Lothar Hex

De Omnis Bibliotheca
Révision datée du 22 août 2021 à 13:42 par Trazyn l'infini (discussion | contributions) (Page créée avec « {{Page Necromunda}} {{Citation Necromunda 2|texte=''« Qui ça ? vous devez vous tromper de nom, personne de ce nom n’existe sur Necromunda. »'' |signature=- Marchand S... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png
Necromunda-circle.png
Necromunda-skull.pngDark-texture-bg.jpgNecromunda-deco-1.png
Necromunda-skull.pngDark-texture-bg.jpgNecromunda-deco-1.png



« Qui ça ? vous devez vous tromper de nom, personne de ce nom n’existe sur Necromunda. »
- Marchand Skyrrus, quelques heures avant de disparaitre.

Lothar Hex, « Le Faiseur de Veuve » est un assassin dont les exploits sont légendaires mais dont l’existence se rapproche plus du mythe et cela il le doit à la Guide des Marchands. Autrefois il travaillait en tant que tueur de haut vol pour les marchands les plus hauts placés, il était la dague dans l’ombre, le spectre qui emporte les âmes, la main vengeresse de la Guilde. Tout à changer quand la guilde a décidé que Balthazar Van Zep était un ennemi de la Guilde, après cette sentence et qu’on ait demander à Lothar de tuer son ami, il choisit de déserter et de se rallier à son nouvel associé et ami Balthazar Van Zep, chef du réseau noir de Necromunda. Après sa désertion, Lothar fut effacé des archives de la Guilde et son existence fut purger de la surface de Necromunda, il est devenu un véritable fantôme. À ce jour il est le seul assassin à avoir put déserter la guilde et y avoir survécu. Aujourd’hui il sert toujours d’assassin dans le Sous-Monde que ce soit pour son allié Balthazar ou pour ceux qui ont les moyen de le payer (pas toujours avec des crédits d’ailleurs) et qui n’entre pas en conflit avec les intérêts de Balthazar.

Necromunda-pannel.png
Les Cartes d’un Tueur
Lothar Hex utilise des cartes mimétiques étranges qu’il pose sur chacune de ses victimes, ses cartes représente un crâne ricanant et faisant des clins d’œil si quelqu’un touche la carte, c’est sa signature et le seul moyen de savoir si c’est réellement lui qui a commis le meurtre.

De nos jours, son nom est synonyme d’un véritable croque-mitaine, mais ne vous faites pas d’illusion Lothar Hex existe bel et bien, infiltrant toute structure avec son grappin magnétique, son périscope et sa combinaison fantôme, il exécute la sentence avec l’un de ses Pistolets Bolters ou une de ses multiples dagues ou à mains nues. Capable de faire feu de tout bois s’il vous traque, qu’importe ou vous vous cachez, qu’importe quels défenses vous possédez, rien ne l’arrêtera et il viendra poser une de ses cartes sur votre cadavre.


Origines

Necromunda-pannel.png
Je connais ton visage…
Seuls trois individus ont déjà vu le vrai visage de Lothar Hex et ont survécus : Lothar Hex bien sûr, Balthazar Van Zep et Jonny Razor qui n’oubliera jamais cette rencontre et n’en parlera jamais.

Les origines de Lothar Hex sont totalement inconnues, tout ce que l’on sait de lui c’est que quand il travaillait encore pour la guilde il a rencontré Balthazar Van Zep dans des circonstances inconnus et que tout les deux semblent s’être bien entendus, on soupçonne Balthazar d’avoir passé une sorte de pacte avec lui. La seule autre chose connue sur Lothar Hex est l’une des dernières missions que la guilde lui a confier avant sa désertion, cette histoire lui a donner sa réputation de Croque Mitaine car elle est considérée comme un mythe.

Necromunda-pannel.png
Le Dernier Contrat de Lothar[1]
« Tu es sûr de vouloir faire chier le Marchand Shamus ? » demanda Jed, en hésitant seulement à la dernière seconde. »

« Bien sûr, qu’est-ce que cet amoureux des Eldars va me faire ? »

Trem ricanait. Jed et Trem se mirent à saccager la tente du Marchand Shamus. Ils ont volé tout ce qui leur semblait avoir de la valeur et ont détruit tout le reste en mettant le feu à la tente pour couvrir leurs traces. À son retour, Shamus découvre que son installation a été pillée et saccagée. Il était furieux. Ce serait normalement un travail pour ses équipes de chasseurs de primes, mais il pourrait avoir besoin d’envoyer un message. Il a pris son communicateur personnel et tapa le bon code. Il s’écoula peu de temps avant que les parasites ne se dissipent.

« Marchand Shamus, je vois que vous avez encore besoin de mes services... » dit une voix numériquement modifiée.

« Oui Gavin, j’ai votre somme d’argent et les documents appropriés. Je vais suivre vos protocoles habituels. »

« Très bien, dites-moi les cibles maintenant et il sera en transit dans l’heure. »

Quelques heures plus tard, dans le bar d’un petit taudis appelé le Champignon Ruisselant, Trem et Jed sont assis à une table dans un coin avec un étranger venu de l’extérieur du dôme.

« Trem, ce voyageur veut acheter cette épée de notre réserve, tu crois qu’on devrait la vendre ? »

« Combien il offre, Jed ? »

« je pense que le montant correct serait de 50 crédits. »

« Vendu » répondit le vieil homme qui ramassa l’épée, la rangea hors de vue et se leva pour partir. Nous sommes sortis lentement et avons jeté un rapide coup d’oeil derrière lui et il a dit « J’espère vous revoir tous les deux, vous faites de bonnes affaires. »

Alors qu’il franchissait le seuil, Trem et Jed ont décidé qu’il était temps pour eux de se faire discrets également. Ils sont partis rapidement et se sont dirigés vers leur cachette.

« Trem, j’ai un mauvais pressentiment, tu as entendu quelque chose ? »

« Mec, tu as trop bu de Serpent Sauvage.» dit Jed alors qu’un coup de feu retentit dans l’air chargé de la ruche.

Une seule balle est venue de derrière Jed et a touché Trem au centre de son crâne, le laissant tomber comme une masse. Jed cria « Bordel »et s’est mis à l’abri. Il était à deux pas de l’entrée de la ruelle quand une forme sombre en sortit.

« Jed Nerfheader, vous êtes accusé par le tribunal de la Guilde de vol, d’incendie criminel et de stupidité. »

« Je suis Lothar Hex et je viens rendre justice ! Vous pouvez vous enfuir si vous le souhaitez. »

Jed est resté là, bouche bée devant ce qu’il entendait ce qu’il entendait de la part de ce combattant sombre et cagoulé avec deux pistolets bolter dans ses mains. Qui était-il ? Juste en homme stupide qui allait se faire descendre. Jed prit son pistolet à plasma. Lothar Hex s’est déplacé si rapidement que Jed a eu l’impression de vivre une expérience hors du corps. Lothar Hex fit un pas de côté, sauta par-dessus sa tête, atterrit avec la grâce d’un chat et, sans trop d’effort, tira sur lui avec ses pistolets bolters. La dernière pensée de Jed, alors que son corps était pris de convulsions, fut : « Hé, on n’entend pas les coups de feu ? ».

Lothar a rapidement vérifié ses armes et regarda autour de lui pour voir s’il n’avait pas besoin de régler les derniers détails avant de partir. Comme d’habitude, il n’y en avait pas. Il sourit à lui-même, laissa tomber une petite carte avec un joker dessus, et utilisa son fidèle crochet magnétique pour se replier sur un portique plus élevé, puis un alambic, puis à travers une région sombre et inconnue de la ruche pour attendre l’ordre de chasser à nouveau.

Au Service de Balthazar et du Sous-Monde

Necromunda-pannel.png
Je suis un Monstre
Lothar Hex possède une étrange faculté, il est capable d’arborer un visage terrifiant digne d’un monstre ou d’un démon mais personne ne sait comment il peut l’arborer en un quart de seconde. Est-ce le fruit d’une archéotechnologie ? un élément provenant des xenos ? ou même la marque d’une possession démoniaque ?

Les agissement de Lothar après sa désertion reste majoritaire inconnus à l’exception d’un incident avec Jonny Razor et une bien étrange histoire à propos d’une liste qui provoqua un chaos sans précédent dans toute la Ruche Primus :

Necromunda-pannel.png
La Liste de Jak le Fourbe
La mort rôdait dans le labyrinthe de tunnels de Ville Basse. Les colons vivaient dans l’attente de la découverte du prochain meurtre. Des terriers entiers avaient vu leurs habitants massacrés, marchands ou chef de gangs respectés, personne n’avait été épargné. L’assassin courait encore. La seule piste était ces petites cartes de visite laissées sur chacun des corps. Les cartes représentaient une tête de mort qui ricanait et faisait un clin d’œil quand on la touchait. Au fur et à mesure que la mort frappait, la tension montait dans la colonie. Les voisins se retournaient contre les voisins, et une atmosphère de suspicion se répandait. Des enfants et des jeunes gangers ajoutaient encore à la confusion en parcourant les tunnels vides, pénétrant par effraction dans les terriers pour voler ou tout simplement pour éviter de se retrouver dans l’obscurité. Les marchands doublèrent les salaires des gardes, mais il y eut peu de volontaires pour arpenter les rues en pleine nuit.

Lothar Hex le faiseur de veuves, la tête penchée, écoutait avec attention les voix qui venaient d’en bas. Il avait atteint une cavité sombre située au-dessus de sa cible, un conduit d’aération qui l’avait mené dans le repaire de Gideon Drexlar. Regardant en bas dans la pièce, les yeux froids de Lothar fixaient le visage bouffi du chef de gang le plus redouté de Ville Basse. Des bouteilles vides de Whyskar jonchaient la table et le sol tout autour. Lothar sortit de sa veste un petit périscope flexible qu’il avança doucement à travers la grille du plafond. Faisant pivoter son instrument, il compta quatre gardes. Satisfait de constater que c’étaient les seuls occupants de la pièce, il ramena son appareil et commença lentement à enlever les magn-écrous qui maintenaient la grille. La grille tomba sur le sol avec un claquement sec et Lothar Hex sauta par l’ouverture, ses pistolets bolters dans les mains. Deux gardes explosèrent avant même que les pieds de l’assassin aient touché le sol, leurs corps mutilés s’écroulèrent comme des poupées de chiffons. Les gardes restants agrippèrent leurs armes, faisant sauvagement feu sur la forme sombre qui leur tombait dessus. L’un ouvrit les yeux de terreur lorsque la dague de Lothar lui ouvrit la gorge, le dernier fut rejeté contre le mur, son corps gesticulant comme une marionnette alors qu’une douzaine de balles explosaient dans sa poitrine.

Lothar Hex avança vers Drexlar, ses armes encore fumantes pendaient négligemment à ses flancs. Le chef de gang le regardait dans une stupeur éthylique, trop effrayé pour bouger de sa chaise. Ce que lui montraient ses yeux était plus effrayant que tout ce qu’il avait pu voir jusqu’à présent dans une vie passée à se battre dans le Sous-Monde. Le visage de l’assassin semblait flou et changeant. La chair, les os et les muscles se liquéfiaient et se reformaient. Le visage humain disparu et fut remplacé par un masque d’une bestialité démoniaque dont le regard le fixait d’un air glacial.

« Qui es-tu ? » bredouilla Drexlar.

Sa voix tremblait de terreur. Un large sourire se dessina sur le visage mouvant et la créature émit un rire malicieux.

« Je suis la nuit, » répondit-il. « La nuit qui est au fond de vous tous. »

Une balle jaillit et Drexlar fut projeté de sa chaise, alors que le projectile le frappait en plein entre les deux yeux. La force de l’impact fut telle que le corps traversa la pièce et percuta le mur avant de s’écrouler sur le sol. La balle explosive s’était enfoncée dans la tête du chef de gang, projetant des morceaux d’os et de cervelle sur le mur.

La créature observa la scène du carnage. Ses traits étaient une fois de plus humains. Lothar Hex prit cinq cartes de visite dans une de ses poches et en plaça une sur chaque corps. Quand ses doigts se posèrent sur les têtes de mort, elles ricanèrent joyeusement et clignèrent de l’œil. Puis l’assassin sortit une corde de sous sa veste et attacha un grappin magnétique à une extrémité. Il la jeta dans l’ouverture du plafond et tira dessus pour s’assurer qu’elle était bien accrochée. Son travail était terminé, Drexlar était le dernier nom sur la liste de Jak le Fourbe. Lothar Hex pouvait maintenant retourner rejoindre son maître et lui annoncer le succès de sa mission.

Sources

Pensée du Jour : « Les justes sont les forts. »
  • Necromunda - Livre de Règles, V1
  • Necromunda - Livre de Règles, V2
  • Fanatic Magazine N°59
  1. Necromunda - Fanatic Magazine N°59 - Lothar Hex (traduit de l'anglais par Trazyn l'infini)