Antigonus Balorodin

De Omnis Bibliotheca
Révision datée du 27 août 2021 à 15:31 par Guilhem (discussion | contributions) (Page créée avec « {{Page Inquisition}} ===La Campagne de Dacemon=== [[Fichier:AntigonusBalorodin.jpg|right|500px|thumb|Seigneur Inquisiteur Antigonus Balorodin, Expulgateur de Thoth Prime.]... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png




La Campagne de Dacemon

Seigneur Inquisiteur Antigonus Balorodin, Expulgateur de Thoth Prime.
En tant que plus jeune fils du commandant impérial de Polyphemia II, un Monde-Ruche du Segmentum Solar, Antigonus Balorodin avait passé sa vie à être préparé à une carrière dans l’armée de sa planète. Son père, un fervent traditionaliste, a insisté pour que tous ses enfants servent au moins cinq ans dans la Garde Polyphémienne, la Force de Défense Planétaire. En tant que cadet de cinq fils et trois filles, il y avait peu de chances qu’Antigonus accède un jour au poste de commandant impérial, et il était prévu qu’il continue à rester dans l’armée Polyphémienne et qu’il atteigne peut-être le rang de Colonel ou même de Général - selon ses capacités, car son père n’avait pas de place pour la flagornerie et le favoritisme lorsqu’il s’agissait de la défense de son monde.

Alors qu’Antigonus était dans sa deuxième année en tant que Lieutenant dans la Première Division Polyphémienne, une flotte de la dîme du Departmento Munitorum arriva à Polyphemia, à la grande surprise du commandant impérial et de ses assistants. Les Orks avaient envahi Dacemon, un Agri-Monde situé à quelque cent vingt années-lumière de là, et Polyphemia devait fournir quatre cent mille soldats à l’armée assemblée pour la reconquête. Fidèle à ses principes, le commandant impérial envoie ses troupes les mieux équipées et les mieux entraînées : les première, deuxième et troisième divisions. C’est ainsi qu’Antigonus devint Lieutenant de la Garde Impériale et, trois mois plus tard, il était à bord d’un navire et se dirigeait vers sa première zone de guerre.

Les Polyphémiens furent parmi les premiers à arriver à Dacemon et furent parachutés sur un monde aux trois quarts envahi par les Orks. Leur mission était d’établir un site de débarquement fortifié à partir duquel des attaques pourraient être lancées contre les Peaux-Vertes, et dans lequel les nouveaux régiments arrivant d’autres mondes titrés pourraient être débarqués.

L’assaut initial fut un désastre complet. Des dizaines de milliers de personnes sont mortes lorsque les vaisseaux se sont écrasés sur la surface fragile ou ont été détruits par des éruptions provoquées par l’impact de centaines de vaisseaux monolithiques.

Pour aggraver les choses, ce que l’on croyait être un terrain vague inhabité était en fait densément peuplé par de nombreuses créatures de grande taille qui vivaient dans des tunnels à l’intérieur des coulées de lave vitrifiée. Beaucoup d’entre elles étaient très prédatrices et, alors même que les régiments largués se remettaient de leurs atterrissages désastreux, d’autres soldats ont été tués par les attaques de créatures gigantesques ressemblant à des crabes et de chats de chasse mutants.

Ainsi, la force d’assaut n’était pas du tout préparée à la contre-attaque Ork quand elle est arrivée. Alors que les Gargants et autres machines de guerre assaillaient les positions de la Garde Impériale, il était rapidement évident qu’ils ne tiendraient pas leur position. Antigonus, reconnaissant cette situation difficile, demanda à ses supérieurs la permission de mener une force dans le réseau de tunnels, afin de servir d’arrière-garde pour la retraite. La demande fut refusée, l’ordre étant qu’il n’y avait pas de retraite - le site du débarquement devait être tenu à tout prix. Trois autres régiments étaient alors en route vers la planète pour mener la guerre, et si la zone d’atterrissage pouvait être tenue pendant deux semaines, ils arriveront pour la renforcer.

C’est à ce moment-là qu’Antigonus a commencé à faire preuve de la ruse et de l’esprit d’initiative qui ont fait sa réputation auprès de ceux qui l’ont rencontré. En cinq jours, l’enclave planétaire était devenue intenable et Antigonus a suggéré à ses supérieurs qu’ils feraient mieux de déplacer leur quartier général dans les tunnels, où ils seraient plus à l’abri des bombardements des Gargants et des attaques des aéronefs Orks. Antigonus forma les restes de la Première Division en une garde rapprochée et brisa l’encerclement des Peaux-Vertes avec le personnel de commandement. Sur près d’un demi-million de Gardes qui avaient débarqué, il n’en restait plus que soixante mille. Parmi eux, environ sept mille formaient le reste de la Première Division.

Malgré le refus de sa demande par le commandement de la Garde Impériale, Antigonus avait déjà envoyé deux compagnies de pionniers, soit quelque cinq cents hommes, dans les tunnels à l’est de la zone d’atterrissage. Ils avaient déjà mis en place des ouvrages défensifs et des réseaux de communication, et effectué des missions de cartographie de la zone environnante. Grâce à sa clairvoyance, Antigonus a pu mener l’équipe de commandement polyphémienne dans un quartier général presque entièrement fonctionnel, protégé contre les créatures de chasse souterraines et bien caché des attaques de la surface.

Tandis que le reste de la force d’assaut était réduit à quelques centaines d’hommes utilisant les vaisseaux écrasés comme bunkers, la Première Division utilisait les tunnels pour lancer des contre-attaques contre la horde. Pendant dix-sept jours, elle a résisté aux Peaux-Vertes et a également soutenu les troupes qui tenaient encore le site de largage. Lorsque des régiments d’Argastas sont arrivés, la Première Division a déboulé en force et a couvert le débarquement, perdant plus de la moitié de ses effectifs dans l’attaque Ork qui a suivi. Malgré ces pertes, les Argastans ont débarqué sans encombre et une brèche a finalement été établie. La bataille du site de largage avait duré vingt-quatre jours, et les Polyphémiens furent retirés en orbite, seuls trois mille d’entre eux étant encore en vie.[1]

La Formation d'un Inquisiteur Thorien

La débâcle du site de largage a, sans surprise, attiré l’attention, et l’Inquisiteur Brek est arrivé à Dacemon déterminé à ce que les coupables d’une telle incompétence ne restent pas impunis. Au cours de son enquête, Brek a été impressionné par Antigonus et, plutôt que de le réprimander pour son attitude quelque peu laxiste à l’égard de l’autorité et sa mauvaise interprétation délibérée des ordres, il a admiré sa prévoyance et sa planification. Lorsque Brek a quitté Dacemon, Antigonus avait rejoint son entourage et faisait les premiers pas pour devenir Inquisiteur.

Antigonus a appris sous la direction de Brek pendant vingt-trois ans, prenant part à de nombreuses missions dangereuses avec son maître. C’est au cours de Purge de Benlarii de 936-938.M41 qu’Antigonus a rencontré pour la première fois le Seigneur Inquisiteur Tawb-Shiba. Le Culte des Réconciliés ayant été dévoilé et écrasé, Brek quitta Benlarii mais Antigonus lui a demandé de pouvoir rejoindre Tawb-Shiba, intrigué par les croyances thoriennes du Seigneur Inquisiteur. Brek était plus qu’heureux qu’Antigonus se débrouille seul, mais il savait que ses capacités lui manqueraient.

Tawb-Shiba était un Thorien classique et un fervent partisan de l’Incarnationnisme en général. C’est au cours de ses sept années avec Tawb-Shiba qu’Antigonus a été initié aux principes des Détenteurs d’Anomoles, et à la perspective pratique de cette philosophie. Étant un homme ayant toujours eu une vision directe plutôt que philosophique, Antigonus a activement poursuivi l’agenda des Anomoliens depuis qu’il s’est séparé de Tawb-Shiba en 945.M41.

Le travail d’Antigonus a été diligent mais sans particularité pendant plusieurs décennies. Il a découvert et détruit une Secte Génovore sur Thrand’s Landing, ce qui l’a mis en contact avec deux Inquisiteurs de l’Ordo Malleus. Pendant les sept années suivantes, Antigonus a été initié au fonctionnement de l’Ordo, au cours desquelles ses études et ses recherches sur la nature de l’Avatar Divin ont été suspendues.[2]

La Purge de Thoth Prime et l'Acquisition de l'Observateur d'Âmes

C’est après cette période qu’Antigonus fut attiré par Thoth Prime pour combattre la menace Aeldari grandissante sur le Monde Minier. Les détails de la Purge de Thoth Prime sont inconnus, mais la création par Antigonus du Heaume Observateur d’Âmes est importante. Utilisant un mélange de technologie Aeldari et impériale, le Heaume Observateur d’Âmes permet à Antigonus de voir l’aura psychique de toute créature vivante, du moins le croit-il.

Avec l’aide du Heaume Observateur d’Âmes, Antigonus est allé de succès en succès. Capable de regarder dans l’âme de ses interlocuteurs, Antigonus peut détecter les mensonges et les demi-vérités avec une précision infaillible, ainsi que les motivations et les émotions. Il est devenu expert dans la recherche de la vérité, et en particulier dans la découverte de cultes et de complots bien avant qu’ils n’attirent normalement l’attention de l’Inquisition. Il peut également repérer les Psykers et les Psykers latents en un clin d’œil, et a parfois travaillé en étroite collaboration avec les Vaisseaux Noirs de l’Inquisition. Pour Antigonus, le Heaume Observateur d’Âmes lui permet de voir la pureté des autres.

Mais le Heaume Observateur d’Âmes a un prix. Il a séparé Antigonus de l’Humanité, réduisant les hommes, les femmes et les enfants à un peu plus que des feux d’âme vacillants et faibles. Il considère de plus en plus les choses comme des problèmes abstraits, intellectuels, éloignés de la souffrance et des conséquences.

Les Inquisiteurs qui connaissent Antigonus depuis de nombreuses années expriment un doute croissant quant à son comportement erratique et inquiétant. Il a, selon certains, une aversion pour les miroirs, due à son incapacité à se regarder. Il est devenu prompt à juger, se fiant de plus en plus aux données de l’Observateur d’Âmes et moins aux méthodes traditionnelles de l’Inquisition. Cela a mis en doute la véracité de certaines de ses enquêtes, bien qu’à ce jour, il n’y ait aucune preuve tangible qu’Antigonus ait commis des erreurs ou procédé sans raison.

Par-dessus tout, le Heaume Observateur d’Âmes a valu à Antigonus l’inimitié des Aeldaris. À plusieurs reprises, ses actions ont été poursuivies par un Ranger Asuryani qui voulait récupérer le Heaume Observateur d’Âmes. Cet individu aurait rencontré Antigonus lors de sa mission sur Thoth Prime et l’a suivi depuis lors.

Cela s’est avéré particulièrement problématique à l’occasion, comme en témoignent les explorations d’Antigonus dans les ruines extraterrestres de Pryzsbila Contempta. Bien qu’elles soient considérées comme désertes, les structures mégalithiques du monde abritaient un danger inconnu sous la forme d’un petit groupe de guerriers Aeldaris, qui avaient en quelque sorte suivi Antigonus sur la planète morte. La petite équipe de l’Adeptus Mechanicus qui l’accompagnait a été attaquée à plusieurs reprises, tout comme l’Inquisiteur lui-même, et ils ont finalement été contraints d’abandonner les ruines. Antigonus n’est pas encore retourné sur Pryzsbila Contempta, mais il a juré de le faire avec une Équipe d'Extermination de la Deathwatch.[3]

L'Évasion de Virenus

Dans les dernières années du 41e Millénaire, l’Inquisiteur Dahwrin avait acquis une certaine réputation d’expert dans le domaine de l’Avatar Divin, le réceptacle rêvé capable d’accueillir l’esprit de l’Empereur afin de le ramener à la vie. Les métamorphes du Temple Callidus attirèrent son attention, notamment l’usage de la Polymorphine, une drogue modifiant l’apparence.

Dahwrin s’empara d’un avant-poste d’entraînement Callidus isolé sur la seconde lune Osirian, commençant à expérimenter la Polymorphine avec l’aide du Magos Biologis Hexun Lurd en utilisant les apprentis du temple comme sujets du test. Son but était de créer une Hyperpolymorphine qui, utilisée sur un sujet psychiquement approprié, pourrait créer un réceptacle suffisamment robuste pour l’Empereur. Il ne créa que des horreurs, jusqu’à ce que l’un des Assassins potentiels, Asaid Virenus, survécu à une variante hybride particulière de la Polymorphine. Mais le Magos Lurd a trahi Dahwrin, leurs troupes s’affrontant, le chaos de la bataille étant accentué par l’arrivée des renforts de l’Oficio Assassinorum bien décidé à récupérer son temple. Asaid Virenus en profita pour s’échapper.

Ce fut Antigonus Balorodin qui mena l’enquête, censurant sauvagement Dahwrin pour ses actes et exécuta le Magos Lurd pour sa rébellion. Il continue depuis à pourchasser Virenus.[4]

Antigonus Balorodin possède les Équipements suivants :
  • Heaume Observateur d’Âmes : Antigonus a fabriqué le Heaume Observateur d’Âmes lui-même, avec l’aide du Magos Psykana Alendrixa. Antigonus n’est pas un Psyker naturel, et le Heaume Observateur d’Âmes fonctionne donc différemment d’un booster psi normal. La Pierre-Esprit enfermée dans le Heaume Observateur d’Âmes contient une âme Aeldari - une essence psychique dans laquelle Antigonus peut puiser. Les Pierres-Esprits sont spécifiquement créées pour protéger l’âme qu’elles contiennent du Warp, en particulier de l’attention de Slaanesh. Cela permet à Antigonus d’utiliser l’énergie psychique de la pierre sans risque pour lui-même, et le Heaume Observateur d’Âmes contient un réseau complexe de circuits d’impulsion mentale qui permet à l’Inquisiteur d’interagir avec la gemme psychique et d’obtenir un retour d’information.
Cependant, communier avec un esprit Aeldari mort est quelque chose qui ne peut être fait sans autres risques. Même sur les planètes Aeldaris, ce genre d’activité n’est entrepris que par des Psykers particulièrement résistants connus sous le nom de Spirites. L’effet de cette communication inconsciente et consciente entre Antigonus et le Heaume Observateur d’Âmes ne peut qu’avoir un effet de plus en plus profond sur l’Inquisiteur.
Non seulement Antigonus risque sa stabilité mentale en percevant le monde à travers la vision psychique de la Pierre-Esprit, mais mettre son esprit en contact étroit avec une conscience Xenos aussi puissante que celle d’un Aeldari comporte des risques inhérents. Bien qu’il n’y ait probablement que quelques individus dans l’histoire de l’Imperium qui comprennent pleinement ces questions (l’Inquisiteur Czevak étant peut-être le plus éminent), les quelques collègues d’Antigonus soupçonnent que la relation croissante entre l’Inquisiteur et l’esprit Aeldari captif affecte le jugement d’Antigonus.[5]
  • L’Écriture Sacrée : Ce dispositif est attaché au dos de Balorodin et, relié par une UIC, enregistre automatiquement ses observations sur ses sujets. Cela lui permet de prédire les actions de ses ennemis s’il les rencontre à nouveau. En plus de son utilisation dans le cadre d’une campagne, l’Écriture Sacrée permet à Balorodin de déjouer les plans de ses adversaires.[6]

Source

Pensée du Jour : « Seuls, nous sommes de puissants bastions, mais lorsque nous nous battons côte à côte, nous sommes une forteresse de foi qu’aucun ennemi ne peut surpasser. »
  • THORPE GAV, Inquisitor : The Thorians
  1. Inquisitor : The Thorians - Thorians Personalities - Lord Antigonus Balarodin, Expulgator of Thoth Prime de THORPE GAV (traduit de l'anglais par Guilhem)
  2. Inquisitor : The Thorians - Thorians Personalities - Lord Antigonus Balarodin, Expulgator of Thoth Prime de THORPE GAV (traduit de l'anglais par Guilhem)
  3. Inquisitor : The Thorians - Thorians Personalities - Lord Antigonus Balarodin, Expulgator of Thoth Prime de THORPE GAV (traduit de l'anglais par Guilhem)
  4. Informations issues de Inquisitor : The Thorians - History of the Thorians - The Virenus Gambit de THORPE GAV et résumées par Guilhem.
  5. Inquisitor : The Thorians - Thorians Personalities - Lord Antigonus Balarodin, Expulgator of Thoth Prime - The Soulwatcher Helm de THORPE GAV (traduit de l'anglais par Guilhem)
  6. Inquisitor : The Thorians - Thorians in the Game - Lord Antigonus Balarodin - The Sacred Writ de THORPE GAV (traduit de l'anglais par Guilhem)