Modification de Iconoclasme d'Eydolim

De Omnis Bibliotheca

Attention : vous n’êtes pas connecté. Votre adresse IP sera visible de tout le monde si vous faites des modifications. Si vous vous connectez ou créez un compte, vos modifications seront attribuées à votre nom d’utilisateur, avec d'autres avantages.

Cette modification va être annulée. Veuillez vérifier les différences ci-dessous, puis publier l’annulation si c’est bien ce que vous voulez faire.
Version actuelle Votre texte
Ligne 11 : Ligne 11 :
 
En effet, le passé d’Eydolim est connu d’autres individus, aux intentions beaucoup moins louables : iconoclastes, blasphémateurs et [[hérétique]]s œuvrant pour la damnation. Ce sont les Premiers Frères, des félons de la pire espèce. Des Space Marines du Chaos.  
 
En effet, le passé d’Eydolim est connu d’autres individus, aux intentions beaucoup moins louables : iconoclastes, blasphémateurs et [[hérétique]]s œuvrant pour la damnation. Ce sont les Premiers Frères, des félons de la pire espèce. Des Space Marines du Chaos.  
  
==L'Ascension des Iconoclastes==  
+
==L'Ascension de Iconoclastes==  
 
Tandis que la [[Grande Croisade]] s’étendait dans toute la galaxie et que les guerriers de l’[[Empereur]] domptaient les étoiles, une compagnie de [[Word Bearers]] fut détachée pour porter assistance aux colons impériaux qui devaient s’installer sur une planète récemment purifiée, encore désignée par une série inconsistante de lettres et de chiffres. Le détachement d’[[Space Marine|Astartes]] était dirigé par Kor Megron et sous son commandement, la planète fut rapidement aménagée. Comme c’était dans l’habitude des Word Bearers, la glorification de l’Empereur prima sur la mission de croisade, et donc de conquête. En une décennie, Eydolim se forgea une culture planétaire centrée sur le concept nouveau, et radical, d’adoration de l’Empereur de l’Humanité en tant que Maître de la race humaine.  
 
Tandis que la [[Grande Croisade]] s’étendait dans toute la galaxie et que les guerriers de l’[[Empereur]] domptaient les étoiles, une compagnie de [[Word Bearers]] fut détachée pour porter assistance aux colons impériaux qui devaient s’installer sur une planète récemment purifiée, encore désignée par une série inconsistante de lettres et de chiffres. Le détachement d’[[Space Marine|Astartes]] était dirigé par Kor Megron et sous son commandement, la planète fut rapidement aménagée. Comme c’était dans l’habitude des Word Bearers, la glorification de l’Empereur prima sur la mission de croisade, et donc de conquête. En une décennie, Eydolim se forgea une culture planétaire centrée sur le concept nouveau, et radical, d’adoration de l’Empereur de l’Humanité en tant que Maître de la race humaine.  
  
Ligne 19 : Ligne 19 :
  
 
===Un Nouvel Âge d'Apostasie===  
 
===Un Nouvel Âge d'Apostasie===  
Pour un Space Marine des [[Légions Renégates]], dix mille ans passent de manière imperceptible, car l’[[Œil de la Terreur]], leur nouvelle patrie, est un lieu où le [[Warp]] corrompt jusqu’à l’écoulement du temps : des décennies s’envolent en clignement de paupière, et des minutes s’étirent avec une insupportable monotonie au point de rendre fou le plus sain d’esprit. C’est depuis cet antre de la démence que les Premiers Frères ont lancé leurs attaques contre l’Imperium. Sur Hyberone Primus, ils profanèrent le [[Reclusiam]] de Saint-Benefactos en y empilant cinq mille cadavres. Au cours des nuits sanglantes de la Purge de la Foi, ils traquèrent et exécutèrent les neuf [[Cardinal|Cardinaux]] d’Anopon. Ce sont eux qui immolèrent Sainte Krisabel et sa garde d’Immortelles, eux encore qui soumirent Hareld l’Anachorète à la tentation de [[Slaanesh]] et qui revinrent incendier son reliquaire. Tous ces blasphèmes, toutes ces souillures, n’étaient qu’un prélude à l’assouvissement de leur plus grand désir, dans les dernières années du M41 : défaire leur œuvre sur Eydolim, abattre ses antiques splendeurs, anéantir les symboles outrageants de leur ancienne dévotion à l’Empereur et massacrer tous ceux qui leur barreraient la route.
+
Pour un Space Marine des [[Légions Renégates]], dix mille ans passent de manière imperceptible, car l’[[Œil de la Terreur]], leur nouvelle patrie, est un lieu où le [[Warp]] corrompt jusqu’à l’écoulement du temps : des décennies s’envolent en clignement de paupière, et des minutes s’étirent avec une insupportable monotonie au point de rendre fou le plus sain d’esprit. C’est depuis cet antre de la démence que les Premiers Frères ont lancé leurs attaques contre l’Imperium. Sur Hyberone Primus, ils profanèrent le [[Reclusiam]] de Saint-Benefactos en y empilant cinq mille cadavres. Au cours des nuits sanglantes de la Purge de la Foi, ils traquèrent et exécutèrent les neuf [[Cardinal|Cardinaux]] d’Anopon. Ce sont eux qui immolèrent Sainte Krisabel et sa garde d’Immortelles, eux encore qui soumirent Hareld l’Anachorète à la tentation de [[Slaanesh]] et qui revinrent incendier son reliquaire. Tous ces blasphèmes, toutes ces souillures, n’étaient qu’un prélude à l’assouvissement de leur plus grand désir, dans les dernières années du M41 : défaire leur œuvre sur Eydolim, abattre ses antiques splendeurs, anéantir les symboles outrageants de leur ancienne dévotion à l’Empereur et massacrer tous ceux qui leur barreraient la route.  
  
 
==L'Assemblée Sacrilège==
 
==L'Assemblée Sacrilège==

Notez bien que toutes les contributions à Omnis Bibliotheca peuvent être modifiées, transformées ou supprimées par d’autres utilisateurs. Si vous ne désirez pas que vos écrits soient modifiés contre votre gré, merci de ne pas les soumettre ici.
Vous nous promettez aussi que vous avez écrit ceci vous-même, ou que vous l’avez copié d’une source provenant du domaine public, ou d’une ressource libre. (voir Omnis Bibliotheca:Copyrights pour plus de détails). N’UTILISEZ PAS DE TRAVAUX SOUS DROIT D’AUTEUR SANS AUTORISATION EXPRESSE !

Pour protéger le wiki contre les pourriels de modification automatique, nous vous demandons de bien vouloir résoudre le CAPTCHA suivant :

Annuler | Aide pour l'édition (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre)