Kabale de la Rune Brisée

De Omnis Bibliotheca
Tisseurs d’Effroi
SymboleRuneBrisee.jpg
Bien que la peur incontrôlable soit une conséquence d’un raid Drukhari, les membres de la Rune Brisée s’assurent que la terreur s’empare de leurs victimes avant que le moindre Kabalite ait révélé sa présence. Tapis dans la Toile, ils attendent les premiers hurlements pour apparaître sur le champ de bataille.

La Kabale de la Rune Brisée tire son icône de l’ancien glyphe Aeldari Drethuchii, grossièrement traduisible par "l’éclatement de l’harmonie". Comme son nom l’indique, les agissements de cette Kabale visent à semer la discorde. Où que règnent l’ordre et la prospérité, la Rune Brisée frappe avec une force irrésistible, apportant la confusion et le désespoir aux planètes les plus idylliques de la galaxie. Les tactiques terroristes sont les plus prisées par les Kabalites de cette secte, à tel point que l’Archonte de la Rune Brisée, le Chef Suprême Xerathis, est méprisé par ses rivaux pour la prévisibilité de ses stratégies. En effet, ses guerriers n’hésitent pas à procéder à un bombardement préventif de gaz hallucinogènes ou à brouiller toutes les communications pour s’assurer que leurs victimes sont transies de peur avant même l’invasion. La Rune Brisée soutient que le prix concédé pour avertir l’ennemi l’emporte sur le festin de terreur qui l’attend lorsque débute l’attaque.

Sans surprise, la Rune Brisée compte parmi les Kabales les plus infâmes et les plus redoutées, surtout sur les mondes de l’Imperium. Des Conclaves entiers d’Inquisiteurs de l’Ordo Xenos œuvrent à sa perte, et en maintes occasions, le seigneur Xerathis s’est retrouvé comme cible désignée aux Équipes d’Extermination de la Deathwatch. Si cela préoccupe l’imposant sadique, il n’en montre rien, et Xerathis se vante de la qualité de ces guerriers posthumains une fois réduits à l’esclavage, en insinuant qu’avec assez de persuasion, les Space Marines eux-mêmes pourraient connaître la peur…

Source

  • Codex Drukhari, V8