Modification de Legio Interfector

De Omnis Bibliotheca

Attention : vous n’êtes pas connecté. Votre adresse IP sera visible de tout le monde si vous faites des modifications. Si vous vous connectez ou créez un compte, vos modifications seront attribuées à votre nom d’utilisateur, avec d'autres avantages.

Cette modification va être annulée. Veuillez vérifier les différences ci-dessous, puis publier l’annulation si c’est bien ce que vous voulez faire.
Version actuelle Votre texte
Ligne 28 : Ligne 28 :
 
Depuis que Valeous II a eu l’honneur singulier d’avoir sa propre Legio Titanique, ses Forges ont travaillé sans relâche pour compléter le nombre de machine-divines fournis à la Legio Interfector par les Mondes-Forges de Lucius et Graia. Au début de l’Hérésie d’Horus, leurs efforts se sont avérés fructueux, la Legio Interfector ayant une force estimée entre 110 et 140 machines-divines. Bien que la Legio Titanique n’avait pas d’exemples de classes de Titans plus anciennes comme l’[[Titan Imperator|Imperator]], elle disposait d’un nombre important de Titans de classe [[Titan Warlord|Warlord]], [[Titan Reaver|Reaver]] et [[Titan Warhound|Warhound]], ainsi que de plusieurs exemples de [[Titan Warbringer Nemesis|Titans Warbringer Nemesis]] construits au cours des dernières années de la Grande Croisade. La quasi-totalité de cette force a été retournée contre l’Imperium par le Maître de Guerre, et peu de Princeps de la Legio Interfector ont échappé à la folie qui s’est emparée de la Legio Titanique. Des rapports non vérifiés parlent d’un petit groupe de Titans de classe Reaver et Dire Wolf s’autoproclamant Seigneurs de la Vaillance et opérant dans les systèmes entourant Valeous II. On ne sait pas si ces récits furent le fruit de la désinformation ou s’il s’agissait d’un exemple de Princeps Interfector loyalistes qui ont échappé à la maladie qui avait touché le reste de la Legio Titanique.<ref>Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : ''Traitor Legios'', Chapitre - ''Adeptus Titanicus : Traitor Legios - Legio Interfector - Material Strenght'' ''(traduit de l'anglais par Guilhem)''</ref>
 
Depuis que Valeous II a eu l’honneur singulier d’avoir sa propre Legio Titanique, ses Forges ont travaillé sans relâche pour compléter le nombre de machine-divines fournis à la Legio Interfector par les Mondes-Forges de Lucius et Graia. Au début de l’Hérésie d’Horus, leurs efforts se sont avérés fructueux, la Legio Interfector ayant une force estimée entre 110 et 140 machines-divines. Bien que la Legio Titanique n’avait pas d’exemples de classes de Titans plus anciennes comme l’[[Titan Imperator|Imperator]], elle disposait d’un nombre important de Titans de classe [[Titan Warlord|Warlord]], [[Titan Reaver|Reaver]] et [[Titan Warhound|Warhound]], ainsi que de plusieurs exemples de [[Titan Warbringer Nemesis|Titans Warbringer Nemesis]] construits au cours des dernières années de la Grande Croisade. La quasi-totalité de cette force a été retournée contre l’Imperium par le Maître de Guerre, et peu de Princeps de la Legio Interfector ont échappé à la folie qui s’est emparée de la Legio Titanique. Des rapports non vérifiés parlent d’un petit groupe de Titans de classe Reaver et Dire Wolf s’autoproclamant Seigneurs de la Vaillance et opérant dans les systèmes entourant Valeous II. On ne sait pas si ces récits furent le fruit de la désinformation ou s’il s’agissait d’un exemple de Princeps Interfector loyalistes qui ont échappé à la maladie qui avait touché le reste de la Legio Titanique.<ref>Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : ''Traitor Legios'', Chapitre - ''Adeptus Titanicus : Traitor Legios - Legio Interfector - Material Strenght'' ''(traduit de l'anglais par Guilhem)''</ref>
  
==Sources==
+
==Source==
 
{{Credo|right}}
 
{{Credo|right}}
 
*Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios
 
*Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios

Notez bien que toutes les contributions à Omnis Bibliotheca peuvent être modifiées, transformées ou supprimées par d’autres utilisateurs. Si vous ne désirez pas que vos écrits soient modifiés contre votre gré, merci de ne pas les soumettre ici.
Vous nous promettez aussi que vous avez écrit ceci vous-même, ou que vous l’avez copié d’une source provenant du domaine public, ou d’une ressource libre. (voir Omnis Bibliotheca:Copyrights pour plus de détails). N’UTILISEZ PAS DE TRAVAUX SOUS DROIT D’AUTEUR SANS AUTORISATION EXPRESSE !

Pour protéger le wiki contre les pourriels de modification automatique, nous vous demandons de bien vouloir résoudre le CAPTCHA suivant :

Annuler | Aide pour l'édition (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre)