Mirage Brisé

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Arlequin-banner left.jpg
Arlequin-banner right.jpg




Harlequin-center-badge.png
Échos de la Fin du Tumulte
Le Rappel des Élégies

Les Aeldaris luttent contre l’extinction depuis des millénaires, en envoyant d’autres races faire face au danger et en lisant l’écheveau du destin pour prédire - et donc prévenir - les catastrophes. Pourtant, celles-ci se font plus nombreuses à mesure que leur fin se rapproche. Plutôt que de s’en cacher ou de chercher à l’éviter, le Mirage Brisé fait de la mort sa muse.

SymboleMirageBrisé.jpg
La rune de la mort déplorée résume l’état d’esprit du Masque du Mirage Brisé. Entre ses lignes gracieuses et ses lames incurvés se trouve le trépas de toute chose, et depuis l’ouverture de la Grande Faille, les Comédiens du Grand Masque Mirage ont pris l’habitude de graver cette rune directement sur leur peau. Ils portent des étoffes blanches et bleu vif, agrémentées de motifs blancs et ocre.

Le Masque du Mirage Brisé incarne l’hilarité larmoyante du Dieu Moqueur confronté à l’extinction de son espèce. Ses Comédiens sont redoutés par leurs ennemis et leurs congénères à la fois. Leurs spectacles sont d’une noirceur atroce, ne communiquant qu’un fatalisme abyssal au public. Ceux qui sont trop profondément captivés par les danses du Mirage Brisé sont incités à prendre les armes : des combats fratricides ont été déclenchés dans les rues de Commorragh, et même les Asuryanis pourtant plus réservés ont déclaré des guerres perdues d’avance suite aux exhortations du Grand Masque. Il n’est pas difficile de voir pourquoi la plupart des Aeldaris voient le Mirage Brisé comme le héraut de sombres présages. Toutefois, nul n’est assez fou pour entraver sa venue.

Le Mirage Brisé combat avec une ignoble témérité, et même dans la mort, ils emportent avec eux des dizaines d’adversaires terrifiés. Affronter le Mirage Brisé revient à lutter contre un adversaire qui ne craint pas de trépasser, et ne cherche que la destruction de l’ennemi, quel qu’en soit le prix.

De même, le Mirage Brisé ne rechigne pas à employer des armes interdites ou à faire appel à d’horribles alliés pour magnifier le bain de sang. Au cours des derniers siècles, le Masque a déployé plusieurs armes des anciens Aeldaris, des œuvres terribles de science ésotérique que les Drukharis eux-mêmes hésiteraient à employer.

Ses Troupes ont été vues combattant aux côtés des goules des ombres d’Ælindrach, et s’allient fréquemment aux Hémoncules difformes et à leur engeance effroyable.

Malgré son état d’esprit désespéré et son acceptation de la mort, le Mirage Brisé est en vérité une force de destruction spectaculaire. Il frappe là où aucun ennemi sain d’esprit ne s’attendrait à le voir intervenir, et il n’est pas rare que son audace et son abnégation permettent de remporter une victoire contre toute attente. Certains Asuryanis en sont venus à spéculer sur le fait que le désarroi n’est peut-être qu’un rôle dans le jeu du Mirage Brisé. Peut-être, pensent-ils, que leur spectacle est destiné à garantir la victoire finale aux Aeldaris grâce à la détermination qu’apporte cet abandon apparent.

Source

Pensée du Jour : « La différence entre l’hérésie et la trahison est l’ignorance. »
  • Codex Harlequins, V8