Passage de l'Ange de la Mort

De Omnis Bibliotheca
Révision datée du 26 juillet 2022 à 18:03 par Guilhem (discussion | contributions) (Page créée avec « <noinclude>{{Page Hérésie d'Horus}}</noinclude> Alors que le Maître de Guerre et ses alliés attaquaient Terra, la Legiones Astartes|Lé... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Logo-OB-2021.jpg
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens


« La victoire n´exige nulle explication,
la défaite n´en admet aucune. »

- Doctrine militaire de l'Imperium
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png

Black leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpg
Aquila corner hh.pngAquila corner hh.png




Marge hh.jpg
Marge hh.jpg
HH-sub-banner.png

Alors que le Maître de Guerre et ses alliés attaquaient Terra, la Légion des Dark Angels, les Premiers Fils, se déchaînaient. Leur Primarque, le Lion, rugissait, et la mort avançait dans son sillage.

Voici une chronologie des événements qui se déroulèrent dans le sud de la galaxie durant les dernières années de l’Hérésie d'Horus.

Archives de la Grande Trahison & de l'Âge des Ténèbres

++ Compilées par de multiples et divers auteurs sur ordre du Conseil Provisoire de Terra ++ ++ Autorisation Istar-Apelph-IX requise pour visionnage ++ ++ Affichage d’Extraits des Entrées par ordre chronologique ++

Lion El’Jonson menant une vaste campagne de purge contre les Traîtres dans les dernières années de l’Hérésie d’Horus.
Le Primarque Lion El’Jonson et la Première Légion se lancent dans une campagne punitive d’extermination dans le sud de la galaxie. Dans leur fureur, les Dark Angels emploient les armes de l’époque ténébreuse de l’Antique Nuit contre les places fortes des Renégats sur de nombreuses planètes, ne laissant derrière eux que des mondes morts.

La destruction systématiques de mondes riches en ressources prive le Maître de Guerre de précieux matériel pour maintenir un siège prolongé sur Terra, et il est contraint de précipiter ses plans d’invasion du Système Sol. Les armées renégates qui fuient le courroux du Lion se rallient autour de la planète Barbarus, monde d’adoption de la Légion de la Death Guard. Là, les fils indomptables de Mortarion tentent de freiner la croisade vengeresse du Lion et d’ensevelir la menace qui constituent ses guerriers dans la boue de leur monde.

010.M31 : La Guerre Solaire Commence

La guerre pour le Système Sol commence lorsque des forces d’infiltration renégates lancent des raids pour tester les défenses que le Primarque Rogal Dorn a mises en place. La VIIe Légion (Imperial Fists), appuyée par des éléments de la Legio Custodes, déploie ses vaisseaux aux côtés de ceux de la Flotte Impériale et livre des dizaines d’engagements dans tout le Système Sol pour garantir la défense des abords de Terra. La XXe Légion (Alpha Legion) est la principale instigatrice de ces attaques, et sa propre flotte s’approche dangereusement du Monde-Trône lors de la Bataille de Pluton. Les combats dans le système dureront jusqu’à la fin du Siège de Terra. {Voir Addendum d’Extrapolation CVX-CVXV111 - Accréd. Amaranthe-Or}

010.M31 : La Querelle de Fer

La guerre civile déchire les nombreux Mondes-Forges mineurs situés à la frontière entre le Segmentum Tempestus et le Segmentum Pacificus, que l’on regroupe collectivement sous le nom de Ceinture de Fer. Le Monde-Forge de Station Jerulas ne donne plus signe de vie après l’envoi d’un message de détresse de sa garnison loyaliste. Celui-ci fait état d’une rébellion et évoque l’emploi par les insurgés d’anciennes horreurs technologiques responsables de la destruction de cités-forges entières. Les frontières spatiales d’Arachnus, où est basée la Legio Venator (Araignées de Fer), sont fermées tandis que des visions divergentes du destin de l’Imperium plongent le Monde-Forge jadis prospère dans les affres des luttes intestines.

011.M31 : La Subjugation de Tyrinth

Des groupes de combat de la XIVe Légion (Death Guard) quittent leur base de Barbarus pour capturer les systèmes stellaires proches afin de s’emparer de leurs ressources naturelles et de créer leur propre empire dans la région. Le Commonwealth Tyrinthien est soumis dans la violence. Son Monde-Ruche principal, Tyrinth Prime, est réduit à l’état de désert irradié en guise d’avertissement à l’adresse des huit autres planètes du Commonwealth. La campagne conduit la Death Guard à entrer en contact avec la forteresse renégate de Luth Tyre. Les Iron Warriors de la garnison acceptent de fournir du matériel aux fils de Mortarion notamment du carburant et des produits chimiques issus des raffineries de la planète, en échange d’une partie du butin pris aux mondes loyalistes.

011.M31 : Le Conflit de Malagant

Des éléments de la garnison de la XIVe Légion (Death Guard) de Barbarus attaquent les Ruches industrielles de Malagant, monde industriel précieux et symbole de résistance au Maître de Guerre. Alors que la Death Guard pensait écraser rapidement l’Auxilia Malagantienne, elle fait face aux embuscades et aux contre-attaques de Légionnaires portant la livrée noire de la XIXe Légion (Raven Guard). Manquant des effectifs nécessaires pour affronter directement l’ennemi, les fils de Corax mettent à profit leurs compétences en matière d’escarmouches et d’assassinats ciblés contres leurs anciens Frères de Bataille. Dans l’impossibilité d’abandonner cet objectif vital, les Renégats sont piégés sur la planète pendant trois ans, et ne peuvent pas participer à la défense de Barbarus.

011-M31 : Le Courroux Du Lion

Le monde de Davin est détruit en tant que premier acte du châtiment des Dark Angels. La Tempête de la Ruine commence à se dissiper, ce qui permet aux Dark Angels de lancer une croisade exterminatrice contre les mondes renégats sur une vaste étendue des régions au sud de l’Imperium. Sur ordre direct du Lion, des armes interdites issues des premiers temps de la Grande Croisade sont utilisées, anéantissant des planètes entières. La croisade exterminatrice des Dark Angels vise à la fois à châtier les Renégats et à détruire leurs capacités militaires dans la région, afin d’empêcher l’établissement d’un "deuxième front" contre Terra.

012.M31 : La Mort de Chemos Chemos, monde d’adoption de la IIIe Légion (Emperor's Children), est attaqué par la Ière Légion (Dark Angels). L’immense armada des Dark Angels défait aisément la flotte défensive du système, ne laissant dans son sillage que les épaves en flammes des vénérables vaisseaux Emperor’s Children et des corps flottants dans les ténèbres de l’espace. Au cours l’invasion qui s’ensuit, la Dreadwing se déploie en masse à la surface de Chemos pour engager la garnison de la IIIe Légion et implanter des engins sismiques sur des sites clés. Malgré leur infériorité numérique, les Emperor’s Children se défendent farouchement et infligent de lourdes pertes aux envahisseurs, en pure perte. La Dreadwing s’avère impitoyable dans ses frappes contre les cibles stratégiques, et massacre les garnisons des forteresses à l’aide d’armes issues de pires cauchemars de l’Humanité. Une fois leur objectif accomplis, les Dark Angels regagnent leurs vaisseaux et font exploser leurs macro-charges sismiques. Une série d’explosions catastrophiques ravagent Chemos et fracture ses plaques tectoniques, creusant des canyons de plusieurs kilomètres de profondeur qui engloutissent les métropoles scintillantes de la planète. À l’apogée de ce cataclysme, la flotte des Dark Angels déclenche le bombardement orbital, et tire une salve de torpilles cycloniques sur des points de fragilité prédéterminés, chaque ogive transperçant la croûte terrestre de Chemos pour exploser dans le noyau de la planète. Le monde de la IIIe Légion explose, projetant d’immenses débris planétaires dans toutes les directions. Le système de Chemos est déclaré Perditus et des balises d’avertissement promettant un châtiment terrible aux intrus sont placées aux frontières du système avant que les Dark Angels reprennent leur croisade vengeresse.

012.M31 : Chasse au Loup sur Yarant

Sur Yarant III, la VIe Légion (Space Wolves) joue son va-tout contre les forces de toutes les Légions quelle a affrontées au fil des ans, et désireuses de prendre leur revanche. Sous le commandement du Premier Capitaine Abaddon, des éléments des XVIe Légion (Sons of Horus), XIIe Légion (World Eaters), XXe Légion (Alpha Legion) et d’une XVe Légion (Thousand Sons) résurgente infligent de lourdes pertes aux Space Wolves. Alors que tout semble perdu pour les fils de Russ, ils reçoivent le renfort inattendu de Corvus Corax et de sa XIXe Légion (Raven Guard). Les Loyalistes parviennent à franchir les lignes des Renégats. À la demande du Primarque Corax, les Space Wolves sont conduits dans la Forteresse-Monastère de la Raven Guard sur Délivrance pour se réapprovisionner et laisser à Leman Russ le temps de panser ses blessures.

012.M31 : Les Échos de Tallarn

Le Visage of Vengeance, un croiseur de combat de la IVe Légion (Iron Warriors) perdu dans le Warp après avoir fui la terrible bataille spatiale qui fit rage en orbite autour de la planète ravagée de Tallarn, regagne l’espace réel à proximité de la forteresse renégate de Luth Tyre. Les survivants à bord, à savoir des Légionnaires Iron Warriors et un nombre important d’Automates du Mechanicum, atterrissent dans les déserts inhospitaliers de Luth Tyre pour se joindre à la garnison Iron Warriors qui occupe la planète. On note également la présence de Légionnaires de la Death Guard. La garnison ne se fie pas aux nouveaux arrivants, qui semblent privilégier les besoins de la Death Guard plutôt que ceux des frères de leur propre Légion.

012.M31 : La Libération de Saronica

Un corps expéditionnaire regroupant des éléments de la XIIIe Légion (Ultramarines) et de la Grande Garde de Calth des Auxilia Solar est dépêché par le Lion dans le Golfe de Saronica pour en pacifier les Mondes-Ruches. Les Ultramarines et leurs troupes d’appui engagent des régiments renégats de l’Armée Impériale et des flottes de la XIIe Légion (World Eaters) au cours d’une campagne s’étendant sur trois systèmes stellaires. Les fils de Guilliman ressortent de ce conflit durement éprouvés, mais victorieux. En revanche, le corps expéditionnaire est abandonné par les Dark Angels, qui passent à l’étape suivant de leur campagne d’extermination, loin des regards et des questions gênantes des Ultramarines.

012.M31 : La Purge des Astres Blêmes

Des éléments épars de la IIIe Légion (Emperor’s Children) fuyant la destruction de Chemos livrent une longue et sanglante campagne dans la région des Astres Blêmes contre des forces de la XVIIIe Légion (Salamanders) de la garnison de Nocturne. Au cours de cette campagne les Salamanders purgent sans relâche les mondes corrompus par l’influence des fils de Fulgrim, afin d’empêcher les Emperor’s Children d’établir un nouveau royaume aux frontières du monde d’adoption de la XVIIIe Légion.

012.M31: Le Règne du Sang

À l’issue de la Croisade des Ombres, des forces isolées des World Eaters, abandonnées par le contingent principal de leur Légion, forment des bandes que l’on baptisera plus tard Flottes de Bouchers. Faisant fi des buts de guerre des Renégats, ces flottes attaquent les systèmes les uns après les autres dans l’est galactique du Segmentum Tempestus, rasant des planètes entières et massacrant les populations. Ces groupes semblent ne tenir compte d’aucune forme de planification stratégique ou de logique tactique et délaissent des cibles militaires conventionnelles, comme les lunes riches en minerai de Lorthar IX ou les immenses silos à grains des agri-dômes de Stelnar, au profit de zones densément peuplées où ils déclenchent d’effroyables bains de sang.

012.M31 : Les Massacres Argoliens

Des éléments de la XVIIe Légion (Word Bearers) creusent un sillon de mort et de destruction à travers tout le sous-secteur Argolien, visant les systèmes affaiblis et sans défense après le passage des Flottes de Bouchers de la XIIe Légion (World Eaters). Les Word Bearers écument sans relâche la région, débusquant des réfugiés terrés dans la Ruche souterraine Kentas sur Ralnath ou les dock spatiaux de Thêta Un-Quatre. Ces survivants terrifiés sont raflés et sacrifiés lors de rites ténébreux d’une telle ampleur que les puissances au-delà du voile entendent les hurlements d’agonie des victimes dans tout l’Empyrée.

012.M31 : Les Royaumes Charognards

Pressées de tirer profit des destructions causées par la Ière Légion (Dark Angels) et de la XIIe Légion (World Eaters), des bandes de la VIIIe Légion (Night Lords) occupent le vide laissé par le passage des armées loyalistes et renégates. Des seigneurs de la guerre autoproclamés attaquent les mondes ravagés par le conflit, exploitant le désordre ambiant pour établir leurs royaumes non-alignés. Les rois de ces domaines indociles se méfient comme de la peste de leurs anciens frères d’armes qu’ils soupçonnent d’être des usurpateurs en puissance. Ils asservissent les populations de mondes colonisés comme Rhyntax et Khorbal et mobilisent les vestiges de leurs armées déchues pour lancer des raids afin de piller les systèmes voisins, faisant tomber un linceul de ténèbres et de terreur à travers tous les secteurs au sud du noyau galactique. La Chute de Luth Tyre. Les flottes de la Ière Légion (Dark Angels) atteignent Luth Tyre, monde capital pour les Renégats, car localisé sur un des plus stables corridors Warp du sud de l’Imperium. Le Lion ne pouvant se permettre d’anéantir un tel atout stratégique, il ordonne à ses Chevaliers-Praetors de déployer leurs Ordres pour capturer la planète au nom de Terra. Les Dark Angels atterrissent après un bombardement orbital si intense qu’il transforme les immenses déserts blancs de la planète en plaines de verre et embrase les couches supérieures de l’atmosphère. La garnison de Luth Tyre, constituée d’éléments de la IVe Légion (Iron Warriors) alliés à la XIVe Légion (Death Guard) résiste vaillamment à un ennemi supérieur en nombre, mais ses forteresses sont abattues les unes après les autres par la Ière Légion. Sur toute la planète, des forces isolées des Iron Warriors effectuent leur dernier carré dans les ruines des places fortes et des raffineries, tandis que les Loyalistes enregistrent des pertes toujours plus importantes. Lors des combats, une force combinée de la Death Guard, des Iron Warriors et du Mechanicum Renégat lance une offensive audacieuse pour atteindre le troisième spatioport de la planète, situé au pôle Sud. Ils se fraient un chemin à travers les forces loyalistes et des meutes d’Ambulls enragés pour parvenir jusqu’aux vaisseaux encore intacts, avec lesquels ils s’enfuient, laissant Luth Tyre aux mains des Impériaux.

013.M31 : Le Siège d'Inwit

Alléchée par la perspective de s’emparer du monde d’adoption de Rogal Dorn et des ressources industriels de son domaine, une immense flotte renégate, menée par des éléments de la IIIe Légion (Emperor’s Children) accompagnée de diverses forces alliées au Maître de Guerre, attaque les mondes de l’Amas d’Inwit. Chaque assaut est repoussé par la garnison de la VIIe Légion (Imperial Fists) et les forces de l’Auxilia stationnées dans le système, qui sont de leur côté contraintes de quitter leurs positions avancées à mesure que les affrontements gagnent en intensité. Les Loyalistes finissent par se replier sur Inwit, où ils sont assiégés par des Renégats supérieurs en nombre. Les Imperial Fists perdent des dizaines de vaisseaux dans leurs-tentatives de franchir le blocus pour aller chercher des renforts. Néanmoins, la frégate Astral Majesty parvient s’échapper et plonger dans le Warp. Endommagé, le vaisseau de la VIIe Légion est contraint de quitter le Warp près du système Amaranthine, au sud galactique, où, par chance, il rencontre des éclaireurs de la flotte de la Ière Légion (Dark Angels). Les Imperial Fists rescapés sont conduits devant le Lion et lui demandent de les aider à lever le siège, mais celui-ci refuse de leur prêter assistance. Les fils de Dorn sont à la place enrôlés de force dans la croisade de la 1re Légion. Ils participent à contrecœur à la campagne vengeresse des Dark Angels, laissant les habitants d’Inwit se défendre seuls et sans appui.

013.M31 : L'Incident de Thassos

Une flottille de la Ière Légion (Dark Angels) enquête sur des rumeurs faisant état d’une flotte non identifiée rôdant dans le système isolé de Thassos, dans le Segmentum Tempestus. À leur arrivée dans le système, les Dark Angels tombent dans une embuscade tendue par une bande de la VIIIe Légion (Night Lords), et subissent de lourdes pertes. Mais les Night Lords ne peuvent pas porter le coup de grâce à cause de l’intervention d’une flotte irrégulière de vaisseaux portant les icônes de la Xe Légion (Iron Hands), de la XVIIIe Légion (Salamanders) et de la XIXe Légion (Raven Guard), qui surgit du champ d’astéroïdes de Thassos Secundus. Pris entre les Dark Angels et la force des Légions Brisées fraichement arrivée, les Night Lords se retirent en toute hâte du système de Thassos, abandonnant derrière eux les épaves encore en feu de plusieurs de leurs vaisseaux. Saisissant l’occasion inespérée de se venger du Massacre de Isstvan V, la force des Légions Brisées est ravitaillée en armes et en munitions avant d’être chargée par le Lion de purger les systèmes voisins de la présence des Renégats.

013.M31: L'Incendie de Vrexor

Les mondes riches en minerai du sous-secteur Vrexor subissent l’attaque de forces du Monde-Forge renégat de Valia-Maximal, avec l’appui d’éléments de la Legio Laniaskara (Empaleurs). Des manipules de Titans de la Legio Astraman (Étoiles du Matin), des bataillons de Skitarii et de Taghmata du Monde-Forge de Graia sont mobilisés pour la défense des sept systèmes de Vrexor. Les guerriers des Mondes-Forges rivaux cherchent délibérément leurs ennemis jurés pour solder leurs rancunes sur le champ de bataille. Le conflit qui en résulte voit les armées de Graia et de Valia-Maximal s’affronter à de nombreuses reprises sur la surface de dizaines de planètes habitées. Les combats font d’innombrables victimes et, tandis que le conflit s’enlise, des demandes de renforts attirent davantage de forces loyalistes et renégates des sous-secteurs environnants dans cette âpre lutte pour la suprématie. Quand les demandes de renforts parviennent jusqu’à la Ière Légion (Dark Angels), le Lion dépêche des éléments de la Legio Atarus (Tisons) et des Chevaliers de la Maison Ohrlacc qui accompagnaient sa flotte pour aider les forces de Graia. Cependant, il refuse de détourner ses propres fils de la croisade vengeresse contre ses frères félons qui accapare son esprit.

013.M31 : Le Crépuscule du Faucheur

À la suite des puissants vaisseaux de guerre Endurance et Terminus Est, le gros de la flotte de la XIVe Légion (Death Guard) pénètre dans le Warp pour se joindre à l’offensive du Maître de Guerre contre le Système Sol et Terra. La garnison Death Guard de Barbarus reçoit un message bref du Primarque Mortarion, qui lui ordonne de défendre la planète coûte que coûte. Les diverses tentatives des troupes stationnées sur Barbarus pour contacter le Primarque et demander des détails ne reçoivent pour toute réponse qu’un silence inquiétant. Néanmoins, pour répondre au dernier ordre de Mortarion, le Castellan Vrokhorn lance une campagne brutale de recrutement forcé et d’implantation accélérée, vidant les fiefs de la XIVe Légion aux abords de Barbarus de leurs habitants pour renforcer ses effectifs condamnant les puissants domaines de la Death Guard au dépérissement et à la ruine.

013.M31 : La Conjonction sur Délivrance

L’immense flotte de la Ière Légion (Dark Angels) atteint la lune de Délivrance dans le système de Kiavahr. Là dans la forteresse de la XIXe Légion (Raven Guard), le Lion rencontre ses frères, les Primarques Corvus Corax et Leman Russ. Il interroge Corax sur son absence de tous les fronts importants de la guerre depuis Isstvan mais son courroux s’apaise quand Leman Russ lui explique qu’il doit la survie de sa propre Légion au Seigneur Corbeau, présentant ce geste comme la preuve de sa loyauté indéfectible envers l'Empereur. Remis des blessures subies dans le système Trisolian, Leman Russ déclare que lui-même et tous les guerriers de la VIe Légion (Space Wolves) présents sur Délivrance se joindront à la croisade vengeresse des Dark Angels. Conscient du sort qui attend quiconque ne fait pas montre de la loyauté que le Premier Primarque attend de lui Corax offre aux Dark Angels et aux Space Wolves de grandes quantités de munitions et de matériel, y compris des milliers d’Armures Énergétiques récentes de modèle Mk VI "Corvus". Hésitant à mobiliser une part significative de sa Légion affaiblis dans ce qu’il considère comme un gaspillage inutile et excessivement violent, Corax ne mobilise qu’un corps expéditionnaire réduit de la Raven Guard qu’il charge d’accompagner les Dark Angels pour la phase suivante de leur campagne. Peu nombreux mais forts d’une expérience acquise sur un millier de champ de bataille, les guerriers de la Raven Guard quittent Délivrance avec pour ordre d’éliminer des cibles clés en avant de l’offensive du lion afin de sauver des planètes entières de la destruction totale.

013.M31 : La Fureur du Roi Loup

Incarnant le rôle de Bourreau de l’Empereur, Leman Russ mène la VIe Légion (Space Wolves) dans une campagne destructrice à travers les étoiles. Les Space Wolves sont sous l’emprise d’une fureur terrible après avoir subi de lourdes pertes depuis le début de la guerre civile pour défendre Terra, et ils passent leur colère sur chaque planète qui a pris fait et cause pour les Renégats. Sur le Monde-Arsenal de Vezdell Secundus, une force de la taille d’un chapitre de la XXe Légion (Alpha Legion) et leurs serfs des Auxilia Solar des Janissaires Securriens sont éradiqués par une Force de Frappe des Space Wolves commandée par Leman Russ en personne. Après le conflit, ils s’emparent de grandes quantités de matériel de guerre et de véhicules blindés de l’Alpha Legion avant de quitter les ruines jonchées de cadavres de Vezdell Secundus pour partir en quête de nouvelles planètes à massacrer.

013.M31 : L'Incident d'Ydursk

Un contingent de Légionnaires de la Raven Guard monte une opération spécial sur le monde d’Ydursk contre des renégats de l’Armée Impériale commandés par le Tyran-Général Maylon Idar III. Malgré leur écrasante supériorité numérique, les forces d’Idar sont peu à peu neutralisées par les frappes coordonnées de la Raven Guard, et la chaîne de commandement renégate est démantelée par les assassinats ciblés qu’effectuent les snipers de la XIXe Légion. Ignorant tout de la nature de ses assaillants, et incapable de riposter, Idar regroupe les forces qu’il lui reste au sein de la capitale-forteresse d’Ydursk, d’où il diffuse un appel à des négociations. Son appel reçoit la réponse d’agents clandestins de la Légion de Corax, mais ce n’est pas un diplomate qu’il rencontre dans la grande cour de son palais résidentiel, contrairement à ce qu’il avait demandé. À la place, c’est une balle à réaction de masse tirée à vitesse hypersonique qui met fin à son règne. Quand la flotte de la Ière Légion (Dark Angels) atteint Ydursk, la planète est de nouveau sous contrôle impérial, ce qui lui épargne le châtiment du Lion.

013.M31 : L'Ombre du Maître de Guerre

Le gros de la XIVe Légion (Death Guard) étant porté disparu depuis le départ de la flotte pour le Système Sol, un émissaire de la XVIe Légion (Sons of Horus) est dépêché sur Barbarus pour enquêter sur l’absence de Mortarion et de sa Légion. La Capitaine Justaerin Abras Haax arrive sur le monde de la XIVe Légion en compagnie d'un contingent d’élite de Sons of Horus. Il y trouve une garnison engagée dans une sanglante campagne de conscription forcée dont les rangs sont déjà gonflés d’un grand nombre de nouvelles recrues. Cependant, nul ne sait ce qu’il est advenu de Mortarion, et les officiers de la XIVe Légion ne sont guère loquaces quand il s’agit d’expliquer ce qui motive l’accroissement de leur activité. Haax est contraint de rester sur Barbarus en tant que représentant du Maître de Guerre avec ordre de sanctionner durement la Death Guard si elle faisait l’erreur de défier la volonté du Maître de Guerre alors qu’il est sur le point de triompher.

013.M31 : De Fer et de Pierre

Les survivants éprouvés de la garnison de la IVe Légion (Iron Warriors) qui fuient la destruction de Luth Tyre arrivent sur Barbarus. Bien que peu nombreux, ils sont accompagnés de dizaines d’Automates de Combat du Mechanicum, qu’ils déploient aussitôt sur les lignes défensives, mettant à profit l’expertise de leur Légion pour améliorer les fortifications de Barbarus. Consciente du fait que le sinistre monde d’adoption de la Death Guard est un des derniers bastions des Légions du Maître de Guerre dans le sud de l’Imperium, ils jurent de défendre Barbarus jusqu’à la dernière goutte de sang olympien et de faire payer un lourd tribut aux Loyalistes.

013.M31 : L'Aube de la Désolation

Une flotte d’avant-garde de la VIe Légion (Space Wolves) affronte une force de la XIVe Légion (Death Guard) de retour d’une série de raids depuis les systèmes entourant Galaspar. Les deux flottes lancent de violentes action, d’abordage, et de terribles carnages se déroulent dans les coursives et les salles des machines des vaisseaux tandis que les Légionnaires des deux camps essaient de désemparer ou de capturer les astronefs ennemis. Les Space Wolves infligent de lourdes pertes a la Death Guard, la forçant à battre en retraite et capturer le croiseur lourd Dawn of Desolation. Les survivants de la Death Guard qui regagnent leur base avertissent le Castellan Vrokhorn de l'imminence de l’arrivée des armées loyalistes. En réponse, les maîtres de siège de la XIVe ordonnent que les plaines de Barbarus soient inondées, ce qui crée des milliers de kilomètres carrés de marécages chimiques dans les zones qui entourent leurs forteresses. Les générateurs de Boucliers Void sont activés et crachent des nuages nocifs dans l’atmosphère tout en créant un Champ de Protection vaporeux au-dessus des centres de commande et des zones portuaires. Tous les canons défensifs de la planète sont tournés vers le ciel pour chercher les premiers signes de l’ennemi.

013.M31 : Les Fantômes de Zhao-Arkhad

Pressé de faire progresser la campagne de son Primarque, un impétueux contingent de la Ière Légion (Dark Angels) atteint le Monde-Forge de Zhao-Arkhad, dans le Sud-Ouest galactique, et entreprend aussitôt un atterrissage sur ses principaux temples-forges. Les Dark Angels jaillissent de leurs modules de largage et de leurs transports d’assaut orbital pour se retrouver face à des guerriers portant la livrée rouge de la XVe Légion (Thousand Sons), qu’ils croyaient jusqu’alors totalement détruits par LEman Russ et sa Légion. Emergeant des brumes psy qui masquent les temples-forges, les Thousand Sons rouvrent pas le feu sur les Dark Angels. Au lieu de cela, ils proclament leur loyauté envers l’Empereur et proposent des pourparlers. Ayant reçu du Lion en personne l’ordre de conquérir le Monde-Forge renégat, et convaincus que les sorciers de Prospero mentent, les Dark Angels entament leur offensive sur les sites d’atterrissage de Zhao-Arkhad. Bien décidés à ce que la planète ne subisse pas le même sort que de Prospero, les Thousand Sons envoient un flot apparemment sans fin d’Automates de Combat contre les envahisseurs, infligeant de lourdes pertes aux Dark Angels. Les forces de Ière Légion lancent successivement trois contre-attaques pour repousser l’ennemi hors des sites d’atterrissage dont la surface se réduit inexorablement, mais toutes échouent. Des centaines de Loyalistes périssent quand les Titans de la Legio Xestobiax (Vigie de Fer) interviennent pour mettre fin à l’invasion condamnée. Les derniers Dark Angels regagnent la flotte en toute hâte et imposent un blocus orbital de Zhao-Arkhad, en attendant les ordres du Lion. [Extrait approuvé pour purge des données]

013.M31 : Le Siège de Barbarus Commence

Une immense armada loyaliste jaillit du Warp dans le système Barbarus, avec à sa tête le vaisseau amiral de classe Gloriana de Lion El’Jonson, le Invincible Reason. Outre la flotte de la Ière Légion (Dark Angels), l’armada se compose de vaisseaux de la XIXe Légion (Raven Guard) et de la VIe Légion (Space Wolves), commandés par le Primarque Leman Russ. L’armada loyaliste, écrase sans peine les derniers vaisseaux de la XVIe Légion (Death Guard) qui gardent le système et anéantit les plates formes de défense et les stations orbitales de Barbarus avant de se placer en orbite. Des escadrilles de Stormbirds et de Thunderhawks de la Death Guard décollent pour lancer une attaque sans espoir et ainsi gagner du temp pour que leurs frères restés à la surface se préparent à l’invasion, mais ils sont rapidement abattus par les intercepteurs lancés depuis les croiseurs de la Raven Guard. À l’abri de plusieurs épaisseurs de Bouclier Voids, la Death Guard et ses alliés lèvent les yeux au ciel comme l’éclat blafard du soleil de Barbarus est éclipsé par des dizaines de modules de largage et des nuées d’appareil d’assaut orbital qui apportent le courroux de deux Primarques et des guerriers de trois Légions loyalistes à la surface de Barbarus.

++Fin du Compte Rendu++ 24726 entrées supplémentaires de ce document accessible au niveau d’autorisation actuel++

Source

  • White Dwarf N°470