Véhicule Volé

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Ork-title-banner.jpg
Ork banner left.jpg
Ork banner right.jpg




Decor1PeauxVertes.jpg
Decor1PeauxVertes.jpg
VehiculeVoleOrk.jpg
Deco-ork-12.png
Deco-ork-13.png
{{{titre}}}
Ce Véhicule Volé représente une modification Ork courante d’un véhicule impérial capturé ou récupéré, le robuste châssis du Leman Russ étant un choix privilégié des Meks Orks.

En plus d’être des combattants brutaux et sauvages, les Orks sont également de grands charognards sur le champ de bataille et parmi eux, les Pillards et les Mékanos, qui sont spécialisés dans la récupération, le pillage et le vol, sont experts dans la reconstruction et l’adaptation des véhicules ennemis endommagés et accidentés pour leur propre usage. Par conséquent, après une bataille, les "zékipes de rékupération" Orks et leurs Grots parcourent le champ de bataille à la recherche de tout ce qui peut être utile, comme une nuée de sauterelles en colère, ils le dépouillent, remorquent les épaves, se disputent les meilleurs morceaux et s’amusent parfois à dévorer les éventuels survivants.

La majorité des véhicules récupérés seront ensuite soit remis en état de marche, avec bien sûr une certaine "kustomisation" Ork (ce qui pourra tout autant les améliorer ou les détériorer davantage), soit simplement démantelés pour fournir des pièces de rechange utiles. Le terme générique pour ces épaves délabrées est "Véhicule Volé", bien que la machine elle-même ait pu être un char d’assaut, un moyen de transport (le robuste Rhino ou la Chimère étant particulièrement apprécié), un engins antigrav très avancés et autrefois gracieux que les Orks ont miraculeusement réussi à ne pas encore faire s’écraser (mais qui roule maintenant bien plus probablement avec des roues improvisées) ou même un véhicule civil ou industriel récupéré quelque part. Le terme "Véhicule Volé" s’applique également aux modèles standards d’origine étrangère (pour les Orks en tout cas) issus des chaînes de production qui tombent entre leurs mains brutales. Pour les Chefs Orks, tout ce qui compte, c’est qu’un Véhicule Volé soit capable de transporter quelques gars au combat, et qu’il soit déjà équipé d’un gros canon ou qu’il y ait de la place pour en installer un !

Inévitablement, les Véhicules Volés étant d’anciennes épaves, le plus souvent "sauvées" par les compétences d’un Mek et monstrueusement remodelées, bricolées ou hybridées, la plupart de ces machines partagent les mêmes caractéristiques : fiabilité nulle et efficacité diminuée par rapport à la machine d’origine.

Les Véhicules Volés sont très populaires auprès des tribus de Deathskulls, qui ont pour habitude d’emprunter des engins à l’ennemi, à d’autres clans et même entre elles à une fréquence presque hebdomadaire. Le fait de voler un véhicule pour le réparer et l’utiliser contre l’ennemi est source de prestige chez les Deathskulls. Ils évoquent un personnage légendaire nommé Gutzbag "le voleur", qui était si doué qu’il avait même réussi à dérober un Titan impérial pour le retourner contre ses anciens alliés. Les Deathskulls adorent voler un véhicule, l’utiliser pour infiltrer les lignes ennemies avant de semer une pagaille pas possible en ouvrant le feu dans le dos de l’adversaire quand ils sont découverts.

Les Blood Axes sont eux aussi très friands de Véhicules Volés. Il existe même des cas de Rhino volés à des Space Marines et utilisés pour lancer des assauts contre des positions impériales, pour le plus grand amusement de la tribu. Kernal Dragnatz de l’Élite des Ferrailleurs pouvait se targuer de posséder plusieurs dizaines de véhicules impériaux dans sa colonne blindée, même si leur véritable appartenance était trahie par les fumées huileuses et peu orthodoxes de leurs échappements.

  • Touch’ pa ça ! : les véhicules volés sont généralement très capricieux et sujets à des ratés, des pannes, des pertes de contrôle inattendues et des explosions catastrophiques occasionnelles. Ces détails sont appelés "karaktère" (en particulier par les Deathskulls, notamment lorsqu’ils tentent de les vendre à une autre faction Ork).

Junka

Le "Junka" est un parent tristement célèbre du Véhicule Volé.

Les Mékanos sont toujours à la recherche d’une chance de faire leurs preuves et de gagner un peu de dents pour financer leur prochain projet. De manière assez judicieuse, la plupart des Nobz (sans parler des Boss de Guerre) ne laisseront pas ces jeunes arrivistes s’approcher de quelque chose d’important tant qu’ils n’auront pas prouvé leurs compétences. La solution pour de nombreux Meks (en particulier dans le clan Evil Sunz) est de construire leur propre véhicule personnalisé pour montrer leurs talents. Ces engins (peu importe le nom que leur donne le constructeur) sont surnommés par dérision "Junkas" par les autres Orks.

Les Junkas sont parfois construits de toutes pièces, mais ils sont souvent adaptés à partir de matériaux pillés et de déchets du champ de bataille. Quelle que soit leur origine, ce sont tous des véhicules à l’allure folle et délabrée, ressemblant à la fois à un atelier mobile et à un char de combat. Chaque Junka est unique, incorporant les propres "innovassions" spécifiques du Mékano, qui incluent les meilleures armes et gadgets qu’ils peuvent concevoir ou dénicher. Ils sont généralement capables d’une vitesse phénoménale pour leur taille, mais seulement pour un temps, car la fiabilité du Junka est au mieux "incertaine".[1]


Sources

Pensée du Jour : « Un esprit sans but erre dans les ténèbres. »
  • Codex Orks, V4
  • Imperial Armour Vol 8 : Raid on Kastorel-Novem
  1. Imperial Armour Vol 8 : Raid on Kastorel-Novem - Looted Wagons & Junkas (traduit de l’anglais par Christer)