Catégorie:Conclave des Larmes

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png






Les membres du Conclave des Larmes méditant sur leurs prochaines actions.
Parchemin-clair.jpg
Parchemin-clair.jpg
Parchemin-clair.jpg
Parchemin-clair.jpg
Parchemin-clair.jpg
Parchemin-clair.jpg
« Un vaisseau Aeldari vous dites, lieutenant ? Je pense que vous découvrirez que cette espèce particulière est un ennemi qui ne sévit pas parmi ces étoiles. Maintenant, vérifiez vos instruments, apaisez les esprits de la guerre, répétez votre balayage et revenez me voir quand vous aurez décidé de vous acquitter de votre devoir d'une manière convenant à l'uniforme que vous portez. Rompez. »
- Transcription du procès du Commodore Stanisvor, exécuté plus tard pour n'avoir pas réussi à stopper une incursion Aeldari qui entraîna la perte de trois destroyers de la Marine Impériale stationnant au-dessus de la planète Courroux.


L’Étendue de Jéricho est une région largement dépourvue de la présence de la race Xenos connue sous le nom d’Aeldaris. Bien qu’il existe quelques petites bandes éparpillées de Corsaires, aucun Vaisseau-Monde n’est connu pour opérer dans un rayon de plusieurs milliers d’années-lumière, à l’exception des soldats-éclaireurs du Vaisseau-Monde Alaitoc qui protègent le monde de Mackensee, et aucun Monde Vierge n’a été identifié de manière concluante. Même les cruels Aeldaris ne mettent que rarement les pieds dans la région, pas même pour piller ses nombreux mondes à la recherche d’esclaves et d’autres proies. Nombreux sont ceux, dans les hautes sphères de la Croisade d'Achilus, qui considèrent ce fait comme une rare bénédiction dans une guerre contre trois des pires ennemis de l’Imperium. Mais d’autres, au sein de la Morte Cabale, craignent que cela ne présage quelque chose de très grave. Les Aeldaris étaient autrefois les maîtres d’un empire stellaire qui s’est maintenu pendant d’innombrables éons, et les traces de leur gloire passée se trouvent partout dans la galaxie. Pourquoi alors, apparemment, évitent-ils l’Étendue de Jéricho ?

Cette question préoccupe depuis longtemps certains membres de la Morte Cabale, car elle semble liée à tant d’autres menaces terrifiantes que l’on peut trouver dans l’Étendue de Jéricho déchirée par la guerre et même au-delà. Pendant des générations, des Inquisiteurs solitaires, ainsi que certains Frères de Bataille, ont surveillé de près la région à la recherche d’un indice expliquant pourquoi elle est si hostile aux Aeldaris et à tous leurs proches. Il est certain que des horreurs sommeillent sous les mondes de la Bordure Extérieure de l’Étendue que toute espèce saine d’esprit éviterait, et que les profondeurs de l’espace interstellaire abritent toutes sortes de puissantes terreurs. Mais on pourrait en dire autant de nombreuses autres régions de la galaxie où les Aeldaris sont connus pour être actifs, des systèmes maudits bordant l’Œil de la Terreur aux marches hantées des Astres Fantômes. Au fil des années, les maîtres cachés de la Morte Cabale ont détecté la présence d’un très petit nombre d’Aeldaris opérant de manière coordonnée dans l’Étendue de Jéricho, mais pas de la manière dont cette espèce pernicieuse est normalement associée. D’ordinaire, les Vaisseaux-Mondes des Aeldaris envoient des osts de guerre partout dans le monde pour défier ou punir les transgressions impudentes de ce qu’ils considèrent comme des races inférieures, tandis que les flottes Corsaires parias frappent sans rime ni raison apparente partout où elles peuvent. Les Drukharis lancent leurs terribles raids dans l’espace réel en fonction de leurs propres motivations, tandis que les énigmatiques Arlequins sont connus pour concentrer leurs efforts sur ceux qui servent les Puissances de la Ruine. Dans l’Étendue de Jéricho, aucune de ces vérités ne semble tenir, les Aeldaris manifestant leur présence d’une manière totalement différente.

Au lieu de regrouper leurs forces selon leurs traditions et valeurs martiales conventionnelles, les Aeldaris opérant dans l’Étendue de Jéricho le font en très petit nombre. Ils semblent opérer en petites bandes, parfois composées de plusieurs courants différents de la culture Aeldari. Ils ne poursuivent pas leurs objectifs habituels, militaires ou autres, mais suivent une stratégie quasi impénétrable qui, pour certains membres de la Morte Cabale, ne peut être liée qu’au phénomène connu sous le nom de Sombre Motif. Alors que des événements invisibles convergent et que les étoiles se dirigent pesamment vers un alignement encore insoupçonné, la Morte Cabale commence à avoir un aperçu des activités des Aeldaris dans l’Étendue de Jéricho. Ils n’ont eu qu’une impression fugace d’un groupe dont les racines remontent à la fin de la Guerre Céleste - le soi-disant Conclave des Larmes.

Parchemin-clair.jpg
Parchemin-clair.jpg
Parchemin-clair.jpg
Parchemin-clair.jpg
Parchemin-clair.jpg
Parchemin-clair.jpg
Le Chemin Tortueux

La Morte Cabale est depuis longtemps au courant de la présence d’un paria Aeldari connu sous le nom de Syndillian le Voyageur dans l’Étendue de Jéricho, bien qu’au-delà de ce titre et de son lien avec l’Étendue de Jéricho, ils aient très peu de détails sur son identité. Un certain nombre de voyants au service de la Morte Cabale ont tenté de retracer les actes de cet individu, pensant au départ qu’il s’agissait probablement d’un agent du Conclave des Larmes. Certains sont parvenus à la conclusion que le Voyageur tentait de fermer la Porte Warp de la Gueule de Jéricho, ou du moins travaillait en vue d’une époque lointaine où cet objectif pourrait être atteint. D’autres pensent que les objectifs du Voyageur sont d’une manière ou d’une autre en désaccord avec ceux du Conclave des Larmes, ce qui soulève la possibilité intrigante que les deux factions sont soit opposées, soit simplement inconscientes de l’étendue de leurs activités respectives.

La Main Cachée[modifier]

La Morte Cabale pense que le Conclave des Larmes représente une convergence de plusieurs factions différentes au sein des Aeldaris, y compris, pour autant qu’ils puissent l’affirmer, des représentants d’au moins un Vaisseau-Monde, d’une flotte corsaire et même d’une Kabale des Drukharis. Bien qu’aucune preuve directe n’ait été trouvée pour le confirmer, le Prognosticar Rennin Tri’el soutient que les Arlequins insaisissables sont activement alliés au Conclave des Larmes. Et au contraire, c’est sans surprise, qu’aucune traces d’implication des Exodites au sein du Conclave n’a été enregistré.

Alors que la guerre fait rage dans les trois Percées de l’Étendue de Jéricho, le Conclave des Larmes semble concentrer ses efforts sur les systèmes éparpillés de la Bordure Extérieure, bien qu’il ait parfois opéré ailleurs. En cataloguant inlassablement les activités du Conclave qu’ils ont détectées, plusieurs membres de la Morte Cabale ont formulé un certain nombre d’explications possibles quant à leur agenda. En analysant les données de rapports de missions dans la Bordure Extérieure, et en les croisant avec les présages rapportés par des savants et voyants au service de la Morte Cabale, une vague image a commencé à émerger. Cela présage toujours encore plus de malheur et de carnage pour les forces de l’Imperium alors qu’elles s’enfoncent plus avant dans les profondeurs insondables de l’Étendue de Jéricho.

Les Aeldaris du Conclave des Larmes, comme certains membres de la Morte Cabale en sont venus à le croire, ont l’intention de fomenter une guerre dans l’Étendue de Jéricho à une échelle sans précédent. Le Prognosticar a identifié des dizaines d’événements qui ont conduit à une guerre ouverte et qui peuvent être attribués à la main cachée de ce qui doit certainement être cette faction énigmatique des Aeldaris. Lorsqu’un escadron de transport entier de la Marine Impériale a été sabordé en haute atmosphère pendant une escale à Karlack, par exemple, une force de débarquement du Stigmartus a pu se déployer sur les Sœurs Malignes sans opposition, transformant ce qui aurait dû être une simple opération de contre-insertion en une suppression totale qui fit rage pendant presque trois années entières. Lorsqu’un rejeton de l’une des vrilles perfides de la Flotte-Ruche Dagon fut attirée sur un groupe de mondes apparemment insignifiant entre Avalos et Treyan, il s’est heurté à une force d’intervention de la Garde Impériale qui se préparait à se déployer à Herisor, et l’a entièrement anéantie. Lorsqu’une mission diplomatique impériale secrète est tombée dans une embuscade alors qu’elle se rendait à des pourparlers avec des agents T'au sur un monde non répertorié près du front de Greyhell, les deux parties se sont accusées de duplicité et de nombreux mois de préparatifs minutieux ont été gâchés. Individuellement, chacun de ces événements peut être expliqué comme un accident malheureux ou une coïncidence. Cependant, lorsqu’ils sont pris ensemble, ils suggèrent à la Morte Cabale que les Aeldaris font délibérément couler le plus de sang possible dans l’Étendue de Jéricho, bien que personne n’ait encore levé le voile sur la finalité de leurs manœuvres.

Activités dans la Bordure Extérieur[modifier]

Le Conclave des Larmes ne semble pas concentrer ses efforts sur les principales zones de guerre de l’Étendue de Jéricho, bien que ses actions dans ces régions soient évidemment beaucoup plus faciles à détecter que dans celles qui échappent au contrôle de l’Imperium. La Morte Cabale a maintenant accumulé un nombre important de preuves qui indiquent que le Conclave des Larmes est tout aussi actif parmi les étoiles mortes de l’Étendue extérieure, et peut-être même plus. Les cibles de ces activités ne peuvent qu’être devinées, bien qu’elles doivent certainement inclure les Nécrons se réveillant de la Dynastie Suhbekhar. Les effets de ces actions sont bien plus difficiles à percevoir ou à prévoir, car ils impliquent rarement les forces de l’Imperium directement. Aucun des membres de la Morte Cabale ne peut facilement dire quel effet pourrait avoir la déstabilisation par le Conclave des Larmes de l’orbite de la troisième lune d’un corps sans nom dans un système non répertorié, par exemple, ni pourquoi ils iraient jusqu’à détourner une coulée de lave de dix miles de large pour qu’elle coule dans un ancien ravin sur un Monde Mort aux frontières de la Dérive de Slinnar. En une occasion, les agents du Conclave auraient fait sortir prématurément d’une longue hibernation un rayon vide quasi mythique, qui s’est mis à se nourrir voracement d’un monde primordial situé aux confins de Polyphemnos.

Indépendamment des effets observables de ces actes et d’autres encore, une chose est certaine dans l’esprit des maîtres de la Morte Cabale. Le Conclave des Larmes est devenu de plus en plus actif ces dernières années, comme s’il travaillait à un résultat final qui approche rapidement de son apogée. Ce résultat final, nul ne peut le dire, mais personne ne croit qu’il puisse être bénéfique à l’Imperium, dont les forces souffrent si souvent des machinations des pernicieux Aeldaris.

La Deathwatch et le Conclave des Larmes[modifier]

La Morte Cabale a transmis une grande partie de ses renseignements les plus solides à la Deathwatch et à l’Ordo Xenos et, par conséquent, ceux qui assurent la Longue Veille dans l’Étendue de Jéricho sont conscients de la menace permanente que représentent ces Xenos. Il n’est pas rare que les Équipes d’Extermination de la Deathwatch opérant dans les profondeurs de l’Étendue soient informées des activités suspectées du Conclave des Larmes, bien que dans la plupart des cas, les informations reçues ne soient guère plus que des conjectures. Dans certaines régions, des membres de la Deathwatch sont déployés avec l’ordre permanent d’engager en priorité tout Aeldari rencontré, mais le plus souvent, ces sentinelles ne rencontrent aucun des énigmatiques Xenos. Bien plus souvent, les vaisseaux de la Deathwatch qui traversent les systèmes sombres de l’Étendue extérieure signalent qu’ils sont observés ou suivis, bien qu’il soit rare que les Aeldaris lancent des attaques d’opportunité. Les maîtres de la Morte Cabale s’accordent à dire que le Conclave des Larmes ne lance des attaques délibérées contre la Deathwatch que lorsqu’elles ont été planifiées de longue date et qu’elles servent une grande stratégie. Il est clair que les Aeldaris sont trop peu nombreux et que leurs agents sont trop précieux pour risquer une usure inutile en combattant les champions de l’Humanité.

Il y a eu de nombreux cas où la Deathwatch a engagé le combat avec de petits groupes d’Aeldaris dans l’Étendue, mais il est rare que l’ennemi soit identifié de manière concluante par les maîtres de la Morte Cabale comme étant des membres ou des agents du Conclave des Larmes. Les Aeldaris sont considérés comme l’une des espèces extraterrestres les plus malignes et pernicieuses, et il est pratiquement impossible de les prendre au dépourvu. Par conséquent, il faut en conclure que chaque contact a un objectif précis que les Aeldaris s’efforcent d’atteindre.

Même si la Deathwatch et les Aeldaris de l’Étendue de Jéricho ont versé leur sang à de nombreuses reprises, les deux parties ont parfois travaillé dans un but commun. Dans la plupart des cas, la coopération a été spontanée et non planifiée, du moins de la part des Space Marines, et il y a eu peu de communication entre les deux. Le plus souvent, les Aeldaris sont apparus au cours d’une bataille qui faisait déjà rage, ou à un moment clé d’une mission, et ont accompli une action qui a profité aux deux parties. Bien que peu de membres de l’organisation le sachent, les Aeldaris ont établi des moyens secrets de communication avec les maîtres de la Morte Cabale, mais seulement au plus haut niveau et dans les circonstances les plus extrêmes. Cependant, ni la Morte Cabale, ni la Deathwatch, ni l’Ordo Xenos en général ne s’imaginent que les Aeldaris poursuivent autre chose que leurs propres intérêts, et ils traitent tout contact et toute communication avec une extrême prudence.

Un fait connu uniquement des échelons les plus étroits de la Morte Cabale est qu’au fil des ans, une poignée d’Aeldaris supposés être au service du Conclave des Larmes ont été capturés et ramenés vivants à la Forteresse d'Erioch. Ils ont été soumis aux excoriations les plus minutieuses, et ont bénéficié de la tendresse des maîtres d’interrogatoire les plus accomplis de l’Inquisition. Jusqu’à présent, aucun d’entre eux n’a fourni d’informations utiles, de sorte que la quasi-totalité des informations de la Morte Cabale sur le Conclave des Larmes reste au mieux incertaines.

Membres du Conclave[modifier]

Vakillar U'riss
SeigneurAgonie.jpg
Vakillar U'riss
Ailill Nuada
AilillNuada.jpg
Ailill Nuada
Ebahn Lauma
EbahnLauma.jpg
Ebahn Lauma

Source[modifier]

  • Warhammer 40 000 JdR - Deathwatch : The Outer Reach - The Conclave of Tears (traduit de l’anglais par Blacklisted Jack)

Pages dans la catégorie « Conclave des Larmes »

Cette catégorie comprend 4 pages, dont les 4 ci-dessous.