Escouades de Scouts

De Omnis Bibliotheca
(Redirigé depuis Motard Scout)
« La colère que vous avez en vous ? C’est une arme de dernier recours. Avant d’apprendre à la manier, à tuer avec férocité et abandon, vous devez apprendre à vous battre avec adresse, finesse et retenue. Car mes frères, c'est la lame affûtée qui tranche le plus profondément. »
- Sergent Nassio, 10e Compagnie Blood Angels.
Les Scouts savent parfaitement se battre loin du gros de l’armée. Ils frappent loin dans le territoire ennemi, détruisant les ravitaillement et les communications au cours de raids commandos.

Tout Chapitre de l’Adeptus Astartes doit régulièrement recruter de nouveaux soldats pour survivre. Le processus de recrutement varie d’un Chapitre à l’autre, et la plupart n’enrôlent que sur des mondes précis qui leur sont affiliés. Mais quelle que soit la tradition particulière d’un Chapitre, ses aspirants seront toujours de jeunes hommes, car un corps trop âgé sera incapable de supporter l’implantation des organes voués à le transformer en Space Marine. Le don des implants n’est pourtant que le début du processus qui vise à faire d’un humain ordinaire un Space Marine. Au cours de cette période, l’aspirant est qualifié de Scout Space Marine : pas encore un véritable guerrier de l’Adeptus Astartes, mais déjà bien plus qu’un humain.

Un Scout Space Marine a beaucoup de choses à apprendre et doit endurer de longs mois d’un régime d’entraînement harassant. Non seulement il doit s’habituer aux changements biologiques que subit son corps, mais il doit aussi apprendre les Litanies de Bataille qui le fortifieront, amélioreront ses facultés et lui donneront le courage nécessaire pour affronter l’ennemi. Il doit en passer par plusieurs phases d’initiation dans le culte du Chapitre, et apprendre comment utiliser son équipement, car sa vie en sera en partie tributaire. Et, plus important que tout, il participera à ses premières batailles. Les Scouts ne sont pas aussi forts et coriaces que des Space Marines accomplis, mais ils sont capables d’aller au front aux côtés de leurs aînés, et c’est bien souvent ce qu’ils font, même si des centaines de recrues meurent à chaque session, et leurs corps ravagés finiront dans des tombes anonymes. Les annales de tout Chapitre évoquent cependant les actions héroïques de Scouts forcés par les circonstances de se battre en première ligne.

Dans la plupart des cas, les Scouts officient néanmoins comme des tirailleurs légèrement équipés, et on leur attribue essentiellement des missions commandos. Ils ont pour devoir d’infiltrer les positions ennemies afin de mener une guerre de harcèlement au-devant du reste des Marines, et comptent sur la discrétion plutôt que sur la force brute pour remplir leurs objectifs. Ils tendent ainsi des embuscades, espionnent les mouvements de troupes, et rassemblent toute information digne d’intérêt sur les plans de l’ennemi. Les Scouts apparaissent souvent de nulle part au cœur d’une base adverse, kidnappent un gradé pour l’interroger ou se livrent à divers actes de sabotage. Frappant vite et fort, ils s’évanouissent avant même que l’ennemi n’ait le temps de répliquer à leur assaut.

Après qu’il a été choisi parmi les aspirants, un humain doit suivre les rituels propres au Chapitre. Une fois qu’il a été accepté, la greffe des implants génétiques peut commencer. L’aspirant a alors fait le premier pas sur la voie du Space Marine. Il est placé sous la tutelle d’un Sergent qui supervisera son apprentissage, en conduisant une escouade de Scouts au combat, et lui apprendra ce que signifie vraiment faire la guerre au sein de l’Adeptus Astartes. N’étant pas encore prêts à rejoindre une compagnie, les Scouts vivent ensemble dans les quartiers de la dixième compagnie. C’est là qu’ils mangent, dorment et s’entraînent, en plus d’apprendre les traditions du chapitre. Tant qu’il restera Scout, l’aspirant Space Marine sera sans cesse jaugé et encadré par son Sergent. Ses actes seront jugés et pesés tandis qu’il affrontera l’ennemi avec son Bolter, son Pistolet Bolter et son Couteau de Combat. Il se formera à l’emploi d’un armement toujours plus diversifié, comme le Bolter Lourd, le Fusil de Sniper, le Lance-Missiles et la Bombe à Fusion. En intégrant une force d’infiltration, il apprendra à maîtriser les différents aspects de la guerre. On lui enseignera qu’un Space Marine est la mort incarnée et un guerrier invincible, et ce quel que soit le terrain sur lequel il se bat, l’ennemi qu’il affronte ou les armes qu’il a à sa disposition. Ce n’est que lorsque le Scout aura fait ses preuves au combat et que son Sergent le jugera digne de devenir un Space Marine qu’il pourra rejoindre l’une des autres Compagnies du Chapitre.

La Dixième Compagnie

Dans la plupart des chapitres, les recrues sont entraînées au sein de la 10e Compagnie. Du coup, ses Officiers et Sergents sont souvent les plus expérimentés du Chapitre. La plupart sont même passés par la Première Compagnie avant de refuser une promotion vers un poste plus élevé. Bien que toutes les escouades d’un Chapitre appartiennent à la 10e Compagnie, celle-ci combat rarement dans son ensemble en tant qu’unité tactique. À la place, les différentes escouades sont détachées pour accompagner des Compagnies de Combat ou de réserve et y jouer le rôle pour lequel elles sont les plus douées. Le Codex Astartes ne fixe aucune limite au nombre d’escouades composant la 10e Compagnie, mais en pratique rares sont les Chapitres à en avoir plus de dix. La plupart en ont beaucoup moins, ce chiffre dépendant de la qualité des aspirants et des pertes subies.

Insignes Scouts

Le Codex Astartes indique que les membres de la 10e Compagnie ne portent aucun insigne les y rattachant, hormis lors de cérémonies. Certains Chapitres ignorent cette tradition, tandis que d’autres ont leurs propres coutumes. Les Scouts White Scars, par exemple, ont le droit d’arborer l’éclair présent sur le symbole de leur Chapitre, mais pas la barre horizontale qui le complète, pas tant qu’ils ne ont pas devenus des Marines à part entière.

Bien que ce soit contraire aux principes du Codex Astartes, certains Chapitres appliquent des doctrines d’entraînement qui leur sont propres. Certains rattachent des escouades de Scouts à des Compagnies de batailles ou de Réserves particulières, et ce de façon permanente. Les Black Templars divergent encore davantage de la tradition dans le sens où les recrues sont rattachées de façon individuelle à des Marine précis, et se battent à leurs côtés jusqu’à ce que leurs maîtres les jugent dignes de devenir des Frères de Bataille. Les Space Wolves ont eux aussi leurs propres traditions, qui sont en désaccord complet avec la lettre du Codex Astartes.

Tactiques & Entraînement

Les tactiques mises en pratique par les Scouts Space Marines leur fournissent une excellente occasion de s’aguerrir. Un bon Marine doit être versé dans tous les aspects de la guerre, même ceux qu’il n’aura plus à côtoyer une fois qu’il sera devenu Frère de Bataille. Le statut de Scout permet d’apprendre l’art de l’infiltration, du camouflage, d’approcher l’ennemi sans être repéré, et de frapper sans être vu. Ces tactiques ne sont toutefois que très rarement, voire jamais employées par les Compagnies de Combat ou de Réserve, car le Codex Astartes préconise pour elles une approche plus directe.

Rites d'Initiation

Les Crimson Fists

Encore davantage que pour les autres Chapitres, la 10e Compagnie des Crimson Fists représente leur avenir. Ceux-ci eurent en effet à déplorer des pertes terribles lors des premières heures de l’invasion de leur monde d’origine par les Orks : la quasi-totalité du Chapitre fut éradiquée dans la destruction de sa Forteresse-Monastère. Aussi les Crimson Fists survivants - à peine plus qu’une Compagnie - s’efforcent-ils encore de reconstituer leurs forces. La 10e Compagnie du Chapitre a d’ores et déjà atteint ses effectifs maximaux, mais les Crimson Fists veillent à ne pas bâcler l’entraînement de leurs futurs membres tant l’avenir de leur Chapitre repose sur ces derniers.

Chaque Chapitre de l’Astartes entretient ses propres traditions pour ce qui est de l’intronisation de ses Scouts en son sein. Un facteur commun est l’initiation progressive des Scouts aux légendes et à la culture du Chapitre. Ce processus va souvent de pair avec le traitement bio-génétique que le Scout doit suivre. Les transformations physiques sont alors accompagnées de transformations psychiques. Toutes deux sont tempérées par les batailles auxquelles participe la recrue, et par les rituels qu’elle doit observer. La nature de ces rites varie d’un Chapitre à l’autre. Certains sont hautement solennels, et rappellent le sacrifice consenti par l’Empereur pour l’Humanité, tandis que d’autres sont des célébrations bruyantes de la culture du monde d’origine du Chapitre. D’autres sont plus primitifs, et incorporent des offrandes de sang, des mutilations ou des scarifications rituelle. Mais tous sont vitaux pour le Chapitre, et la participation de l’aspirant est indissociable de son acceptation par ses frères d’armes.

Les rigueurs de l’entraînement d’un Scout sont telles que beaucoup ne survivent pas à leur apprentissage. Qu’il soit rendu infirme par une blessure de guerre ou fasse preuve de lacunes spirituelles lors d’un rituel particulièrement éprouvant, certains aspirants ne deviendront jamais des Space Marines. Il arrive aussi que l’aspirant transgresse l’une des nombreuses lois du Chapitre, auquel cas la mort au combat est préférable au châtiment que ses frères lui réservent. De nombreux destins différents attendent l’aspirant déchu : la plupart deviendront des serfs du Chapitre, des serviteurs et des manœuvriers. Une petite poignée d’entre eux pourra toujours s’élever à un rang important au sein de la hiérarchie des auxiliaires du Chapitre, mais même le plus éminent des serfs ne sera qu’un domestique anonyme aux yeux des Frères de Bataille qu’il sert. Les moins chanceux seront transformés en Serviteurs : des automates bio-mécaniques qui ne vivent que pour assister les Techmarines, soit lors de l’utilisation de machines lourdes et dangereuses, soit en tant qu’arme mobile.

Équipement Spécialisé

Tactiques Furtives

Les forces d’élite des Space Marines, restreintes en effectifs par définition, ont une prédilection pour l’élément de surprise. Elles utilisent parfois la vitesse : des frappes rapides déployées avant même que l’ennemi puisse la contrer. Si ces assauts fulgurants sont la marque de fabrique de l’Adeptus Astartes, ils peuvent également pratiquer la furtivité, et peu de forces peuvent les égaler dans ce domaine. Grâce à leurs auto-sens et leurs scanners sophistiqués, certains Space Marines apprennent à éviter la détection visuelle, les patrouilles ou les plantons ennemis. Les snipers se dissimulent sur des positions dominantes. Les Escouades d’Assaut et les Reivers parachutistes sont largués silencieusement, tandis que des Scouts en Cape de Camouflage approchent discrètement. Quand l’attaque survient - coordonnée à la milliseconde - c’est un parfait exemple de l’approche combinée prônée par le Codex Astartes. S’ensuivent des assauts brefs et sanglants, désorganisant l’ennemi pendant que d’autres éléments se joignent à l’offensive, comme des Rhinos dégorgeant des troupes ou des Modules d’Atterrissage fondant des cieux. Tous les Chapitres ont régulièrement recours aux opérations secrètes, mais certains, comme la Raven Guard, sont passés maîtres dans cet art. Leur aptitude à traquer la proie dans les ombres est devenue légendaire.

Les Scouts Space Marines utilisent toutes sortes d’équipements spécialisés. Dans la plupart des cas, ces artefacts sont créés par les techniciens du Chapitre pour des missions et des usages particuliers, et tous permettent au Scout de mener sa mission avec efficacité.
Chaque Scout est doté d’un communicateur à faible portée qui lui permet de rester en contact et de transmettre des données cryptées aux autres membres de son escouade, sans que l’ennemi ne puisse les intercepter. Le Sergent dispose quant à lui d’un appareil plus puissant, qui lui permet de communiquer avec les autres escouades.
Les tireurs d’élite Scouts sont équipés d’un système de sublimation des images, relié à la lunette de leur fusil, ce qui leur permet de voir très précisément leur cible.
L’Armure des Scouts est faite de la même céramite que l’Armure Énergétique ordinaire, mais elle ne dispose pas, précisément, des systèmes énergétiques de la cuirasse des Marines, et un Scout ne peut donc porter le poids d’une armure complète. À la place, son treillis est constitué de fibres d’un alliage de carbone/titane capable d’arrêter les tirs d’arme légère.

Camouflage

Les Space Marines ont rarement recours au camouflage, car leur doctrine fait d’eux des troupes de choc et leur simple présence suffit parfois à terroriser l’ennemi. Il est des moments où un Chapitre utilisera des schémas de camouflage totalement approuvés par le Codex Astartes, la plupart du temps pour les Scouts. Là encore, ces derniers doivent apprendre tous les aspects de la guerre, aussi la maîtrise de la discrétion et de l’art de la dissimulation est-elle essentielle. Le Codex propose quantité de types de camouflage, prévus pour toutes sortes d’environnement. Certains sont dédiés à des milieux particulièrement insolites, et sont donc très rarement utilisés.

Escadrons de Motards Scouts

Lors de la dernière étape de sa formation, un Scout Space Marine est rattaché à un Escadron de Motos. Les Motards Scouts sont employés comme unités de reconnaissance rapide et de harcèlement, ou d’appui à grande mobilité aux Escouades de Scouts derrière les lignes ennemies. Ils opèrent encore plus en profondeur que les autres Scouts, souvent en tant que force d’intervention entièrement autonome, déclenchant des frappes chirurgicales sur les arrières des lignes de l’ennemi alors même que celui-ci est accaparé par l’attaque principale des Space Marines. Les Motos servent également d’entrainement pour de nouvelles recrues qui intégreront plus tard les Escadrons de Motards.

Scouts Space Wolves

Des Scouts Space Wolves.
Les Scouts Space Wolves sont très différents de ceux des autres Chapitres Space Marines, ce qui a provoqué dans le passé beaucoup de confusions chez les clercs Impériaux. Dans un Chapitre courant, les nouveaux combattants sont d’abord formés dans les Compagnies de Scouts ou ils acquièrent les compétences requises pour devenir de véritables Space Marines. Ce n’est pas le cas chez les Space Wolves, les nouveaux venus étant intégrés dans les meutes de Griffes Sanglantes. Dans ce Chapitre, certains Frères de Bataille sont promus chez les Scouts, tout comme d’autres le sont dans la Garde des Loups. Une telle promotion est cependant motivée par les compétences et le caractère du guerrier plus que comme reconnaissance d’actes de bravoure. Certains Space Wolves ne sont tout simplement pas faits pour la promiscuité et la fraternité tapageuse de la meute, ce sont plutôt des êtres solitaires qui aspirent aux grandes étendues et à l’isolement. Ils sont taciturnes et peu enclins aux discours, leur âme est touchée par l’appel de la nature. De tels Space Wolves peuvent entraver le fonctionnement bien réglé dune meute, et dès qu’ils sont identifiés par les sens aiguisés et l’expérience des Prêtres Loups, ils se voient proposé de devenir Scouts. La plupart acceptent rapidement, bien que certains soient réticents à l’idée de quitter leurs frères de meute, particulièrement s’ils ont contracté des dettes d’honneur. Ils sont alors conseillés par les Prêtres Loups jusqu’à ce qu’ils comprennent que cela serait mieux pour tout le monde, toute dette d’honneur éventuellement contractée est effacée, car chacun sait quels services ils rendront à leurs frères une fois qu’ils seront intégrés aux unités de Scouts.

Pour marquer son entrée chez les Scouts, le guerrier passe un rituel pour trouver son Esprit Sauvage. L’initié doit jeûner pendant plusieurs jours, sous la surveillance constante d’un Prêtre Loup. Le moment venu, ce dernier fait appel à un Prêtre des Runes qui, à l’aide d’un breuvage fortement hallucinogène, guide l’initié dans le royaume des esprits. Là, le Space Marine se lie avec l’un des Esprits Sauvages de la mythologie fenrissienne. Selon les légendes, ces créatures prennent les traits et les caractéristiques des différents animaux qui peuplent Fenris. En se liant avec une telle créature, on obtient certaines de ses capacités. Par exemple, celui qui se lie à l’Esprit Sauvage de l’Aigle de Sang est réputé avoir une vue extrêmement perçante, alors que celui qui se lie avec l’Esprit Sauvage du Léopard des Neiges possède un pas exceptionnellement léger. Une fois lié avec son Esprit Sauvage, le guerrier est un Scout à part entière et n’a plus la même place au sein du Chapitre. Pour accentuer le changement, le corps du Scout est tatoué, il peut alors collectionner et porter des totems pour symboliser l’Esprit Sauvage auquel il s’est lié. Les Scouts Space Wolves sont équipés d’armes et d’armures plus légères que celles de leurs Frères de Bataille des Grandes Compagnies. Ils sont utilisés en avant-garde des armées, mettant à profit leur discrétion et leurs capacités d’infiltration pour attaquer l’ennemi par surprise et le plonger dans la confusion.

Les Meutes de Scouts sont souvent envoyées derrière les lignes ennemies où elles conduisent une guerre d’usure, frappant là où on les attend le moins avant de s’évanouir dans cette nature qui leur tient lieu de demeure. Il n’est pas inhabituel de voir ces meutes employer cette technique pendant des mois, parfois même des années. Des activités aussi solitaires n’interfèrent pas avec la nature des Scouts Space Wolves, ils semblent même préférer ce type de missions car elles ne demandent que peu de contacts, si ce n’est avec les victimes qui périssent silencieusement entre leurs mains.

Meutes de Motards Scouts Space Wolves

Bien que les Scouts Space Wolves,soient tout à fait capables de pourchasser leur proie sur des lieues en terrain hostile, une issue rapide est souvent requise. Ainsi, certains Scouts Space Wolves apprennent à piloter des Motos Scouts, qui leur permettent de rattraper rapidement leur cible. Équipés d’amortisseurs sonores baromantiques, les Motards Scouts Space Wolves peuvent encercler une force ennemie sans être détectés, se plaçant sur ses flancs ou ses arrières avant d’attendre le moment de frapper. Lorsque les premiers cris de guerre résonnent, les Motards Scouts Space Wolves se ruent sur les cibles faibles et isolées, qu’ils arrosent de tirs de Bolters jumelés et de Lance-Grenades Astartes avant de donner le coup de grâce.

Sources

  • Codex Adeptus Astartes Space Marines, V8
  • Codex Adeptus Astartes Space Wolves, V8
  • Index Astartes du White Dwarf N°140 (Décembre 2005)
  • Les Loups de Fenris, White Dwarf N°75 (Juillet 2000)