Zardu Layak

De Omnis Bibliotheca
Révision datée du 30 octobre 2021 à 20:31 par Guilhem (discussion | contributions) (hison des Word Bearers.)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)


Aquila.png
+++ Travaux en cours... +++
EnProgrès.jpg
Tout est sous contrôle, nos équipes de Technoprêtres se chargent de la mise en place de cet article.
- Technoprêtre Moulinex.


O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png




« Je suis un prophète des dieux. Je suis le serviteur d’Horus, et je vous dis : réjouissez-vous ! Les dieux sont en route vers ce monde. Ils accorderont leur pouvoir et leur sagesse à toute personne assez forte et assez fidèle pour les recevoir. Je vous fais le serment qu’ils traiteront avec mansuétude ceux qui auront tourné le dos au Faux Empereur. Ils seront bons envers ceux qui s’agenouilleront devant les véritables forces de cet univers ! Je vous le promets ! Vous survivrez, et vous prospérerez. Vous connaîtrez l’emprise sur ce royaume et la gloire dans le suivant. C’est le pacte qu’ils ont conclu avec moi et qu’ils me demandent de prolonger vers vous. »
- Zardu Layak à la Bataille de Terra.
Zardu Layak, L’Apôtre Écarlate, Le Trois Fois Né, Le Lieur d’Âmes, La Voix de l’Indicible.
Le véritable nom de Zardu Layak est aujourd’hui perdu, mais les annales de sa Légion relatent qu’il était autrefois un officier du Cercle des Cendres, un Terran de naissance, et un fervent destructeur de tout ce qui se rapportait aux fausses superstitions et aux croyances errantes. Il a supervisé l’incendie d’une centaine de temples et d’innombrables tomes de mensonges au service de l’Empereur. Jusqu’à la censure brutale des Word Bearers par leur maître ultime.

Alors que son Primarque Lorgar Aurelian menait sa Légion dans un désert moral après leur punition sur Monarchia, Layak était contrit et honteux, malade de l’âme et perdu. Il fut rapidement un fervent converti par Erebus et aux nouveaux enseignements de Lorgar dans lesquels il cherchait du réconfort, mais même cela ne remplissait pas le terrible vide en lui. Ainsi, lorsqu’il commença à recevoir des visions dans lesquelles il croyait que son Primarque lui parlait directement, il les cacha aux autres de peur que sa honte ne le rende fou. Dans ces visions, l’apparition de Lorgar à la peau dorée lui demandait de reconsidérer son travail, de ne pas brûler les livres et les connaissances qu’il rencontrait, mais de les lire, de les convoiter, d’y chercher les vérités cachées que l’Empereur n’avait pas voulu que Ses fils connaissent.

Mot après mot, rune après rune, glyphe secret après glyphe secret, une nouvelle créature est née, une créature qui s’est nommée d’après le Livre de Lorgar, en utilisant l’ancienne pratique maléfique, comme Zardu Layak, le "Mangeur de Sagesse", mais qui a été plus rapidement connu par sa Légion comme l’Apôtre Écarlate pour sa panoplie enflammée et le sang brûlant dans lequel il barbouillait quotidiennement son armure.

Affecté au Chapitre de la Porte Ocre en tant qu’Apôtre par Erebus, qui cherchait à canaliser sa ferveur, Zardu Layak se révéla rapidement plus qu’une simple voix du Premier Chapelain. Bientôt, le Chapitre a commencé à chercher ses propres missions, loin de sa Légion mère pour de longues périodes, et chaque fois qu’il revenait, il était encore plus changé. Comme un cancer, Zardu Layak s’était enfoncé plus profondément dans sa carcasse, si bien qu’au bout d’un certain temps, la Porte Ocre n’existait plus et le Chapitre des Muets se tenait à sa place, avec Zardu Layak comme maître de facto.

Bien que Kor Phaeron, le Premier Capitaine de la Légion et bras droit de Lorgar, fut inquiet de la puissance croissante de l’Apôtre Écarlate, inquiétude qu’il gardera une grande partie cachée jusqu’à l’atrocité sur Calth, Lorgar se déclara satisfait de Zardu Layak et de sa dévotion à la parole de la Vérité Primordiale, assignant les Muets et leur maître à la commande d’un assaut clé sur Calth, bien qu’ils aient tellement changé qu’une dissimulation complète leur était nécessaire jusqu’à l’heure de frapper.[1]

Zardu Layak possède les Équipements suivants :
  • L’Azurda Char’is :

Cette arme était le bâton énergique de Zardu Layak. N’étant pas membre du Librarius de sa Légion, on ne sait pas comment l’Apôtre Écarlate a acquis ce puissant artefact, ni par quel savoir caché il l’a adapté à son usage.[2]

  • Panoplie de Flammes :

Héritage de l’époque où il était centurion-iconoclaste du Cercle des Cendres de la XVIIe Légion, la Panoplie de Flammes servait à la fois de bannière de guerre pour revigorer ceux qui étaient sous son commandement et d’arme à retourner contre ses ennemis. Les dons de Zardu Layak lui permettaient de modeler la flamme impure que la Panoplie produisait désormais par sa seule volonté.[3]

Jeunesse

L’enfant qui allait devenir Zardu Layak est né sur une station orbitale crasseuse autour de Terra. Il fut élevé avec la croyance que la lumière du soleil qu’il apercevait à travers les baies était dangereuse et pouvait le tuer si le film sur le cristal des vitres était endommagé. Il avait perdu le souvenir de ses parents et ne fut à l’époque qu’une âme innocente cherchant juste à survivre dans cette ville de rouille tournant dans le vide. Sa station orbitale natale accueillait un culte vénérant des centaines de dieux comme Cal’dur’ha, Celui Qui Accordait le Souffle, Su’nesh Janek, la Dame de la Foudre ou Vol’Teon, le Novice. Ces divinités étaient vénérés partout, dans des embranchements de chapelles regorgeant d’offrandes telles des chutes de tissu, des joints, des petits os. Même sous les ordures, on pouvait voir ces dieux, faits de verre, de métal poussiéreux et de vieux câbles. Des prêtres-gangers faisaient vivre ces cultes, bardés d’amulettes cliquetantes, ce qui permettait de les entendre venir quand ils venaient tuer, au nom de sacrifices religieux qui dissimulaient juste leur désir de tuer. Un jour, l’enfant se retrouva seul face à un prêtre-ganger avec une étoile tatouée sur le visage, et un pendentif de sang qui tenait par une cordelette au bras qui lui servait à manier son couteau. Il survécut d’une manière ou d’une autre.

Tout prit fin quand la Légion des Imperial Heralds - anciens nom des Word Bearers - arriva. Les Astartes en armure grise massacrèrent tout le monde, brûlant les fausses idoles au nom de la Vérité Impériale. Ils trouvèrent le jeune enfant lorsque il sortit de sa cachette pour regarder les dieux brûler, les yeux pleins de larmes. Lorsque les Space Marines s’approchèrent, l’enfant ne se sauva pas, et ils l’emmenèrent pour en faire un guerrier de l’Empereur.[4]

L'Hérésie d'Horus

« Gloire aux Quatre Éternels, car Ils sont Tout. Gloire à l’Octuple Vérité, car elle est Éternelle. Gloire au Premier Cercle des Serviteurs, car ils sont on ne peut plus éminents… »
- Zardu Layak.

Nous ignorons quelles ont été les actions de Zardu Layak durant la Grande Croisade.

Il apparaît comme un acteur de l’histoire durant les dernières phases de l’Hérésie d'Horus, qui vit la rébellion du Primarque des Sons of Horus, et Maître de Guerre de l’Imperium, Horus Lupercal, contre l’Empereur. Horus avait été corrompu par les Dieux du Chaos, divinités que vénéraient Layak comme tout sa Légion des décennies avant la guerre civile.

On sait qu’il participa à la Bataille de Calth contre les Ultramarines, où à la tête de son Chapitre des Muets, il a été un acteur de la Bataille d'Ithraca, cité importante de Calth et où un important rassemblent de Titans avait été organisé peu avant la révélation de la trahison des Word Bearers. Alors que les Titans Loyalistes et Renégats s’affrontaient dans une bataille qui ravagea Ithraca, Layak dirigea ses unités de Destroyers du Cercle de Cendres et a qui il chargea de perpétrer certains des pires massacres de civils au cours des premières heures de la bataille. Il s’est retiré avec son Chapitre de la surface de la planète au cours des dernières heures de la guerre et prit part à la Croisade des Ombres.[5]

Sources

  • FRENCH JOHN, Esclaves des Ténèbres - Les Égares et les Damnés, Black Library, 2019
  • FRENCH JOHN, Siege of Terra - La Guerre Solaire, Black Library, 2019
  • HALEY GUY, Siege of Terra - Les Égarés et les Damnés, Black Library, 2019
  • THORPE GAV, Siege of Terra - Le Premier Rempart, Black Library, 2020
  • The Horus Heresy, Book Five - Tempest
  • Forgeworld - Zardu Layak and Blade-slaves Bodyguard[1]
  1. The Horus Heresy, Book Five - Tempest, Chapter The Word Bearers - Zardu Layak, The Crimson Apostle (traduit de l'anglais par Guilhem)
  2. The Horus Heresy, Book Five - Tempest, Chapter The Word Bearers - Zardu Layak, The Crimson Apostle - The Azurda Char'is (traduit de l'anglais par Guilhem)
  3. The Horus Heresy, Book Five - Tempest, Chapter The Word Bearers - Zardu Layak, The Crimson Apostle - Panoply of Flame (traduit de l'anglais par Guilhem)
  4. Informations issues de Esclaves des Ténèbres - Les Égarés et les Damnés, Chapitre Huit de FRENCH JOHN, Black Library, 2019 et résumées par Guilhem.
  5. The Horus Heresy, Book Five - Tempest, Chapter The Word Bearers - Other Chapters present at the Battle of Calth et résumées par Guilhem.