Guerrier Cabalite : Différence entre versions

De Omnis Bibliotheca
m
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
[[Fichier:GuerrierCabalite.jpg|right|400px|thumb|Guerrier Cabalite.]]Les guerriers des [[Cabale de Commorragh|Cabales]] forment l’ossature de toutes les forces de frappe [[Drukhari]]s. Ils sont la caste la plus cruelle et la plus avide de leur société, et tirent leur puissance de la souffrance qu’ils infligent. Chaque guerrier s’est taillé une réputation terrifiante dans les halls des maisonnées de la Ville Haute en prouvant sa valeur à d’innombrables reprises, car plus il se montre impitoyable et violent, plus il a de chances de progresser au sein de la hiérarchie de sa Cabale. Après tout, il faut être un tueur né pour survivre au sein des conflits incessants de la Cité Crépusculaire. Seuls de rares élus ont le privilège de s’attaquer aux mondes les mieux défendus de l’espace réel et d’en revenir, avec les pitoyables survivants de leurs raids enchaînés à leurs pieds.  
+
[[Fichier:GuerrierCabalite.jpg|right|400px|thumb|Guerrier Cabalite.]]Les guerriers des [[Cabale de Commorragh|Cabales]] forment l’ossature de toutes les forces de frappe [[Drukhari]]s. Ils sont la caste la plus cruelle et la plus avide de leur société, et tirent leur puissance de la souffrance qu’ils infligent. Chaque guerrier s’est taillé une réputation terrifiante dans les halls des maisonnées de la Ville Haute en prouvant sa valeur à d’innombrables reprises, car plus il se montre impitoyable et violent, plus il a de chances de progresser au sein de la hiérarchie de sa Cabale. Après tout, il faut être un tueur né pour survivre au sein des conflits incessants de la [[Commorragh|Cité Crépusculaire]]. Seuls de rares élus ont le privilège de s’attaquer aux mondes les mieux défendus de l’espace réel et d’en revenir, avec les pitoyables survivants de leurs raids enchaînés à leurs pieds.  
  
 
Les combattants les plus doués de chaque secteur sont sélectionnés pour rejoindre les rangs des '''Guerriers Cabalites'''. Homme ou femme, tous les guerriers des Cabales sont grands et athlétiques, plus forts et plus violents que les autres Drukharis. Lorsqu’il part se battre, un guerrier se protège avec une [[Armures Drukharis#Armure Cabalite|armure segmentée]] sophistiquée. Celle-ci est revêtue lors d’un rituel inutilement long et douloureux qui précède la bataille, afin de s’assurer que son porteur est au paroxysme de ses instincts meurtriers. Cette armure est maintenue en de nombreux endroits par des crochets qui pénètrent profondément dans la chair du porteur en des points névralgiques, ce qui a pour effet d’affûter ses sens et de lui infliger constamment une douleur lancinante. C’est la souffrance qui exalte les Guerriers Cabalites, celle qu’il subisse autant que celle qu’ils infligent.  
 
Les combattants les plus doués de chaque secteur sont sélectionnés pour rejoindre les rangs des '''Guerriers Cabalites'''. Homme ou femme, tous les guerriers des Cabales sont grands et athlétiques, plus forts et plus violents que les autres Drukharis. Lorsqu’il part se battre, un guerrier se protège avec une [[Armures Drukharis#Armure Cabalite|armure segmentée]] sophistiquée. Celle-ci est revêtue lors d’un rituel inutilement long et douloureux qui précède la bataille, afin de s’assurer que son porteur est au paroxysme de ses instincts meurtriers. Cette armure est maintenue en de nombreux endroits par des crochets qui pénètrent profondément dans la chair du porteur en des points névralgiques, ce qui a pour effet d’affûter ses sens et de lui infliger constamment une douleur lancinante. C’est la souffrance qui exalte les Guerriers Cabalites, celle qu’il subisse autant que celle qu’ils infligent.  

Version actuelle datée du 16 janvier 2020 à 11:27

Guerrier Cabalite.
Les guerriers des Cabales forment l’ossature de toutes les forces de frappe Drukharis. Ils sont la caste la plus cruelle et la plus avide de leur société, et tirent leur puissance de la souffrance qu’ils infligent. Chaque guerrier s’est taillé une réputation terrifiante dans les halls des maisonnées de la Ville Haute en prouvant sa valeur à d’innombrables reprises, car plus il se montre impitoyable et violent, plus il a de chances de progresser au sein de la hiérarchie de sa Cabale. Après tout, il faut être un tueur né pour survivre au sein des conflits incessants de la Cité Crépusculaire. Seuls de rares élus ont le privilège de s’attaquer aux mondes les mieux défendus de l’espace réel et d’en revenir, avec les pitoyables survivants de leurs raids enchaînés à leurs pieds.

Les combattants les plus doués de chaque secteur sont sélectionnés pour rejoindre les rangs des Guerriers Cabalites. Homme ou femme, tous les guerriers des Cabales sont grands et athlétiques, plus forts et plus violents que les autres Drukharis. Lorsqu’il part se battre, un guerrier se protège avec une armure segmentée sophistiquée. Celle-ci est revêtue lors d’un rituel inutilement long et douloureux qui précède la bataille, afin de s’assurer que son porteur est au paroxysme de ses instincts meurtriers. Cette armure est maintenue en de nombreux endroits par des crochets qui pénètrent profondément dans la chair du porteur en des points névralgiques, ce qui a pour effet d’affûter ses sens et de lui infliger constamment une douleur lancinante. C’est la souffrance qui exalte les Guerriers Cabalites, celle qu’il subisse autant que celle qu’ils infligent.

Pour cette dernière, ils utilisent un arsenal varié et diabolique. Les armes les plus communes dont les Fusils Éclateurs, d’élégants engins de mort à canon long qui tirent des rafales de projectiles cristallins effilés et enduits d’un cocktail de poisons virulents. Un Fusil Éclateur inflige une agonie lente et douloureuse à sa cible, ce qui permet au tireur de savourer la souffrance de sa victime, comme un œnologue apprécie un grand cru.

Même si les toxines des Armes Éclateuses peuvent venir à bout de n’importe quoi, y compris des monstruosités biologiques des Flottes-Ruches Tyranides, elles se révèlent inefficaces contre les véhicules, c’est pourquoi les Guerriers Cabalites emportent souvent d’autres armes pour la lutte antichar, notamment le Disloqueur, car il peut paralyser un Rhino d’un seul tir.

Bien que tous les Guerriers Cabalites soient des experts du corps à corps, peu sont assez influents pour assurer leur régénération par des Tourmenteurs s’ils viennent à être tués. Ainsi, ils emploient fréquemment des armes lourdes capables de donner la mort de loin. Non seulement les viseurs de leurs Canons Éclateurs et de leurs Lances de Ténèbres améliorent-ils la précision du tireur, mais ils permettent surtout à celui-ci d’apprécier l’agonie de la cible lorsque le tir fait mouche. Certains Drukharis se servent de caméras mnémoniques pour enregistrer ces instants, afin de susciter l’envie de leurs pairs en organisant des projections privées à leur retour à Commorragh.

Chaque escouade de Guerriers Cabalites est menée par un Sybarite, qui est généralement le plus expérimenté d’entre eux. Ce sont des vétérans des raids dans l’espace réel chargés d’enseigner ce qu’ils sont appris aux Cabalites sous leurs ordres. Même si la loyauté de leurs troupes est loin de leur être acquise, ils savent qu’aucun de leurs guerriers ne serait assez idiot pour contredire leurs invectives sur le champ de bataille.

Les Immaculés[modifier]

Les Guerriers Cabalites qui escortent leur Voïvode au combat sont appelés les Immaculés, car ils n’acceptent dans leurs rangs que des Drukharis nés par voie naturelle. Ces tueurs sans pitié commandés par un Hiérarque sont équipés d’un arsenal imposant qu’ils emmènent partout avec eux, officiellement pour protéger leur charge, officieusement pour répandre la mort à grande échelle. Les Immaculés adorent faire étalage de leur puissance de feu à la moindre occasion.

Sources[modifier]

  • Codex Drukhari, V8
  • Codes Eldars Noirs, V5