Squig

De Omnis Bibliotheca
Un Squig.
Les Squigs, comme ils sont affectueusement nommés, se retrouvent invariablement dans la faune qui évolue autour des Orks, presque toujours présents en grand nombre dans les mêmes régions que les Peaux-Vertes. Ils font partie intégrante de leur écosystème : ils mangent les reliquats des Orks (sans parler de la flore, des autres animaux et même des autres Squigs), avant d’être à leur tour mangés par ces derniers.

Il existe de nombreuses formes de Squigs, chacune se divisant en diverses sous-espèces, au point que les xenologistes impériaux ont renoncé à les cataloguer. Les Mékanos extraient un lubrifiant visqueux des trompes des Squigs-burettes pour graisser des mécanismes, et se servent de Squigs-éponges pour essuyer les coulures inflammables. Les Médikos, utilisent des Médi-Squigs pour suturer les blessures, voire greffer des membres entiers. Les Kasseurs de Tanks exploitent la tendance des Squigs à pourchasser les véhicules ennemis en leur attachant des explosifs sur le dos et ainsi en faire des Squig Bomb'. Citons aussi les Squigs-snacks, les Squigs-pique-grox, les Squigs-sacoches, et même les très rares Squigs-binious. Toutes ces espèces ont une utilité. Les plus gros Squigs sont appelés Squiggoths, et sont chevauchés au combat par des Orks, qui fixent sur leur dos des nacelles hérissées d’armes.

Mais ce que les Orks préfèrent faire des Squigs, c’est de les lancer sur leurs ennemis. Aucun Squig n’est mieux adapté à cens tâche que le Squig d’attaque. Le terme Squig d’attaque est un nom générique désignant plusieurs bêtes champignons de nature hostile. Tous sont employés par les Orks de la même façon que les humains emploient des chiens particulièrement vicieux. Les Squigs d’attaque le plus fameux et le plus dangereux sont sans doute les Mange-face, qui doivent leur nom à sa façon dont ils tentent de mordre le visage de leurs ennemis et qui assurent la fonction de chiens de garde. Ces petits monstres ressemblent à d’énormes mâchoires dégoulinantes de bave et dotées de pattes minuscules, et sont un signe de statut social pour l’Ork qui a su en dresser un. La plupart des Boss ont un Mange-face apprivoisé auquel sont jetés en pâture ceux qui sont tombés en disgrâce. D’autres Squigs tout aussi féroces sont élevés dans les enclos de la colonie et s’échappent régulièrement, ce qui peut transformer en parcours du combattant un acte aussi simple que celui d’aller se soulager aux latrines.

D’autres variétés moins connues, mais tout aussi vicieuses comprennent le mâcheur bavant et l’énucléeur à yeux porcins. Un Squig d’attaque est bâti autour d’une bouche, elle-même principalement composé de dents. La plupart des Squigs sont de petites créatures courtaudes et grasses, ne faisant pas plus d’un mètre de haut. Ils déambulent avec un mélange de sauts et de pas sur deux pattes musclées. Tous, sans exceptions, ont un appétit insatiable. Leurs estomacs peuvent contenir une quantité improbable de nourriture.

Source

  • Codex Orks, V8
  • Warhammer 40 000 JdR - Dark Heresy : Créature et Anathèmes