Snotling

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Ork-title-banner.jpg
Ork banner left.jpg
Ork banner right.jpg




Decor1PeauxVertes.jpg
Decor1PeauxVertes.jpg
Snotling.jpg
Deco-ork-12.png
Deco-ork-13.png
{{{titre}}}
Des Snotlings aspirés par un Kanon Shokk.

Les érudits impériaux et les adeptes du Magos Biologis ont débattu de la nature du Snotling depuis que l’Humanité a découvert les Orks il y a des millénaires. Certains pensaient qu’il s’agissait de Gretchin juvéniles, mais il a été prouvé qu’il s’agissait de sous-espèces distinctes de la forme Ork de base. Leur origine et leur raison d’être laisseront toujours perplexes ceux qui étudient les Orks, mais une chose est sûre : les Snotlings peuvent rapidement devenir une menace si on ne s’en occupe pas rapidement.

Un Snotling semble être un Gretchin miniaturisé. Il mesure environ un demi-mètre et a la même apparence dégingandée qu’un petit Grot. Leur petite taille les empêche de porter des armes autres que de petits poignards ou bâtons. Contrairement aux Gretchins ou même aux Orks, les Snotlings n’ont pas non plus une appréciation élémentaire de la violence, ce qui les rend peu aptes au combat. Pour la plupart, ces minuscules créatures s’occupent des nombreux types de champignons dans les champignonnières qui poussent partout où les Orks vivent longtemps, même à bord de leurs vaisseaux. Ainsi, les Snotlings procurent nourriture, boisson et médicaments à leurs congénères. Les Snots vivent dans des cloaques appelés "chutes", où ils s’occupent également d’une grande variété de Squigs féroces. Leur empathie avec ces formes de vie est telle qu’à peine quelques dizaines de Snotlingss sont dévorés chaque jour tandis qu’ils s’activent à leur besogne. De nombreux Orks gardent des Snotlings comme animaux de compagnie, ce qui est peut-être le summum de l’accomplissement des Snotlings.

Le danger des Snotlings est leur capacité à infester une zone et à causer des ravages sur tout ce qui entre en contact avec eux. Un Snotling n’a aucun scrupule à se glisser dans un tube d’admission ou un compartiment moteur pour voir ce qu’il y a à l’intérieur, ce qui entraîne une fin désastreuse pour le Snotling et de nombreux dégâts pour le mécanisme. Ces vermines semblent également se reproduire rapidement si elles sont laissées à elles-mêmes, un autre lien avec leur héritage fungoïde, semble-t-il.

Sur les vaisseaux et les colonies Orks, les Snotlings sont le plus souvent laissés à eux-mêmes, sauf en cas de besoin (notamment par les Mékanos à la recherche de munitions pour les Kanons Shokk). Les Fouettards sont parfois appelés à rassembler les créatures lorsqu’elles deviennent trop nombreuses, trop encombrantes, ou que les rations du vaisseau sont trop faibles, en utilisant une variété de moyens, y compris des bêtes spécialisées dans l’élevage de Squigs, des sondes Grot, des explosifs et d’autres dispositifs.[1]

Source

Pensée du Jour : « Nul ne peut survivre au Warp. Il est notre Némésis. Y pénétrer est une condamnation à mort. »
  • Warhammer 40 000 JdR - Rogue Trader : The Koronus Bestiary
  • Codex Orks, V8
  1. Warhammer 40 000 JdR - Rogue Trader : The Koronus Bestiary - Chapter II : Aliens of the Expanse - Snotlings (traduit de l'anglais par Guilhem)