Modification de Père de la Ruine

De Omnis Bibliotheca

Attention : vous n’êtes pas connecté. Votre adresse IP sera visible de tout le monde si vous faites des modifications. Si vous vous connectez ou créez un compte, vos modifications seront attribuées à votre nom d’utilisateur, avec d'autres avantages.

Cette modification va être annulée. Veuillez vérifier les différences ci-dessous, puis publier l’annulation si c’est bien ce que vous voulez faire.
Version actuelle Votre texte
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Page Chevaliers du Chaos}}
 
{{Page Chevaliers du Chaos}}
[[Fichier:PèreDeLaRuine.jpg|right|300px|thumb|Le ''Père de la Ruine''.]]Durant la Catastrophe de Mnos, qui vit une demi-douzaine de [[Monde-Forge|Mondes Forges]] envahis par le [[Mechanicum Noir]], les [[Chevalier Impérial|Chevaliers]] de la Maison Daitan furent capturés vivants en tentant de défendre les serviteurs de l’[[Omnimessie]]. Leurs ravisseurs les emmenèrent dans le cœur hurlant d’une [[Forge des Âmes]], où les Chevaliers furent câblés aux engins de tortures colossaux de [[Heretek|Magos démoniaques]]. Une année durant, les Chevaliers de Daitan agonisèrent tandis que les courants du [[Warp]] les frappaient, mais les [[noble]]s pilotes ne pouvaient pas endurer éternellement un tel châtiment. L’un après l’autre, ils furent consumés par la souffrance, leur corps explosant sous la douleur. À chaque trépas, l’effroi ressenti était partagé avec les survivants, jusqu’à ce que seul subsiste, à bord du ''Père de la Ruine''. Le Chevalier se débattit et rugit, ses circuits inondés par l’agonie des nobles de la Maison Daitan. Les Magos impies achevèrent alors leur rituel en scellant le ''Père de la Ruine'' dans cet état d’ultime désespoir, occultant toute autre pensée. Où qu’il marche à présent, le dernier Chevalier de Daitan se déchaîne irrémédiablement sur quiconque se dresse devant lui, ne voyant que les visages scarifiés et déformés de ses ravisseurs à chaque tournant. Ses maîtres du [[Mechanicum Noir]] le savent bien, et ils dirigent la machine tourmentée là où elle causera le plus de dégâts.  
+
Durant la Catastrophe de Mnos, qui vit une demi-douzaine de [[Monde-Forge|Mondes Forges]] envahis par le [[Mechanicum Noir]], les [[Chevalier Impérial|Chevaliers]] de la Maison Daitan furent capturés vivants en tentant de défendre les serviteurs de l’[[Omnimessie]]. Leurs ravisseurs les emmenèrent dans le cœur hurlant d’une [[Forge des Âmes]], où les Chevaliers furent câblés aux engins de tortures colossaux de [[Heretek|Magos démoniaques]]. Une année durant, les Chevaliers de Daitan agonisèrent tandis que les courants du [[Warp]] les frappaient, mais les [[noble]]s pilotes ne pouvaient pas endurer éternellement un tel châtiment. L’un après l’autre, ils furent consumés par la souffrance, leur corps explosant sous la douleur. À chaque trépas, l’effroi ressenti était partagé avec les survivants, jusqu’à ce que seul subsiste, à bord du ''Père de la Ruine''. Le Chevalier se débattit et rugit, ses circuits inondés par l’agonie des nobles de la Maison Daitan. Les Magos impies achevèrent alors leur rituel en scellant le ''Père de la Ruine'' dans cet état d’ultime désespoir, occultant toute autre pensée. Où qu’il marche à présent, le dernier Chevalier de Daitan se déchaîne irrémédiablement sur quiconque se dresse devant lui, ne voyant que les visages scarifiés et déformés de ses ravisseurs à chaque tournant. Ses maîtres du [[Mechanicum Noir]] le savent bien, et ils dirigent la machine tourmentée là où elle causera le plus de dégâts.  
  
 
==Source==
 
==Source==

Notez bien que toutes les contributions à Omnis Bibliotheca peuvent être modifiées, transformées ou supprimées par d’autres utilisateurs. Si vous ne désirez pas que vos écrits soient modifiés contre votre gré, merci de ne pas les soumettre ici.
Vous nous promettez aussi que vous avez écrit ceci vous-même, ou que vous l’avez copié d’une source provenant du domaine public, ou d’une ressource libre. (voir Omnis Bibliotheca:Copyrights pour plus de détails). N’UTILISEZ PAS DE TRAVAUX SOUS DROIT D’AUTEUR SANS AUTORISATION EXPRESSE !

Pour protéger le wiki contre les pourriels de modification automatique, nous vous demandons de bien vouloir résoudre le CAPTCHA suivant :

Annuler | Aide pour l'édition (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre)