Bizarboy

De Omnis Bibliotheca
« J’ai l’cerveau ki krame ! Je sens la force de Gork et de Mork lé gars ! Waaagh! Waaagh! Oh, attendez-les gars, j’crois que j’vais VOMMMMM… !! »
- Le Bizarboy Nurzag Wurrgit.
Un Bizarboy.
Les Bizarboyz sont des Orks doués de pouvoirs psychiques. Ils agissent comme point de focalisation des énergies générées inconsciemment par les autres Peaux-Vertes, lesquelles les unissent dans un but commun. Plus les Orks autour d’eux sont nombreux et excités, plus les Bizarboyz rayonnent de la toute-puissance de l’orkitude.

Malheureusement, ils ne sont pas vraiment capables de contrôler cet afflux de pouvoir. Même une foule rassemblée autour des participants d’un concours de mange-face âprement disputé provoquera chez eux des spasmes violents. Leurs yeux, leurs narines et leurs oreilles crépiteront d’étincelles, puis de l’énergie pure commencera à dégouliner de leur bouche. Si le Bizarboy n’évacue pas rapidement ce trop-plein d’énergie, une tête explosera, de même que celle des Peaux-Vertes à proximité, ce qui est gênant, même pour un Ork.

Un Bizarboy assez chanceux pour devenir adulte aura appris à évacuer cette énergie en envoyant des projectiles destructeurs. Cela lui donne un sentiment de toute-puissance extraordinaire, cependant ceux qui se trouvent à proximité lorsque cela survient risquent de finir rôtis comme des Squigs. C’est pour cette raison que les Bizarboyz vivent reclus dans des huttes érigées aux abords de la colonie. Ils n’ont pas le droit de vagabonder n’importe où à moins de porter des cloches et d’être accompagnés de leurs gardes attitrés : les Peaux-Vertes les plus dérangés de la tribu. Les Bizarboyz les plus doués sont nommés les Akkros. Ils mènent souvent une cour des miracles d’Orks illuminés à travers la galaxie, offrant leurs services pyropsychiques en échange d’une poigne de dent.

Lorsqu’une bande d’Orks marche sur l’ennemi, elle le fait au son de chants guerriers, d’insultes et de beuglements divers aussi variés qu’imaginatifs. Cette accumulation incontrôlable d’énergie psychique générée par le pouvoir de la Waaagh! surcharge le Bizarboy jusqu’a ce qu’il rayonne littéralement. La transe guerrière d’un Bizarboy est quelque chose de terrible à contempler. Ses yeux sont exorbités et ses membres sont secoués de convulsions alors qu’il se jette en avant. Des vagues d’énergie Waaagh! jaillissent du bâton de cuivre qu’il serre dans ses mains tandis que les chants gagnent en intensité. Lorsque cette puissance ne peut plus être contenue, le Bizarboy vomit dans une débauche d’effets pyrotechniques un flot d’entropie pure qui met en pièces ses ennemis ou galvanise les Orks à proximité. Quel que soit le résultat, les Peaux-Vertes qui accompagnent au combat un Bizarboy sont certains de profiter d’un spectacle sons et lumières de premier ordre.

Akkro

Les Akkros sont des Bizarboyz qui ont survécu à suffisamment de batailles pour que leur esprit devienne saturé d’énergie psychique. Pris de fureur démente et d’une totale confiance en eux, ils foncent vers le gros des combats pour vomir des éclairs sur l’ennemi.

Les Orks ont des personnalités extrêmes qui peuvent leur donner des tendances autodestructrices. Chez les Akkros, cela s’exprime par le désir de ressentir l’accumulation de l’énergie de la Waaagh! aussi souvent que possible. Ils jouent avec les vagues annihilatrices et les contiennent jusqu’au dernier instant, avant de les libérer de façon spectaculaire (et catastrophique). Beaucoup d’Akkros rassemblent des Orks partageant le même tempérament, et qui adorent assister aux destructions engendrées par la puissance de la Waaagh!. Ces Peaux-Vertes considèrent qu’une explosion de tête occasionnelle est un maigre prix à payer pour avoir la chance de voir des Space Marines être piétinés par un pied vert gigantesque, des Aeldaris réduits en pulpe luminescente, ou des bandes entières d’Orks catapultées dans les airs, directement au cœur de la bataille.

La plupart des Big Boss gardent un ou deux Akkros en guise de pièces d’artillerie vivantes, ou pour se prémunir d’ennemis doués psychiquement, comme les Aeldaris, et pour déjouer leurs ruses surnaturelles. D’autres Peaux-Vertes plus superstitieux (notamment les chefs des Snakebites) vont jusqu’à suivre les délires des Akkros, les assimilant à des conseils stratégiques envoyés par Gork et Mork en personne. Inutile de dire que cette méthode connaît un degré de succès extrêmement variable.

Pouvoirs Psychiques de Bizarboyz

  • Kass’Têtes : Les énergies qui parcourent le Bizarboy deviennent incontrôlables et provoquent l’explosion des têtes de tous ceux qui se trouvent à proximité.
  • Bzzzt ! : Le Bizarboy envoie des arcs d’énergies crépitants sur ses adversaires pour les réduire à l’état de coquilles calcinées, sou les yeux terrifiés de leurs camarades.
  • Zap ! : Les yeux du Bizarboy prennent un lueur verte et libèrent un rayon incandescent.
  • Sentier eud’la Guerre : Le Bizarboy disperse les énergies qui parcourent son corps sur les Orks à proximité avec des effets impressionnants.
  • On y Va ! : Les yeux du Bizarboy se plissent, puis son unité est nimbée d’un lumière verte avant d’être téléportée à un autre endroit du champ de bataille.
  • Waaagh! : Le Bizarboy hurle son cri de guerre, ce qui a pour effet de galvaniser ses camarades et de les revigorer avec le pouvoir primal de l’orkitude.
Les Dingboys

Les Dingboyz sont des Orks suffisamment dérangé pour tenter de porter un casque rempli de Squigs-frelons si on les défie de le faire. Ils sont physiquement identiques aux autres Orks, mais on les reconnaît facilement à leurs accoutrement bariolés et aux armes qu’ils portent, qui vont du couvercle de poubelle utilisé comme bouclier à l’écureuil volant empaillé manié en guise de massue.

Les Dingboyz forment souvent la garde rapprochée des Bizarboyz et vivent à l’écart des autres Orks dans des bidonvilles hauts couleurs. Une bande de Dingboyz est vue comme un bon présage par les autres Orks. Certes, sa présence s’accompagne de quelques inconvénients, comme lorsque les Dingboyz décident de se lancer dans un concours de chant au beau milieu d’un raid nocturne, ou que l’un d’eux est persuadé que le chapeau qu’il cherche se trouve dans votre maison.

Quoi qu’il en soit, les Dingboyz sont des adversaires dangereux, car leur attitude imprévisible déstabilise l’ennemi. En effet, comment un tacticien,aussi doué soit-il, pourrait deviner la réaction d’une bande d’Orks aussi susceptible de massacre ses hommes au corps à corps que de s’affairer à curer le nez de leur voisin ?

Sources

  • Codex Orks, V8
  • Codex Orks, V4