui lui permettent d’ingérer du poison sans en souffrir en filtrant les toxines absorbées, et de cicatriser instantanément. D’autres augmentent son acuité sensorielle ou le rendent plus résistant aux radiations. Pris séparément, aucun de ces organes n’en fait vraiment un être surhumain, mais leur combinaison donne naissance à un guerrier inégalable. À la fin de la période d’implantation, le Space Marine reçoit les glandes progénoïdes, qui servent de réceptacles à son patrimoine génétique. Ces organes singuliers représentent le futur du Chapitre, l’incarnation de la chair sacrée de l’Empereur. Il ne saurait y avoir de Space Marines sans glandes progenoïdes.

Alors que le Novice approche de la fin de sa période initiale entraînement, il revient à l’Initié qui le supervise de déterminer s’il a suffisamment fait la preuve de sa valeur. Si c’est le cas, le Novice reçoit la carapace noire, une membrane sous-cutanée qui relie ses organes internes à l’Armure Énergétique qu’il est destiné à porter, afin de faire de celle-ci une extension naturelle de son corps. Lors d’une cérémonie empreinte de solennité, l’Initié nouvellement promu se voit remettre une antique armure forgée par un Artificier, qui sera désormais la sienne jusqu’à sa mort. Il devient alors un Black Templar à part entière, aux pouvoirs immenses, qu’il jure d’utiliser pour servir les intérêts de l’Empereur.

Decor1BlackTemplar.jpg

Guerriers du Chapitre[modifier]

HAÏSSEZ LE SORCIER, TUEZ LE SORCIER
Détruisez les séides du Sorcier !
Donnez-nous la force d’abattre leur chair corrompue !
Afin de couvrir le champ de bataille d’un suaire de ses lambeaux !
Afin d’assourdir le tonnerre des armes avec les hurlements de leur mort !
Afin d’engloutir dans les flammes leurs citadelles impies !
Afin d’arracher leurs cœurs en criant notre rage !
Afin de les bannir dans le désert, vêtus de haillons et affamés,
condamnés à être Ses forçats et à supplier la délivrance de la tombe.
Nous Te le demandons, au nom de la haine qui nous habite.
Ô Maître de l’Humanité !

RELEVEZ LES DÉFIS QUEL QU’EN SOIT LE PRIX
Empereur, notre colère loue Tes guerres sanglantes, sauvages
et sans pitié, et dont les échos font trembler les fondations des plus hautes murailles.
Ô Toi, conquérant de l’Humanité, Délecte-Toi du rugissement des combats.
Réjouis- Toi à la vue des épées et des poings rougis par le sang de Tes ennemis,
et au son macabre de la bataille.

L’organisation des Black Templars est différente de celle des Chapitres Codex et, de fait, le Chapitre ne suit pas du tout les préceptes du Codex Astartes dans de nombreux domaines, notamment le recrutement et l’entraînement de ses guerriers. Les Black Templars n’ont pas de Compagnie de Scouts, ils doivent donc évaluer différemment les prouesses de leurs Novices. Les forts implantés sur les diverses planètes de recrutement sélectionnent chaque année les candidats les plus aptes à devenir des Black Templars, et ceux qui sont jugés suffisamment purs reçoivent leurs premiers implants afin de devenir à terme des Space Marines à part entière.

Lorsqu’environ deux douzaines de ces aspirants sont jugés par les Apothicaires et les Chapelains dignes de poursuivre leur apprentissage, ils sont envoyés au sein d’une des flottes de croisade pour poursuivre leur noviciat.

Dures Leçons[modifier]

SuaireAurillien.jpg
Sur les champs de bataille de Grebchek, le Suaire Aurillien aurait résisté à la fureur d’un Canon Volcano, si bien que le Castellan Brechan ressortit indemne de son brasier.

Les Black Templars ont une approche individualiste de l’entraînement de leurs guerriers. Chaque Novice est assigné à la tutelle d’un Initié, un guerrier expérimenté qui a déjà prouvé sa valeur et accédé à un rang à peu près comparable aux Frères de Bataille des 2e, 3e, 4e, 5e, 6e, 7e, 8e et 9e Compagnies des autres Chapitres. L’Initié, pour sa part, jure d’enseigner au Novice les us du Chapitre, d’affûter ses talents et d’attiser les braises de sa foi jusqu’au jour où il deviendra lui-même un Initié. En retour, le Novice lui sert de serf et d’écuyer. C’est à lui qu’incombe la charge de porter les armes et l’armure de son Initié, de le servir durant les festins du Chapitre, de l’assister lors de duels d’honneur et de monter la garde pendant les longues heures de prières de l’Initié. Sur le champ de bataille, Novice et Initié font partie d’une Escouade de Croisés, où chaque Novice est censé combattre comme si l’Empereur Lui-même jugeait ses actions.

Vers la fin de son entraînement, le Novice peut être envoyé au combat par son Initié.

Il fait alors partie d’une Escouade Scout plus conventionnelle ou d’une formation de Novices similaire. Ce n’est qu’au terme de nombreuses épreuves de ce genre que l’Initié du Novice - en accord avec l’un des Chapelains du Chapitre - le prononce digne de monter en grade.

Les Initiés jouissent d’une liberté bien plus grande que celle des Novices, mais ils ont également de lourdes responsabilités. Un grand nombre d’entre eux continuent de combattre parmi les Escouades de Croisés, et forment des Novices à leur tour. D’autres - ceux qui sont dotés d’un tempérament particulier, ou qui attendent d’être assigné à un nouveau Novice - intègrent des escouades spécialisées telles que les Aggressors, les Incursors, les Outriders, les Marines d’Assaut etc. De par leur culture, les Black Templars ont une préférence pour le combat rapproché et les rôles les plus agressifs sur le champ de bataille. D’ailleurs, le Chapitre tient ces guerriers en haute estime et leur permet d’arborer des bordures rouges sur leurs épaulières en guise de marquages honorifiques.

Decor1BlackTemplar.jpg

Organisation Chapitrale[modifier]

« On prétend que la mort met fin au devoir. C’est de l’indolence ! Du laxisme ! Vous devez donner jusqu’à vos os à l’Empereur-Dieu, afin que vos frères les façonnent et les portent au combat. Votre âme doit poursuivre la lutte, même si elle marche par-delà le voile, car vos serments envers le Maître de l’Humanité ne peuvent pas être mis de côté aussi aisément. »
BoltCherche-sorcier.jpg
Chaque Bolt Cherche-sorcier est forgé à la main à bord de l’Eternal Crusader. Un chœur d’augures ligotés aux yeux bandés épanche son calvaire au-dessus des projectiles tandis que dansent les feux de la forge, puis une fois le boit achevé, il est refroidi dans du sang de sorciers.

Les Black Templars ont une structure organisationnelle flexible. Certaines croisades ne recensent qu’une poignée de guerriers, et d’autres de vastes cohortes de plusieurs centaines de Space Marines. Toutefois, en général, elles comptent entre cinquante et trois cents Space Marines. Lorsqu’ils sont éparpillés à travers une galaxie en proie à la guerre et au chaos, le nombre de Black Templars combattant au service de l’Empereur est presque impossible à déterminer. On dit que seul le Grand Sénéchal connaît cet effectif mais la façon dont il pourrait posséder une telle information demeure un mystère. Il semble toutefois à peu près sûr que les Black Templars comptent largement plus du millier de Space Marines en armes stipulé par le Codex Astartes. Un grand hombre des Chapitres plus respectueux du Codex toise les Black Templars d’un œil désapprobateur en raison de leur mépris des règles établies par Guilliman. L’Ordo Astartes est même allé plus loin : l’Inquisiteur Yetzmov mène depuis un siècle une mission jusqu’ici totalement vaine pour déterminer le véritable effectif du Chapitre et le mettre au pas. Les Black Templars, quant à eux, ne s’en soucient guère. Ils sont persuadés que tous leurs actes ont la bénédiction de l’Empereur-Dieu. Un tel mandat ne peut que transcender les édits mortels.

Lorsqu’il s’agit d’organiser des forces de croisade de vaste ampleur, les Black Templars emploient des formations appelées Compagnies d’Armes. Le nombre de Black Templars présents est alors divisé en groupes plus ou moins égaux, ce qui signifie que chaque Compagnie d’Armes peut varier de quelques dizaines à une centaine de Space Marines, auxquels s’ajoutent les moyens de soutien et les spécialistes requis pour les maintenir opérationnels sur le champ de bataille. En général, les guerriers choisissent leur Compagnie d’Armes en fonction de leurs liens fraternels au lieu de se voir imposer une affectation obligatoire. Par conséquent, les Compagnies d’Armes sont parfois composées d’un mélange hétéroclite d’escouades et de véhicules. Cela signifie également que, lors des longues croisades, les guerriers d’une Compagnie d’Armes peuvent faire campagne pendant des années, voire des décennies, et nouer des liens de fraternité et d’honneur martial extrêmement forts. Chaque Compagnie d’Armes est commandée par un Castellan, lui-même dirigé par le Sénéchal de la Croisade. Les spécialistes tels que les Techmarines, les Chapelains et les Apothicaires sont quant à eux libres de demeurer dans une seule Compagnie d’Armes pendant toute la durée de la croisade ou de passer d’une compagnie à une autre.

Les Élus de l'Empereur[modifier]

Menant par l’exemple, une lame à la main et des serments de dévotion envers l’Empereur aux lèvres, les Frères d’Épée des Black Templars massacrent l’ennemi avec une fureur vertueuse.
Les Black Templars ayant survécu aux épreuves des Initiés passent alors des décennies, voire des années sans monter en grade. Il n’y a rien de déshonorant à cela. Alors que les Frères de Bataille des Chapitres plus conventionnels progressent régulièrement à travers les Compagnies de leur Chapitre et apprennent ce faisant différentes méthodes militaires, chaque Black Templar suit sa propre voie. C’est à lui et à l’Empereur de décider comment purger les impurs, et quelles armes et types d’armure porter pour atteindre ce but.

Au fil des années, la plupart des Initiés acquièrent de nouvelles compétences et spécialités. La diversité de l’ennemi et les conditions de combat extrêmes font de ces connaissances une nécessité. Les Initiés effectuant des assauts par largage pour combattre des forces hérétiques retranchées doivent maîtriser l’utilisation des Réacteurs Dorsaux et des Armures Gravis pour accomplir leur devoir envers l’Empereur. De même, les guerriers chargés de patrouiller de vastes friches à la recherche de pillards Xenos doivent combattre depuis l’arrière de véhicules légers tels que les Motos Space Marines, les Quads Invader et les Land Speeders. Chasser des machines de guerre infestées de Démons requiert la maîtrise du Fuseur et du Marteau Tonnerre, ou de savoir piloter un char ou un Exo-Harnais Tactique Invictor. Bien qu’ils préfèrent charger directement l’ennemi au sein d’une Escouade Cde Croisés, les Initiés ne reculent devant aucun défi que leur présente l’Empereur-Dieu.

Après des victoires significatives ou des épreuves particulièrement difficiles, les Initiés peuvent prétendre à des memento mori. Certains reçoivent des reliques de la part du Chapelain de la croisade : les phalanges de saints impériaux, des fragments de marbre extraits d’une tombe ou d’un sanctuaire de renom, des armes ou des morceaux d’armure touchées par des héros devenus martyrs de la cause impériale. À l’instar des anciens templiers, les Initiés voués à un serment de vengeance ou à une mission de pénitence peuvent se parer de chaînes représentant leur foi. Certains choisissent de porter des flammes commémoratives, qu’il s’agisse de bougies vacillantes, de lumens en cage ou de braseros brûlant sur leurs paquetages dorsaux, afin de rendre hommage à de pieux camarades morts sut le champ d’honneur. Ainsi, plus leurs compétences martiales se développent, plus leur équipement devient sophistiqué.

La Maisonnée du Sénéchal[modifier]

Les Frères d’Épée sont une organisation propre aux Black Templars. Chacun d’eux est sélectionné par le Sénéchal de sa croisade en récompense d’un acte de bravoure hors du commun. Ces guerriers triés sur le volet ont tenu seuls contre des vagues d’ennemis ou mené le massacre de millions d’infidèles. Ils ont tout risqué pour protéger une relique sacrée, tué des traîtres ou les sorciers les plus vils, rasé des icônes et mis à bas des idoles, ou prouvé leur foi face à d’effroyables tentations. Tous les Frères d’Épée ne sont pas choisis parmi les Vétérans ; il n’est pas rare que cet honneur soit conféré à des Initiés, pourvu qu’ils aient accompli des faits d’armes exceptionnels. Les Sénéchaux sont cependant très pointilleux lorsqu’ils nomment un Frère d’Épée. Une fois nommé Frère d’Épée, un guerrier fait partie de la "Maisonnée du Sénéchal". La plupart d’entre eux deviennent alors les parangons des valeurs du Chapitre et combattent soit parmi des Frères d’Épée, soit à la tête des Escouades de Croisés. Cependant, pour une poignée d’entre eux, ce n’est que la première marche permettant de s’élever encore davantage. Un grand nombre des Doyens des Black Templars et de leurs Chapelains sont recrutés parmi les Frères d’Épée. De même, ceux qui s’élèvent au rang de Castellan ou même de Sénéchal sont généralement des Frères d’Épée. C’est un honneur pesant, objet de respect et de vénération, et seuls les individus dotés d’une foi inébranlable peuvent supporter son fardeau.

Au fil de l’histoire du Chapitre, les Sénéchaux ont assigné différents rôles à leurs Frères d’Épée, en dehors de celui de modèle pour leurs croisades. Beaucoup emploient leurs Frères d’Épée en tant que garde d’honneur, que ce soit pour eux-mêmes ou pour protéger un dignitaire de la foi impériale. D’autres déploient leurs Frères d’Épée sous la forme de bandes de chevaliers guerriers chargés de traquer et de tuer les plus grandes bêtes lâchées par leurs ennemis. Le Sénéchal Ghershov de la Croisade Proxica employait ses Frères d’Épée en tant que chasseurs de sorciers, sûr que leur foi indéfectible les abriterait des Psykers qu’ils affronteraient sur les champs de bataille de l’Agglomération de Shegha Cluster. Durant les guerres des flèches de Ihesjor, le Sénéchal Vygo ordonna à ses Frères d’Épée qu’il surnommait ses Lames Noires, de se déployer uniquement par escorteur, et les utilisa pour asséner le coup de grâce lors d’une série de combats décisifs. Pour sa part, le Sénéchal Hochnor chargea ses Frères d’Épée de monter la garde auprès de l’antique Linceul d’Aurillia, que sa croisade porta à travers l’obscurité de la Faille de Stygor.

Les vingt-trois Frères d’Épée de la Croisade Ledovar, quant à eux, se firent un devoir d’éradiquer la foi fervente qui animait leurs ennemis : exterminant un couvain de guerre Gudoryx après l’autre, ils démolirent chaque sanctuaire, brisèrent toutes les statues de cristal et immolèrent tous les codex sacrés des Xenos. Quand la croisade fin terminée, elle avait effacé des archives galactiques toute trace de l’héritage religieux des Gudoryx et laissé les lambeaux de cette espèce patauger dans la crasse de leur ignorance barbare.

État-Major[modifier]

Les Croisés Black Templars massacrent dans une juste croisade les Hérétiques.
Le Grand Sénéchal est le Maître de Chapitre des Black Temples. C’est lui qui a le dernier mot quant à la disposition du Chapitre, à son déploiement et à ses objectifs stratégiques. Comme pour tous les Maîtres de Chapitre, le Grand Sénéchal porte un fardeau propre à son Chapitre: faire respecter le serment de Sigismond et tenir le compte des Black Templars éparpillés à travers les étoiles. Pour toute autre charge, le Grand Sénéchal peut demander l’appui des Sénéchaux. Le nombre de Sénéchaux présents dans la galaxie demeure incertain, mais il semble que leurs missions et leur grade soient similaires à celui des Capitaines des Chapitres respectueux du Codex. Étant donné que chaque croisade se doit d’avoir un Sénéchal, et que le nombre de croisades varie, à certaines périodes de leur histoire, les Black Templars ont compté moins de dix Sénéchaux parmi leurs rangs. Cependant, le plus souvent, ce nombre est sûrement plus élevé.

Étant donné que les Sénéchaux Black Templars sont souvent engagés dans des croisades lointaines, il n’est pas rare qu’ils meurent sans avoir rencontré leurs contemporains ou, moins fréquemment, le Grand Sénéchal. Cependant, chaque fois qu’une grave décision doit être prise au nom du Chapitre, tous les Sénéchaux qui en ont la possibilité se regroupent sur l’Eternal Crusader pour voter. Le plus souvent, cela se produit lorsque le Grand Sénéchal est mort et qu’un successeur doit être désigné. Néanmoins, ces conseils se sont parfois rassemblés pour délibérer d’autres affaires importantes : déterminer la réponse au règne de terreur de Goge Vandire ; attendre ou non une sanction inquisitoriale avant de lancer une Croisade Taricus punitive contre le Chapitré des Star Gorgons ; et plus récemment déterminer une stratégie face à l’ouverture de la Grande Faille.

Au-dessous des Sénéchaux, les Castellans commandent les Compagnies d’Armes des Black Templars et sont les porte-voix de la volonté de leur Sénéchal et de sa ferveur religieuse. Ils ont la charge de chaque Fort de Chapitre : ils sont responsables de leur défense, ainsi que de l’intégrité physique et spirituelle du monde qui l’abrite, du recrutement des aspirants et du commandement de tous les Black Templars qui l’occupent. C’est un fardeau qui aguerrit tous ceux qui le portent : il leur apprend la sagesse et la patience, même s’il leur paraît parfois aussi dur à supporter qu’un cilice. De nombreux Castellans qui excellent en tant que commandants de Forts deviennent les plus sages des Sénéchaux.

Les Black Templars déploient des Chapelains et des Techmarines à travers leurs flottes de croisade. Les Chapelains - dont le nombre est toujours considérable - gardent les reliques des Black Templars, entonnent des prières la veille d’une bataille, fixent des sceaux de croisé sur l’armure de leurs frères et servent de fanal de fanatisme et de fureur sur le champ de bataille. Les Techmarines surveillent les forges-sanctuaires, les ateliers et les ponts d’embarquement de leurs flottes de croisade tels des prêtres veillant sur leurs temples. Ils ne manquent jamais de Serviteurs pour les aider dans leurs missions; les Black Templars sont impitoyables lorsqu’il s’agit de juger les faiblesses humaines, et d’innombrables citoyens, acolytes et dignitaires impériaux aussi qu’une poignée de Gouverneurs Planétaires ont fini leurs jours en tant que cyborgs décérébrés pour payer leur dette envers l’Empereur.

Le Champion de l'Empereur[modifier]

« Il n’est de dieu que l’Empereur, il est notre bouclier et notre protecteur. »
- Chants et prières, Livre Second.

Depuis que Sigismund a été proclamé Haut Sénéchal bien des individus se sont succédés au titre de Champion de l’Empereur et bien que la coutume de choisir un Champion de l’Empereur ait été adoptée par d’autres Chapitres, elle reste avant tout enracinée dans la doctrine des Black Templars. En théorie, chaque croisade a son Champion, mais en, pratique chaque Compagnie de Combat possède son propre Champion de l’Empereur. Avant la bataille, un des Space Marines de l’armée reçoit une vision directement inspirée par l’Empereur. Il entrevoit alors l’avenir ainsi que le passé glorieux de son Chapitre et les actes de bravoure qu’il va être appelé à accomplir. Le guerrier se présente alors aux Chapelains et leur fait part de ce qu’il a vu. Ceux-ci le bénissent par les Litanies de la Haine et l’adoubent Champion de l’Empereur. Ils le dotent des armes et de l’armure les plus sacrées qui, si elles varient d’une Compagnie à l’autre, sont toujours appelées l’Épée Noire et l’Armure de la Foi.

Au cours de la bataille, le Champion de l’Empereur se fait un devoir et un honneur de rechercher les défis auprès de ses adversaires, tel Sigismund lors de la Bataille pour le Palais de l’Empereur. C’est pour cela qu’il poursuit tous les chefs qui ont l’audace de se manifester à la tête de leurs hommes, ou tout simplement la malchance de croiser son chemin. Peu nombreux sont ceux à pouvoir se dresser contre lui, car il est dit que l’Empereur de l’Humanité en personne guide son bras… La mort du Champion de l’Empereur est un mauvais présage, et si par malheur il devait tomber au champ d’honneur, ses compagnons auraient le devoir suprême de transporter son corps hors des combats afin de sauver son équipement, l’Épée Noire et l’Armure de la Foi.

Decor1BlackTemplar.jpg

Les Croisades des Black Templars[modifier]

« J’ai vu une scène de massacre. Les cadavres des hommes, des femmes et des enfants jonchaient le sol comme les feuilles en automne. Ces colons n’étaient pas morts dignement comme des soldats au cœur de la bataille, emplis d'ardeur et de courage, l’arme à la main et prêts à faire face à l’ennemi. Ils avaient été tués comme le sont les faibles. Tous affichaient un rictus d’horreur que la mort elle- même n’avait pu effacer. »
- Extrait de l’investigation de l’Inquisiteur Barzano suite à la Croisade de la Nébuleuse de Gnon.

Les dix mille ans de croisades des Black Templars les ont vus impliqués dans la plupart des conflits majeurs ayant agité l’Imperium. Leurs Grands Sénéchaux successifs ont suivi l’exemple de Sigismund en portant le combat à l’extraterrestre, à l’hérétique et au sorcier. Les Black Templars sont des croisés, des moines-soldats se battant pour apporter la vérité et la lumière de l’Empereur aux mondes insoumis de la galaxie. Ils convertissent les masses par l’épée du Maître de l’Humanité, et détruisent ceux qui refusent Son règne. Chaque croisade obéit à la volonté de son Sénéchal, et chacune suit en cela le décret du Grand Sénéchal, à savoir honorer leur principale mission en purifiant les étoiles.

Depuis leur création au cours de la Deuxième Fondation, les Black Templars ont guerroyé contre les nombreux ennemis de l'Imperium, persécutant les sorciers, les extraterrestres et les hérétiques avec un fanatisme inégalé par les autres Chapitres.

La Croisade Éternelle
M31-M33 L’Âge de la Renaissance
  • La Purge

Lors de la division des Imperial Fists, Sigismund devient le premier Haut Sénéchal des Black Templars. Il lance la première croisade de son Chapitre en le menant contre les forces du Chaos dans le Système Donatello, au cours d’une des ultimes campagnes de la Purge. Une force de Night Lords qui mène une action d’arrière-garde pour permettre à ses alliés de s’échapper dans l’Œil de la Terreur est totalement éradiquée.

M35-M40 Les Âges de l’Apostasie et de la Rédemption
  • Retour sur Terra

Les Black Templars sont forcés de lancer une croisade contre les Hauts Seigneurs de Terra. Se joignant à plusieurs autres Chapitres, dont leur Primogenitor, les Imperial Fists, ils se fraient un chemin vers Terra et assiègent le palais ecchlésiarchique de l’hérétique Goge Vandire.

  • Une Cause Pure

Cherchant à racheter la corruption du millénaire précédent, l’Adeptus Ministorum fait pénitence en essayant de conquérir le sous-secteur Benedictine infesté de Xenos. Les Black Templars envoient tout leur Chapitre aux côtés de cinq ordres de

Sœurs de Bataille et des armées de la foi. Plusieurs mondes Aeldaris sont conquis, et lors des conflits qui s’ensuivent, deux hauts sénéchaux meurent consécutivement. L’Ecclésiarche en personne met un terme à la guerre en annonçant que la tâche a été accomplie et en rappelant ses armées. Le nouveau Haut Sénéchal Constantine poursuit néanmoins la croisade, et les Black Templars parviennent à eux seuls à exterminer les Xenos des dernières planètes.

M41 La Fin des Temps
  • La Troisième Guerre d’Armageddon

Les Black Templars se sont joints à plusieurs autres Chapitres pour repousser l’une des plus grandes invasions Orks depuis les jours honnis du Réveil de la Bête. Ils se sont notamment distingués aux côtés des Salamanders lors de la défense de la Ruche Helsreach.

  • Croisade des Astres Fantômes

Suite à la mort du Haut Sénéchal Kordhel, Helbrecht a pris la tête des Black Templars et, conformément à la tradition, déclaré une nouvelle croisade ; cette fois contre les Astres Fantômes afin d’éradiquer les mystérieux Xenos qui les habitent.

  • L’Ultime Défense de Cadia

Menée par le Sénéchal Amalrich, la Croisade Cruxis se bat sur Cadia avec zèle et fureur, mais à la grande honte d’Amalrich, ces efforts ne suffisent pas à empêcher la destruction de la planète. Malgré tout, le foi et l’héroïsme des

survivants les poussent ensuite à aider l’Archmagos Belisarius Cawl et la Sainte Vivante Célestine, qui se lancent dans une quête pour ressusciter Roboute Guilliman. Amalrich, qui devient Champion de l’Empereur, donne ensuite sa vie pour que la Croisade de Terra parvienne à ses fins.

  • Croisades des Mondes-sanctuaires

Après l’ouverture de la Grande Faille, les Black Templars, désormais renforcés par des Space Marines Primaris, envoient quatre flottes de croisades qui ont chacune une mission similaire : protéger des Mondes-sanctuaires. C’est ainsi que sont lancées les croisades d’Aurilla, d’Ophelia VII, de Dachsus et d’Orteg III. Affrontant des renégats, des cultistes et des Démons, les Black Templars se montrent à la hauteur de la tâche.

  • Pas de Compromis

Les Black Templars se mettent en route pour mater une rébellion sur le Monde-Ruche Krostein. Les chefs sorciers des renégats échappent aux frappes initiales et se terrent dans les ruches densément peuplées, où ils invoquent des alliés démoniaques. Combattant dans les rues étroites des Manufactorums, les Black Templars se heurtent à des myriades d’ennemis. Ils prouvent une fois de plus leur valeur et leur dévotion en exterminant totalement la population.

Les Orks arrivaient par vagues. Leurs rugissements bestiaux étaient assourdissants et noyaient presque le bruit des détonations et des explosions. Le Sénéchal Sendric supposait que de piètres guerriers auraient pu se laisser impressionner par ce vacarme, ou par la sauvagerie psychotique des Peaux-Vertes. Il aurait méprisé de tels couards, et leur aurait craché dessus. Aux yeux du Sénéchal, et des Black Templars qui chargeaient à ses côtés, les Orks n’étaient pas effrayants.

Ce n’étaient que des ordures de Xenos qui ne méritaient que la mort.

Sendric pointa le Rugissement du Pénitent au moment où la première ligne des Orks se rapprochait. L’antique pistolet était attaché à son avant-bras par une chaîne, qui tinta alors qu’il visait. L’antique artefact lui était désormais familier, comme s’il était un prolongement de son corps. Un chef de guerre Peau-Verte fonçait sur lui, la gueule écumante. Il brandissait une hache tronçonneuse aussi grande que le Sénéchal, qu’il abattit avec la force d’un météore.

Pendant un instant, Sendric se souvint des épreuves qu’il avait affrontées et des ennemis qu’il avait vaincus pour rassembler les éléments du pistolet qu’il tenait désormais. Il se rappela les batailles sur Hegemnos, Astricha et dans les Pics Ténébreux. Il sentit de nouveau la pointe de cette épée Aeldari qui lui avait crevé l’œil droit, ce dernier ayant été depuis remplacé par une prothèse bionique. Il vécut de nouveau l’explosion de foi ressentie lorsque les Techmarines lui avaient présenté la relique réparée. Il avait su en cet instant que l’Empereur-Dieu était à ses côtés, et qu’Il lui offrait le pouvoir de mettre fin à l’existence de Ses ennemis.

Sendric appuya sur la détente. Le Rugissement du Pénitent produisit un bruit terrible. Le Bolt perfora la cage thoracique du Xeno et projeta ses entrailles en tous sens. La hache de l’Ork se planta dans le sol à proximité de Sendric, en continuant de vrombir alors que son porteur foudroyé s’écroulait lourdement.

« Pour l’Empereur-Dieu ! » hurla la Sénéchal Sendric en se jetant dans la mêlée.

Decor1BlackTemplar.jpg

Sources[modifier]

Pensée du Jour : « Haine, haine, haine ! C’est notre mantra. »
  • Codex Adeptus Astartes Space Marines, V8
  • Codex Black Templars, V4
  • Codex Black Templars, V9

Sous-catégories

Cette catégorie comprend 3 sous-catégories, dont les 3 ci-dessous.

C

L