Traque de Voldorius

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png
Pris entre les frappes furtives de la Raven Guard et la féroce offensive des White Scars, les Alpha Légionnaires, pourtant maîtres de la ruse et de l’embuscade, se retrouvèrent pris au dépourvu et submergés.
Lors du centième anniversaire de son élévation, l’Honorable Kyublai, Grand Khan des White Scars, annonça son intention d’apporter la justice aux pires ennemis du Chapitre. Kernax Voldorius était un Prince Démon, chef des renégats de l’Alpha Legion, et l’un des plus immondes adversaires que le Chapitre avait eu à affronter. Des milliards d’êtres avaient péri lorsque Voldorius avait libéré l’horreur de la Marée de Sang deux mille ans plus tôt, et autant avaient succombé aux massacres sacrilèges de Kento, Loran et Blindhope. À présent, déclara le Grand Khan, le règne de terreur de Voldorius devait cesser. Kor'sarro Khan, Capitaine de la 3e Compagnie et Maître de la Chasse, fut envoyé à sa poursuite, avec pour ordre de ne revenir qu’avec la tête du Démon.

La chasse devait durer plus d’une décennie. Kor’sarro aperçut sa proie sur les champs de bataille de Zoran et de Kavell, et parvint presque à distance de frappe dans les Ruches étouffantes de Modanna, mais le destin conspira toujours pour faire échapper Voldorius à son destin. La piste du Démon finit par conduire Kor’sarro et ses troupes sur Quintus, une planète désolée au sud galactique de Chogoris. Jusqu’à récemment, Quintus avait formé un bouclier contre les déprédations des empires Orks des étoiles de Jagal, mais la venue de Voldorius avait tout changé. Par l’intimidation et le mensonge, la bande de guerre du Prince Démon avait réussi à infiltrer les forces militaires de Quintus, et les White Scars furent confrontés non pas à une simple armée, mais à une planète entière. Cependant, Kor’sarro n’allait pas abandonner si près du but.

Laissant leur Croiseur d'Attaque à l’extérieur du système, les White Scars embarquèrent dans leurs Thunderhawks. Suivant des trajectoires soigneusement établies pour assurer leur discrétion, les vaisseaux d’attaque se faufilèrent entre les défenses de Quintus et atterrirent dans les canyons qui s’étendaient au sud-ouest de la capitale planétaire de Mankarra. Kor’sarro s’attendait à devoir se battre pour sécuriser la zone d’atterrissage, mais il trouva à la place des alliés inattendus en la personne de Kayvaan Shrike et de la 3e Compagnie de la Raven Guard.

Shrike menait campagne dans le système Targus lorsqu’il avait pris connaissance des événements de Quintus. Le vent tournait en faveur de l’Imperium à Targus, aussi Shrike partit-il avec sa Compagnie pour Quintus, où lui et ses hommes lançaient depuis des opérations guérilla contre les envahisseurs renégats. Or, les subterfuges qui avaient permis à Kor’sarro d’atterrir sans être détecté par les rebelles n’avaient pas abusé Shrike, qui avait rassemblé un contingent pour accueillir les nouveaux venus.

Une Alliance est Forgée[modifier]

Alors que les Thunderhawks débarquaient les véhicules d’appui des White Scars, les deux Capitaines s’entretinrent. Aucun des deux ne faisait pleinement confiance à l’autre. La rivalité opposant la Raven Guard aux White Scars durait depuis des millénaires, mais Shrike et Kor’sarro savaient qu’ils n’avaient d’autre choix que de mettre de côté leurs différends. L’Alpha Legion et ses vassaux étaient trop nombreux pour qu’une seule des deux Compagnies puisse les vaincre sans l’aide de l’autre, et les Space Marines établirent soigneusement leurs plans en conséquence.

Le lendemain matin, Shrike lança sa Compagnie dans une attaque surprise contre la garnison d’une batterie de défense sol-espace à quelques kilomètres à l’ouest de Mankarra. Ce genre de tactique avait été affiné par Shrike et ses hommes contre la Waaagh! Skullkrak, et quelques instants après le début de l’attaque, les forces renégates étaient plongées dans la confusion. Une grande partie du complexe était déjà aux mains des Loyalistes lorsque Kernax Voldorius, percevant le danger, envoya la moitié de ses Marines de l’Alpha Legion et l’essentiel de la garnison de Mankarra en renfort. Mais le plan de Shrike était sans faille : alors que le Capitaine menait ses Escouades d’Assaut au cœur des installations, ses autres unités se retranchaient dans leurs faubourgs.

C’est ainsi que les renforts considérables de Voldorius se brisèrent sur les fortifications du complexe comme une vague sur un rocher. Le lieutenant qui dirigeait l’assaut était toutefois un adversaire capable, et il garda ses meilleures troupes en réserve pendant que l’avant-garde se faisait massacrer. Du coup, il envoya des vagues et des vagues de Traîtres et de sectateurs sous le feu de la Raven Guard, sacrifiant sans remords leurs vies tout en guettant la moindre faille dans les défenses. Et faiblesse il y eut, lorsque l’un des bastions finit par s’effondrer sous le pilonnage du Baneblade renégat Ironsoul. Saisissant cette opportunité, le lieutenant envoya ses réserves.

Plus de trois cents Marines du Chaos se jetèrent sur ce point des défenses. La Raven Guard tint ses positions, mais les Loyalistes étaient peu nombreux, et l’ennemi féroce. Shrike sortit des profondeurs du complexe pour mener une contre-attaque, et partout où le Capitaine des Ombres frappait, l’ennemi reculait. Mais, petit à petit, la Raven Guard commençait à céder du terrain. Le lieutenant de l’Alpha Legion rugit sa prière aux Dieux Sombres et conduisit ses hommes sur un tapis de morts et de mourants. C’est alors que frappèrent les White Scars.

Pendant que Shrike menait l’assaut sur le complexe de défense, les White Scars s’étaient cachés plus au sud dans un dédale de cavernes. À présent que les forces du Chaos étaient rassemblées, ils lançaient l’attaque. Dans le rugissement des moteurs, leurs Rhinos et leurs Motos jaillirent de l’ombre pour se jeter dans la bataille. L’Ironsoul fut le premier à subir leur colère. Malgré les ordres paniqués de son commandant, l’énorme char fut incapable de pivoter assez vite pour faire face à cette nouvelle menace. L’avant-garde de Kor’sarro, composée de Motards émérites, faucha rapidement les escouades qui protégeaient le blindé. Sans jamais ralentir, les Motards se pressèrent autour des flancs d’adamantium du monstre métallique, tirant au Lance-Flammes sur ses meurtrières et au Fuseur sur ses tourelles. Une par une, les armes du char furent réduites au silence, et les motards poursuivirent leur ruée vers les Marines de la Raven Guard, ne laissant dans leur sillage qu’un char désemparé et des piles de corps.

Déconfits par cette attaque imprévue sur leur flanc et par la neutralisation de l’Ironsoul, les renégats s’enfuirent. Les Traîtres de l’Alpha Legion continuaient à se battre, mais les White Scars étaient déjà sur eux. Des escadrons de Motards traversaient les rangs des Marines du Chaos, lames et lances au clair. Davantage de White Scars sortaient de leurs Rhinos, leurs Bolters crachant la mort sur l’ennemi. Le temps que Kayvaan Shrike conduise la Raven Guard vers la mêlée, l’issue de la bataille ne faisait plus aucun doute.

La Prise de Mankarra[modifier]

Shrike et Kor’sarro n’eurent pas le temps de fêter leur victoire. Voldorius et ses fidèles contrôlaient encore Mankarra et, si on leur en laissait le temps, ils étaient capables de la fortifier davantage. Laissant une petite garnison dans le complexe de défense, les White Scars embarquèrent dans leur Rhinos, et la Raven Guard dans ses Thunderhawks.

Les défenses de Mankarra restaient problématiques. Les Compagnies de Shrike et Kor’sarro étaient légèrement armées, et ne comptaient qu’un seul Vindicator à elles deux, le Thunderheart. Par chance, dans sa tyrannie, Voldorius s’était peu soucié de réparer ou entretenir ses remparts. Une salve de missiles tirés par les Thunderhawks de la Raven Guard, suivie du pilonnage à portée courte du Thunderheart suffit à abattre une bonne partie des fortifications extérieures de la capitale. Avant que les renégats ne puissent réagir, les White Scars envahirent la ville.

Ne souhaitant pas s’engluer dans un combat urbain, les Marines combattirent depuis leurs transports, ne débarquant que pour lancer des assauts éclair. Les Motards sillonnaient les rues pour peser là où les défenseurs étaient les moins préparés. Alors que les White Scars dirigeaient les combats dans les rues, les Thunderhawks de Shrike déployaient des escouades de Raven Guards sur les niveaux supérieurs des manufactorums et des basilica. Assaillis depuis le sol comme depuis les cieux, les renégats n’avaient aucune chance. Beaucoup jetèrent leurs armes et implorèrent la pitié des Astartes, mais ils n’en reçurent aucune.

Finalement, seuls Voldorius et sa garde du corps survécurent. Pris par la joie du combat, le Prince Démon continua de lutter face à des ennemis implacables. Bien des Frères de Bataille succombèrent à sa fureur en ce jour, mais les Space Marines ne laissèrent pas leur vengeance leur échapper et se massèrent pour éliminer leur ennemi.

Encerclé, submergé et piégé dans l’ombre de la Cathédrale de la Sagesse de l’Empereur, Kernax Voldorius rencontra finalement son destin. Le Prince Démon s’avéra robuste, et sa garde de Space Marines du Chaos difformes se battit sans peur, mais l’issue du combat ne faisait aucun doute. Même la force impie de Voldorius ne put prévaloir face à la détermination de ses ennemis. Lacéré puis empalé sur une statue de l’Empereur par les serres de Shrike, il ne put échapper à la vengeance de la lame de Kor’sarro. D’un seul coup, le Capitaine des White Scars sépara la tête du Démon de ses épaules et mit un terme à la souillure de son existence.

Un mois plus tard, alors que Quintus était confiée à une armée de la Garde Impériale envoyée depuis Tallarn, Kor’sarro et Shrike échangèrent leurs adieux et allèrent chacun leur chemin. Shrike retourna à la zone de guerre Targus, tandis que Kor’sarro Khan ramena la tête du Prince Démon au grand palais de son Chapitre, qui le fêta en héros. Chacun des Capitaines repartit ainsi avec le respect de son homologue, la gloire d’une âpre mais victorieuse bataille, et le sentiment que la fraternité entre leurs Chapitres serait peut-être restaurée après des millénaires de rivalité.

Source[modifier]

Pensée du Jour : « "Paix" ne fait pas partie de notre vocabulaire. »
  • Codex Space Marines, V5