Squig

De Omnis Bibliotheca
Un Squig.
Les Squigs se retrouvent invariablement dans la faune qui évolue autour des Orks. Ils font partie intégrante de leur écosystème : ils mangent les reliquats des Orks (sans parler de la flore, des autres animaux et même des autres Squigs), avant d’être à leur tour mangés par ces derniers.

Il existe de nombreuses formes de Squigs, chacune se divisant en diverses sous-espèces. Les Mékanos extraient un lubrifiant visqueux des trompes des Squigs-burettes pour graisser des mécanismes, et se servent de Squigs-éponges pour essuyer les coulures inflammables. Les Médikos, utilisent des Médi-Squigs pour suturer les blessures, voire greffer des membres entiers. Citons aussi les Squigs-snacks, les Squigs-pique-grox, les Squigs-sacoches, et même les très rares Squigs-binious. Toutes ces espèces ont une utilité. Les plus gros Squigs sont appelés Squiggoths, et sont chevauchés au combat par des Orks, qui fixent sur leur dos des nacelles hérissées d’armes.

Les plus dangereux sont sans doute les Mange-face, qui assurent la fonction de chiens de garde. Ces petits monstres ressemblent à d’énormes mâchoires dégoulinantes de bave et dotées de pattes minuscules, et sont un signe de statut social pour l’Ork qui a su en dresser un. La plupart des Boss ont un Mange-face apprivoisé auquel sont jetés en pâture ceux qui sont tombés en disgrâce. D’autres Squigs tout aussi féroces sont élevés dans les enclos de la colonie et s’échappent régulièrement, ce qui peut transformer en parcours du combattant un acte aussi simple que celui d’aller se soulager aux latrines.

Source

  • Codex Orks, V8