Pacte du Sang : Différence entre versions

De Omnis Bibliotheca
(Caractéristiques Physiques)
m (Premiers Contacts)
 
Ligne 21 : Ligne 21 :
  
 
==Premiers Contacts==
 
==Premiers Contacts==
Les premiers contacts avec le Pacte du Sang remontent à la croisade impériale lancée pour libérer les mondes du secteur de Sabbat, formant une chaîne de près d’une centaine de planètes habitées aux limites du Segmentum Pacificus. Ce secteur est un territoire contesté depuis des siècles. Il fut colonisé en M35 par l’Imperium, lorsque le Chaos en fut repoussé par la Croisade de Ste. Sabbat, bergère de Hagia qui a depuis donné son nom à ce secteur. À la fin du VII<small><sup>e</sup></small> et au début du VIII<small><sup>e</sup></small> siècle du 41<small><sup>e</sup></small>  Millénaire, une vaste horde chaotique menée par le seigneur de guerre, ou Arkkon, Nadzybar, attaqua les mondes du secteur de Sabbat pour les reprendre à l’Imperium. L’armée de Nadzybar, levée sur des planètes au-delà de l’espace impérial, était une coalition de plusieurs factions, chacune sous la férule d’un seigneur démagogue, qui devinrent les lieutenants de Nadzybar, parmi lesquels les tristement célèbres Anakwanar Sek, Enok Innokenti, Shebol la Main Rouge, Sholen Skara, Heritor Asphodel, Nokad le Flétri, Urlock Gaur et Qux, seigneur des Sans-yeux.
+
Les premiers contacts avec le Pacte du Sang remontent à la croisade impériale lancée pour libérer les mondes du secteur de Sabbat, formant une chaîne de près d’une centaine de planètes habitées aux limites du Segmentum Pacificus. Ce secteur est un territoire contesté depuis des siècles. Il fut colonisé en M35 par l’Imperium, lorsque le Chaos en fut repoussé par la Croisade de Ste. Sabbat, bergère de Hagia qui a depuis donné son nom à ce secteur. À la fin du VII<small><sup>e</sup></small> et au début du VIII<small><sup>e</sup></small> siècle du 41<small><sup>e</sup></small>  Millénaire, une vaste horde chaotique menée par le seigneur de guerre, ou Arkkon, Nadzybar, attaqua les mondes du secteur de Sabbat pour les reprendre à l’Imperium. L’armée de Nadzybar, levée sur des planètes au-delà de l’espace impérial, était une coalition de plusieurs factions, chacune sous la férule d’un seigneur [[Démagogue]], qui devinrent les lieutenants de Nadzybar, parmi lesquels les tristement célèbres Anakwanar Sek, Enok Innokenti, Shebol la Main Rouge, Sholen Skara, Heritor Asphodel, Nokad le Flétri, Urlock Gaur et Qux, seigneur des Sans-yeux.
  
 
En 755.M41, les [[Hauts Seigneurs de Terra]] confièrent au grand Slaydo la tâche de lever une armée et partir libérer le secteur de Sabbat. Slaydo, qui avait déjà rassemblé une force considérable et était sorti victorieux des Guerres de Khuran, fut ainsi nommé Maître de Guerre et mit rapidement sur pied une formidable armée de croisade. Dix ans durant, cette force impériale d’assaut combattit pour établir une tête de pont sur les mondes du secteur de Sabbat, car les armées de l’Arkkon étaient extrêmement puissantes. Le Maître de Guerre Slaydo finit par engager le combat avec une énorme portion des hordes de Nadzybar sur Balhaut. Bien que Slaydo pérît lors de la bataille, ce fut une grande victoire impériale. Nadzybar mourut et ses forces furent mises en déroute. Sous la direction de Macaroth, successeur de Slaydo, la Croisade Impériale commença à repousser les forces du Chaos hors du secteur de Sabbat.
 
En 755.M41, les [[Hauts Seigneurs de Terra]] confièrent au grand Slaydo la tâche de lever une armée et partir libérer le secteur de Sabbat. Slaydo, qui avait déjà rassemblé une force considérable et était sorti victorieux des Guerres de Khuran, fut ainsi nommé Maître de Guerre et mit rapidement sur pied une formidable armée de croisade. Dix ans durant, cette force impériale d’assaut combattit pour établir une tête de pont sur les mondes du secteur de Sabbat, car les armées de l’Arkkon étaient extrêmement puissantes. Le Maître de Guerre Slaydo finit par engager le combat avec une énorme portion des hordes de Nadzybar sur Balhaut. Bien que Slaydo pérît lors de la bataille, ce fut une grande victoire impériale. Nadzybar mourut et ses forces furent mises en déroute. Sous la direction de Macaroth, successeur de Slaydo, la Croisade Impériale commença à repousser les forces du Chaos hors du secteur de Sabbat.

Version actuelle datée du 11 septembre 2019 à 09:57

« Ils dissimulent leurs visages sous des masques de fer grimaçants, mais la brutalité de leurs actes révèle la noirceur de leur cœur. Nous sommes perdus. Que l’Empereur-Dieu pardonne nos échecs et protège nos âmes. »
- Dernière transmission du Général DeLestt, Urdesh.

Depuis ses obscures origines comme culte chaotique dans les franges les moins civilisées du Segmentum Pacificus, le Pacte du Sang est devenu une grave menace pour la sécurité de l’Imperium, car il combine efficacement une loyauté sans faille envers les puissances du Chaos et une discipline militaire la plus stricte.

Caractéristiques Physiques

Un membre du Pacte du Sang.
Le véritable visage des membres honnis du Pacte du Sang est inconnu, car ces êtres dégénérés choisissent de cacher leurs traits sous un masque de métal présentant un visage grimaçant. Il est cependant certain qu’il s’agit en majorité d’humains et de mutants, bien que des rapports non confirmés font état de la présence de Xenos dans leurs rangs.

En règle générale, les guerriers du Pacte du Sang rencontrés par les forces impériales ressemblent à un régiment particulièrement barbare de l’Astra Militarum. Ils portent des treillis qui peuvent avoir été pris sur des cadavres de Gardes Impériaux ou manufacturés selon un schéma impérial standard, ainsi que le paquetage et tous les accessoires traditionnels des fantassins, telles que de solides bottes et un casque en métal. Il existe une grande disparité d’un guerrier à l’autre car leur équipement et même leurs vêtements sont un curieux assemblage de prises de guerre et de matériel personnel. Leur apparence est sale et leurs vêtements usés, rapiécés et crasseux.

Comme leur nom le laisse entendre, les vêtements des guerriers du Pacte du Sang sont de couleur rouge foncé, avec des casques cramoisis et des uniformes teints en rouge. Il est notoire que le sang de leurs ennemis est utilisé pour teindre leurs uniformes, il s’agit même d’un important rituel accompli avant la bataille. Pour cette raison, les guerriers du Pacte du Sang exhalent une odeur répugnante, rendue plus révoltante encore par les onguents et huiles dont ils s’oignent le corps, ainsi que par leur conception personnelle de l’hygiène.

Les guerriers du Pacte du Sang ne portent jamais de gants, faisant ainsi étalage des cicatrices rituelles qu’ils portent sur les paumes et les doigts, cicatrices reçues lors de leur intronisation au sein du culte. Des examens de soldats du Pacte du Sang capturés ou tués au combat ont révélé que ces cicatrices rituelles étaient présentes sur d’autres parties du corps, dont le visage. Les masques que portent les guerriers du Pacte du Sang, connus sous le nom de grotesques, ne sont dans leur grande diversité que des variations d’un motif de base. Ces masques représentent tous un visage grimaçant (d’aucuns disent avide), au nez ou au menton crochu, semblable à un masque de carnaval. Pour la plupart des soldats, ces grotesques sont noirs, mais ceux de certains officiers sont en argent, voire en or selon leur rang. Ces "officiers" arborent des ornements semblables à ceux des cadres de la Garde Impériale, tels que des épaulettes ou des médailles.

Les membres du Pacte du Sang parlent les langages les plus corrompus et, en raison de leurs origines multiples, un odieux mélange de divers dialectes de l’Imperium. Les conseillers tactiques du Maître de Guerre Macaroth ont établi que le Pacte du Sang fait usage d’un jargon militaire ou "langue de bataille" lorsqu’ils opèrent. Langage qui demeure indéchiffrable à l’heure actuelle.

Monde Natal

Le Pacte du Sang n’a par nature pas réellement de monde d’origine. Il recrute sur les mondes primitifs infestés par le Chaos et situés au-delà des limites du territoire impérial, ainsi que parmi les populations des planètes conquises. Mythes et rumeurs attribuent l’origine du culte à un monde étranger à la lumière de l’Empereur, appelé Ghourra ou Gaurra et se trouvant à la limite des territoires contestés de Sabbat, il y a trois mille ans de cela. La société tribale de Ghourra était menée par un seigneur féodal, le Gaur ("Ghour" ou "Gour" selon les sources). Le Gaur était secondé par une élite de prêtres-guerriers qui conduisaient les rites du dieu démoniaque du Gaur, Khorne. Au fil du temps, les prêtres devinrent des gardes du corps à part entière, s’entraînant au combat avec autant de zèle que lorsqu’ils pratiquaient leurs rites sanglants.

Lorsque la puissance militaire du Gaur s’accrut et que son influence s’exerça sur les mondes voisins, ce sont ces gardes du corps qui dirigeaient ses armées de conquête. Être "lié par le sang" au Gaur devint rapidement une marque de respect et d’allégeance. Leurs effectifs augmentant au fur et à mesure que les mois passaient, ces gardes du corps devinrent bientôt une armée, et c’est ainsi que naquit le Pacte du Sang tel qu’il est aujourd’hui. Chaque membre du Pacte du Sang (et les spécialistes estiment que leur nombre approche les sept cent cinquante mille hommes) est personnellement attaché au service du Gaur. Pour prêter allégeance à leur seigneur et au dieu du sang, chaque guerrier doit en effet entailler rituellement sa main contre une des pointes acérées de l’armure du Gaur.

Premiers Contacts

Les premiers contacts avec le Pacte du Sang remontent à la croisade impériale lancée pour libérer les mondes du secteur de Sabbat, formant une chaîne de près d’une centaine de planètes habitées aux limites du Segmentum Pacificus. Ce secteur est un territoire contesté depuis des siècles. Il fut colonisé en M35 par l’Imperium, lorsque le Chaos en fut repoussé par la Croisade de Ste. Sabbat, bergère de Hagia qui a depuis donné son nom à ce secteur. À la fin du VIIe et au début du VIIIe siècle du 41e Millénaire, une vaste horde chaotique menée par le seigneur de guerre, ou Arkkon, Nadzybar, attaqua les mondes du secteur de Sabbat pour les reprendre à l’Imperium. L’armée de Nadzybar, levée sur des planètes au-delà de l’espace impérial, était une coalition de plusieurs factions, chacune sous la férule d’un seigneur Démagogue, qui devinrent les lieutenants de Nadzybar, parmi lesquels les tristement célèbres Anakwanar Sek, Enok Innokenti, Shebol la Main Rouge, Sholen Skara, Heritor Asphodel, Nokad le Flétri, Urlock Gaur et Qux, seigneur des Sans-yeux.

En 755.M41, les Hauts Seigneurs de Terra confièrent au grand Slaydo la tâche de lever une armée et partir libérer le secteur de Sabbat. Slaydo, qui avait déjà rassemblé une force considérable et était sorti victorieux des Guerres de Khuran, fut ainsi nommé Maître de Guerre et mit rapidement sur pied une formidable armée de croisade. Dix ans durant, cette force impériale d’assaut combattit pour établir une tête de pont sur les mondes du secteur de Sabbat, car les armées de l’Arkkon étaient extrêmement puissantes. Le Maître de Guerre Slaydo finit par engager le combat avec une énorme portion des hordes de Nadzybar sur Balhaut. Bien que Slaydo pérît lors de la bataille, ce fut une grande victoire impériale. Nadzybar mourut et ses forces furent mises en déroute. Sous la direction de Macaroth, successeur de Slaydo, la Croisade Impériale commença à repousser les forces du Chaos hors du secteur de Sabbat.

Urlock Gaur et ses Lieutenants

La seule personnalité notable pour les guerriers du Pacte du Sang est Urlock Gaur en personne, car il est non seulement leur seigneur et commandant en chef, mais c’est aussi à lui et à lui seul qu’ils prêtent serment d’allégeance éternelle. Gaur dirige parfois en personne ses hommes au combat, mais leur discipline est si grande qu’il n’hésite pas à confier le commandement de divisions entières à ses officiers ou a d’autres seigneurs de guerre. Un bon exemple en est l’attaque sur le Groupe de Khan en 773. Cette attaque contre les forces impériales était menée par Enok Innokenti, un des fidèles lieutenants de Gaur. Une vaste force de guerriers du Pacte du Sang, y compris des blindés et des Brigades de la Mort fut confiée a Innokenti, et leur assaut meurtrier ne fut stoppé que lors de la terrible bataille pour prendre le Civitas Beati sur Herodor. D’autres éléments du Pacte du Sang servaient sous les ordres d’Anakwanar Sek lorsqu’il prit le monde-forge d’Urdesh, fournissant ainsi aux forces du Chaos une vaste source de blindés et de pièces d’artillerie. Les compétences du Pacte du Sang furent également mises à profit lors de leur défense épique du monde forteresse de Morlond, épisode durant lequel il fut directement commandé par Urlock Gaur.

En dépit de la mort de Nadzybar, cela ne fut pas chose aisée. En 772.M41, un nouvel Arkkon succéda à Nadzybar et ce n’était autre qu’Urlock Gaur. Ses forces attaquèrent celles de Macaroth et c’est ainsi que débuta la troisième et la plus sanglante des phases de ce triste conflit.

Le Pacte de Sang de Gaur fut aperçu au combat dès les premiers combats de la Croisade, sans être formellement identifié. Cependant, une fois que Gaur devint Arkkon, le Pacte du Sang devint l’élément principal de l’armée chaotique. On suppose que de nombreuses unités et divisions ennemies se convertirent au Pacte du Sang en signe d’allégeance. Nombre d’unités de la Garde Impériale qui se joignirent au Chaos durant l’occupation des mondes de Sabbat, qu’il s’agisse de renégats, de régiments corrompus ou capturés, furent attirées par la nature disciplinée et bien organisée du Pacte. En quelques années, les forces de la Croisade en vinrent à reconnaître le Pacte du Sang comme l’infanterie d’élite de leur adversaire.

Capacités Martiales

Pour le plus grand malheur de ses ennemis, le Pacte du Sang se distingue par l’exceptionnelle discipline de ses troupes. Les forces du Chaos se caractérisent bien souvent par une sauvagerie et un zèle extrêmes, et si ces qualités ont leur utilité au combat, elles ne sont rien face à une action parfaitement coordonnée. Contrairement aux Kith qui accompagnaient Sholen Skara, le Pacte du Sang n’est pas une armée de fanatiques mal équipés comptant sur leur nombre et leur férocité pour l’emporter. Le niveau d’entraînement des guerriers du Pacte du Sang en matière de techniques de guerre équivaut aux standards de la Garde Impériale. Ils possèdent des équipements de communication de bonne qualité (souvent pris à l’ennemi), et leur hiérarchie est suffisamment efficace pour permettre un déploiement extrêmement précis. Les soldats du Pacte du Sang peuvent remplir toutes sortes de missions spécifiques, chaque guerrier possédant l’entraînement et les ressources mentales nécessaires pour opérer seul dans l’intérêt du Pacte. Le fait qu’il s’agisse de combattants aguerris voués au Chaos et non de vulgaires fanatiques les rend d’autant plus dangereux pour l’Imperium.

Certaines unités de vétérans ou d’élite sont regroupées en "Brigades de la Mort", constituant les meilleures troupes du Pacte du Sang. Quoique peu nombreux, les Brigades de la Mort sont souvent déployées en première ligne, ou en tant que gardes privés d’un seigneur de guerre, ou encore pour mener des opérations spéciales. Ce sont à juste titre les unités les plus redoutées du Pacte du Sang.

Technologie

Un soldat du Pacte du Sang est typiquement armé d’un Fusil Laser ou d’un Fusil d'Assaut. Il peut aussi être équipé de pistolets, de grenades et d’une baïonnette. Dans le cadre d’une guerre de tranchées ou lorsque des opérations d’assaut sont montées. ils s’équipent de tuniques en cotte de maille et s’arment de crochets, de gourdins et de grenades. Certains sont également des artificiers ou des snipers émérites.

Tout comme la Garde Impériale, les unités du Pacte du Sang emploient de nombreuses armes lourdes, dont des Autocanons, des Lance-Flammes, des Mortiers et des Lance-Missiles. Certains experts affirment que le Pacte du Sang calque délibérément son organisation sur celle de la Garde Impériale, et il est reconnu que des Gardes Impériaux félons sont employés pour perfectionner les techniques des guerriers du Pacte au côté desquels ils combattent. De tels renégats, heureusement rares, sont disséminés à travers toute l’organisation pour faire bénéficier un maximum de guerriers de leurs talents. D’autres relèvent que l’équipement du Pacte ressemble à celui de la Garde Impériale parce qu’il est le plus facile à trouver. Plusieurs Mondes-Forges spécialisés dans la production d’armes et de munitions, notamment Neffethyl et Urdesh, font partie des planètes conquises dans le secteur de Sabbat, fournissant ainsi aux guerriers du Pacte un équipement de bonne qualité.

Grâce encore une fois à la conquête de plusieurs Mondes-Forges, le Pacte du Sang a accès à un grand nombre de divisions blindées et d’artillerie mobile. Des pièces impériales se retrouvent souvent en leur possession. Les chars du Pacte sont généralement inférieurs à ceux de la Garde, étant pour la plupart des blindés légers modèle Urdeshi, comme le SteG4 et le tank AT70 modèle Reaver, bien qu’il possède un petit nombre du puissant tank AT83 modèle Brigand, ainsi que d’exemplaires capturés de Leman Russ et de Chimère. Le Pacte du Sang détient aussi quelques Defiler, ainsi qu’une version plus légère de ce dernier appelée Rôdeur. Les Rôdeurs sont mus par six pattes arachnoïdes et armés de multilasers montés sur de petites tourelles. En de très rares occasions des chars super-lourds Baneblade ont été aperçus à l’avant-garde des armées du Pacte du Sang. Tous les blindés du Pacte sont peints en rouge, recouverts de versets obscènes à la gloire de Khorne et ornés de crânes et de peau humaine.

Indice de Menace et Politique Impériale

Le Pacte du Sang est une menace militaire directe pour la sécurité de l’Imperium dans le secteur Pacificus. La discipline et l’expérience de ces soldats en font une force d’élite pour le Chaos. L’accroissement constant de ses effectifs est préoccupant, car Urlock Gaur est un leader charismatique, et la rigueur martiale de son organisation attire beaucoup de jeunes guerriers. C’est une illustration cruelle de la façon dont les compétences et la puissance de la Garde Impériale peuvent être détournées à des fins maléfiques.

Vesh Etogaur et le Massacre Akkorite

Un bon exemple de l’efficacité meurtrière des opérations du Pacte du Sang peut être illustré par la bataille de la Péninsule Akkorite sur Belshiir Binary en 771. Belshiir est un monde d’une grande importance en raison des gisements et des raffineries de prométhéum situés autour du golfe d’Akkor. La péninsule elle-même possède un pont reliant le désert et les autoroutes côtières conduisant aux raffineries. C’est là, sous un soleil féroce, qu’une force de deux cents soldats du Pacte du Sang, soutenus par quatre Rôdeurs et deux parentés de Loxatl, isola une force de trois mille Gardes impériaux pour les annihiler. Ces éléments de la Garde traversaient la péninsule dans l’intention de capturer la raffinerie de B’shen Atok, et les éclaireurs n’avaient mentionné qu’un nombre limité d’éléments hostiles actifs dans la zone. Les soldats du Pacte, en infériorité numérique, était commandés par un officier nommé Vesh Etogaur (le second mot indiquant probablement son rang, soit "demi-gaur" ou colonel). Sous sa direction, la force du Pacte attendit pendant trois jours sous un soleil de plomb sans craquer ni briser leur ligne de bataille, jusqu’à ce que le détachement impérial soit tombé dans leur piège. Le massacre dura vingt-deux minutes et aucun Garde Impérial n’y survécut. Après cet événement, la raffinerie demeura sous le contrôle des forces du Chaos pendant quinze mois durant.

Les chefs militaires impériaux sont tenus de supprimer toute cellule du Pacte du Sang où qu’elles soient. L’apparition de forces du Pacte doit être communiquée à tout prix à l’état-major local de la Flotte ou aux dirigeants militaires du sous-secteur, car elle trahit une action concertée et soigneusement planifiée, et non un simple soulèvement. Les viles et innombrables légions du Chaos sont déjà une formidable menace en temps ordinaire, et le Pacte du Sang montre comment cette brutalité peut être canalisée pour obtenir un péril plus grand encore pour l’Imperium. L’expérience démontre également que si les guerriers du Pacte ne sont guère enclins à la pitié, ils tentent régulièrement de recruter des soldats de la Garde (par la force si nécessaire).

Particularités

Une des caractéristiques du Pacte du Sang est sa propension à faire appel à l’aide de mercenaires extraterrestres vivant en dehors de l’espace impérial pour remplir leurs objectifs. Parmi ceux-ci, les mercenaires non-humains appelés Loxatl sont souvent employés comme troupes de choc. Les Loxatl sont des quadrupèdes amphibies au corps sinueux. Légèrement plus grands qu’un humain, ils sont extrêmement rapides et adroits, et utilisent leurs pattes griffues pour adhérer à n’importe quelle surface, ce qui leur permet de se déplacer sur les murs. Hors de l’eau, l’ouïe, la vue et l’odorat de ces extraterrestres à la peau grisâtre sont grandement diminués, et ils traquent leur proie en se servant de leur perception des vibrations.

Ces extraterrestres utilisent une arme étrange appelée canon à aiguilles. Ces armes puissantes sont portées sur le torse, montées sur des armatures mécaniques et actionnées par une unité d’impulsion cérébrale au fonctionnement inconnu. Ainsi les Loxatl peuvent se servir de tous leurs membres pour se déplacer. Cette arme projette des millions de minuscules filaments acérés qui déchiquettent les armures et causent de graves blessures à la cible.

Les Loxatl opèrent en petites unités ou parentés, liées biologiquement et communiquent par infrasons ou, lorsqu’ils sont proches, par des motifs iridescents apparaissant sur leur peau. Les Gardes Impériaux qui en ont rencontré ont rapporté que les Loxatl peuvent être détectés à l’odeur nauséabonde qu’ils dégagent, proche de celle du lait avarié.

Source

  • White Dwarf N°121 (Mai 2004)