Kayvaan Shrike

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Astartes banner.jpg
Raven guard banner left.jpg
Raven guard banner right.jpg
DeathwatchBar.jpg
Astartes-wing-2.png
Astartes-wing-1.png




Deco-dark-angel-10.png
Deco-dark-angel-10.png
Aquila.pngAquila.png
Deco-dark-angel-13.pngDeco-dark-angel-13.png
Raven guard banner flag.png
Deco-dark-angel-01.png
Astartes-mi-statue.png
Deco-dark-angel-01.png
Astartes-mi-statue.png
Astartes gothic.jpg


« Vous ne nous voyez que parce que nous le voulons. Vous connaissez notre position uniquement parce que nous voulons vous l’indiquer, pour en tirer les conclusion que nous attendons. C’est lorsque vous ne nous voyez pas que vous devez nous craindre. »
- Maître de Chapitre Kayvaan Shrike.
Kayvaan Shrike, Le Maître des Ombres, Maître de Chapitre de la Raven Guard.

Maître de l’art de l’embuscade et de l’assaut furtif, Kayvaan Shrike est le plus grand guerrier de la Raven Guard et il commande son Chapitre en tant que Maître des Ombres. Au cours de sa longue et sanglante existence, Shrike a libéré de nombreux mondes et éliminé d’innombrables ennemis. Partout où il passe, il apporte l’espoir aux opprimés et la terreur aux tyrans.

Celui qui deviendrait Kayvaan Shrike naquit parmi les millions d’ouvriers de Kiavahr. Dans sa jeunesse, il fut coursier pour un gang de la guilde de Tarkal, et il fut souvent contraint de se battre ou d’employer la ruse pour vaincre des voyous plus grands et plus forts que lui. En tant que néophyte, il fit très tôt la démonstration de ses talents, gagnant le droit de prendre un nom guerrier lorsqu’il rejoignit la 10e Compagnie de la Raven Guard. Le prénom "Kayvaan" rappelait sa vie dans un gang, où le silence est de mise, et il choisit "Shrike" en hommage au nom que l’on donnait aux rapides faucons des Montagnes Diagothianes. Il avait souvent rencontré ces oiseaux durant ses épreuves sur Kiavahr, et il admirait l’audace de leurs attaques surprise contre des proies plus fortes en apparence.

Les décennies passèrent. Shrike gravit les échelons des Compagnies de Réserve, mais ce n’est que lorsqu’il fut admis au sein de la 3e Compagnie - les Rôdeurs Fantômes - que l’on put entrevoir un aperçu de la grandeur de Shrike. Là, plongé comme jamais auparavant dans la Voie de l’Embuscade, Shrike s’avéra être un des plus grands experts de cette méthode de guerre que le Chapitre ait connu. Dès lors, personne ne fut surpris lorsqu’il fut promu à la tête de la 3e, après l’élévation du Capitaine des Ombres Corvin Severax au rang de Maître des Ombres.

La légende de Shrike débuta véritablement dans les premiers mois de la Campagne de Targus. Les Rôdeurs Fantômes faisaient partie des nombreuses unités impériales affectées à l’assaut sur Targus VIII, chargés spécifiquement de l’élimination des champs d’énergie et des kanons antiaériens qui constituaient les défenses planétaires de la Waaagh! Skullkrak. Frappant vite et fort, les Rôdeurs Fantômes accomplirent leur mission, mais furent bloqués lorsque leurs appareils d’extraction furent détruits.

Refusant de se laisser aller au désespoir, Shrike mena une campagne destructrice derrière les lignes des Orks. Pendant deux ans, la Raven Guard attaqua la Waaagh!, sur ses positions les plus faibles, sabota ses dépôt de carburant et de munitions, et détruisit ses convois de ravitaillement et ses usines de Krabouilleurs. Elle tendit des embuscades aux patrouilles de Kommandos et assassina sans pitié les commandants Orks qu’elle rencontrait, tout en fournissant des données précieuses sur les déploiements des Peaux-Vertes aux vaisseaux impériaux en orbite. Shrike et ses hommes étaient discrets comme des ombres, et frappaient en toute impunité les arrières des Orks, attendant le moment idéal pour surgir de la nuit comme des esprits vengeurs. Shrike menait chaque assaut et tuait des dizaines d’ennemis avec ses serres, puis la Raven Guard s’évanouissait dans la nuit. Les Orks considéraient les "Bek d’la mort" avec un mélange de respect et de rage démente. Les hommes de Shrike tuaient de nombreux Orks avant même qu’ils ne comprennent qu’ils étaient attaqués, privant les brutes Xenos du plaisir qu’ils prenaient à livrer un combat "à la loyale". Certains se mirent à s’abriter derrière les remparts de bric et de broc de leurs forteresses dès qu’ils avaient vent de l’arrivée de Shrike, dans l’espoir de l’entraîner dans un combat classique, tandis que d’autres se disputaient l’honneur contre celui qui écraserait enfin ce spectre aux serres de métal. Aucun n’y parvint jamais.

Quand Shrike quitta enfin les ruines de Targus VIII à la tête de sa Compagnie, il eut l’honneur de recevoir les lauriers impériaux. Au début, le guerrier discret comptait les refuser, mais il finit par accepter; au nom de ses frères tombés au combat face à la Waaagh! Skullkrak. Ensuite, Shrike mena la 3e Compagnie partout où l’on en avait besoin ; non dans des zones de guerre où les généraux impériaux s’efforçaient de contenir la menace Xenos, mais sur des planètes dont les populations avaient été abandonnées par un Imperium insensible à leur sort. Après ses assauts décisifs sur Donara et Yakhee, Shrike devint un héros dans tout le secteur. Dans les ruines d’Aldeb, de Sulphuron et sur une dizaine d’autres mondes, des humains imploraient l’Empereur d’envoyer Shrike pour les délivrer, tandis que des amiraux et des généraux soumettaient des demandes insistantes à Corvin Severax pour qu’il affecte Shrike à leur campagne.

Ainsi, dans les dernières années du M41, Shrike comptait parmi les meilleurs Capitaines des Ombres du Chapitre, et le Maître des Ombres se reposait beaucoup sur ses conseils et ses actions. Quand Severax périt au cours de l’offensive T'au sur Prefectia, Shrike était déjà pressenti comme le successeur éventuel de son ancien mentor. Après que Shrike eut mené un raid audacieux la nuit même pour récupérer le génogerme de ses frères tombés au champ d’honneur, cette promotion semblait ne faire aucun doute. Bien que les raisons qu’avait Shrike de lancer cette attaque fussent parfaitement désintéressées, car il ne cherchait pas la gloire, mais simplement préserver l’avenir de sa Compagnie, cette action garantit son élévation au rang de Maître des Ombres du Chapitre.

La Raven Guard sortit très affaiblie des batailles de la Zone de Guerre Damoclès, aussi une des premières décisions de Shrike en tant que Maître des Ombres fut d’accepter les dons de la Fondation Ultima. Tout comme Corax des milliers d’années auparavant lors de l’entrée en vigueur du Codex Astartes, Shrike vit le salut de son Chapitre face à un avenir d’incertitude et de pénurie. Il ne pouvait pas le permettre, car il savait qu’à l’Ère Indomitus, l’Imperium aurait plus que jamais besoin de la Raven Guard.

Pour prouver sa détermination, Shrike franchit le Rubicon Primaris. S’il ne fut pas le premier officier Space Marine à se soumettre à ce processus, l’opération n’en était pas moins aussi périlleuse que controversée, car il n’était pas certain d’y survivre, et nombreux étaient ceux qui estimaient que la Raven Guard ne pouvait se permettre de perdre son nouveau Maître de Chapitre si tôt. Mais Shrike avait pris sa décision et, comme si souvent dans le passé, les faits lui donnèrent raison. Shrike sortit de l’épreuve plus fort que jamais, ce qui convainquit nombre de ses Capitaines des Ombres de la sagesse de ses décisions.

Depuis lors, la Raven Guard a combattu en première ligne des zones de guerre d’un Imperium divisé. Même si ses contributions sont rarement perçues par leurs alliés comme par leurs ennemis, des rumeurs concernant leurs victoires circulent dans toute la galaxie, et les défenseurs désespérés se battent avec une ardeur renouvelée car ils savent que chaque minute où ils tiennent bon les rapproche du moment où la Raven Guard frappera peut-être depuis les ombres et les délivrera du mal.

Shrike conduit personnellement nombre de ces campagnes. Au fond de lui-même, il est toujours le Capitaine des Ombres d’une Compagnie de Combat, et n’est heureux que lorsqu’il peut frapper l’ennemi directement. Mais malgré ses nombreuses victoires, Shrike demeure inquiet ; il regrette que Severax soit mort en vain sur Prefectia, car il sait que le même orgueil l’habite, et il redoute que sa combativité, intégralement vouée à l’art de l’embuscade, manque de l’équilibre dont la Raven Guard a besoin pour prospérer. Conscient de ses forces comme de ses faiblesses, Shrike est décidé à faire ce qui est bon pour son Chapitre.

Ainsi, Shrike s’est lancé dans la Croisade Indomitus avec une détermination renouvelée. Pour s’assurer que son successeur se montrera plus digne que lui du titre de Maître des Ombres, Shrike a dispersé ses meilleurs guerriers dans toute la galaxie pour accomplir des missions dont lui seul connaît le but véritable.

Délivrés du fardeau de la connaissance de la mission ou des objectifs de leurs frères, les Capitaines et Lieutenants des Ombres feront la preuve de leur bravoure et de leur sagesse personnelles, exposant leurs qualités au regard de leur exigeant Maître de Chapitre. Ce n’est que lorsque Shrike sera satisfait qu’il abdiquera en faveur d’un Maître des Ombres digne de ce nom, dont il n’estime être que le précurseur.

Kayvaan Shrike possède l’Équipement suivant :
  • Les Serres du Corbeau : Peu après sa promotion au rang de Capitaine, Kayvaan Shrike remporta le Tournoi des Ombres, une épreuve de furtivité et d’ingéniosité bicentenaire. En récompense, il reçut la permission de choisir n’importe quel objet de l’arsenal de la Flèche du Corbeau et de l’utiliser jusqu’à la fin de ses jours. C’était une récompense prestigieuse, car Corax passa beaucoup de temps à la forge dans les mois qui suivirent Isstvan V, afin de reconstituer à la sueur de son front un arsenal grandement diminué par la traîtrise d’Horus et les aléas du destin. De fait, de nombreuses armes forgées par le Primarque n’ont pas encore brillé dans les feux de la guerre, et il se pourrait qu’elles ne servent jamais, sauf pour l’ultime combat qui attend chaque guerrier, lorsque l’ennemi se presse autour de lui et qu’il entreprend un dernier carré avant que d’être englouti dans les ténèbres.
Après des jours de méditation dans les immenses halls poussiéreux, Shrike choisit une paire de Griffes Éclair appelée les Serres du Corbeau. Comme pour beaucoup d’armes que recèle la pénombre du Pic du Corbeau, il est impossible si Corax les forgea lui-même ou ordonna leur fabrication. Néanmoins, les Serres du Corbeau sont incroyablement acérées, la moindre caresse des lames à même de taillader la céramite comme du papier, ou trancher sans mal la chair comme les os. Entre les mains de Shrike, ces griffes crépitantes sont souvent la dernière chose que voient les ennemis de l’Imperium.

Sources

Pensée du Jour : « Il n’y aura pas de victoire sans ton sacrifice. »
  • Codex Supplement Raven Guard, V8
  • Codex Space Marines, V8 ; 2ème édition