Énoulien

De Omnis Bibliotheca
Un Énoulien.
Depuis l’époque où Solomon Haarlock s’est aventuré dans ce qui allait devenir le Secteur Calixis, l’Imperium a rencontré et éliminé des douzaines de races Xenos. Toutefois, dans les régions inconnues s’étendant au-delà des frontières du secteur, les races Xenos sont toujours présentes, attendant une occasion de se venger.

Les Énouliens sont de ceux-là et leur haine envers l’Imperium est forte. Les Énouliens sont une race de petite taille, approximativement 1,50 mètre de haut, au corps mince et à la peau jaune pâle et lisse. Leurs visages ont des traits effacés, avec des yeux aux pupilles verticales et rien de plus qu’une fente en guise de bouche, d’oreilles et de narines. Bien qu’ils ne portent que des vêtements simples (normalement, des blouses lâches à capuche, des chaussures rudimentaires et des ceintures), ils sont loin d’être ignorant en matière de technologie, maniant des armes sophistiquées employant des sciences Xenos. Leurs bandoulières portent des munitions cristallines pour leurs armes à éclat. Les Énouliens ont appris à utiliser d’autres armements, qu’ils soient Xenos ou impériaux. Ils communiquent avec des caquètements aigus et des signes de main, mais la plupart sont capables de parler un gothique haché.

Les érudits calixiens ont pour théorie que les Énouliens proviennent peut-être des Étoiles du Halo, puisqu’on les rencontre souvent dans le sous-secteur Malfian. Les Énouliens sont fréquemment employés comme combattants mercenaires par les organisations hérétiques et criminelles. Ils réagissent violemment aux symboles de l’Imperium, et ne travaillent jamais sciemment pour les forces impériales. Seuls les membres les plus déterminés de leur race semblent capables de se contenir en présence du saint Aquila, qui les plonge dans une rage destructrice.

Au combat, les Énouliens préfèrent les embuscades et les attaques à distance à l’aide de leur armement à éclat et de leurs couteaux de lancer. Ils peuvent toutefois être redoutables au corps à corps en raison de leurs mortelles lignes de murmure. Leurs corps sont glissants, à l’exception des paumes des mains et de la plante des pieds, ce qui les rend difficile à saisir. Ils sont aussi connus pour attaquer en masse leurs adversaires, se liguant contre leur malheureuse cible dans un assaut coordonné.

Engagé des Énouliens n’est jamais sûr. Ils n’acceptent pas les monnaies courantes ou les métaux précieux, devant être payés avec une variété d’objets apparemment sans valeur comme des os fossilisés, des fragments de rochers, des débris spatiaux, des plantes mortes et ainsi de suite. Si les Énouliens préfèrent l’un de ces objets, ils l’accepteront et prendront le travail. Sinon, ils font demi-tour et une autre offre doit être faite plus tard. Analyser les offrandes acceptables et tenter de prédire ce qui fonctionnera est devenu une forme d’art pour le milieu de la pègre, les objets "acceptables garantis" atteignant des prix élevés au marché noir. Ce qu’ils font de ces objets est un mystère encore plus grand, mais une fois acceptés, ils les gardent aussi férocement qu’un Libre-Marchand sa charte. La plupart des gens considèrent les Énouliens comme enfantins en raison de leur attachement à de telles babioles, mais une partie de l’Ordo Xenos s’inquiète de ce qu’un motif caché dans ces objets pourrait révéler un but plus sombre et plus menaçant.

Bien que les criminels aient du mal à obtenir les services des Énouliens, les hérétiques semblent avoir plus de succès depuis quelque temps. On voit avec une fréquemment croissante des bandes d’Énouliens combattre aux côtés des forces de l’archi-ennemi, et la taille de ces bandes augmente. Il paraît de plus en plus certain que les Xenos ont été accueillis par les hérétiques. Là où les Énouliens ont été pendant longtemps une annotation dans la conquête du Secteur Calixis par l’Humanité, ils deviennent maintenant une race marionnette dangereuse à utiliser contre l’Imperium. Leur haine fanatique de l’Imperium et de ses agences dépasse tout le reste. Tous les signes montrent que la haine de la race peut la faire tomber dans une servitude définitive au Chaos.

Source[modifier]

  • Warhammer 40 000 JdR - Dark Heresy : Créatures et Anathèmes