Leman Russ : Différence entre versions

De Omnis Bibliotheca
m (La Bataille de Trisolian)
m
Ligne 2 : Ligne 2 :
 
:::'''- Balthazar von Heppel, Adepte du [[Adeptus Ministorum|Ministorum]].
 
:::'''- Balthazar von Heppel, Adepte du [[Adeptus Ministorum|Ministorum]].
  
[[Fichier:SeigneurDeL'HiverEtDeLaGuerre.jpg|right|500px|thumb|Leman Russ, Le Roi-Loup de Fenris, Le Seigneur de l’Hiver et de la Guerre, Le Féroce, Le Fléau de l’Ennemi, Tueur des Peaux-Vertes, Primarque des Space Wolves.]]Le Roi-Loup de Fenris. Le Seigneur de l’Hiver et de la Guerre. '''Leman Russ''' est le Primarque des Space Wolves. De tous les Primarques des [[Legiones Astartes]], peu étaient aussi légendaires ou aussi peu compris que Leman Russ, maître des Space Wolves et seigneur du [[Monde Mortel]] et glacial de [[Fenris]]. Pour certains, il n’était rien de plus qu’un chef sauvage et bestial doué de la puissance d’un dieu, l’un des "monstres" de l’[[Empereur]], aussi terrifiant et inhumain à sa manière que le dérangé et horrible ''[[Konrad Curze|Night Haunter]]'' ou le berserker sanguinaire [[Angron]]. Pour d’autres, il était un seigneur de guerre inégalable, à la férocité infini, mais aussi d’une loyauté sans faille, aussi inébranlable au combat que l’[[adamantium]], et aussi insensible envers ses ennemis que le gel meurtrier qui caractérisait les hivers de son monde. Les deux opinions étaient peut-être vraies dans une certaine mesure, mais ni l’une ni l’autre ne raconte toute son histoire. Car sauvage, Leman Russ l’était sans aucun doute, et peu importe combien sa bestialité imposa sa marque sur lui contrairement à ses frères. Mais il était également sage au-delà des apparences barbares de sa Légion et conscient de lui-même à un degré que peu d’individus pouvaient deviner, ce qui le rendait doublement dangereux.<ref>The Horus Heresy, Book Seven - ''Inferno'', Chapter ''Space Marine Legion Army List Appendix - Leman Russ'' ''(traduit de l'anglais par Guilhem)''</ref>   
+
[[Fichier:SeigneurDeL'HiverEtDeLaGuerre.jpg|right|500px|thumb|Leman Russ, Le Roi-Loup de Fenris, Le Seigneur de l’Hiver et de la Guerre, Le Féroce, Le Fléau de l’Ennemi, Tueur des Peaux-Vertes, Primarque des Space Wolves.|link=https://www.deviantart.com/d1sarmon1a/art/Wolf-King-812213836]]Le Roi-Loup de Fenris. Le Seigneur de l’Hiver et de la Guerre. '''Leman Russ''' est le Primarque des Space Wolves. De tous les Primarques des [[Legiones Astartes]], peu étaient aussi légendaires ou aussi peu compris que Leman Russ, maître des Space Wolves et seigneur du [[Monde Mortel]] et glacial de [[Fenris]]. Pour certains, il n’était rien de plus qu’un chef sauvage et bestial doué de la puissance d’un dieu, l’un des "monstres" de l’[[Empereur]], aussi terrifiant et inhumain à sa manière que le dérangé et horrible ''[[Konrad Curze|Night Haunter]]'' ou le berserker sanguinaire [[Angron]]. Pour d’autres, il était un seigneur de guerre inégalable, à la férocité infini, mais aussi d’une loyauté sans faille, aussi inébranlable au combat que l’[[adamantium]], et aussi insensible envers ses ennemis que le gel meurtrier qui caractérisait les hivers de son monde. Les deux opinions étaient peut-être vraies dans une certaine mesure, mais ni l’une ni l’autre ne raconte toute son histoire. Car sauvage, Leman Russ l’était sans aucun doute, et peu importe combien sa bestialité imposa sa marque sur lui contrairement à ses frères. Mais il était également sage au-delà des apparences barbares de sa Légion et conscient de lui-même à un degré que peu d’individus pouvaient deviner, ce qui le rendait doublement dangereux.<ref>The Horus Heresy, Book Seven - ''Inferno'', Chapter ''Space Marine Legion Army List Appendix - Leman Russ'' ''(traduit de l'anglais par Guilhem)''</ref>   
  
 
Possédant des yeux bleu glace, Leman Russ avait de longues tresses mêlées de gemmes polies avec des crocs jaunis qui lui tenaient ses cheveux roux hors de son visage noble et sauvage. Le Roi-Loup était tel un tsunami engendré loin au large, et dont la force se serait accumulée sur des milliers de kilomètres en se rapprochant des rivages. Sa stature physique était celle de l’instant précédant l’impact, et tous ceux qui posaient les yeux sur lui en avaient conscience. Même immobile et apparemment calme, Leman Russ donnait l’impression de ne retenir qu’à grand-peine une violence explosive.<ref>Informations issues de ''Les Fils de Lupercal - Vengeful Spirit Volume Un'', Chapitre Deux - ''Des Racines Solides'' - ''Molech'' - ''Le Feu de Medusa'' de McNEILL GRAHAM, Black Library, 2014<br />
 
Possédant des yeux bleu glace, Leman Russ avait de longues tresses mêlées de gemmes polies avec des crocs jaunis qui lui tenaient ses cheveux roux hors de son visage noble et sauvage. Le Roi-Loup était tel un tsunami engendré loin au large, et dont la force se serait accumulée sur des milliers de kilomètres en se rapprochant des rivages. Sa stature physique était celle de l’instant précédant l’impact, et tous ceux qui posaient les yeux sur lui en avaient conscience. Même immobile et apparemment calme, Leman Russ donnait l’impression de ne retenir qu’à grand-peine une violence explosive.<ref>Informations issues de ''Les Fils de Lupercal - Vengeful Spirit Volume Un'', Chapitre Deux - ''Des Racines Solides'' - ''Molech'' - ''Le Feu de Medusa'' de McNEILL GRAHAM, Black Library, 2014<br />

Version du 25 mars 2020 à 16:25

« Des destins de tous les Primarques, celui de Leman Russ est le plus mystérieux. Il a disparu voilà dix mille ans, mais l’une des croyances les plus fondamentales des Space Wolves est qu’il reviendra pour combattre à leurs côtés lors de l’Ultime Bataille qui aura lieu à la Fin des Temps. »
- Balthazar von Heppel, Adepte du Ministorum.
Leman Russ, Le Roi-Loup de Fenris, Le Seigneur de l’Hiver et de la Guerre, Le Féroce, Le Fléau de l’Ennemi, Tueur des Peaux-Vertes, Primarque des Space Wolves.
Le Roi-Loup de Fenris. Le Seigneur de l’Hiver et de la Guerre. Leman Russ est le Primarque des Space Wolves. De tous les Primarques des Legiones Astartes, peu étaient aussi légendaires ou aussi peu compris que Leman Russ, maître des Space Wolves et seigneur du Monde Mortel et glacial de Fenris. Pour certains, il n’était rien de plus qu’un chef sauvage et bestial doué de la puissance d’un dieu, l’un des "monstres" de l’Empereur, aussi terrifiant et inhumain à sa manière que le dérangé et horrible Night Haunter ou le berserker sanguinaire Angron. Pour d’autres, il était un seigneur de guerre inégalable, à la férocité infini, mais aussi d’une loyauté sans faille, aussi inébranlable au combat que l’adamantium, et aussi insensible envers ses ennemis que le gel meurtrier qui caractérisait les hivers de son monde. Les deux opinions étaient peut-être vraies dans une certaine mesure, mais ni l’une ni l’autre ne raconte toute son histoire. Car sauvage, Leman Russ l’était sans aucun doute, et peu importe combien sa bestialité imposa sa marque sur lui contrairement à ses frères. Mais il était également sage au-delà des apparences barbares de sa Légion et conscient de lui-même à un degré que peu d’individus pouvaient deviner, ce qui le rendait doublement dangereux.[1]

Possédant des yeux bleu glace, Leman Russ avait de longues tresses mêlées de gemmes polies avec des crocs jaunis qui lui tenaient ses cheveux roux hors de son visage noble et sauvage. Le Roi-Loup était tel un tsunami engendré loin au large, et dont la force se serait accumulée sur des milliers de kilomètres en se rapprochant des rivages. Sa stature physique était celle de l’instant précédant l’impact, et tous ceux qui posaient les yeux sur lui en avaient conscience. Même immobile et apparemment calme, Leman Russ donnait l’impression de ne retenir qu’à grand-peine une violence explosive.[2]

Ayant grandi sur le monde extrêmement dangereux de Fenris, il fut élevé dans ses premières années par une louve géante comme si il était l’un de ses louveteaux. Il fut découvert quelques années plus tard par des chasseurs d’une tribu de Fenris qui tuèrent sa mère adoptive ainsi que la plupart de ses frères loups sauf deux, Freki et Geri, qui l’accompagneront partout. Le jeune enfant sauvage fut présenté au Roi Thengir de la tribu de Russ qui l’adopta en le baptisa Leman. Il s’imposa au fil des ans comme le meilleur guerrier de la tribu des Russ et succéda à Thengir à la mort de ce dernier. Lorsque l’Empereur le retrouva, Russ le défia d’accomplir trois défis. Russ en gagnera deux mais perdra au troisième, battu dans un duel contre le Maître de l’Humanité. Il lui jura fidélité et reçu le commandement de la VIe Légion, les Space Wolves.[3]

Pendant la Grande Croisade, Russ affronta les ennemis de l’Humanité. Il forgea le caractère de sa Légion durant la terrible campagne de la Roue de Feu d’où il sortit victorieux contre d’innombrables Orks, gagnant en cadeau la Lance de l’Empereur, offerte par le Maître de l’Humanité en personne et la Forteresse-Monastère du Croc. Sa participation aux guerres Xenocides Rangdan lui donna la réputation d’être le bourreau de l’Empereur, ayant apparemment eu un rôle mystérieux dans la destinée de la IIe et XIe Légions… Il fut l’un des plus virulents opposants au Projet Librarius de Magnus le Rouge, Primarque des Thousand Sons, opposition qui prit sa pleine expression durant le Concile de Nikaea, ce qui créa une inimitié entre lui et le Sorcier de Prospero.[4]

Leman Russ prit part à la première grande bataille de l’Hérésie d'Horus en attaquant le monde natale des Thousand Sons et de leur Primarque par ordre de l’Empereur suite à la Folie de Magnus. Il brisera le dos de Magnus lors d’un duel avant que celui-ci ne disparaisse grâce à sa magie.[5]

Sur Prospero, la loyauté et la clairvoyance de Leman Russ ont été utilisées contre lui par les machinations d’Horus, alors Maître de Guerre et dont la traîtrise n’avait pas encore été révélé, et peut-être à travers lui, fut-il victime des machinations des Dieux Sombres. Ce qui suivit fut l’une des heures les plus sombres de l’histoire de l’Imperium, alors que le Space Marine combattait sans pitié le Space Marine. Le Sac de Prospero a été un conflit éclipsé seulement par le cauchemar de la guerre civile qui a suivi. Sur Prospero, Leman Russ et ses Loups finirent par remporter la victoire, mais ce faisant, ils payèrent un lourd tribut qui les affaiblira avant le tumulte à venir. Des combats acharnés et une sombre fin seront le lot de Russ avant la fin de la guerre.[6]

Il combattra les Traîtres sans relâche notamment lors de la Bataille de la Nébuleuse d'Alaxxes contre l’Alpha Legion où il frôlera l’annihilation et prouva son incroyable courage et loyauté en parvenant à aborder le Vengeful Spirit à Trisolian où il affronta en combat singulier Horus, parvenant à blesser l’Architraître avec la Lance de l’Empereur. Mais ses Space Wolves furent décimés par ces batailles. Gravement blessé et pourchassé par les renégats sous le commandement d’Ezekyle Abaddon, Leman Russ faillit trouver la mort sur Yarant III avant d’être sauvé in extremis par son frères Corvus Corax et sa Raven Guard.[7]

Durant la Purge, Russ entra en conflit avec Roboute Guilliman et son Codex Astartes, ne pouvant se résoudre à voir les restes de sa Légion se faire démembrer pour ne devenir qu’un Chapitre. Il obtiendra du Fils Vengeur le droit de conserver l’ancienne organisation des Grandes Compagnies. Il disparut bien des années après l’ascension de l’Empereur, lors d’un grand festin avec ses fils dans le Croc. Russ aurait eu une vision et quitta les Space Wolves, seulement accompagné de son escorte personnelle. Il laissa le commandement à Bjorn Main Terrible, promettant qu’il reviendra pour la bataille finale. Pour l’Heure du Loup.[8]

Jeunesse sur Fenris

Lorsque l’Empereur parcourait encore l’univers afin de sauver la galaxie de la régression, de la superstition et du mysticisme, Il créa les Primarques, des êtres surhumains. Cependant Son projet ne passa guère inaperçu, car un vortex aspira les fœtus des Primarques dans le Warp.

Les vingt capsules d’incubation dérivèrent dans l’Immaterium et finalement, elles furent déposées sur diverses planètes de la galaxie. La capsule de celui qui allait devenir Leman Russ, le Primarque des Space Wolves, échoua sur un Monde Mortel nommé Fenris.

La nacelle d’incubation du jeune Primarque atterrit sur le flanc d’une énorme montagne. Émergeant de sa capsule fumante, l’enfant se retrouva vite nez à nez avec une Louve Tonnerre. Il était condamné, mais le destin en décida autrement. Sentant chez le jeune sauvage une sorte de lien de parenté transcendant leurs deux espèces, la louve géante ne le tua pas, mais l’éleva avec sa portée comme l’un de ses louveteaux.

Quelques années plus tard, le jeune enfant-loup accompagna sa meute lors d’un raid contre un village proche, courant à quatre pattes et saccageant l’entrepôt du village pour se repaître de quartiers de viande salée. Lorsque les loups furent attaqués par les villageois, l’enfant le Primarque se battit avec férocité pour permettre à ses compagnons canins de prendre la fuite. Excédés, les villageois sollicitèrent leur suzerain, le Roi Thengir de Russ, afin qu’il les débarrasse de cette menace. Une battue fut organisée et les chasseurs. Ils trouvèrent et tuèrent la louve qui avait élevé le Primarque et plusieurs louveteaux de la meute, sous les coups des flèches et des fers de lance des guerriers humains. Le Primarque combattit avec une fureur indescriptible, tuant une douzaine de combattants à main nue pour protéger les deux derniers loups de sa meute, Freki et Geri. Le destin intervint alors une nouvelle fois. Un des chasseurs identifia la nature humaine du Primarque et demanda à ses camarades de baisser les armes. Le jeune sauvage montrait toujours les dents, mais comprit le geste pacifique des chasseurs et parvint à contenir sa colère. Ne sachant que faire, les chasseurs emmenèrent le jeune Primarque ligoté et ses loups, car on ne pouvait les séparer, devant la cour du Roi Thengir. Le chef grisonnant perçut le potentiel du jeune homme et ordonna qu’on l’intègre à sa maisonnée, où il serait élevé en authentique fils de Fenris, en guerrier. Bien que la décision du Roi en laissât plus d’un perplexe, le temps allait prouver la sagesse de Thengir.

Son éducation fut confié à la charge du Roi Thengir en personne. Il apprit à manier la hache, à pêcher, et seulement ensuite à parler, faisant rapidement preuve de maturité et intégrant toutes sortes de connaissances à une vitesse incroyable. Il fit preuve d’une aptitude naturelle au maniement des armes et ne souffrait aucun rival au combat à mains nues. Aussi prompt à rire de bon cœur qu’à chanter (faux), le Primarque réalisa un jour qu’il était plus humain que loup, lui qui était bien supérieur aux deux réunis. Devenu adulte, le Primarque fut de loin le meilleur combattant de la tribu, et il mena ses guerriers à la victoire en plus d’un millier d’occasions. Un soir, le Roi Thengir jugea qu’il était grand temps que le Primarque, qui s’exprimait désormais avec éloquence, reçoive un véritable nom.

Et ainsi naquit Leman des Russ.

À la mort du Roi Thengir, ce fut naturellement lui qui lui succéda, et c’est ainsi que le Roi-Loup devint une légende vivante sur Fenris.

Des mythe existant dix mille années après l’avènement de Leman Russ comme Roi racontent qu’il combattit et soumit les grandes meutes de loups d’Asaheim. Il aurait abattu Morkai, la grande bête à deux têtes, et en fit le gardien des portes de la mort, une tâche que Morkai assure encore aujourd’hui. Russ aurait affronté ensuite les lieutenants de Morkai, avant de les bannir l’un après l’autre en un lieu précis. Le plus terrible de tous était Crinière Noire, un terrifiant géant au pelage comme la nuit et dont le cri lugubre pouvait faire sortir les morts de leurs tombes. Russ affronta et tua Crinière Noire, puis fit de sa fourrure une cape qui lui permettrait de passer au-delà des portes de la mort. Une autre de ses légendes raconte qu’un jour, alors que Russ était parti pêcher, il attrapa le Père des Krakens, le monstre légendaire dont les tentacules enserrent le monde et tiennent des continents entiers dans leur étreinte. Russ aurait arraché le monstre aux flots en l’attrapant par ces tentacules. Alors que ses camarades stupéfaits frissonnaient de peur, il déclara que l’animal était trop petit et le renvoya à la mer en disant qu’il reviendrait plus tard, quand cette demi-portion aurait grandi.

Avec tout ses exploits, ce n’était plus qu’une question de temps avant que la nouvelle parvienne jusqu’à celui qui était désespérément à la recherche de Ses fils perdus.[9]

Le Festin de l'Errant

« Aucun homme, aucune bête ne pouvait vaincre le Roi-Loup, aucun tribu ne pouvait faire face à ses armées. Au sein du royaume de Russ, une trêve tacite existait entre les hommes et les loups. Sa cour était composée des plus féroces seigneurs et des plus belles vierges de guerre. Lorqu’il était courroucé, il était tel un orage d’été mais sa sagesse était aussi profonde que le cœur de l’hiver. C’est à Asaheim, le Domaine des Dieux, que le Père de Tous retrouva Son fils perdu. »
- Extrait de la Saga du Roi-Loup.

Quelques années après l’ascension de Russ sur le trône, un inconnu errant, vêtu d’une longue cape et le visage dissimulé à moitié dans l’ombre de sa capuche, pénétra dans la cour de Leman Russ durant un festin. Le Roi-Loup revenait d’une chasse. Assis sur son trône, il tenait une flasque du plus fin hydromel dans une main et la patte d’un ours rôti dans l’autre. L’étranger se plaça devant Leman Russ et lorsque le silence tomba, il proposa un défi, laissant le choix à Russ sur la nature de l’épreuve, n’exigeant rien de plus que le droit de boire à sa droite si il gagnait. En retour, Russ fit promettre à l’étranger que si il perdait, il le servirait toute une année durant. L’inconnu errant accepta.

Le Roi-Loup défia alors l’errant de manger plus que lui. L’étranger mangea beaucoup, mais Russ fut plus rapide. Le Roi-Loup gagna la première épreuve.

Le Roi-Loup défia alors l’errant de boire plus que lui. L’étranger but beaucoup, mais Russ but plus vite. Le Roi-loup gagna la seconde épreuve.

En colère, l’errant traita Leman Russ d’ivrogne et de glouton, capable de rien d’autre que de se remplir la panse.

Un silence de mort tomba sur l’assemblée suite à ces paroles. Devant cette insulte, Russ tira sa grande épée, faisant comprendre que la troisième épreuve allait se finir dans le sang.

Alors l’étranger enleva sa cape, se révélant être l’Empereur de l’Humanité en personne. Il affronta à l’épée Son fils sur la table de banquet. L’Empereur fut satisfait de constater que Russ possédait de grandes prouesses martiales et une concentration totale. Il mit à terme au combat en assommant Russ de Son Gantelet Énergétique. L’Empereur gagna la troisième épreuve.

Leman Russ mit une heure pour recouvrer tous ses esprits et en affichant un sourire radieux, il jura fidélité à l’Empereur de l’Humanité venu le chercher jusque sur Fenris. Russ fut présenté aux guerriers de la VIe Légion dont il prit le commandement. Ils deviendront les Space Wolves.[10]

La Grande Croisade

Le Deuxième[11]

Leman Russ fut le second Primarque retrouvé par l’Empereur. Amené sur un vaisseau avec quelques-uns de ses hommes, le Roi des Russ fit la connaissance du premier fils de l’Empereur retrouvé avant lui, Horus Lupercal. Horus fut déçu de constater que le premier des frères qu’il rencontrait était, à ses yeux, qu’un sauvage mal dégrossi. Mais leur première échange fut cordial. Russ demanda à son frère qui gagnerait en duel si ils se battaient l’un contre l’autre. Horus affirma que ce serait lui. Le temps lui donnera raison… en partie.

Par son charismatique et la crainte qu’il propageait, Russ s’imposa sans difficulté dans sa Légion. Le Roi-Loup intégra dans la VIe Legiones Astartes ses "Varagyrs", où Gardes Loups, des hommes de sa tribu liés par serment et ayant quittés Fenris pour s’élever vers les étoiles avec leur seigneur. Ayant passé avec succès les changements qui firent d’eux des Space Marines, les Varagyrs étaient appréciés par Leman Russ pour leur loyauté à l’inverse des Astartes non originaires de Fenris, car ils n’avaient pas à ses yeux encore fait leurs preuves ou gagné son respect. Cela suscita un certain ressentiment, mais Leman Russ prouva sa sagesse en décidant d’emmener sa Légion au combat, afin que les Fenrisiens et ses fils génétiques se battent ensemble afin de créer un esprit collectif. Ils forgeront leur légende durant la Grande Croisade sous la désignation des Loups qui Arpentent les Étoiles, ou populairement connus sous le terme de Space Wolves.[12]

  • Pour plus de détails, voir l’article dédié : les Space Wolves

La Roue de Feu

Leman Russ durant la campagne de la Roue de Feu.
Pour sa première campagne comme commandant de la VIe Légion, Horus et l’Empereur décidèrent de tester Russ avec ce qui est connu dans la langue de Fenris comme le Eldkringla. La Roue de Feu. C’était une région de nébuleuses instables et d’astres à la dérive, un endroit infernal, infesté de Peaux-Vertes. Ce secteur à l’est galactique du Segmentum Solar, accueillait un empire Ork qui menaçait la Grande Croisade. Leman Russ jura de conquérir la Roue de Feu et de la purger, quel qu’en soit le prix.

Sous les ordres de Leman Russ, la VIe Légion tomba sur les Orks sans avertissement. Les Space Wolves déboulèrent sur les Peaux-Vertes comme un tsunami et pendant cinq ans, la guerre fit rage sans interruption. Le Roi-Loup perdit un tiers de sa Légion mais les Xenos furent exterminés.

Pour Russ, la vraie victoire à la Roue de Feu fut la renaissance de sa Légion : les vieilles inimitiés disparurent entre Fenrisiens et Terrans, la soif de sang fut contrôlée avec une discipline et une volonté de fer, et la rage de ses guerriers encadrée par le devoir et le serment de loyauté. Russ donna à sa Légion fierté, dignité, mais aussi modestie, lui enseignant de ne jamais se complaire dans la victoire. Pour les survivants, Fenris était à présent leur foyer, et tous adoptèrent des éléments de la culture fenrisienne qu’incarnait leur Primarque, tout comme ceux originaires de Fenris adoptèrent les nouvelles armes et les nouvelles méthodes de guerre mieux adaptés pour mener la Grande Croisade.

Pour cette première et grande victoire, le Primarque des Space Wolves reçu deux cadeaux. Le plus beau était l’Aett, plus connu sous le nom du Croc, la Forteresse-Monastère des Space Wolves que les Magos du Mechanicum et les artisans appartenant à la Chambre Castellanis de l’Empereur, qui avait affecté de vastes ressources et compétences au projet, entreprirent de construire.

L’autre cadeau a été une lance. Russ la reçut lors d’une parade pour fêter le retour de Ferrus Manus récemment retrouver par l’Empereur. En présence de la Gorgone et d’Horus, le Maître de l’Humanité offrit une lance énorme, exceptionnellement bien faite et magnifique. Russ détestera toujours cette arme, y ressentant un mauvais wyrd. Il n’utilisera jamais la Lance de l’Empereur dans aucun de ses combats, hormis pour un duel qui bouleversera sa vie durant l’Âge des Ténèbres[13]

La Campagne de Dulan

« Laisse-moi ajouter que, juste entre nous, si jamais tu te permets à nouveau d’ouvrir le feu sur mes fils, gamin, je t’arrache le cou et je le bouffe. Ça te va comme promesse ? »
- Leman Russ à Lion El'Jonson lors de la Campagne de Dulan.

Un épisode célèbre marqua la légende de Leman Russ durant la Grande Croisade : la Campagne de Dulan. L’invasion de la planète Dulan et la victoire qui s’en suivit fut conclu par un duel entre le Seigneur de Caliban et le Roi-Loup de Fenris. Cet affrontement entre les deux Primarques conditionna la rivalité entre les Dark Angels et les Space Wolves qui dure depuis dix millénaires, rivalité entretenu par un duel entre des Champions des deux Chapitres à chaque fois qu’il se rencontre, en mémoire du combat entre leurs Primarques respectifs.[14].

Pendant la Grande Croisade, l’Imperium affronta l’Empire Faash, une civilisation humaine technologiquement avancée contrôlant plusieurs planètes et dirigé par un tyran qui malmena l’Armée Impériale. Excédé, le Conseil de Terra envoya les Space Wolves régler le sort de cet empire récalcitrant. Malheureusement, pour les Loups, la campagne traîna en longueur. Les détracteurs de la VIe Légion sur Terra finirent par contacter la Ière Légion pour achever cette guerre. L’apprenant, Leman Russ rejoignit ses fils afin d’accélérer la campagne et faire taire ses critiques. Son objectif était d’arriver en premier sur Dulan, capitale de l’Empire Faash, se jurant de tuer le tyran de ses propres mains.

Lorsque la flotte du Roi-Loup arriva finalement en orbite de Dulan, Russ eu le déplaisir de constater que Lion El’Jonson et ses Dark Angels étaient arrivés en premier, leurs vaisseaux engagés contre la flotte de l’Empire Faash. Les choses faillirent très vite dégénérer lorsque un vaisseau Space Wolf détruisit un vaisseau Faash, ignorant les appels des Dark Angels qui tentaient de les prévenir que dix escouades de la Ière Légion se trouvaient à l’intérieur du vaisseau après un abordage. Désespéré face à l’ignorance de leur appel, certains Dark Angels tirèrent sur le vaisseau Space Wolf responsable de la mort de leurs frères. Lion El’Jonson lui-même était à deux doigts de laisser ses Astartes obtenir réparation, mais Leman Russ parvint à faire amende honorable et demanda audience auprès du Seigneur des Dark Angels.

Le Roi-Loup sur Dulan.
Une fois la flotte des Faash vaincu, le Roi-Loup rejoignit avec une escorte le vaisseau amiral du Lion, l’Invincible Reason. Accueilli par Jonson, il s’excusa devant les Dark Angels présents de l’erreur commise par ses Space Wolves et qui a entraîné la mort de leurs frères. Néanmoins, faisant mine d’embrasser son frère lorsque ce dernier accepta son pardon, il lui murmura à l’oreille qu’il lui arrachera la gorge si il osait de nouveau tirer sur ses fils…

Le Lion présenta par la suite à Russ son plan d’invasion de Dulan. La cible principale était la Forteresse Rouge du tyran. Le Lion s’engagea personnellement à prendre les citadelles secondaires pour désactiver les puissants boucliers qui protégeaient le quartier général du tyran et laissa à Leman Russ, ravi, le soin de prendre la Forteresse Rouge et de tuer le tyran.

Lors du débarquement, comme convenu, Leman Russ mena ses Space Wolves droit sur la Forteresse Rouge, massacrant tous ceux qui se mettait sur son chemin. Mais tout bascula lorsque qu’un Seigneur Loup proche de Russ, Jorin Bloodhowl, quitta avec trois meutes la formation afin de retrouver un de ses hommes qui avait été capturé par les Faash. Il le retrouva… sous le forme d’un Wulfen. Remarquant son absence, Leman Russ ordonna à sa Légion d’attendre et de sécuriser la zone, persuadé que de toute manière, le tyran dont il convoitait la tête ne pourrait s’échapper. Il parti sur les traces de Jorin. À ce moment, les Faash diffusèrent sur tout les réseaux de communication - dont ceux des Dark Angels et du Lion - l’horrible forme du Wulfen, avant que les Impériaux ne parviennent à détruire les enregistrements. Russ retrouva Jorin au côté du Wulfen mort, tué de sa lame. Russ fut attristé et avoua qu’il connaissait ce fléau inscrit dans leur code génétique.

Les Dark Angels avaient entre temps détruit les boucliers de la Forteresse Rouge et le Lion, toujours choqué de l’existence des Wulfens, s’impatienta devant l’inactivité des Space Wolves qui avaient reçu l’ordre de leur Primarque de l’attendre. Finalement, Jonson décida de mettre à terme à la guerre lui-même. Il se téléporta avec ses fils dans la salle de trône du tyran et le décapita avec son épée.

Lorsque Leman Russ arriva finalement dans la salle du trône après avoir défoncé les portes, il vit son trophée usurpé par le Lion. Furieux, un violent duel débuta entre les deux Primarques, mêlant lames, insultes et coups de poing, sous les encouragements de leurs Astartes respectifs. Durant le combat, Russ perdit son épée, Bouche du Kraken, et s’empara pour la remplacer de la hache du Dark Angel Alajos avant d’envoyer ce dernier en l’air d’une grande claque qui aurait très bien pu le décapiter net. Cette hache se nommait Urthand, Forgée-dans-la-Haine, et fut rebaptisé Wyrdfast, Confisquée-par-le-Destin, qui deviendra une relique des Space Wolves. Après moult insultes, coups de poing, os fracturés et l’armure en ruine, Russ se mit à rire en se rendant compte que leur duel finissait par ressembler à un combat d’ivrogne dans une taverne. Son rire était incontrôlable et puéril. Il ne vit donc pas arriver le coup qui mit un terme à tout cela, le Lion l’assommant. Leman Russ se réveilla bien après le départ de son frère.

Néanmoins, Russ restera à jamais reconnaissant envers le Lion qui, malgré leur rivalité, ne parlera jamais du Wulfen qu’il avait vu sur Dulan, épargnant des accusations de déviance qui auraient pénalisé les Space Wolves.[15]

Le Xenocide Rangdan

Le point tournant pour la Légion se produisit pendant et après les Xenocides Rangdans. Les guerres dans la bordure orientale contre les Cerabvores de Rangdan, des Xenos technologiquement puissants qui ont menacés la survie de l’Imperium naissant, conduisirent à des pertes qui ne seront dépassées que par l’Hérésie d’Horus. Une grande partie de ce qui s’est passé durant ces Xenocides restent un mystère mais les IIe et XIe Légions semblent avoir disparues, purgées et effacées des mémoires après ce Xenocide.

Quant à Leman Russ, il gagna son titre de "Bourreau de l’Empereur" en menant les purges post-Rangdan suite à la victoire définitive. Dans les décennies qui suivront, il mènera des actions secrètes sur ordre de l’Empereur, actions dont les objectifs et les finalités nous resteront sûrement à jamais cachés.[16]

La Nuit du Loup

Leman Russ affronte Angron durant la Nuit du Loup.
La Nuit du Loup est un affrontement violent qui est vu par beaucoup comme le prélude de la guerre civile et du spectacle qui était, durant la Grande Croisade, considéré comme impensable : des Astartes combattant d’autres Astartes.

La Nuit du Loup trouve son origine dans les désastres et les tueries qu’Angron et ses World Eaters commettaient sous l’influence sanguinaire des Griffes du Boucher. L’Empereur envoya Leman Russ et ses Space Wolves ramener l’Ange Rouge sur Terra et trouver une solution au problème.

Leman Russ retrouva son frère gladiateur sur la planète Ghenna, qu’Angron venait de ravager. Le Roi-Loup exigea la fin des chirurgies d’implantation des Griffes du Boucher et le retour sous sa garde d’Angron sur Terra. Mais l’Ange Rouge refusa de reconnaître l’autorité du Roi-Loup. Russ dû supporter les injures qu’Angron lui proféra mais lorsque le Primarque de la XIIe Légion menaça de mort le Maître de l’Humanité, la réponse du Roi-Loup ne laissa place à aucune interprétation : il tira sa lame et alla affronter sans un mot son frère. Personne ne sait qui a tiré le premier coup de feu ce jour là, mais les Space Wolves et les World Eaters se sont entre-tués.

Leman Russ et Angron se sont échangés de violents coups. Finalement, la hache d’Angron se cassa, mais il arracha Bouche du Kraken des mains de Russ et il l’a brisa en deux. Puis les deux Primarques s’empoignèrent et se frappèrent dans la boue. Angron finit par prendre le dessus avant de s’arrêter lorsqu’il constata qu’il était lui-même encerclé par les Space Wolves prêts à l’abattre pour défendre le Roi-Loup, tandis qu’aucun World Eater n’était venu se porter à son secours. Par cette tentative de protéger leur père génétique, les Space Wolves avaient affaiblis leurs rangs face aux World Eaters.

Le Roi-Loup tenta une dernière fois de faire entendre raison à son frère, lui prouvant que les Griffes du Boucher avaient détruit l’esprit de ses fils au point qu’ils ne se rendaient pas compte qu’il était en danger. Mais constatant qu’Angron refusait de changer d’avis, autosatisfait d’avoir battu le Seigneur de Fenris, Leman Russ finit par ordonner à ses guerriers de se replier. Les World Eaters s’attribuèrent la victoire, mais ce fut la noblesse, la fraternité et la loyauté des Space Wolves que Russ leur avait insufflé qui avaient réellement gagné.[17]

  • Pour plus de détails, voir l’article dédié : la Nuit du Loup

La Bataille du Piton du Phénix

À la fin de la Grande Croisade, la relation entre Russ et Magnus le Rouge s’envenima lors de la Bataille du Piton du Phénix.

Découverte par la XVIIe Légion, Héliosa - comme ses habitants, les Aveniens, la nommait - faisait partie d’une alliance de six planètes qui couvrait l’amas d’Ark Reach. Lorsque les dirigeants de cette alliance refusèrent de se joindre à l’Imperium, les Word Bearers, sous le commandement de Lorgar Aurelian, les attaquèrent. Leman Russ et sa Légion se joignirent à eux peu après, conquérant quatre des planètes ensemble, puis la cinquième quand Magnus le Rouge et les Thousand Sons les rejoignirent.

Grièche, la désignation impériale d’Héliosa, était le dernier monde résistant dans l’amas d’Ark Reach et, en conséquence, a subi l’assaut militaire des formations des trois Legiones Astartes dirigées par leurs Primarques et toutes les ressources à leur disposition.

Tandis que les Word Bearers soumettaient les populations civiles des cités montagnardes isolées, les Thousand Sons libéraient un chemin afin que les Space Wolves pussent délivrer le coup fatal au cœur de l’Empire Avenien : la cité montagnarde du Piton du Phénix, un véritable ouvrage d’art possédant une Grande Bibliothèque renfermant de grandes connaissances convoités par la XVe Légion.

Russ saccagea de fond en comble le Piton du Phénix, massacrant sa population et ses dirigeants, malgré leur demande de reddition. Dégoûté par cette sauvagerie, Magnus s’empara de la Grande Bibliothèque avant l’arrivée d’une Grande Compagnie Space Wolf qui souhaitait la réduire en cendres. Magnus les repoussa. Les choses s’envenimèrent,. Les Space Wolves foncèrent sur les Thousand Sons qui formèrent un rempart implacable et immuable. Ils utilisèrent leurs pouvoirs psychiques pour neutraliser les Space Wolves, bloquant leurs transmissions neurales, redirigeant les impulsions électriques de leur cerveau et désoxygénant rapidement le sang au sortir de leurs poumons.

À cet instant, Russ fut témoin, comme les membres de sa Légion, de la transformation d’un Thousand Son en une forme mutante incohérente, victime du Bouleversement Charnel. Russ arriva pour voir Magnus faire imploser son fils condamné et avança vers le Cyclope en écumant de rage. La tension était telle que l’affrontement entre Russ et Magnus semblait inévitable. Lorgar se téléporta à temps entre ses frères pour éviter un bain de sang inutile.

Russ accusa Magnus de pratiquer la sorcellerie et d’être à la tête d’une Légion de monstres mutants, de jeteurs de sorts et de nécromants. Puis faisant face une dernière fois à Magnus avant de se retirer, il promit de lui régler son compte, passant le fil de son épée en travers de sa paume, laissant des gouttes de son sang tomber sur le sol pour sceller cette promesse.

Malheureusement, il tiendra parole…[18]

Le Concile de Nikaea

Leman Russ marqua le début du 31e Millénaire par sa farouche et totale opposition au Projet Librarius défendu par le Primarque Magnus le Rouge. Ce rejet s’accompagnait d’un sentiment général de suspicion envers les Thousand Sons perçues comme des sorciers s’étant engagés trop loin dans la manipulation psychique.

Russ fut l’une des voix les plus fortes qui appela à la censure de la XVe Légion et à l’interdiction des Psykers Space Marines au sein des Legiones Astartes, Psykers que le Projet Librarius favorisait. Aux yeux du Roi-Loup, ils étaient suspects car il n’y avait que peu de contrôle direct sur leurs pratiques et leurs pouvoirs.

Finalement, comprenant que cette question risquait de déchirer l’Imperium, l’Empereur convoqua un Concile sur le monde de Nikaea, afin que les deux camps défendent leur point de vue. Russ et les Space Wolves attaquèrent directement les Thousand Sons et leur Primarque, les accusant d’être des sorciers se livrant à des actes odieux. Malgré la brillante défense de Magnus, le Concile s’acheva par l’interdiction d’user de pouvoirs psychiques au sein des Légions Space Marines, le démantèlement des Librarius et l’humiliation de Magnus. Russ sortait vainqueur.

Mais tout bascula.[19]

L'Hérésie d'Horus

La rébellion menée par Horus déchira l’Imperium naissant et les Space Marines se tournèrent les uns contre les autres à mesure que les Primarques et leurs Légions décidaient de rallier le camp du Maître de Guerre ou de rester fidèles à l’Empereur.

En dépit de la trahison ignoble d’un grand nombre de ses frères Primarques, Leman Russ respecta son serment. Il resta loyal à l’Empereur au cour de l’Hérésie.[20]

Le Sac de Prospero

Leman Russ lors du Sac de Prospero.
Lorsque Magnus le Rouge provoqua la destruction du Grand Œuvre de l’Empereur dans sa tentative de le prévenir de la trahison d’Horus à travers un rituel psychique, il viola l’Édit de Nikaea. Il brisa du même coup le rêve du Maître de l’Humanité qui ambitionnait de s’emparer de la Toile Aeldari au bénéfice de l’Humanité.

Sur ordre de l’Empereur, Il fut décrété que Magnus devait être ramené sur Terra pour répondre de ses crimes. Leman Russ fut contacté pour mener cette mission à bien. Russ était à ce moment impliqué dans l’éradication des Xenos du monde de Skarik autour de Cypra Mundi. Lorsqu’il reçu par voie astropathique l’ordre de son père de capturer le Cyclope de Prospero, Russ se hâta de détruire Skarik et rejoignit sans tarder le Croc pour se réapprovisionner et rassembler ses Grandes Compagnies.

Puis il rallia le système de Beta-Garmon où le Capitaine-Général de la Legio Custodes Constantin Valdor, envoyé lui aussi pour capturer le Primarque des Thousand Sons, lui avait fixé rendez-vous avant l’offensive générale. À Beta-Garmon, Russ, retrouva des Custodiens, des Sœurs du Silence et d’autres Space Wolves qui avaient entendu son appel, ainsi que des Sons of Horus envoyés par le Maître de Guerre Horus Lupercal pour épauler Russ. Les Sons of Horus apportaient avec eux des communications personnelles d’Horus pour le Roi-Loup. Après avoir visionnés le message d’Horus, Leman Russ déclara que sa mission ne serait plus de capturer Magnus, mais de le tuer, lui et tout ses fils. Sans le savoir, il fut victime d’une manipulation d’Horus qui à ce moment là, préparait sa rébellion. Le Maître de Guerre profitait de la disgrâce de Magnus pour à la fois détruire les Thousand Sons - en qui il voyait une grave menace pour sa rébellion - et affaiblir durablement les Space Wolves. Puis, Leman Russ se dirigea avec ses vastes forces vers Prospero.[21]

Avec le Hrafnkel en tête, son vaisseau-amiral, Leman Russ lança un vaste assaut planétaire sur Prospero. Il bombarda l’ensemble de la planète, vitrifiant le paysage de le planète. Tizca, la cité de la XVe Légion, résista grâce à ses boucliers kinétiques qui protégeaient la cité.

Russ lança l’invasion et fut le premier à poser le pied sur la planète, rugissant vers le ciel, satisfait de la dévastation que sa flotte avait semé autour de la ville. Accompagné d’une garde de Sœurs du Silence et de Custodiens, le Roi-Loup mena sa Légion détruire, brûler et massacrer Tizca, sa population et les Thousand Sons qui défendaient leur foyer.

Mais les Thousand Sons, affaiblis par l’absence de leur Primarque qui refusait de prendre part au conflit - considérant que c’était un juste châtiment pour son crime - et ravagé par une vague de Bouleversement Charnel qui firent muter d’innombrables fils de Prospero en des abominations écervelées, furent écrasés et repoussés jusqu’à la Pyramide de Photep. Alors qu’une tempête Warp apparut autour de la cité en feu, sûrement déclenché par Magnus, Leman Russ avança sur les derniers membres de la XVe Légion réfugiés à l’intérieur de la Pyramide de Photep.

C’est à cet instant que Magnus apparu pour défendre ses derniers fils. Le duel s’engagea entre les deux Primarques : Lame de Givre contre Khopesh. Leman Russ libéra sa sauvagerie, sa puissance et sa folie. Le Roi-Loup fit pleuvoir de nombreux coups sur Magnus, fracassant son plastron à cornes. Il subit en retour une frappe de flammes froides, qui fendit son armure et mit le feu à ses cheveux tressés. Leur duel se livrait à tous les niveaux : physique, mental et spirituel. Magnus écrasa son poing contre le torse de Russ, des éclats de céramite de l’armure du Roi-Loup s’enfonçant dans son cœur. En retour, Russ brisa un bras de son ennemi en un millier de fragments. Grâce à une lame de pensée pure apparut au bout de son autre bras, Magnus l’enfonça profondément dans le poitrail de Russ à travers la faille de son armure. La lame resurgit par le dos du Roi-Loup qui laissa échapper un hurlement de douleur assourdissant.

Finalement, la lame de Russ frappa aveuglément et porta un coup décisif à l’arme la plus redoutable de Magnus : son œil. Le Cyclope recula mais Leman Russ saisit l’opportunité, se jeta sur son adversaire et l’agrippa autour de la taille, rugissant tandis qu’il soulevait au-dessus de sa tête le corps de son frère. Puis il abattit Magnus en travers de son genou, cassant en deux le dos du Primarque des Thousand Sons. Russ hurla son triomphe vers les cieux. Il laissa tomber Magnus dans la boue et leva sa Lame de Givre, afin de lui trancher le cou. Avec ses dernières forces, Magnus murmura quelques syllabes surnaturelles et disparu soudainement avec les derniers Thousand Sons.

Leman Russ avait triomphé et détruit Prospero, mais l’Hérésie d’Horus avait commencé.[22]

La Bataille de la Nébuleuse d'Alaxxes

Après la destruction de Prospero, Leman Russ ordonna à sa Légion affaiblie par d’importantes pertes, de se rassembler à Alaxxes afin de lécher leurs plaies. C’est là que le Roi-Loup appris la trahison d’Horus et de huit Légions, les événements de Isstvan V, le massacre des Iron Hands, des Salamanders et de la Raven Guard ainsi que la mort de Ferrus Manus. Russ rumina sur le pont de commandement du Hrafnkel, entouré de son état-major, persuadé qu’il aurait dû être à Isstvan V plutôt que sur Prospero et se demandant si cette absence ne le couvrirait pas de honte. C’est à ce moment qu’un jeune guerrier affirma haut et fort qu’il ne devait pas se morfondre et qu’il devait être fier d’avoir éliminé le Cyclope, tout en soulignant que la VIe Légion se serait fait massacrée sur Isstvan V. Interloqué, Russ découvrit qui était l’audacieux Space Wolf qui l’avait abordé. Il se nommait Bjorn le Manchot et pour une raison qui reste totalement mystérieuse, leur destinée - où wyrm - sera entremêlée durant le reste de l’Hérésie et sûrement jusqu’à la Fin des Temps.

Alors que la VIe Légion recevait un appel de Rogal Dorn qui leur demandait de revenir défendre Terra, la flotte de l’Alpha Legion apparut.

La flotte des Loups et de l’Hydre s’affrontèrent mais la XXe Légion avait l’avantage, détruisant de nombreux vaisseaux Space Wolves. L’Alpha Legion parvint même à aborder le Hrafnkel, obligeant Leman Russ à affronter les Légionnaires renégats personnellement, détruisant un Contemptor au passage et retrouvant le jeune et impétueux Bjorn qui avait abordé son vaisseau amiral dans l’espoir de lui venir en aide. La bataille tournant dangereusement à son désavantage, Russ ordonna à sa flotte de se réfugier dans la Nébuleuse dans l’espoir de gagner du temps.

Leman Russ durant la Bataille de la Nébuleuse d’Alaxxes.
Constatant qu’il était proche de Chondax, secteur dans lequel les White Scars combattaient les Orks depuis des années, Russ envoya un appel de détresse à Jaghatai Khan pour qu’il vienne l’aider contre l’Alpha Legion. Malheureusement, à ce stade du conflit, le Khan ignorait les événements du début de l’Hérésie, ne sachant qui avait trahi qui, sans compter qu’il fut peiné d’apprendre le sort de Magnus dont il était proche et de la destruction de Prospero. Jagahtai était assailli de messages astropathiques contradictoire venant à la fois des Loyalistes et des Traîtres, chacun se proclamant être du bon camp et accusant l’autre, notamment Russ, d’hérésie. Le Khagan comprit la situation difficile de son frère Primarque, mais refusa de lui venir en aide jusqu’à ce qu’il soit en mesure de déterminer qui était l’allié et qui était l’ennemi, tout en espérant qu’ils se battront côte à côte et non comme ennemi. Russ reçut la nouvelle en silence, comprenant qu’il allait devoir affronter l’Alpha Legion seul. Il commença à faire de Bjorn son confident - à l’étonnement des plus vieux Seigneurs Loups - l’invitant à se souvenir de la folie dans laquelle lui et ses frères avaient précipité la galaxie. [23]

Comprenant que la VIe Légion était confrontée à une situation désespérée, Russ fut démoralisé et s’isola dans ses appartements personnels, obligeant le Seigneur Loup Gunnar Gunnhilt, à bord du cuirassé Ragnorok, à prendre le commandement en l’absence de son Primarque. Ruminant sur le rôle que l’Empereur lui avait imposé, celui d’être Son bourreau, Russ fut conseillé par Bjorn. Le futur Loup Suprême aida le Roi-Loup à se réconcilier avec son passé, malgré le fait que Russ se sentait responsable de la ruine de sa Légion.

Pendant ce temps, Gunnhilt dirigea la flotte des Space Wolves dans une tentative d’évasion désespérée. Harcelée de partout, la VIe Légion était sur le point d’être annihilée par la flotte de l’Alpha Legion. 

Cependant, à l’apogée de la bataille, Russ réapparut au commandement, ému par les paroles de Bjorn et s’engageant désormais à tracer son propre chemin et à ne plus vivre en se définissant simplement comme le bourreau du Maître de l’Humanité. Revigoré par le retour du Roi-Loup, Gunnhilt se sacrifia avec le Ragnarok en détruisant la Barge de Bataille Delta afin d’offrir une chance au reste de la Légion de s’échapper. Malheureusement, la flotte de l’Alpha Legion était toujours en mesure de rattraper la flotte mutilée des Space Wolves.

Au plus fort de la bataille qui s’ensuivit, un important contingent de l’élite Terminator en Armures Cataphractii de la XXe Légion, les Lernéens, se téléportèrent à bord du Hrafnkel. Le Roi-Loup affronta leur leader qui semblait être Alpharius. Alors que l’Hydre était sur le point de remporter la victoire, le salut des Space Wolves arriva : une importante flotte des Dark Angels, dirigé par le Maître de Chapitre Althalos, qui avaient intercepté les signaux de détresse des Space Wolves et qui grâce à Ormand, son Capitaine qui s’était secrètement infiltré sur le vaisseau amiral du Roi-Loup, avait déterminé que les Space Wolves étaient toujours loyaux à l’Empereur. Les Dark Angels attaquèrent l’Alpha Legion, forçant cette dernière à se replier.

À la suite de la bataille, le Roi-Loup et un contingent de ses guerriers les plus dignes de confiance rencontrèrent Althalos. Ce dernier avait été envoyé avec ces guerriers des décennies plus tôt par le régent de Caliban, Luther, pour mettre en place des avant-postes. Althalos et ses Dark Angels étaient complètement ignorants de la guerre civile en cours, n’ayant eu que des informations fractionnées, sans savoir qui était Loyaliste ou Traître. En échange d’hommes et de matériel, Leman Russ leur expliqua les événements et la trahison du Maître de Guerre. Troublé par cette nouvelle, Althalos, décida de ramener ses forces vers Caliban, tandis que Russ mit le cap sur Terra.[24]

Bien des années plus tard, Russ retrouvera le Khan après que ce dernier soit parvenu à passer la Tempête de la Ruine après la Bataille de Catallus pour rejoindre Terra. Il interceptera la flotte des White Scars dans le sous-secteur Proxima Sol-Tertius, à moins de deux semaines de route de Terra. Le Khan viendra rencontrer Russ à bord de son vaisseau amiral, et malgré le fait que le Roi-Loup mourrait d’envie de lui faire payer son inaction qui lui avait tant coûté à Alaxxes, il laissera son frère rejoindre Terra, tout en se promettant mutuellement de régler leur différent un jour.[25]

La Bataille de Trisolian

Leman Russ affronte Horus sur le Vengeful Spirit durant la Bataille de Trisolian.
De retour sur Terra, Russ rencontra le Capitaine Garviel Loken des Luna Wolves, ancien membre du Mournival d’Horus et envoyé sur Isstvan III pour y mourir à cause de sa profonde loyauté envers l’Empereur. Loken avait été sauvé par les Chevaliers Errants de Malcador et rejoint leur confrérie. Le Roi-Loup fit plusieurs parties de régicides avec Loken en présence de Malcador qui se porta garant du Luna Wolf. Constatant que Loken jouait mal mais qu’il l’aimait bien, Russ le chargea d’une mission de la plus haute importance : infiltrer le vaisseau amiral du Maître de Guerre, le Vengeful Spirit avec une petite troupe de Chevaliers Errants et y poser des runes - ou Futharc dans la langue fenrissienne - pour guider sa Légion dans la future attaque qu’il préparait pour trouver et exécuter Horus. Loken parvint à accomplir sa mission durant les événements de Molech.[26]

La mission terminée, Leman Russ convoqua à bord du Hrafnkel Loken et les Chevaliers Errants survivants pour écouter leur rapport. Loken appris à Russ qu’Horus était devenu un être maléfique à la puissance démultipliée par le pouvoir du Chaos, faisant comprendre au Roi-Loup qu’il n’avait aucune chance de le tuer.[27]

Lors du retour de Sanguinius sur Terra après le Seconde Bataille de Davin, un conseil de guerre fut organisé dans le Palais Impérial entre le Grand Ange, le Khan, Dorn, Malcador et Russ. Après avoir écouté le récit de Sanguinius sur ce qu’il avait vécu depuis les années de guerre, Russ annonça qu’il allait traquer et tuer Horus avant la chute du système de Beta-Garmon, système qui ouvrirait aux armées des Traîtres la voie vers Terra. Malgré les supplications de Dorn qui lui demandait de rester, Leman Russ refusa de l’écouter, persuadé que seule la mort d’Horus offrirait une chance de gagner la guerre. Durant les préparatifs pour son départ, il reçut la visite de Constantin Valdor qui lui remis la Lance de l’Empereur qu’il avait "oublié" sur Terra, détestant cette arme qui le rendait mal à l’aise.

Le Roi-Loup quitta Terra avec le reste de sa Légion. Il se dirigea vers Fenris, afin de mener une quête spirituelle censée lui donner les réponses pour tuer Horus transcendé par le Chaos.[28]

Une fois arrivé sur son monde natal et accompagné de Bjorn qu’il voulait à présent toujours à ses côtés, le Roi-Loup partit du Croc avec un groupe de huit Prêtres des Runes vers une vallée dans les montagnes. Il s’y trouvait un cercle rituel sur une bosse de roche volcanique dure avec à son centre un menhir sculpté qui montait la garde par-dessus un trou qui se nommait la Porte de Syrtyr, la forge des âmes, l’entrée vers le royaume des morts de la culture de Fenris.

Avec Bjorn pour les surveiller, les Prêtres des Runes menèrent ensuite une cérémonie qui transportèrent l’âme de Russ dans le royaume des morts où il affronta dans son Grand Hall l’Erlking, le souverain des revenants et des alvar, le dieu des nettagangr, ayant l’apparence d’un énorme Wulfen. L’Erlking lui soumis trois épreuves : avaler dans son inégalité un mjod noir qui remplissait un bol à boire juqu’au bord, combattre une vieille femme et la mettre au sol durant cinq battements de cœur et enfin faire simplement bouger l’immense loup qui dormait dans le Grand Hall. Russ échoua aux trois épreuves (et se fit rétamer pour la seconde). Alors que l’Erlking s’apprêtait à tuer Russ, le Primarque révéla que la mjod noir était la Mer Sauvage que nul ne pouvait boire entièrement, que la veille femme était le mauvais Wyrm qu’on ne pouvait battre et que l’immense loup qui dormait était Morkai, seigneur des halls de la mort et qu’on ne pouvait mouvoir la mort. L’Erlking défia Russ de deviner son identité. Russ lui dit qu’il était lui. Ayant réussi ces épreuves, Russ fit face à un autre lui, celui qu’il serait devenu si il avait grandi sur Terra (propre et bien coiffé). Le Primarque lui demanda comment tuer Horus, la réponse étant la Lance de l’Empereur, l’arme qu’il avait reçu en cadeau après sa victoire dans la Roue de Feu.

Revenu dans le monde des mortels, il constata la mort de tous les Prêtres des Runes, mort en combattant des Démons qui avaient cherché à l’atteindre, et sauva Bjorn d’une entité du Warp au dernier moment. Puis faisant face aux survivants de sa Légion dans le Croc, il leur demanda - et non pas ordonna - qui voulait le suivre pour la dernière grande bataille des Space Wolves. Tous firent un pas, prêt à mourir aux côtés de leur Primarque.[29]

Grâce aux Futharc, les Prêtres Space Wolves repèrent le vaisseau du Maître de Guerre dans le système de Trisolian, un domaine du Mechanicum récemment conquis par les Traîtres. Russ rassemble l’ensemble de ses forces et fonça vers sa cible. Arrivé à Trisolian, une furieuse bataille spatiale débute. Le Roi-Loup largua toute sa Légion sur le Vengeful Spirit. Avec Bjorn à ses côtés, Leman Russ aborda le navire amiral de son félon de frère et se traça un chemin sanglant, la Lance de l’Empereur entre les mains. Guidés par les Futharc, l’avancée des Space Wolves fut rapide, malgré l’influence maligne du Warp qui rendaient les couloirs et les pièces irréelles et les Sons of Horus désormais totalement corrompus. S’enfonçant dans le Vengeful Spirit avec toute la subtilité d’une foreuse industrielle appliquée à de la chirurgie cardiaque, Russ finit par atteindre une vaste salle cérémonielle où Horus Lupercal l’attendait. Le Maître de Guerre tenta de rallier à sa cause le Roi-Loup, mais face au refus de Russ qui était accablé en constatant les changements maléfiques sur son frère, il se jeta sur lui alors que leurs fils s’entretuaient tout autour d’eux.[30]

Le duel entre Russ et Horus avait la puissance d’une force cosmique libérée et aucun des deux ne parvint à prendre l’avantage. Finalement, Russ réussit à enfoncer la Lance de l’Empereur dans le flanc d’Horus. Mais en retour, Russ reçut un coup de la Griffe d'Horus qui le blessa mortellement. Le Roi-Loup ne dut son salut qu’à la réactivité et au sacrifice de ses fils qui le portèrent à moitié mort vers son Stormbird. Tous ses Gardes Loups se firent tuer un par un tandis que les Sons of Horus et Horus en personne les poursuivaient dans tout le vaisseau. Le dernier qui resta fut Bjorn qui traîna à la toute fin le corps de Russ et parvint à lui faire quitter le Vengeful Spirit. Russ sombra dans le coma tandis que sa Légion avait subi de telles pertes qu’elle ne se relèverai jamais.

Traqué par les Traîtres sous le commandement d’Ezekyle Abaddon, Leman Russ et ses fils trouvèrent refuge sur Yarant III, prêts à se battre jusqu’au bout.[31]

La Bataille de Yarant III

Après la désastreuse Bataille de Trisolian et gravement blessé par Horus, le Roi-Loup avait sombré dans le coma. La Légion de Russ trouva refuge sur Yarant III mais fut rapidement assiégé par une force combinée de Sons of Horus, de l’Alpha Legion, de World Eaters et de Thousand Sons dirigés par le Premier Capitaine Abaddon. 

Encerclé, en sous nombre, les Space Wolves et leur Primarque se préparaient à mourir les armes à la main quand le salut apparut sous la forme de Corvus Corax et des restes de sa Raven Guard. Corax avait rassemblé les restes de sa Légion dans le système de Rosario et débattait des mesures à prendre alors que la guerre touchait à sa fin. C’est alors que Marcus Valerius, Vice-caesari de la Cohorte Therion, eu une vision de la situation difficile des Space Wolves. Valerius avait déjà eu des rêves prémonitoires, l’un d’eux ayant mené les Astartes de la Raven Guard basés sur Délivrance à venir sauver le Seigneur Corbeau lors de la guérilla qu’il menait sur Isstvan V après le massacre. Bien qu’ayant longuement hésité, Corax décida de venir en aide à la VIe Légion. 

Après son arrivée dans le système de Yarant, Corax utilisa la surprise et l’infiltration pour éliminer les principaux officiers ennemis et brisa le blocus de la flotte des Traîtres. Il rejoignit la position assiégée des Space Wolves sur Yarant III. Là, Corax rencontra Leman Russ, qui sortit brièvement de son état comateux pour saluer son frère et donner la Lance de l’Empereur à Bjorn qui commandait désormais les restes de la Légion. Les Seigneurs Space Wolves refusaient de se retirer, mais lorsque les Traîtres lancèrent l’assaut final, Corax mena la contre-attaque et finit par convaincre les Space Wolves de quitter la planète grâce aux appareils d’assaut de la Raven Guard. Leman Russ, toujours inconscient, fut évacué à temps.[32]

La Fin de l'Hérésie

Les Space Wolves n’étaient pas présents lors de la Bataille de Terra qui mit fin à l’Hérésie. Russ tempêta contre les événements qui l’avaient empêché d’arriver à temps pour porter secours à son père. Avec l’incarcération de l’Empereur dans le Trône d'Or, un nouvel âge démarra.

Dans les ruines du Palais Impérial, le Roi-Loup constata l’ampleur de la bataille. Sous les restes du plafond du palais qui exposait la capitulation idéalisée de Dulan, il s’endormit, désespéré. Il fut réveillé par Lion El’Jonson qui souhaitait mettre fin à leur duel commencé sur Dulan voilà bien des décennies. Russ préféra laisser son frère lui enfoncer son épée dans le corps, en sachant qu’il y survivrait.

Quand il apprendra la disparition du Lion suite à la destruction de Caliban, il pleurera ce frère qui fut son rival, mais dont il respectait le caractère et le courage.[33]

Le Codex Astartes

Durant la Purge, Roboute Guilliman devint le nouveau dirigeant de facto de l’Imperium et entrepris des réformes qui allaient définir l’Imperium moderne, dont la plus emblématique fut le Codex Astartes qui divisa les Légions originelles en Chapitres aux effectifs moins importants. Cet événement fut nommé la Deuxième Fondation.

Leman Russ dénigra cette réforme car il n’avait aucune intention de morceler sa Légion selon le souhait de Guilliman. Le Fils Vengeur finit par accepter que les Space Wolves conservent leurs douze Grandes Compagnies restantes.[34]

La Disparition de Russ

« Écoutez bien mes frères, car je suis sur le point de pousser mon dernier soupir. Viendra un temps où notre Chapitre sera mourant, comme je le suis aujourd’hui, et où nos ennemis se rassembleront pour la curée. Alors, mes enfants, j’entendrai votre appel quel que soit le royaume où je me trouverai, et je viendrai à vous en dépit des lois qui régissent la vie et la mort. Je serai là pour le Fin des Temps, pour l’Ultime Bataille. Pour l’Ère du Loup »
- Dernières paroles de Leman Russ, Primarque des Space Wolves.
Seulement dans la Mort[35]

À peu près au même moment que la disparition de Leman Russ, Constantin Valdor, le Capitaine-Général des Custodiens s’évanouit également sans laisser de trace. Pendant la nuit tombante, Valdor s’est simplement glissé hors du Palais Impérial, faisant juste demi-tour pour le regarder et en murmurant « Seulement dans la Mort » avant de quitter Terra.

Le fait qu’il est disparu au même moment que Russ et qu’il avait porté durant son service envers son souverain la jumelle de la Lance de l’Empereur, forgées toutes les deux par le Maître de l’Humanité ne peut-être une coïncidence…

Personne ne sait ce qu’il est advenu de Leman Russ. Certains disent qu’il a disparu dans l’Œil de la Terreur alors qu’il était à la recherche de son vieil ami et rival, le Primarque Lion El’Jonson. D’autres prétendent qu’il était en mission secrète pour l’Empereur lorsqu’il fut tué par un Roi Démon, et que son âme s’est perdue dans le Warp. D’autres enfin estiment qu’il marche encore, déguisé, parmi les hommes, et veille sur le genre humain en le protégeant des puissances du Chaos.

La seule chose certaine concernant la disparition de Leman Russ est qu’elle survint lors de la Fête de l’Ascension de l’Empereur, en 197 après l’incarcération du souverain de l’Humanité dans le Trône d’Or. Les yeux du Primarque devinrent soudainement vitreux, comme s’il était possédé par une vision. Il se leva de la table du festin, posa son hanap et appela ses antrustions. Parmi eux, seul Bjorn Main Terrible resta sur place lorsqu’ils partirent.

Personne ne sut où allaient Russ et ses guerriers. Les Space Wolves attendirent son retour, mais les semaines devinrent des mois, puis des années, et le Primarque ne revenait toujours pas.

Au bout de sept ans, les Seigneurs Loups se réunirent et octroyèrent à Bjorn le titre de Loup Suprême. Il rassembla ses troupes dans le Hall du Croc et lança la première Grande Chasse. Les gens de Russ allaient le chercher dans toute la galaxie, dussent—ils y passer toute l’éternité.

Le récit de leurs exploits est si long qu’il n’est raconté que lors de la Veille de l’Hiver, lorsque les Prêtres des Runes se rassemblent pour chanter les sagas. Les Compagnies prirent la Mer d’Étoiles dans différentes directions. Elles livrèrent de rudes batailles contre les extraterrestres, vainquirent des Démons et des créatures du vide. Les Space Wolves chassèrent dans cette dimension et dans l’autre, mais ne trouvèrent pas trace de Russ. Ils furent finalement rappelés au Croc, les mains vides mais chargés de récits d’aventure. La première Grande Chasse se termina cependant sur un triste échec.

Il y a eu d’autres Grandes Chasses depuis ce jour. Parfois, Russ apparaît en rêve à un Loup Suprême ou à un Prêtre des Runes et lui dit que le temps est venu. Il s’en suit de grands exploits et des périples épiques, et si aucune Grande Chasse n’a permis de retrouver le Primarque, toutes ont toujours eu des effets positifs d’une sorte ou d’une autre.

Mais Leman Russ a promis qu’il reviendra. Pour la bataille finale. Pour l’Heure du Loup.[36]

L'Heure du Loup Approche

Alors que la Grande Faille s’est ouverte suite à la Chute de Cadia et que jamais l’heure n’a semblé aussi sombre pour l’Humanité, les Prêtres des Runes ont des visions dans diverses zones de guerre de la Mer d’Étoiles aussi bien que sur Fenris.

Lors de l’invasion de Fenris par le Prince Démon Magnus le Rouge durant la Treizième Croisade Noire d’Abbadon le Fléau, Logan Grimnar eu la vision de Leman Russ l’invitant à se battre jusqu’au bout. Pour Logan et ses frères, c’était la preuve que le Roi-Loup allait bientôt revenir !

De plus, les osselets des Prêtres des Runes prédisent sans cesse les mêmes événements : le retour de la Treizième Grande Compagnie disparu lors du Sac de Propsero, l’avènement de Magnus le Rouge et l’éveil de Roboute Guilliman sont les prémices d’une saga qui se terminera par l’Ère du Loup, le retour prophétique de Leman Russ.

Et pour beaucoup, l’Heure du Loup va sonner sous peu…[37]

Sources

  • DEMBSKI-BOWDEN AARON, Félon - Du sang pour le Dieu du Sang, Black Library, 2013
  • HALEY GUY, Le Fléau du Loup - Le Wyrd en est Jeté, Black Library, 2018
  • McNEILL GRAHAM, Un Millier de Fils - Tout n'est que Poussière, Black Library, 2010
  • McNEILL GRAHAM, Les Fils de Lupercal - Vengeful Spirit Volume Un, Black Library, 2014
  • THORPE GAV, Corax - Plus Jamais : Weregeld, Black Library, 2018
  • WRAIGHT CHRIS, White Scars - Une Légion Divisée, Black Library, 2014
  • WRAIGHT CHRIS, Leman Russ - Le Loup Suprême, Black Library, 2017
  • WRAIGHT CHRIS, The Burden of Loyalty : Wolf King, Black Library, 2018
  • WRAIGHT CHRIS, Two Metaphysical Blades, Black Library, 2018
  • WRAIGHT CHRIS, Le Chemin Céleste - La Fin de l'Orage Approche, Black Library, 2016
  • Codex Adeptus Astartes Space Wolves, V8
  • Codex Space Wolves, V5
  • War Zone Fenris : Wrath of Magnus, produit par le design studio Games Workshop, 2016
  • Index Astartes du White Dwarf N°87 (Juillet 2001)
  • The Horus Heresy, Book Seven - Inferno
  1. The Horus Heresy, Book Seven - Inferno, Chapter Space Marine Legion Army List Appendix - Leman Russ (traduit de l'anglais par Guilhem)
  2. Informations issues de Les Fils de Lupercal - Vengeful Spirit Volume Un, Chapitre Deux - Des Racines Solides - Molech - Le Feu de Medusa de McNEILL GRAHAM, Black Library, 2014
    Informations issues de Le Fléau du Loup - Le Wyrd en est Jeté, Épilogue de HALEY GUY, Black Library, 2018 et résumées par Guilhem.
  3. Informations issues de l’Index Astartes du White Dwarf N°87 (Juillet 2001) et résumées par Guilhem.
  4. Informations issues de The Horus Heresy, Book Seven - Inferno, Chapter The Fall of Prospero - Part I : The Trial of the Sorcerer - The Librarius Project & the Taint of Old Night, Chapter The Space Wolves - The Wolves that Stalk the Stars - The Wheel of Fire- The Fang - The Darkest War - The Wheel of Fire et résumées par Guilhem.
  5. Informations issues de Un Millier de Fils - Tout n'est que Poussière, Chapitre Vingt-Six - Un Bon Élève - Mon Destin m’Appartient - Dispersion, Chapitre Vingt-Sept - Le Tonnerre de Fenris - Tant de Savoir va Disparaître - Canis Vertex, Chapitre Vingt-Huit - La Ligne Tient - Ils se Retourneront Contre Vous - Comprendre l’Adversaire, Chapitre Vingt-Neuf - Je ne Dois Pas - Le Pouvoir Sans Contrôle - La Chute d’un Syrbotae,Chapitre Trente - La Retraite Ultime - La Vérité est Mon Arme - Le Signe du Loup, Chapitre Trente-Et-Un - La Complainte de Prospero de McNEILL GRAHAM, Black Library, 2010 et résumées par Guilhem.
  6. The Horus Heresy, Book Seven - Inferno, Chapter Space Marine Legion Army List Appendix - Leman Russ (traduit de l'anglais par Guilhem)
  7. Informations issues de The Burden of Loyalty : Wolf King de WRAIGHT CHRIS, Black Library, 2018
    Informations issues de Le Fléau du Loup - Le Wyrd en est Jeté, Chapitre Dix-Neuf - Arrivée à Trisolian, Chapitre Vingt - La Fureur de Fenris, Chapitre Vingt-Et-Un - À Bord du Vengeful Spirit, Chapitre Vingt-Deux - Chasse au Loup, Chapitre Vingt-Quatre - Le Loup et le Maître de Guerre, Chapitre Vingt-Cinq - L'Abattage des Loups, Chapitre Vingt-Sept - L'Œil du Loup de HALEY GUY, Black Library, 2018
    Informations issus de Corax - Plus Jamais : Weregeld, Chapitre Quatre de THORPE GAV, Black Library, 2018 et résumées par Guilhem.
  8. Informations issues de l’Index Astartes du White Dwarf N°87 (Juillet 2001) et résumées par Guilhem.
  9. Informations issues du Codex Space Wolves V5
    Informations issues du Codex Adeptus Astartes Space Wolves, V8
    Informations issues de l’Index Astartes du White Dwarf N°87 (Juillet 2001) et résumées par Guilhem.
  10. Informations issues de l’Index Astartes du White Dwarf N°87 (Juillet 2001) et résumées par Guilhem.
  11. Informations issues de Le Fléau du Loup - Le Wyrd en est Jeté, Prologue - L'Enfant Premier-Né de HALEY GUY, Black Library, 2018 et résumées par Guilhem.
  12. Informations issues de The Horus Heresy, Book Seven - Inferno, Chapter The Space Wolves - The Wolves that Stalk the Stars et résumées par Guilhem.
  13. Informations issues de The Horus Heresy, Book Seven - Inferno, Chapter The Space Wolves - The Wolves that Stalk the Stars - The Wheel of Fire - The Fang
    Informations issues de Le Fléau du Loup - Le Wyrd en est Jeté, Chapitre Neuf - Le Mauvais Wyrd de HALEY GUY, Black Library, 2018 et résumées par Guilhem.
  14. Informations issues du Codex Space Wolves, V5 et résumées par Guilhem.
  15. Informations issues de Leman Russ - Le Loup Suprême, Chapitre Deux - Chapitre Trois - Chapitre Quatre - Chapitre Six de WRAIGHT CHRIS, Black Library, 2017 et résumées par Guilhem.
  16. Informations issues de The Horus Heresy, Book Seven - Inferno, Chapter The Space Wolves - The Darkest War - The Wolves In Shadow - Silent History et résumées par Guilhem.
  17. Informations issues de Félon - Du Sang pour le Dieu du Sang, Chapitre Neuf - Éveil - Fureur - La Chute du Titan, Chapitre Dix - Le Carnage de Ghenna - La Guerre est Terminée - Achèvement, Chapitre Dix-Sept - Des Voix Dans la Nuit - La Leçon de Russ - Le Warp de DEMBSKI-BOWDEN AARON, Black Library, 2013 et résumées par Guilhem.
  18. Informations issues de Un Millier de Fils - Tout n'est que Poussière, Chapitre Onze - Grièche - Une Bonne Guerre - Le Roi des Loups, Chapitre Douze - Le Piton du Phénix, Chapitre Treize - La Bibliothèque - Bouleversement Charnel -Le Pacificateur, Chapitre Quatorze - Assujettissement de McNEILL GRAHAM, Black Library, 2010 et résumées par Guilhem.
  19. Informations issues de The Horus Heresy, Book Seven - Inferno, Chapter The Fall of Prospero - Part I : The Trial of the Sorcerer - The Librarius Project & the Taint of Old Night
    Informations issues de Un Millier de Fils - Tout n'est que Poussière, Chapitre Dix-Huit - Nikaea - En Pâture aux Loups - Le Bras Droit de l’Empereur, Chapitre Dix-Neuf - Chasse aux Sorcières - Le Cœur d’un Primarque - Magnus Prend la Parole, Chapitre Vingt, Hérésie - Les Archivistes -Jugement de McNEILL GRAHAM, Black Library, 2010 et résumées par Guilhem.
  20. Informations issues du Codex Adeptus Astrtes Space Wolves, V8 et résumées par Guilhem.
  21. The Horus Heresy, Book Seven - Inferno, Chapter The Fall of Prospero - Part II : The Mustering of the Host - The Wolf King - The Wolves Gather - The Will of Horus - The Die is Cast (traduit de l'anglais par Guilhem)
  22. Informations issues de Un Millier de Fils - Tout n'est que Poussière, Chapitre Vingt-Six - Un Bon Élève - Mon Destin m’Appartient - Dispersion, Chapitre Vingt-Sept - Le Tonnerre de Fenris - Tant de Savoir va Disparaître - Canis Vertex, Chapitre Vingt-Huit - La Ligne Tient - Ils se Retourneront Contre Vous - Comprendre l’Adversaire, Chapitre Vingt-Neuf - Je ne Dois Pas - Le Pouvoir Sans Contrôle - La Chute d’un Syrbotae, Chapitre Trente - La Retraite Ultime - La Vérité est Mon Arme - Le Signe du Loup, Chapitre Trente-Et-Un - La Complainte de Prospero de McNEILL GRAHAM, Black Library, 2010 et résumées par Guilhem.
  23. Informations issues de White Scars - Une Légion Divisée, Chapitre Deux - Le Monde Natal - Lécher ses Blessures - Escorteur, Chapitre Sept - Contemptor - Inscrutabilité - Les Courants de l’Aether, Chapitre Huit - Vers la Poussière - Sons of Horus - La Cage du Faucon, Chapitre Dix - Le Prix du Savoir - Chemin Fixé - Un Renégat Comme les Autres de WRAIGHT CHRIS, Black Library, 2014 et résumées par Guilhem.
  24. Informations issues de The Burden of Loyalty : Wolf King de WRAIGHT CHRIS, Black Library, 2018 et résumées par Guilhem.
  25. Informations issues de Le Chemin Céleste - La Fin de l'Orage Approche, Épilogue de WRAIGHT CHRIS, Black Library, 2016 et résumées par Guilhem.
  26. Informations issues de Les Fils de Lupercal - Vengeful Spirit Volume Un, Chapitre Deux - Des Racines Solides - Molech - Le Feu de Medusa, Chapitre Trois - Celui qui Amène la Pluie - La Maison Devine - Première Victime de McNEILL GRAHAM, Black Library, 2014 et résumées par Guilhem
  27. Informations issues de Le Fléau du Loup - Le Wyrd en est Jeté, Chapitre Un - Une Compagnie de Loups, Chapitre Deux - Marqué de Runes de HALEY GUY, Black Library, 2018 et résumées par Guilhem
  28. Informations issues de Le Fléau du Loup - Le Wyrd en est Jeté, Chapitre Quatre - Quatre Frères de HALEY GUY, Black Library, 2018 et résumées par Guilhem.
  29. Informations issues de Le Fléau du Loup - Le Wyrd en est Jeté, Chapitre Onze - La Route vers le Sous-Monde, Chapitre Douze - Le Souffle de Syrtyr, Chapitre Treize - La Cour de l’Erlking, Chapitre Dix-Sept - La Requête d’un Père de HALEY GUY, Black Library, 2018 et résumées par Guilhem.
  30. Informations issues de Le Fléau du Loup - Le Wyrd en est Jeté, Chapitre Dix-Neuf - Arrivée à Trisolian, Chapitre Vingt - La Fureur de Fenris, Chapitre Vingt-Et-Un - À bord du Vengeful Spirit, Chapitre Vingt-Deux - Chasse au Loup de HALEY GUY, Black Library, 2018 et résumées par Guilhem.
  31. Informations issues de Le Fléau du Loup - Le Wyrd en est Jeté, Chapitre Vingt-Quatre - Le Loup et le Maître de Guerre, Chapitre Vingt-Cinq - L'Abattage des Loups, Chapitre Vingt-Sept - L'Œil du Loupde HALEY GUY, Black Library, 2018 et résumées par Guilhem.
  32. Informations issus de Corax - Plus Jamais : Weregeld, Chapitre Trois, Chapitre Quatre de THORPE GAV, Black Library, 2018 et résumées par Guilhem.
  33. Informations issues de Leman Russ - Le Loup Suprême, Chapitre Cinq - Chapitre Six de WRAIGHT CHRIS, Black Library, 2017
    Informations issues du Codex Space Wolves, V5 et résumées par Guilhem.
  34. Informations issues du Codex Space Wolves, V5 et résumées par Guilhem.
  35. Informations issues de Two Metaphysical Blades de WRAIGHT CHRIS, Black Library, 2018 et résumées par Guilhem.
  36. Informations issues de l’Index Astartes du White Dwarf N°87 (Juillet 2001)
    Informations issues du Codex Space Wolves, V5 et résumées par Guilhem.
  37. Informations issues de War Zone Fenris : Wrath of Magnus, Chapitre - Le Lac de Feu produit par le design studio Games Workshop, 2016
    Informations issues du Codex Adeptus Astartes Space Wolves - Les Annales des Spaces Wolves, V8 et résumées par Guilhem.