Raptor du Chaos

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Sm chaos banner.pngSm chaos symbol light.png
Sm chaos banner left.jpg
Sm chaos banner right.jpg
DeathwatchBar.jpg
Shackles1.png
Shackles1.png




Sm chaos eye blind.png
Sm-chaos-side-staff.pngShackles1.png
Sm-chaos-side-staff.pngShackles1.png
Sm chaos stone bar.jpg
Sm chaos page corner.pngShackle2.jpg
Sm chaos metal bar.png
Sm chaos page corner2.png
Sm chaos metal bar.png
Sm chaos gothic.jpg
Sm chaos angle.png
Sm chaos angle.png
Symbol mechanicus.png
L’Omnis Bibliotheca est vaste, peut-être vouliez-vous aller voir quelque chose qui porte le même nom : Raptor
« Regardez les laquais du dieu-cadavre qui fuient comme des enfants terrifiés ! À l’attaque ! Hauts-parleurs à pleine puissance ! Je veux les voir se recroqueviller comme des larves avant qu’ils meurent ! »
La mort vient d’en haut.

Les combattants cruels que sont les Raptors se considèrent comme l’élite des bandes de guerre du Chaos. Leurs brigades de la mort symbolisent toute la déchéance dans laquelle sont tombées les troupes d’assaut des Légions Traîtresses. Ces guerriers étaient à l’origine des troupes impériales rares et précieuses, mais depuis, les Raptors ont succombé à leur propre fierté et à leur soif de violence. Ils parcourent aujourd’hui la galaxie dans une traque sans fin, se délectant de la terreur qu’ils inspirent lorsqu’ils plongent des cieux.

Au sein des Légions de jadis, les troupes dotées de Réacteurs Dorsaux étaient exceptionnelles. Horus connaissait bien l’avantage de la surprise ; son génie militaire était tel que l’arrivée de ses Marines d’Assaut lui apporta la victoire lors de dizaines de batailles majeures. Il les gardait en réserve jusqu’à ce qu’une faille apparût dans la ligne de bataille ennemie, puis les utilisait afin de briser les reins de l’armée adverse à coups de Fuseur, de Lance-Flammes et d’Épée Tronçonneuse.

C’est sans doute leurs succès répétés face à des adversaires impuissants qui menèrent les Compagnies d’Assaut sur le chemin de la corruption, et les poussèrent à se rallier à Horus. Au fil du temps, ceux qui s’aventurèrent dans le Warp devinrent dépendants de leur style de combat. Ils ne pouvaient plus se passer de l’exaltation de se jeter sur leurs ennemis depuis les cieux. Les Esprits de la Machine rudimentaires de leurs Réacteurs Dorsaux devinrent également corrompus et fusionnèrent avec leurs Armures Énergétiques, si bien que les talents acrobatiques des Marines décuplèrent. Il est des Raptors dont le sang s’est mué en carburant coulant dans leurs veines et leur équipement, certains dont la vue perçante permet de repérer des cibles à des kilomètres, ou d’autres pouvant frapper du ciel avec la force d’un météore. Ces protections impies reflètent désormais la véritable nature des Raptors, car elles prennent souvent l’apparence d’un oiseau de proie terrifiant, voire d’un Démon. Des haut-parleurs sont intégrés aux casques et aux plaques d’armure afin d’amplifier le cri de guerre haineux des Raptors et leur permettre de transir l’ennemi avant de porter le coup fatal.

La prédilection des Raptors pour la guerre psychologique et le sadisme est le sombre reflet du rôle habituel des Marines d’Assaut. Les Raptors ne se contentent pas de tuer : ils prennent soin de terrifier leur proie avant de la dépecer, et déploieront des trésors d’ingéniosité pour contempler le visage apeuré de leurs victimes avant de leur porter le coup de grâce. Les Raptors vont au combat accompagnés par l’écho de voix fantomatiques, des menaces horribles sont proférées dans les canaux de communications ennemis, les cieux sont hantés par des visages démoniaques et des cris inhumains déchirent la nuit, au point que les adversaires les plus faibles sombrent dans la folie. Inutile de dire que la Légion des Night Lords, célèbre pour son recours à des tactiques similaires, compte de nombreux Raptors dans ses rangs.

Les Raptors sont vus comme des maniaques égocentriques par les autres renégats, toutefois leurs talents de combattants sont tels qu’un Champion du Chaos n’hésitera jamais à les recruter. Aucune défense ni garnison n’est à l’abri de l’assaut d’un escadron de Raptors, qui n’attaquent cependant que lorsque leur proie est suffisamment affaiblie par la peur.

Les Osts Raptoriels

L’ivresse du semblant de vol conféré par un Réacteur Dorsal peut être addictive, surtout chez un Space Marine du Chaos. Ceux qui se prennent pour des dieux se délectent de fondre sur leurs proies comme s’il s’agissait d’insectes. Comme tout ce qui exsude la caresse du Warp, qui se ressemble s’assemble, et les Raptors des Légions Traîtresses ne respectent que ceux qui dirigent depuis le ciel. Parmi les armées du Chaos existent des osts s’abattant exclusivement depuis les hauteurs, le sombre reflet des tactiques d’assaut planétaire de l’Adeptus Astartes, lancées depuis l’orbite pour un impact maximal.

Les Seigneurs du Chaos qui vont au combat portés par les colonnes de flammes jumelles d’un réacteur dorsal sont souvent suivis de vastes bandes de Raptors et de Serres du Warp. Les plus influents de ces chefs ont recours à autant de Machines-Démons volantes que possible, usant d’escadrons de Métadracs pour éliminer les capacités antiaériennes ennemies avant que s’abatte la frappe principale. Les Night Lords font grand usage de telles forces, car ils savourent la terreur qui étreint leurs victimes lorsque plonge un vol de furies vengeresses, venues lacérer leur chair et ravir leurs âmes.

Raptor Daemonkin

Plongeant depuis les cieux sur des colonnes de flammes, les Raptors des Daemonkins de Khorne tombent sur leurs ennemis en brandissant leurs armes. Arrogants et corrompus, ces guerriers volants vénèrent Khorne en tant que prédateur alpha de la galaxie, et se considèrent comme ses plus fervents serviteurs. Afin de prouver leur dévotion, les Raptors décorent leurs armures avec des symboles de Khorne, et les enduisent avec le sang de leurs victimes. Ils méprisent les assauts précis des Raptors des autres castes, et leur préfèrent des attaques tête baissée.

Même s’ils sont fervents, les Raptors de Khorne se voient comme des prédateurs aériens bien supérieurs aux vers qui se tortillent sur le plancher des vaches. Cette attitude les pousse à mépriser les ordres donnés par les Seigneurs du Chaos, même les plus puissants. En même temps, les Daemonkins de Khorne hésitent à inclure des Raptors dans leurs rangs, car ils ne suivent pas à la lettre les Ecritures du Massacre. Malgré tout, on ne saurait remettre en cause l’impact psychologique qu’une bande de tels guerriers peut avoir sur l’ennemi, et sa polyvalence. C’est ainsi que beaucoup de Seigneurs du Chaos des Daemonkin recrutent avec réticence des bandes de Raptors, échangeant leur d’allégeance contre la promesse de combats et de gloire.

Aucune bande de guerre ne fait plus usage des Raptors que les mystérieux Murderghosts. Cet ost de Daemonkin s'est sans doute formé il y a moins d’un siècle, mais ses raids contre les avant-postes et les routes commerciales à proximité de Fenris ont déjà scellé leur réputation. Leur dernière attaque, baptisée la Bataille des Neiges Pourpres, a vu la destruction d’une des principales cités de Midgardia, et a suscité l’ire du Seigneur Loup, Egil Loup de Fer, car vingt des meilleurs guerriers du "Loup de Fer" sont morts en défendant Midgardia, et leurs têtes ont été prises en guise de trophées par les Murderghosts.[1]

Sources

Pensée du Jour : « Nous confions notre Destin à la Volonté de l’Empereur. »
  • Codex Heretic Astartes Chaos Space Marines, V8
  • Codex Daemonkin, V7
  • Codex Space Marines du Chaos, V6
  1. Codex Daemonkin, V7 - Raptors,