Bête de Cythor

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher




Une Bête de Cythor (Homindae crystallis)

La Bête de Cythor est humanoïde, avec un visage si fin et allongé qu’on dirait qu’un masque de théâtre avait fondu et dégouliné en une parodie de faciès d’homme. Ce Xenos ressemble à une mante religieuse dans ses membres et son torse émaciés, et sa peau est luisante comme du verre. Le plus étrange est la lumière qui brille dans ses yeux.

La Bête de Cythor habitait autrefois une région du nord-est galactique qu’on appelle les Astres Fantômes. Il n’y a guère d’information concernant l’espèce elle-même. Les bêtes étaient décrites comme d’ingénieux artificiers et artisans exploitant une technologie basée sur les cristaux. Selon les historitors de l’Adeptus Terra, l’espèce a été exterminée durant une croisade menée par le Haut Maréchal Helbrecht des Space Marines du Chapitre des Black Templars.

D’après des textes Aeldaris sur la question, les Bêtes de Cythor étaient une espèce technologiquement avancée qui avait "échappé" à la croisade d’Helbrecht. La vision qu’ont les Aeldaris de l’histoire est aussi perfide que le reste de leur société, il est donc difficile d’y discerner le vrai du faux.

Les Bêtes de Cythor utilisent de petits disques d’argent qui, lorsqu’ils sont activés, les font se briser en morceaux dans une pluie d’éclats scintillant s’abattant au sol, puis se reformant en ce qui semblait être un cristal, tranchant rapidement la gorge de leurs victimes autour d’eux. Ces cristaux mobiles peuvent devenir assez petits et possèdent apparemment l’essence du Xenos.[1]

Source

Pensée du Jour : « Toute vie mortelle est une folie qui ne nourrit pas l’esprit. »
  • HINKS DARIUS, Liber Xenologis - Observations depuis une Forteresse Noire, Black Library, 2021
  1. Informations issues de Liber Xenologis - Observations depuis une Forteresse Noire - Bête de Cythor de HINKS DARIUS, Black Library, 2021 et résumées par Guilhem.