Tanau Aleya : Différence entre versions

De Omnis Bibliotheca
Ligne 20 : Ligne 20 :
 
À la fin de la cérémonie, elle reçut le titre de [[Chevalier-Centura]] et se rendit à la Citadelle de Somnus, pour y rencontrer son Commandant, Asurma. Une fois sur place, Asurma expliqua à Aleya qu’elle se devait de demander aux gardiens de la Citadelle, baptisé l’Ancienne Communauté, de l’aider dans sa recherche de réponses sur la chute de l’Ordre. Si quelqu’un pouvait l’aider, c’était bien eux, car ils descendaient des Sœurs restées à la Citadelle après la dissolution de l’Ordre. Cela a conduit Aleya à faire la connaissance de Telam, membre de l’Ancienne Communauté, et qui l’a aidée à consulter les archives que cette organisation native de Luna avait conservées. Bien que les archives n’aient pas été très utiles, Telam a ensuite conduit Aleya vers une colonie de Luna où quelqu’un pourrait l’aider à déchiffrer les symboles étranges qu’elle a trouvés inscrits dans la Citadelle. Cette personne s’est avérée être un membre des Scelle-nuit, descendants des cultes des [[Selenar]]s qui régnaient autrefois sur Luna jusqu’à ce que l’Empereur s’en empare dix mille ans plus tôt. Bien que la Scelle-nuit ignorait les connaissances nécessaires pour déchiffrer les symboles, elle raconta à Aleya le folklore de son organisation, leur chute lorsqu’ils furent soumis par l’Empereur, puis la déchéance qui en a suivi suite à la mauvaise gouvernance qui a chassé les Sœurs du Silence et les descendantes des Selenars.  
 
À la fin de la cérémonie, elle reçut le titre de [[Chevalier-Centura]] et se rendit à la Citadelle de Somnus, pour y rencontrer son Commandant, Asurma. Une fois sur place, Asurma expliqua à Aleya qu’elle se devait de demander aux gardiens de la Citadelle, baptisé l’Ancienne Communauté, de l’aider dans sa recherche de réponses sur la chute de l’Ordre. Si quelqu’un pouvait l’aider, c’était bien eux, car ils descendaient des Sœurs restées à la Citadelle après la dissolution de l’Ordre. Cela a conduit Aleya à faire la connaissance de Telam, membre de l’Ancienne Communauté, et qui l’a aidée à consulter les archives que cette organisation native de Luna avait conservées. Bien que les archives n’aient pas été très utiles, Telam a ensuite conduit Aleya vers une colonie de Luna où quelqu’un pourrait l’aider à déchiffrer les symboles étranges qu’elle a trouvés inscrits dans la Citadelle. Cette personne s’est avérée être un membre des Scelle-nuit, descendants des cultes des [[Selenar]]s qui régnaient autrefois sur Luna jusqu’à ce que l’Empereur s’en empare dix mille ans plus tôt. Bien que la Scelle-nuit ignorait les connaissances nécessaires pour déchiffrer les symboles, elle raconta à Aleya le folklore de son organisation, leur chute lorsqu’ils furent soumis par l’Empereur, puis la déchéance qui en a suivi suite à la mauvaise gouvernance qui a chassé les Sœurs du Silence et les descendantes des Selenars.  
  
Quelques temps plus tard, Tanau Aleya apprit par Telam qu’un atterrisseur approchait de la Citadelle de Somnus et qu’il ne contenait pas des recrues pour l’Ordre comme cela était normalement prévue. Aleya décida de faire confiance à Telam et ensemble, ils firent refermer à temps les portes du hangar avant que l’atterrisseur n’explose avec une force telle que seul des explosifs placés pour détruire la Citadelle de Somus pouvaient expliquer une telle dévastation. Grâce à Aleya, les dommages causés à la Citadelle ont été considérablement réduits, mais malheureusement, Telam fit partie des victimes de l’explosion. Emplie de rage, Aleya s’est ensuite rendue seule à la station relais d’où était parti l’atterrisseur et a pu rapidement trouver le saboteur, apparemment un membre de l’Ancienne Communauté, mais qui préféra se suicider plutôt que d’être capturée par la Chevalier-Centura. Lorsque son corps fut ramené à la Citadelle pour être examiné, Aleya eut la conviction que ce saboteur n’était pas vraiment un membre de l’Ancienne Communauté et se mit en quête de retrouver le vaisseau de ravitaillement qui avait amené le saboteur à la station relais. Ses recherches permirent à la Sœur du Silence de découvrir qu’il se trouvait à Port Luna. Mais à son arrivée, le vaisseau avait été entièrement détruit et une foule s’était rassemblée pour le regarder brûler. L’un des membres de la foule attira son attention, et elle le suivit, découvrant cet individu en plein échange avec un autre homme dans une pièce. Avant qu’elle ne puisse les neutraliser et les interroger, l’homme qu’elle suivait fut abattu par l’autre. Aleya désarma ce dernier avant qu’il ne se fasse à son tour abattre par sa première victime qui trépassa de ses blessures. Frustrée, Aleya fouilla les corps et découvrit un appareil d’autocatéchisme rempli de versets de l’[[Ecclésiarchie]]. L’appareil contenait également des notes et des ordres, dont beaucoup faisaient référence à un certain Peder. La Sœur du Silence contacta Asurma pour recevoir des renforts afin de l’aider dans sa chasse et qu’elle avait la preuve que le saboteur n’était pas un membre de l’Ancienne Communauté. Aleya se rendit avec un groupe de ses Sœurs sur Terra pour découvrir le où les commanditaires de l’attentat, et recontacta Valerian dans le Palais Impérial pour lui demander son aide. Elle soupçonnait l’Église Impériale d’être à l’origine de l’attaque actuelle contre la Sororité Silencieuse, cette organisation haïssant ces dernières pour leur absence "d’âme". En analysant l’autocatéchisme, Valerian a pu déterminer que le Peder dans les notes faisait probablement référence à l’Ecclésiarque déchu et Haut Seigneur Baldo Slyst, qui avait été écarté du pouvoir par Guilliman. Avec cette nouvelle cible en tête, Aleya demanda à Valerian de se joindre à elle, mais le Capitaine-Bouclier refusa, car il devait de son côté pourchasser les chefs de cultes dissidents qui ravageaient Terra, bien qu’Aleya sentait qu’il voulait la rejoindre. Avant de partir, Valerian lui offrit un [[:Catégorie:Adeptus Custodes#Organisation de l'Adeptus Custodes (Après l'Hérésie)|Misericordia]] à utiliser contre Slyst.<ref>Informations issues de ''Gardiens du Trône, l'Ombre du Régent'' de WRAIGHT CHRIS, Black Library, 2020 et résumées par Guilhem.</ref>
+
Quelques temps plus tard, Tanau Aleya apprit par Telam qu’un atterrisseur approchait de la Citadelle de Somnus et qu’il ne contenait pas des recrues pour l’Ordre comme cela était normalement prévue. Aleya décida de faire confiance à Telam et ensemble, ils firent refermer à temps les portes du hangar avant que l’atterrisseur n’explose avec une force telle que seul des explosifs placés pour détruire la Citadelle de Somus pouvaient expliquer une telle dévastation. Grâce à Aleya, les dommages causés à la Citadelle ont été considérablement réduits, mais malheureusement, Telam fit partie des victimes de l’explosion. Emplie de rage, Aleya s’est ensuite rendue seule à la station relais d’où était parti l’atterrisseur et a pu rapidement trouver le saboteur, apparemment un membre de l’Ancienne Communauté, mais qui préféra se suicider plutôt que d’être capturée par la Chevalier-Centura. Lorsque son corps fut ramené à la Citadelle pour être examiné, Aleya eut la conviction que ce saboteur n’était pas vraiment un membre de l’Ancienne Communauté et se mit en quête de retrouver le vaisseau de ravitaillement qui avait amené le saboteur à la station relais. Ses recherches permirent à la Sœur du Silence de découvrir qu’il se trouvait à Port Luna. Mais à son arrivée, le vaisseau avait été entièrement détruit et une foule s’était rassemblée pour le regarder brûler. L’un des membres de la foule attira son attention, et elle le suivit, découvrant cet individu en plein échange avec un autre homme dans une pièce. Avant qu’elle ne puisse les neutraliser et les interroger, l’homme qu’elle suivait fut abattu par l’autre. Aleya désarma ce dernier avant qu’il ne se fasse à son tour abattre par sa première victime qui trépassa de ses blessures. Frustrée, Aleya fouilla les corps et découvrit un appareil d’autocatéchisme rempli de versets de l’[[Ecclésiarchie]]. L’appareil contenait également des notes et des ordres, dont beaucoup faisaient référence à un certain Peder. La Sœur du Silence contacta Asurma pour recevoir des renforts afin de l’aider dans sa chasse et qu’elle avait la preuve que le saboteur n’était pas un membre de l’Ancienne Communauté. Aleya se rendit avec un groupe de ses Sœurs sur Terra pour découvrir le où les commanditaires de l’attentat, et recontacta Valerian dans le Palais Impérial pour lui demander son aide. Elle soupçonnait l’Église Impériale d’être à l’origine de l’attaque actuelle contre la Sororité Silencieuse, cette organisation haïssant ces dernières pour leur absence "d’âme". En analysant l’autocatéchisme, Valerian a pu déterminer que le Peder dans les notes faisait probablement référence à l’Ecclésiarque déchu et [[Hauts Seigneurs de Terra|Haut Seigneur]] Baldo Slyst, qui avait été écarté du pouvoir par Guilliman. Avec cette nouvelle cible en tête, Aleya demanda à Valerian de se joindre à elle, mais le Capitaine-Bouclier refusa, car il devait de son côté pourchasser les chefs de cultes dissidents qui ravageaient Terra, bien qu’Aleya sentait qu’il voulait la rejoindre. Avant de partir, Valerian lui offrit un [[:Catégorie:Adeptus Custodes#Organisation de l'Adeptus Custodes (Après l'Hérésie)|Misericordia]] à utiliser contre Slyst.
 +
 
 +
Aleya et son groupe de Sœurs, baptisé les Lames Revenantes, se mirent alors à la recherche de Slyst et découvrirent qu’il se trouvait dans la Cathédrale de l’Empereur Divinisé. Mais une fois sur place, il s’avéra que Slyst était un membre d’un groupe de Hauts Seigneurs actuels et déchus, qui cherchait à renverser le règne de Guilliman et à stopper ses réformes : l’[[Hexarchie]]. Avec l’aide du terrifiant [[Chapitres Space Marines Loyalistes|Chapitre des Space Marines]] des [[Minotaurs]], l’Hexarchie avait réussit à détruire les Cultes du Chaos qui ravageaient Terra et diffusèrent à la population de Terra la nouvelle, se présentant comme les garants de l’ordre. L’Hexarchie a ensuite exigé que les Hauts Seigneurs fidèles à Guilliman se retirent et leur cèdent le pouvoir. Mais cela ne changea rien aux yeux d’Aleya, et elle ordonna à ses Sœurs d’entrer dans la cathédrale et d’abattre Slyst, quitte à provoquer une complication dans les négociations entre les deux camps. Le Capitaine-Général des Custodiens, [[Trajann Valoris]], a ordonné à Valerian, qui se trouvait à proximité, d’arrêter la Chevalier-Centura, ce dernier obéissant et menant un groupe de ses frères à la poursuite de la Sœur du Silence vengeresse. Grâce à la balise de détresse du Misericordia qu’il lui avait donné, Valerian a pu rattraper le groupe d’Aleya, au moment où ces membres commençaient à combattre une escouade de Minotaures qui les avait découverts. Valerian a immédiatement mené ses forces à leur secours et ensemble, éliminèrent les Minotaurs, non sans avoir subi des pertes. Aleya refusa de se retirer malgré les demandes de Valerian, et lui demanda à la place de se joindre à elle pour attaquer Slyst. Valerian accepta finalement de l’aider et les deux groupes ont avancé sur la position de l’ancien Haut Seigneur et alliés putschistes. Alors que leur cible était en vue, le Haut Seigneur Fadix, Grand Maître des Assassins et membre de l’Hexarchie, a révélé que sa loyauté à la cause des conspirateurs était une ruse depuis le début. Il donna un signal et chacun des membres de l’Hexarchie furent abattus par les assassins bien placés de Fadix. Il s’avéra que le Capitaine-Général Valoris avait utilisé l’attaque d’Aleya comme une excuse pour faire entrer Valerian dans la Cathédrale, afin de protéger Fadix. Les Sœurs et les Custodiens se sont alors précipités aux côtés de Fadix et l’ont défendu à la fois contre les régiments de l’[[Astra Militarum]] qui avaient été dupés pour aider l’Hexarchie, et contre le Chapitre des Minotaurs. Dans la confusion qui a suivi la destruction de l’Hexarchie, les deux groupes ont finalement retenu l’Astra Militarum et les Minotaurs suffisamment longtemps afin que les ordres de repli émanant des Hauts Seigneurs loyalistes atteignent les forces engagées, qui se sont retirés sur le champ.
 +
 
 +
Après cette bataille, Aleya exprima sa déception en constatant que Slyst avait été tué avant qu’elle ne puisse déterminer s’il était responsable de l’attaque de la Citadelle de Somnus et se venger sur sa personne si nécessaires. Cependant, elle n’était pas assez stupide pour croire que d’autres comme lui ne tenteraient pas de détruire les Sœurs du Silence. Aleya jura de protéger son Ordre et était déterminé que ce serait désormais sa raison de vivre. Elle avait l’intention de garder intactes les Lames Revenantes afin de protéger l’Ordre de toute menace et demandera également à la Sœur-Commandant Asurma de créer des cadres similaires. Avant de retourner sur Luna, cependant, elle a rendu visite à Valerian et au cours de leur rencontre, elle l’informa qu’elle avait l’intention de garder le Miscericordia que lui avait offert le Capitaine-Bouclier jusqu’à ce qu’elle ait tué quelqu’un de valable avec. Lorsque Valerian lui déclara que cela signifiait que leurs chemins allaient se croiser à nouveau, Aleya exprima son espoir que cela soit vrai avant de repartir sur Luna.<ref>Informations issues de ''Gardiens du Trône, l'Ombre du Régent'' de WRAIGHT CHRIS, Black Library, 2020 et résumées par Guilhem.</ref>
  
 
==Sources==
 
==Sources==

Version du 5 juillet 2022 à 12:15

Logo-OB-2021.jpg
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens


« La victoire n´exige nulle explication,
la défaite n´en admet aucune. »

- Doctrine militaire de l'Imperium
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png





Aquila.png
+++ Travaux en cours... +++
EnProgrès.jpg
Tout est sous contrôle, nos équipes de Technoprêtres se chargent de la mise en place de cet article.
- Technoprêtre Moulinex.


« À une époque où nous subissions tant de pertes, nous fûmes redécouvertes. Avec le recul, et maintenant que j’en sais davantage sur le sujet, je suis stupéfaite que nous ayons échappé autant à l’étreinte de l’Imperium. Nous tenions entre nos mains la graine du salut, et l’on nous avait oubliées. Évidemment, nous avions toujours servi, çà et là. Ils devaient toujours affecter des troupes à leurs Vaisseaux Noirs, et certains Inquisiteurs connaissaient notre valeur. Mais pour l’essentiel, ils nous avaient laissées flétrir. J’expliquai cela à Valerian, longtemps plus tard, alors que j’étais encore en colère. Il fit de son mieux pour le comprendre, mais je ne pouvais pas m’empêcher de comparer notre vie à la sienne, lui cloîtré dans ses salles d’or, entouré des plus belles et des plus anciennes créations d’un empire déclinant, nous dans le vide, luttant pour survivre tandis que d’horribles courants d’énergie nous léchaient les chevilles. »
- Tanau Aleya, Chasseuse de Sorciers de la Sororité Silencieuse.
Tanau Aleya, Chasseuse de Sorciers de la Sororité Silencieuse.
Tanau Aleya est un vétéran de son ordre, les Sœurs du Silence, et une Chasseuse de Sorciers aussi féroce que dévouée. Au fil de nombreuses années, elle a développé une perception tactique incroyable, ainsi qu’une connaissance profonde de sa cible. Elle emploie ses talents pour traquer les Psykers clandestins, et les faucher sous les coupes de sa lame, Somnus.[1]

À la fin du 41e Millénaire, les Sœurs du Silence avaient depuis longtemps perdu leur statut parmi les autres ordres militants de l’Imperium et étaient largement ignorées voir quasiment oubliées. La Sororité Silencieuse s’était donc fragmentée et a donné naissance à de couvents enclavés et isolés qui continuaient à servir l’Empereur du mieux que ses membres pouvaient. Le foyer d’Aleya se trouvait sur le monde d’Arraissa et avait été établie par la vétéran Sœur Atarine Hestia. Elle avait été capable de maintenir l’enclave approvisionnée en équipement et en personnel pour aider les Sœurs dans leur mission et de payer les dîmes et les pots-de-vin nécessaires pour garder les dirigeants d’Arraissa loin d’elles. Pourtant, Aleya ne pouvait s’empêcher de pester contre le sort des Sœurs du Silence et désespérait souvent de l’efficacité qu’elles auraient pu avoir contre les forces du Chaos si l’Imperium ne les avait pas abandonnées.

Au service de son couvent sur Arraissa, Aleya a chassé et tué de nombreux adorateurs du Chaos et même des Démons, mais sa vie a changé lorsque la Treizième Croisade Noire frappa l’Imperium en 999.M41. Tout a commencé après qu’Hestia ait immolé une société secrète appelée le Petit Cercle, enfouie sous les chantiers navals en orbite autour d’Eyrinan V, et qu’elle ait ensuite découvert des informations qui ont mené à plusieurs autres cultes et cultistes. C’est au cours de la cinquième année de la Croisade Noire qu’Aleya a été envoyée seule sur la station spatiale dans l’orbite d’Hellion Quintus pour traquer un Culte lié au Petit Cercle, mais elle a été saisie d’effroi après avoir saisi un appareil de communication de l’organisation hérétique. Elle découvrit que le Petit Cercle étant en lien avec la Black Legion, la plus puissante des Légions Renégates. L’appareil répétait sans cesse le nom d’Arraissa. Craignant que ses Sœurs ne soient en danger, Aleya s’empara rapidement d’une carte du Warp, qui se trouvait dans la cachette des cultistes, puis retourna rapidement sur Arraissa. Mais à son arrivée, elle s’est rendu compte qu’elle arrivait trop tard. La Black Legion avait déjà envahi Arraissa, la planète entière ayant été dévasté tandis que le couvent des Sœurs avait été la cible principale de l’assaut renégat. Quand Aleya entra dans son foyer, elle ne vit que les cadavres de ses Sœurs et du personnel qui les avait aidées dans leur mission. Voir cela a rempli Aleya de rage et quand elle a rencontré un Space Marine du Chaos de la Black Legion, qui avait été laissé derrière comme sentinelle, elle l’a chargé et l’a tué. Aleya commença par la suite à fouiller dans les ruines du couvent à la recherche de tout ce qui pouvait être récupéré. Elle tomba sur la chambre de l’Astropathe du couvent, du nom de Lokk, et découvrit un dernier message qu’il avait griffonné sur le mur avec son propre sang. Il était simplement écrit : "Il rappelle Ses filles auprès de Lui."

Alors qu’elle réfléchissait au message, Aleya décida de retourner sur le Cadamara, son transport spatial, pour décider de sa prochaine action, au moment où les Forces de Défense Planétaire d’Arraissa commençaient à pénétrer dans les décombres du couvent. Une fois en sécurité sur le Cadamara, Aleya fut soudainement frappée par la conviction que le dernier message de Lokk était un appel aux Sœurs du Silence à revenir sur Terra, pour se tenir une fois de plus aux côtés de l’Empereur. Après les préparatifs, Aleya donna l’ordre d’entrer dans le Warp et le Cadamara commença son périlleux voyage vers le Monde-Trône.

Le voyage dans le Warp fut périlleux, Aleya combattant de nombreux groupes d’abordage démoniaque aux côtés de son équipage. Finalement, ils ont été contraints de sortir du Warp en raison des dommages et de la disparition de l’Astronomican suite à l’ouverture de la Grande Faille qui plongea la galaxie dans un cauchemar absolu. Ils ont donc été confrontés à une mort lente par famine, échoués dans les profondeurs de l’espace. Cependant, par pure chance, ils ont été secourus par un Vaisseau Noir contrôlé par un Custodien en mission pour amener les Sœurs du Silence sur Terra. Aleya a ainsi réussi à atteindre Terra, mais le Monde-Trône était alors déjà sous l’assaut des Démons de Khorne, le Dieu du Sang, dans ce qui fut la Seconde Bataille de Terra. C’est ici qu’Aleya a rencontré un Capitaine-Protecteur Custodien nommé Valerian. Les deux ont combattu côte à côte contre un Buveur de Sang, développant une amitié entre eux. Cependant, après la bataille, elle aspirait toujours à se venger de la Black Legion pour la destruction de son monde et utilisa la carte localisant des routes Warp qu’elle avait capturé pour essayer de trouver des forces ennemies à affronter. Valerian, qui ne voulait pas la voir se sacrifier inutilement, accepta de l’aider et l’accompagna avec une quarantaine d’autre Sœurs et Custodiens à bord d’un navire de l’Adeptus Custodes.

En suivant la carte d’Aleya, ils trouvèrent le monde de Vorlese attaqué par la Black Legion. Les Traitres prévoyaient de larguer un éclat d’un Pylône Cadien, volé sur le Monde-Forteresse martyr de Cadia, sur la surface de la planète pour couper tout voyage Warp dans la région et isoler Terra du reste de la galaxie, laissant à Abaddon le Fléau, le Maître de Guerre du Chaos, le temps de mener sa campagne vers le Monde-Trône afin de renverser définitivement l’Imperium de l’Humanité. Valerian et Aleya ont mené une opération d’abordage contre le croiseur du Chaos accueillant le Pylône,, Le Cœur-de-Fiel, pour le neutraliser. Au centre de l’assaut, et dans une ultime résistance désespérée, ils ont empêché le largage de l’éclat du Pylône, sauvant Vorlese et Terra. Cependant, toutes leurs forces ont été massacrées dans le processus. Seuls Valerian, Aleya et un Custodien du nom d’Ujoma ont survécus. Tous trois étaient gravement blessés lorsque la flotte du Primarque Roboute Guilliman, ressuscité et revenu pour sauver l’Humanité de la destruction, est arrivée et a vaincu les forces restantes de la Black Legion en s’emparant du Cœur-de-Fiel. Aleya et les autres survivants ont alors été emmenés d’urgence sur Terra pour recevoir des soins médicaux prioritaires.[2]

Après sa guérison, Aleya rencontra sur Terra même Roboute Guilliman qui l’informa tristement que beaucoup voulaient que les Sœurs du Silence quittent le Monde-Trône. Ces détracteurs considéraient l’existence des Sœurs comme une gêne et voulaient qu’Aleya et son ordre soient envoyées sur le front pour s’en débarrasser. Guilliman refusa de le faire et déclara que les Sœurs du Silence étaient nécessaires dans une galaxie envahie par le Chaos. Après qu’Aleya ait déclaré vouloir servir, Guilliman accepta et lui fit deux demandes. Sa première était qu’elle soit honorée lors d’une grande cérémonie publique pour célébrer ses actions sur Terra et Vorlese, aux côtés d’autres participants dignes de ce nom. La seconde, qu’Aleya se rende à la Citadelle de Somnus sur Luna, qui avait servi de base aux Sœurs du Silence durant l’époque de la Grande Croisade et de l’Hérésie d'Horus. Guilliman avait ordonné qu’elle leur soit rendue et Aleya se devait d’aider la nouvelle Sœur-Commandeur de la Citadelle à reconstruire les forces de son Ordre sur place. Aleya hésita d’abord, car elle s’était lassée de la façon dont Terra traitait ses Sœurs et souhaitait retourner chez elle, sur Arraissa. Sentant cela, Guilliman remarqua qu’il ne savait pas pourquoi on avait laissé les Sœurs du Silence dépérir après l’Hérésie d’Horus. Il a déclaré, cependant, que les réponses à cette question pourraient se trouver quelque part dans la Citadelle de Somnus. Tout en sachant qu’elle était appâtée, Aleya avait longtemps cherché des réponses à ces questions et finalement, elle accepta. Elle et Valerian ont ensuite pris part à la cérémonie de Guilliman, bien qu’elle ait évité le Custodien, car elle n’était pas habituée à ce que des non-membres de son Ordre la traitent avec camaraderie plutôt qu’avec mépris. Lorsque ce fut son tour d’être honorée au cours de la cérémonie, Guilliman lui offrit la Lame de Somnus, une arme aussi ancienne que le Fils Vengeur en personne. Le Primarque essaya ensuite de lui dire qui avait autrefois manié cette arme, mais Aleya lui demanda de ne pas le faire, car elle pensait que ce serait trop pour elle de se montrer à la hauteur d’une ancienne légende.

À la fin de la cérémonie, elle reçut le titre de Chevalier-Centura et se rendit à la Citadelle de Somnus, pour y rencontrer son Commandant, Asurma. Une fois sur place, Asurma expliqua à Aleya qu’elle se devait de demander aux gardiens de la Citadelle, baptisé l’Ancienne Communauté, de l’aider dans sa recherche de réponses sur la chute de l’Ordre. Si quelqu’un pouvait l’aider, c’était bien eux, car ils descendaient des Sœurs restées à la Citadelle après la dissolution de l’Ordre. Cela a conduit Aleya à faire la connaissance de Telam, membre de l’Ancienne Communauté, et qui l’a aidée à consulter les archives que cette organisation native de Luna avait conservées. Bien que les archives n’aient pas été très utiles, Telam a ensuite conduit Aleya vers une colonie de Luna où quelqu’un pourrait l’aider à déchiffrer les symboles étranges qu’elle a trouvés inscrits dans la Citadelle. Cette personne s’est avérée être un membre des Scelle-nuit, descendants des cultes des Selenars qui régnaient autrefois sur Luna jusqu’à ce que l’Empereur s’en empare dix mille ans plus tôt. Bien que la Scelle-nuit ignorait les connaissances nécessaires pour déchiffrer les symboles, elle raconta à Aleya le folklore de son organisation, leur chute lorsqu’ils furent soumis par l’Empereur, puis la déchéance qui en a suivi suite à la mauvaise gouvernance qui a chassé les Sœurs du Silence et les descendantes des Selenars.

Quelques temps plus tard, Tanau Aleya apprit par Telam qu’un atterrisseur approchait de la Citadelle de Somnus et qu’il ne contenait pas des recrues pour l’Ordre comme cela était normalement prévue. Aleya décida de faire confiance à Telam et ensemble, ils firent refermer à temps les portes du hangar avant que l’atterrisseur n’explose avec une force telle que seul des explosifs placés pour détruire la Citadelle de Somus pouvaient expliquer une telle dévastation. Grâce à Aleya, les dommages causés à la Citadelle ont été considérablement réduits, mais malheureusement, Telam fit partie des victimes de l’explosion. Emplie de rage, Aleya s’est ensuite rendue seule à la station relais d’où était parti l’atterrisseur et a pu rapidement trouver le saboteur, apparemment un membre de l’Ancienne Communauté, mais qui préféra se suicider plutôt que d’être capturée par la Chevalier-Centura. Lorsque son corps fut ramené à la Citadelle pour être examiné, Aleya eut la conviction que ce saboteur n’était pas vraiment un membre de l’Ancienne Communauté et se mit en quête de retrouver le vaisseau de ravitaillement qui avait amené le saboteur à la station relais. Ses recherches permirent à la Sœur du Silence de découvrir qu’il se trouvait à Port Luna. Mais à son arrivée, le vaisseau avait été entièrement détruit et une foule s’était rassemblée pour le regarder brûler. L’un des membres de la foule attira son attention, et elle le suivit, découvrant cet individu en plein échange avec un autre homme dans une pièce. Avant qu’elle ne puisse les neutraliser et les interroger, l’homme qu’elle suivait fut abattu par l’autre. Aleya désarma ce dernier avant qu’il ne se fasse à son tour abattre par sa première victime qui trépassa de ses blessures. Frustrée, Aleya fouilla les corps et découvrit un appareil d’autocatéchisme rempli de versets de l’Ecclésiarchie. L’appareil contenait également des notes et des ordres, dont beaucoup faisaient référence à un certain Peder. La Sœur du Silence contacta Asurma pour recevoir des renforts afin de l’aider dans sa chasse et qu’elle avait la preuve que le saboteur n’était pas un membre de l’Ancienne Communauté. Aleya se rendit avec un groupe de ses Sœurs sur Terra pour découvrir le où les commanditaires de l’attentat, et recontacta Valerian dans le Palais Impérial pour lui demander son aide. Elle soupçonnait l’Église Impériale d’être à l’origine de l’attaque actuelle contre la Sororité Silencieuse, cette organisation haïssant ces dernières pour leur absence "d’âme". En analysant l’autocatéchisme, Valerian a pu déterminer que le Peder dans les notes faisait probablement référence à l’Ecclésiarque déchu et Haut Seigneur Baldo Slyst, qui avait été écarté du pouvoir par Guilliman. Avec cette nouvelle cible en tête, Aleya demanda à Valerian de se joindre à elle, mais le Capitaine-Bouclier refusa, car il devait de son côté pourchasser les chefs de cultes dissidents qui ravageaient Terra, bien qu’Aleya sentait qu’il voulait la rejoindre. Avant de partir, Valerian lui offrit un Misericordia à utiliser contre Slyst.

Aleya et son groupe de Sœurs, baptisé les Lames Revenantes, se mirent alors à la recherche de Slyst et découvrirent qu’il se trouvait dans la Cathédrale de l’Empereur Divinisé. Mais une fois sur place, il s’avéra que Slyst était un membre d’un groupe de Hauts Seigneurs actuels et déchus, qui cherchait à renverser le règne de Guilliman et à stopper ses réformes : l’Hexarchie. Avec l’aide du terrifiant Chapitre des Space Marines des Minotaurs, l’Hexarchie avait réussit à détruire les Cultes du Chaos qui ravageaient Terra et diffusèrent à la population de Terra la nouvelle, se présentant comme les garants de l’ordre. L’Hexarchie a ensuite exigé que les Hauts Seigneurs fidèles à Guilliman se retirent et leur cèdent le pouvoir. Mais cela ne changea rien aux yeux d’Aleya, et elle ordonna à ses Sœurs d’entrer dans la cathédrale et d’abattre Slyst, quitte à provoquer une complication dans les négociations entre les deux camps. Le Capitaine-Général des Custodiens, Trajann Valoris, a ordonné à Valerian, qui se trouvait à proximité, d’arrêter la Chevalier-Centura, ce dernier obéissant et menant un groupe de ses frères à la poursuite de la Sœur du Silence vengeresse. Grâce à la balise de détresse du Misericordia qu’il lui avait donné, Valerian a pu rattraper le groupe d’Aleya, au moment où ces membres commençaient à combattre une escouade de Minotaures qui les avait découverts. Valerian a immédiatement mené ses forces à leur secours et ensemble, éliminèrent les Minotaurs, non sans avoir subi des pertes. Aleya refusa de se retirer malgré les demandes de Valerian, et lui demanda à la place de se joindre à elle pour attaquer Slyst. Valerian accepta finalement de l’aider et les deux groupes ont avancé sur la position de l’ancien Haut Seigneur et alliés putschistes. Alors que leur cible était en vue, le Haut Seigneur Fadix, Grand Maître des Assassins et membre de l’Hexarchie, a révélé que sa loyauté à la cause des conspirateurs était une ruse depuis le début. Il donna un signal et chacun des membres de l’Hexarchie furent abattus par les assassins bien placés de Fadix. Il s’avéra que le Capitaine-Général Valoris avait utilisé l’attaque d’Aleya comme une excuse pour faire entrer Valerian dans la Cathédrale, afin de protéger Fadix. Les Sœurs et les Custodiens se sont alors précipités aux côtés de Fadix et l’ont défendu à la fois contre les régiments de l’Astra Militarum qui avaient été dupés pour aider l’Hexarchie, et contre le Chapitre des Minotaurs. Dans la confusion qui a suivi la destruction de l’Hexarchie, les deux groupes ont finalement retenu l’Astra Militarum et les Minotaurs suffisamment longtemps afin que les ordres de repli émanant des Hauts Seigneurs loyalistes atteignent les forces engagées, qui se sont retirés sur le champ.

Après cette bataille, Aleya exprima sa déception en constatant que Slyst avait été tué avant qu’elle ne puisse déterminer s’il était responsable de l’attaque de la Citadelle de Somnus et se venger sur sa personne si nécessaires. Cependant, elle n’était pas assez stupide pour croire que d’autres comme lui ne tenteraient pas de détruire les Sœurs du Silence. Aleya jura de protéger son Ordre et était déterminé que ce serait désormais sa raison de vivre. Elle avait l’intention de garder intactes les Lames Revenantes afin de protéger l’Ordre de toute menace et demandera également à la Sœur-Commandant Asurma de créer des cadres similaires. Avant de retourner sur Luna, cependant, elle a rendu visite à Valerian et au cours de leur rencontre, elle l’informa qu’elle avait l’intention de garder le Miscericordia que lui avait offert le Capitaine-Bouclier jusqu’à ce qu’elle ait tué quelqu’un de valable avec. Lorsque Valerian lui déclara que cela signifiait que leurs chemins allaient se croiser à nouveau, Aleya exprima son espoir que cela soit vrai avant de repartir sur Luna.[3]

Sources

Pensée du Jour : « Un serviteur curieux est plus dangereux qu’un hérétique ignorant. »
  • Codex Adeptus Custodes, V9
  • WRAIGHT CHRIS, Gardiens du Trône, la Légion de l'Empereur, 2017, Black Library
  • WRAIGHT CHRIS, Gardiens du Trône, l'Ombre du Régent, 2020, Black Library
  • Warhammer Community - Valerian and Aleya on the Battlefield[1]
  1. Informations issues du Codex Adeptus Custodes, V9 et résumées par Guilhem.
  2. Informations issues de Gardiens du Trône, la Légion de l'Empereur de WRAIGHT CHRIS, Black Library, 2017 et résumées par Guilhem.
  3. Informations issues de Gardiens du Trône, l'Ombre du Régent de WRAIGHT CHRIS, Black Library, 2020 et résumées par Guilhem.