Siège de la Ruche Volcanus

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher




Évasion de la Ruche Volcanus

La Cité-Ruche Volcanus est assiégée et les habitants meurent de faim. Une bataille cyclopéenne de blindés éclate lorsque les défenseurs tentent d’établir un corridor humanitaire terrestre pour acheminer des marchandises vitales vers la Cité-ruche.

Médaille de la Ruche Volcanus[1]

Cette médaille fut décernée à titre posthume à tous les citoyens et Gardes Impériaux qui donnèrent leur vie en défendant la Ruche Volcanus.

En 998.M41, la Ruche Volcanus endurait un siège hermétique. Située sur la côte ouest d’Armageddon Prime, Volcanus fut encerclée dès le début de l’invasion de Ghazghkull Mag Uruk Thraka. Les Orks se rendirent rapidement maîtres de la chaîne des montagnes Volcanus à l’est de la Cité-Ruche, d’où les Macrocanons capturés et l’artillerie Ork pilonnèrent Volcanus. A l’Ouest, les batteries de défense impériales de Nemesis Island et des centaines de petites îles qui constituent l’archipel Volcanus avaient réussi à maintenir les Orks à distance, mais subissaient les assauts constants des Canonnières et des Submersibles Orks. Les largages de vivres et d’eau sur Volcanus devaient aider la population de la Cité-Ruche assiégée; chaque jour, des milliers mouraient de déshydratation et de malnutrition, en plus des pertes causées par les bombardements incessants des Orks. À moins de percer le blocus, la Cité-Ruche ne tarderait pas à tomber, tel un fruit blet.[2]

Sortir ou Mourir

Avec l’arrivée de renforts des Paras Élysiens, les défenseurs de Volcanus se résolurent à tenter une sortie pour couper le cordon Ork et rallier les éléments du front nord de Primus qui combattaient près de Tempestora. Si les deux forces entraient en contact, elles pourraient établir un corridor par lequel faire passer nourriture et médicaments vers Volcanus. Nuit et jour, dans les profondeurs de la Cité-Ruche, les usines produisaient armes et munitions en vue de l’attaque. Les régiments mécanisés de la Légion d’Acier furent retirés du front, où ils avaient subi de lourdes pertes, et conservés précieusement en réserve le temps de restaurer leur plein potentiel. Ces unités blindées, conduites par des formations de Baneblade et de chars d’assaut Leman Russ, seraient le fer de lance de l’attaque: leurs ordres étaient de fendre le cordon Ork qui enserrait Volcanus et de rejoindre la force de secours Blood Angels qui frapperait du Nord-Est.[3]

Apocalypse Cuirassée

Malheureusement pour les forces impériales, leur sortie coïncida avec un assaut Ork à grande échelle contre les bastions qui jalonnaient les murs extérieurs de la ruche Volcanus. L’ordre de bataille Ork était dirigé par la Grand’Band’eud’Krabouilleurs du Boss de Guerre Thogfang, qui comprenait pas moins de huit de ces marcheurs colossaux, appuyés par d’innombrables Boyz et véhicules de tous types et de toutes couleurs. Cette vaste horde progressait vers ses positions lorsque les Impériaux surgirent des portes et poternes du rempart est de Volcanus. Le rideau s’ouvrait sur la plus grande bataille de Chars Super-Lourds de toute la campagne d’Armageddon.[4]

Siège Rompu

L’armée Ork se retrouve prise entre l’enclume de la Garde Impériale et le marteau des Blood Angels. La pluie acide balayait le champ de bataille tandis que les forces d’assaut des Orks et de la Garde Impériale s’entrechoquaient. Les Titans impériaux et le Macro-Canon de la place forte Aquila étrillaient les Krabouilleurs, abattant rapidement trois de ces immenses et pesantes machines de guerre. Heureusement pour les Orks, ils avaient encore plein de Krabouilleurs en réserve, et les pertes furent rapidement remplacées. La riposte des peaux-vertes creusa des trous béants dans les formations de la Garde Impériale, brisant leur élan alors qu’elles effectuaient leur sortie de la Ruche Volcanus. Dans le même temps, le ciel au-dessus du champ de bataille était le théâtre d’un âpre combat aérien entre les Valkyries et les Vendettas impériales et les Dakkajets et les Blitza-Bomba Orks. Soudain, les Blood Angels firent leur entrée, écrasant le bord droit de la ligne de bataille Ork avec la force et la fureur de la foudre. C’en était trop pour les peaux-vertes, malgré la réussite d’une attaque de flanc menée avec "ruze" jusqu’aux portes de Volcanus - c’était déjà trop tard. Les Orks étaient pris en étau entre les deux armées de l’Imperium: assaillis de toutes parts, ils furent forcés de battre en retraite. Le siège de la Ruche Volcanus était levé ![5]

Les Forces de L'Imperium

« Les défenseurs de Volcanus se sont rassemblés en vue d’une ultime tentative de sortie. Parviendront-ils à faire la jonction avec la force de secours du Commissaire Sebastian Yarrick et des Blood Angels avant qu’il ne soit trop tard ? »

Les forces de l’Imperium ont l’intention de sectionner le cordon d’orks qui enserre la Ruche Volcanus, afin de rallier les Blood Angels détachés du front nord de Primus. Pour ce faire, les Impériaux ont réuni toutes leurs formations de bataille les plus puissantes et organisé soigneusement les réserves qui lanceront l’offensive finale. Les escadrons de Chars Super-Lourds démarrent leurs moteurs, et les escadrilles d’aéronefs sont chargées en carburant et en munitions. Dans le même temps, loin au nord-est, les Blood Angels de la 3e Compagnie se préparent à lancer une attaque surprise sur les arrières des lignes Orks. Le commandant des Blood Angels, le Capitaine Erasmus Tycho, mènera personnellement l’opération à la tête d’un groupe d’escouades d’assaut. Suivent les Space Marines de toute une Compagnie Blood Angels, appuyés par la puissance de feu de leur Croiseur d'Attaque en orbite et les aéronefs de la Marine Impériale.[6]

Tueurs de Krabouilleurs d'Armageddon

Le marcheur Sentinelle n’est habituellement pas considéré comme étant de taille à lutter contre un Char Super-Lourd ou un Titan, qui lui sont supérieurs en tous points. Néanmoins, lorsque les Sentinelles Blindés sont réunis en équipes de recherche et destruction, de vastes meutes de chasseurs mécaniques, ils sont capables de libérer un torrent de feu à même de renverser des géants. Les escadrons de Sentinelles Blindés qui patrouillent dans les Désolations de Cendre d’Armageddon comptent parmis les plus illustres de ces formations.[7]

La Horde Ork

« Assez curieusement, de toutes les races avec lesquelles l’Humanité a eu un contact, la seule qu’on rencontre partout dans la galaxie est celle des Orks. La cause de ce phénomène reste un mystère. Certains soutiennent que les Orks sont les vestiges vivants d’une civilisation qui avait conquis la galaxie, d’autres qu’ils se répandent de planète en planète au moyen de spores interstellaires. Personne ne connaît la vérité, et il y a fort à parier qu’on ne la saura jamais »

Les orks ont battu le rappel pour raser les bastions disposés sur le pourtour des remparts de Volcanus. Les cris de guerre des tribus de Peaux-Vertes et le pas de dizaines de Krabouilleurs font trembler les flèches de la Cité-Ruche. Le Boss de Guerre Ork Gazgrim, "Despote de Dregruk" autoproclamé, a ordonné aux bandes de Peaux-Vertes encerclant la Ruche Volcanus d’abattre les bastions qui défendent les remparts de la cité impériale. Les Orks ont rassemblé leurs forces dans les ravines de la chaîne des montagnes Volcanus, en faisant usage de la ruse rudimentaire qui fait la réputation de leur race, afin de dissimuler au regard des défenseurs. Les Macrocanons capturés par les Orks au cours de leur incursion dans les montagnes ont pilonné les bastions pendant des jours, et les Orks sont prêts à lancer leur assaut et à écraser les défenses une bonne fois pour toutes.

Cependant, juste avant le début de l’attaque, les Orks sont agréablement surpris de voir que ces chétifs "zumains" ont déclenché leur propre assaut! En effet, pour les Peaux-Vertes, il n’y a rien de plus plaisant qu’une bonne bagarre à découvert, sans être gêné par ces fichues fortifications que les races de chochottes ont la manie de construire. Rugissant un "Waaagh!" tonitruant et un "On y va!" enthousiaste, les hordes de peaux-vertes se ruent à la rencontre de la colonne d’assaut impériale. Les Orks ignorent (et s’ils savaient, cela ne changerait rien) que l’Imperium les a manipulés.[8]

Zones Uniques D'Armageddon

Armageddon abrite une gamme d’organismes et de terrains exceptionnellement hostiles. Bien que les scientifiques Impériaux aient renoncé à répertorier l’environnement d’Armageddon, à cause de sa toxicité (et d’autres dangers mortels), voici certaines des particularités que l’on rencontre le plus fréquemment sur les champs de bataille de cette planète inhospitalière.[9]

Herbe Préhensile

Cette plante Carnivore possède des douzaines de gros tentacules hérissés d’épines acérées et oscillant dans la brise, comme guidés par une intelligence malfaisante, pour s’emparer des créatures qui s’aventurent trop près. Le sommet de la plante est protégé par un dense buisson de pointes vénéneuses; toute proie saisie par les tentacules est traînée et embrochée pour mourir empoisonnée et être lentement digérée.[10]

Monstre de Helsreach

Le monstre de Helsreach, une énorme plante omophage, comptant parmi les espèces végétales carnivores les plus mortelles de la galaxie. Culminant à plus de dix pieds de haut, le bulbe est en fait une immense gueule hérissée de crocs tranchants et dégoulinants d’ichor toxique. La tige et les feuilles sont garnies de piquants et gainée d’une écorce parcheminée. Chaque spécimen est étonnamment rapide pour sa taille, frappant comme l’éclair pour happer ce qui passe à sa portée.[11]

Cendre Toxique

Presque toute la surface d’Armageddon est couverte d’une épaisse couche de cendre multicolore produite par l’activité industrielle plurimillénaire des Cités-Ruches. Certaines dunes et congères se composent de déchets toxiques issus de la dégradation des produits chimiques servant à la production d’armes et de machines. Ces zones furieusement délétères sont aisément reconnaissables aux cadavres et aux ossements dont elles sont jonchées.[12]

Sources

Pensée du Jour : « Puisse la colère de l’Empereur purifier nos âmes. »
  • Warhammer 40,000 Apocalypse, V6, 2013
  1. Warhammer 40,000 Apocalypse, V6, 2013 Évasion de la Ruche Volcanus - Médaille de la Ruche Volcanus
  2. Warhammer 40,000 Apocalypse, V6, 2013 Évasion de la Ruche Volcanus
  3. Warhammer 40,000 Apocalypse, V6, 2013 Évasion de la Ruche Volcanus - Sortir ou Mourir
  4. Warhammer 40,000 Apocalypse, V6, 2013 Évasion de la Ruche Volcanus - Apocalypse Cuirassée
  5. Warhammer 40,000 Apocalypse, V6, 2013 Évasion de la Ruche Volcanus - Siège Rompu
  6. Warhammer 40,000 Apocalypse, V6, 2013 Évasion de la Ruche Volcanus - Les Forces de l'Imperium
  7. Warhammer 40,000 Apocalypse, V6, 2013 Tueurs de Krabouilleurs d'Armageddon
  8. Warhammer 40,000 Apocalypse, V6, 2013 Évasion de la Ruche Volcanus - La Horde Ork
  9. Warhammer 40,000 Apocalypse, V6, 2013 Évasion de la Ruche Volcanus - Terrains Uniques d'Armagedddon
  10. Warhammer 40,000 Apocalypse, V6, 2013 Évasion de la Ruche Volcanus - Herbe Préhensile
  11. Warhammer 40,000 Apocalypse, V6, 2013 Évasion de la Ruche Volcanus - Monstre de Helsreach
  12. Warhammer 40,000 Apocalypse, V6, 2013 Évasion de la Ruche Volcanus - Cendre Toxique