Sarvus Trask

De Omnis Bibliotheca
Révision datée du 2 janvier 2023 à 20:22 par Blacklisted Jack (discussion | contributions) (Page créée avec « {{Page JDR Rogue Trader}} right|400px|thumb|[[Libre-Marchand Sarvus Trask.]] ==L'Étoile Montante== Pendant des siècles, le nom des Trask n... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Logo-OB-2021.jpg
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens


« La victoire n´exige nulle explication,
la défaite n´en admet aucune. »

- Doctrine militaire de l'Imperium
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png

Stone banner.jpg
DeathwatchBar.jpg
Rogue trader banner left.jpg
Rogue trader banner right.jpg



Symbol libre-marchand.png
Deco-dark-angel-10.png
Deco-dark-angel-10.png
Aquila.pngAquila.png
Deco-dark-angel-13.pngRogueTraderSymbole1.pngDeco-dark-angel-13.png
RogueTraderCorner1.png
Rogue trader side marge.png
RogueTraderCorner1.png
Rogue trader side marge.png
RogueTraderBar.pngRogueTraderBar.png
RogueTraderCorner2.pngRogueTraderCorner2.png
Libre-Marchand Sarvus Trask.

L'Étoile Montante

Pendant des siècles, le nom des Trask n’éveillait guère d’écho dans les Étendues de Koronus. Il s’agissait alors d’une dynastie véreuse et hédoniste, une famille de peu d’envergure, sans potentiel et dépourvue de toute aspiration au-delà de l’obtention d’un petit pouvoir politique immédiat, en marge de la société impériale. La Lettre de Marque des Trask fut initialement conférée à Godwyn Trask au cours de l’Âge de l'Apostasie, un acte qui, d’après certains récits, avait pour objectif principal d’éloigner cette influente famille des courants de l’arène politique impériale.

Au cours du trente-neuvième millénaire, le départ de la dynastie Trask vers les frontières de l’Imperium, dans le secteur Calixis, initia le long et lent déclin de sa fortune. Ce n’est que récemment que le nom des Trask a repris du lustre et de l’importance aux yeux des autorités impériales et des autres Libres-Marchands, un retournement de situation entièrement dû à l’actuel détenteur de leur Lettre de Marque, Sarvus.

En accord avec ce qui allait devenir sa marque de fabrique, Sarvus fit une entrée grandiose et dramatique dans le paysage politique de Koronus en 814.M41. Il prit possession de la Lettre de Marque à la mort de son père et se mit immédiatement en route pour les Étendues, échappant aux recouvreurs des Krin qui cherchaient à collecter les importantes dettes accumulées par sa famille. Devenu un Libre-Marchand à part entière, il se lança immédiatement dans des aventures qui lui valurent rapidement fortune et renommée. Il consolida son statut d’étoile montante et attira l’attention du milieu, tout en acquérant une réputation plus sinistre, celle d’un homme prêt à prendre des risques insensés afin d’accomplir ses objectifs. Au cours de ses périples, il retrouva un vaisseau Explorator perdu de l’Adeptus Mechanicus, dont il échangea les coordonnées contre une armure énergétique manufacturée par les Magi reconnaissants d’Altar-Templum-Calixis-Est-17. On raconte aussi qu’il grava son propre nom sur la surface d’une planète perdue des grands récifs d’Hecaton, à coups de frappes orbitales, afin de la revendiquer.

Toutes les péripéties de Sarvus ne lui ont pas rapporté que des richesses. Certains à Castel murmurent que son regard s’est porté une fois de trop dans les abysses et qu’il a quelque peu perdu la tête. Même son propre équipage préfère garder le silence au sujet du Seigneur Capitaine, sauf lorsqu’il s’agit de relater ses derniers accès de témérité.

L’affliction dont souffre Sarvus tend à se manifester sous la forme d’un manque d’égard complet pour sa propre sécurité, celle de son entourage et celle de son équipage. De plus, il converse parfois avec un interlocuteur imaginaire ou consulte des objets (comme son épée) avant de décider d’un plan. Jusqu’ici, aidé par son loyal équipage, il a réussi à juguler le pire de sa folie, si bien que peu de ses amis et rivaux ont conscience de l’étendue de ses troubles mentaux. Aux yeux de ses pairs, Sarvus est un homme à l’ambition débridée, qui considère que l’adversité n’est jamais qu’une opportunité supplémentaire de faire progresser sa dynastie. Les Étendues sont désormais sa véritable patrie et l’Imperium n’est plus qu’un souvenir distant.

Opérations de la Dynastie Trask

La dynastie Trask a rapidement prospéré en profitant d’entreprises juteuses dans les quadrants inexplorés des Étendues, par le biais de l’exploration ou en fondant de nouvelles routes commerciales. Au cours de ses pérégrinations, Sarvus a parfois fait de précieuses trouvailles, comme le Magos Absolom, un vaisseau perdu de l’Adeptus Mechanicus, et le Reliable, un navire de la Marine Impériale. En plus de ces triomphes, il s’est confortablement installé dans le système Carros, où il a redécouvert les colonies impériales perdues, établies à l’origine par son ancêtre Elayna. Les ressources locales ont permis au Libre-Marchand de se constituer une petite flotte de vaisseaux intrasystème ainsi que des réserves considérables de Prométhéum et de personnel.

La plus grosse part de sa fortune est investie dans des entreprises cultuelles. Il est de notoriété publique qu’il tente de forger des liens étroits avec le Ministorum et l’Adeptus Mechanicus et qu’il établit des auto-temples et des avant-postes religieux sur les mondes lointains où ses voyages l’amènent.

La plupart des profits que conserve Sarvus sont engloutis par l’entretien de son vaisseau, le Cerberus, souvent pour le réparer suite à des dégâts subis lors de l’une de ses aventures à haut risque. Au cours des deux dernières années, les fréquents combats contre des Xenos hostiles, en particulier contre les rapaces Rak'Gol, ont obligé le Cerberus à faire de nombreux séjours dans les chantiers de réparation. Même si le navire a bien souvent dû être rapatrié poussívement, du plasma fuyant des trous percés dans sa superstructure, il est néanmoins toujours rentré vainqueur d’une bataille.

Activités Récentes et Rumeurs

Ces derniers temps, Sarvus cherche le moyen d’établir un chantier naval impérial stable dans le système Carros. Nombre de ses pairs y voient cependant une entreprise malavisée, en raison de la difficulté qu’il y aurait à en assurer la sécurité contre les Korsaires Orks, Bokou Bokou d'Krô n’étant pas loin.

Certaines rumeurs veulent qu’il ait mis la main sur de gigantesques réserves d’antiques armes atomiques impériales, sur un monde des Grands Récifs d’Hecaton. Plus d’une partie intéressée est entrée en contact avec Sarvus pour parler achat ou distribution, mais jusqu’ici, ces échanges n’ont pas dépassé le stade des pourparlers. À Castel, beaucoup sont cependant sûrs qu’il annoncera bientôt le nom d’un acheteur.

Sarvus a pris Calligos Winterscale pour modèle à de nombreuses occasions. Les deux hommes se sont déjà rencontrés, notamment au cours d’un dîner qui démarra dans une atmosphère tendue. À la fin du repas, les Libres-Marchands avaient néanmoins développé un solide respect mutuel. Sarvus a jusqu’ici scrupuleusement évité d’empiéter sur les opérations des Winterscale, mais certains membres d’équipage de la dynastie Trask se demandent à présent combien de temps s’écoulera avant qu’il ne s’implique dans la rivalité qui oppose Calligos à Aspyce Chorda. Sarvus est tout sauf subtil, et ses récentes manœuvres visant à se procurer un vaisseau plus grand et plus puissant, ainsi que ses plans de fondation d’un chantier naval dans son système de résidence, ont fait de lui un modèle pour les jeunes Libres-Marchands et une cible pour ses pairs mieux établis, qui voient en lui une menace grandissante contre leurs empires.


Le Cerberus, vaisseau amiral de la (future) grande flotte des Trask.
Coque: corvette
Classe: corvette marchande de classe Havoc modifiée
Dimensions: environ 1,6 km de long, 0,4 km de large
Masse: environ 6 mégatonnes
Equipage: environ 24 000 hommes
Accélération: accélération maximale de 5 gravités

Le Cerberus, Vaisseau Amiral

Vaisseau principal de la flotte de Sarvus et vaisseau amiral ancestral de la dynastie Trask, le Cerberus est un vénérable navire dont les états de services courent sur des siècles. Il servait originellement de transport pour les pèlerins avant d'être racheté en 402.M41 par la Libre-Marchande Elayna Trask.

Le Cerberus a depuis été lourdement modifié afin de devenir une corvette aussi rapide et bien armée que le permet sa coque. Il dispose à présent de puissantes batteries à plasma ainsi que de voiles gravitationnelles, une xenotechnologie prohibée. Nul ne sait d'où proviennent les voiles, dont l'origine est dissimulée dans les archives de la famille. Un équipage expérimenté de matelots vétérans, attirés et fidélisés par l'incroyable succès qu'ont jusqu'à présent rencontré les opérations de Sarvus dans les étoiles, manoeuvre le Cerberus.

Quelques membres d'équipage racontent des histoires selon lesquelles l'esprit d'Elayna Trask hante le navire, et guide son héritier au moyen de visions et de réves, mais d'autres balaient d'un revers de la main ces rumeurs, comme de simples excuses visant à expliquer les innombrables excentricités de Sarvus.

Source

  • Warhammer 40 000 JdR - Rogue Trader : Aux Confins des Abysses