Flotte Space Marine

De Omnis Bibliotheca

Lorsque Roboute Guilliman s’attela à la longue et difficile tâche de compiler le Codex Astartes, définir le rôle des vaisseaux impériaux s’avéra être particulièrement épineux. L’Imperium souffrait encore de l’Hérésie qui avait failli le déchirer, et la division des pouvoirs était nécessaire. L’un des points de vue les plus extrêmes voulait que les Space Marines n’aient accès à aucun vaisseau, à l’exception de navires planétaires destinés aux transports entre leur monde d’origine et ses lunes. Corax, parmi d’autres Primarques, s’insurgea violemment, arguant que si les Marines avaient été mieux dotés en matière de vaisseaux spatiaux, sa propre légion n’aurait pas été aussi horriblement décimée par les forces d’Horus et les chapitres renégats récemment révélés sur Istvaan V. Le compromis était donc à l’ordre du jour et les Space Marines se virent accorder un accès limité aux vaisseaux destinés à faciliter les assauts planétaires. Seuls les navires les plus petits auraient le droit de faire office de canonnière, tandis que les croiseurs et les barges d’un tonnage plus élevé seraient limités à un rôle de soutien lors des invasions, assurant ainsi que les Space Marines ne représenteraient pas un danger pour la Marine Impériale. Fatalement, les libertés d’interprétation du terme "faciliter les assauts planétaires" sont telles que certains chapitres disposent de forces spatiales un peu trop polyvalentes au goût des dirigeants de la Flotte Impériale.

À la différence des vaisseaux de la Flotte Impériale, un vaisseau de l’Adeptus Astartes ne dispose que d’un équipage réduit : en effet, un Space Marine est trop précieux pour être assigné à l’opération d’une batterie d’armes ou d’un radar. Aussi, généralement seuls les officiers d’un vaisseau sont des Space Marines, de même que les Techmarines qui supervisent les tâches et se chargent des aspects mécaniques. La quasi-totalité des systèmes est contrôlée par des serviteurs : des cyborgs à moitié humains connectés aux armes, aux moteurs et aux communications du vaisseau. Les autres tâches sont prises en charge par des centaines de serfs du chapitre, et incluent le nettoyage, la maintenance, l’organisation des repas et autres foncions honorables. Ces serfs viennent du monde d’origine du chapitre ou d’une des enclaves qu’il protège, la plupart étant des novices ou des aspirants ayant échoué à l’un des rites de passage. Ces serfs sont fanatiquement dévoués leurs maîtres, et ont été endoctrinés dans l’un ou l’autre des aspects du culte du chapitre. Bien qu’humains, ils bénéficient d’un entraînement remarquable et d’armes supérieures à ce que l’on trouve normalement sur un vaisseau spatial, ce qui rend dangereuse toute action d’abordage, même en l’absence de leurs seigneurs.

  • Commandement des Space Marines : Les Space Marines sont disciplinés, bien organisés et terriblement efficaces, ce qui leur permet de réagir plus vite que leurs ennemis dans la plupart des situations.
  • Abordages & Frappes Éclairs : Les Space Marines sont l’élite des force impériales, et excellent lors des action d’abordage.
  • Assauts Planétaires & Exterminatus : Les Spaces Marines sont entraînés à effectuer des assauts planétaires et à prendre des systèmes ennemis : en fait, leur arsenal, leur organisation et leurs vaisseaux sont tout entiers tournés vers la récupération ou la destruction de planètes étant tombées entre les mains de l’ennemi.

Vaisseaux de l'Adeptus Astartes

Bien qu’impressionnante, la flotte Space Marine est surtout un moyen de transport, de ravitaillement et d’appui de troupes au sol. Une attaque typique de planète rebelle ou xenos commence par l’arrivée de vaisseaux d’attaque. Ceux-ci engagent et détruisent les navires qui défendent le système et peuvent établir une base cachée dans un champ d’astéroïdes ou sur une petite lune si une longue campagne est prévue. Les vaisseaux neutralisent ensuite toute défense orbitale, lasers de défense au sol et silos à missiles. Les défenses orbitales sont abordées et capturées (comme à Larras Landing, Bray, Magdelon, Vanaheim et bien d’autres) avant d’être retournées contre les défenses au sol ou simplement sabordées. Les défenses de surface restantes sont sabotées par des Scouts ou capturées par les troupes d’assaut de la force principale au moyen de Modules d’Atterrissage. De préférence, si les défenses du système sont faibles ou encore sous contrôle allié, les Space Marines se déploient directement sur la planète, au cœur d’un engagement décisif afin d’exploiter au maximum le choc considérable provoqué par leur arrivée.

En plus du transport et de l’appui de troupes terrestres, les vaisseaux de l’Astartes effectuent des opérations de patrouille pour protéger temporairement un secteur donné contre les pirates. L’Astartes considère cependant que de telles missions sont du ressort de la Flotte Impériale, et le Maître de Chapitre Verchen des Iron Fists a même été jusqu’à faire des commentaires sur le nombre de pillards qui ont récemment réussi à entrer dans le système Purgatoire et à forcer le blocus de Dudzus.

Pour conclure, l’Adeptus Astartes possède une flotte puissante capable de soumettre le système le mieux défendu. Son adaptation aux assauts planétaires la rend plus faible en combat spatial comparée à son homologue impérial, mais il est difficile d’imaginer l’Adeptus Astartes acceptant un combat de vaisseaux sans bénéficier des meilleures conditions.

Barge de Bataille

La plupart des chapitres Space Marines contrôlent deux ou trois barges de batailles. Ce sont des vaisseaux dévastateurs, construits dans un seul but. Une barge de bataille est configurée pour l’appui rapproché des atterrissages, et l’accent est mis sur ses tubes de torpilles et ses tourelles de bombardement. Une grande partie de la surface de sa coque est occupée par des ponts de lancement pour des vaisseaux planétaires et de modules d’atterrissage, et les observations rapportent qu’une barge peut déployer simultanément trois compagnies. Ce vaisseau est extrêmement bien protégé et défendu par plusieurs boucliers, sans doute pour l’aider à pénétrer les défenses ennemies sans trop de risque pour sa cargaison. Bien entendu, une barge de bataille est un adversaire implacable lors d’un abordage.

Croiseur d'Attaque

Si un chapitre n’emploie que rarement la force de frappe de ses barges de bataille, les croiseurs d’attaque sont bien plus répandus, quoique relativement rares. L’arrivée d’un croiseur d’attaque Space Marine suffit généralement à étouffer les feux de la révolte dans un système rebelle, et si un ennemi imprudent refuse de rendre les armes, les Space Marines auront tôt fait de lui faire regretter sa témérité. Les croiseurs d’attaque sont des appareils rapides et légèrement armés, un peu plus petits que des croiseurs légers de classe Dauntless. Leur fonction principale est de répondre rapidement aux manœuvres ennemies, et ils sont invariablement les premiers navires à venir en aide à une planète menacée. Les croiseurs d’attaque semblent transporter approximativement une compagnie complète de Space Marines (ainsi que leurs véhicules de soutien) et on estime qu’il lui faut environ une vingtaine de minutes pour se déployer depuis une orbite stable.

À l’instar des barges de bataille, les croiseurs d’attaque ne sont pas un type défini de vaisseau avec des configurations d’armes précises, mais regroupent toute une variété de bâtiments différents utilisés pour des tâches similaires. Les croiseurs d’attaque se doivent avant tout d’être rapides, d’avoir une bonne capacité de transport et des moyens de déployer ses passagers, qu’il s’agisse de téléporteurs, de modules d’atterrissage ou de ponts de lancement équipés de Thunderhawk. Tant qu’ils observent ces paramètres, les croiseurs d’attaque peuvent revêtir toutes sortes de formes.

Les Chevaliers Gris, qui sont peut-être le chapitre le plus secret et le moins orthodoxe, disposent d’une base dans le système solaire même, à proximité de Mars, et leurs vaisseaux sont fiables et rapides car ils font appel à la meilleure technologie qui soit, même d’après les standards des Space Marines. D’autres chapitres possèdent différents types de croiseurs d’attaque, définis par des siècles de tradition martiale et de doctrines variées au sein de l’Adeptus Astartes.

Vaisseaux d’Attaque

Tous les chapitres Space Marines font usage de vaisseaux appelés collectivement vaisseaux d’attaque rapide. Ceux-ci sont principalement utilisés pour patrouiller dans les domaines du chapitre, et fournissent en outre une escorte précieuse aux barges de bataille et aux croiseurs d’attaque. Ces vaisseaux sont pilotés par les serfs du chapitre, supervisés par une équipe de Techmarines et autres spécialistes.

Les vaisseaux d’attaque sont rapides et légèrement armés, d’une masse légèrement inférieure à celle des croiseurs légers de classe Dauntless. Leur principale fonction semble être l’intervention rapide, et ce sont toujours les premiers à atteindre une planète menacée. Les configurations des navires d’attaque sont variables, mais ont pour points communs de grands ponts de lancement et de puissants moteurs Warp. Le grand nombre d’apparitions de vaisseaux d’attaque tend à prouver qu’ils effectuent aussi des patrouilles et des interceptions sur une vaste zone de l’espace.

Frégate de Classe Gladius

Le Gladius est le type d’escorteur le plus répandu dans une flotte de l’Adeptus Astartes, car il s’agit d’un des rares modèles de vaisseau uniformément utilisés par la majorité des chapitres. Ce navire, quoique plus grand que la plupart des canonnières, est relativement petit pour un bâtiment de l’Adeptus Astartes, et il ne transporte généralement qu’une seule escouade de Space Marines, répartie dans tout le navire pour superviser les serfs, bien plus nombreux, qui manœuvrent le vaisseau à proprement parler. Le Gladius manque d’impact comparé aux autres éléments d’une flotte Space Marines, et ne sen que peu lors des actions d’assaut planétaire. En revanche, il s’agit d’un excellent navire lorsqu’il s’agit de patrouiller près des frontières et de forcer des blocus.

Frégate de Classe Nova

De tous les vaisseaux en service au sein de l’Adeptus Astartes, la frégate de classe Nova est le seul qui pose de vrais problèmes à la Flotte Impériale. En effet, elle n’est pas assez grande pour remplir les rôles qui sont ceux des vaisseaux Space Marines habituels, tandis que ses pièces d’artillerie navale et sa vitesse en font une canonnière remarquablement efficace. Du coup, la Nova reste rare au sein des flottes Space Marines, une habitude que la Flotte Impériale, l’Inquisition et les autres institutions s’inquiétant de l’équilibre des forces impériales aimeraient voir perdurer.

Armement des Space Marines

Canon de Bombardement

Les barges de bataille Space Marines sont équipées d’une lourde batterie de canons de bombardement, qui constitue l’une de leurs armes principales. Les canons de bombardement sont d’énormes accélérateurs linéaires montés sur tourelle, capables de cracher une salve de bombes à magma utilisées pour réduire à néant les défenses d’une planète et soutenir les troupes y débarquant. Les canons de bombardement sont aussi dévastateurs lors de combats navals, et ils sont capables de désemparer un vaisseau en quelques salves.

Armes Autonomes

En plus des missiles et des torpilles standards, l’Adeptus Astartes utilise trois types de projectiles autonomes: les modules d’atterrissage, les torpilles d’abordage et les Thunderhawk. Les modules d’atterrissage sont de simples capsules à usage unique qui effectuent une chute rapide contrôlée par des rétrofusées pour atteindre le sol d’une planète. Ils sont très semblables à des nacelles de survie et ont une capacité de transport de cinq à dix Space Marines dans des conditions extrêmement spartiates.

Les torpilles d’abordage sont de gros missiles auto-guidés capables de contenir un nombre similaire de Space Marines. L’avant de la torpille contient des amarres magnétiques, des anti-chocs et des charges explosives pour percer la coque du vaisseau attaqué. Les troupes à bord de modules d’atterrissage ou de torpilles d’abordage sont très vulnérables durant le trajet, mais leur détection est très difficile, limitant toute mesure défensive aux ultimes moments de l’approche.

Les Thunderhawk sont des appareils de combat intra-système utilisés pour le transport de ravitaillement, de troupes et de munitions d’un vaisseau à une planète ou d’une planète à une autre planète du même système. Pour leur taille, les Thunderhawk sont dotés d’un nombre conséquent de missiles, de roquettes et de canons. Ils sont utilisés pour fournir un appui direct aux Space Marines quand ils ont débarqué. Malgré leur masse relativement importante, un lourd blindage et un armement polyvalent rendent les Thunderhawk plutôt dangereux à intercepter. La plupart des vaisseaux d’attaque de l’Astartes semblent en porter au moins trois, ce qui suffit pour transporter toute une compagnie en même temps. Les barges de bataille en abritent au moins neuf chacune et les forteresses-monastères peuvent être capables d’en contenir trente ou plus.

Source

Pensée du Jour : Il est néfaste d'entretenir des rêves de grandeur au sein du Crédo Impérial.
  • Battlefleet Gothic - Armada