Gardien de la Deathwatch

De Omnis Bibliotheca
Révision datée du 4 juillet 2021 à 20:01 par Blacklisted Jack (discussion | contributions) (Page créée avec « {{Page OB}} {{Citation |taille=100% |background-image=parchemin |background=radial-gradient(rgba(225, 184, 184, 0), rgba(157, 49, 49, 0.32)) |couleur_bordure=#28221e |cou... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png
Parchemin.jpg
Parchemin.jpg
Parchemin.jpg
Parchemin.jpg
Parchemin.jpg
Parchemin.jpg
« Qui servez-vous ?

- Je sers le Sauveur de l'Humanité sous les auspices de la sainte Deathwatch.

- Qui servez-vous ?

- Je sers le Trône. L'Empereur Immortel est mon seul maître !

- Qui servez-vous ?

- Je sers celui qui règne éternellement sur l'ancienne Terra ! Vos questions n'ont aucun sens !

- Pourtant, vos pensées trahissent votre incertitude. Maintenant, la vérité : qui servez-vous ? »
- Commandant de la Deathwatch Rekin Vao, lors de l'interrogatoire d'un suppliant avant son élévation au rang de Gardien.

Les gardiens sont souvent bien visibles au sein des Forteresses de la Deathwatch, car ils interdisent l'entrée des lieux aux Frères de Bataille ordinaires et surveillent les xenos capturés. Même un Inquisiteur ne peut pas franchir le barrage d'un Gardien sans une permission spéciale du Commandant de la Deathwatch. En tant que protecteurs des objets les plus saints et les plus impies en possession du chapitre, ils jouissent de la plus solennelle des confiances. Dans d'autres chapitres, leurs devoirs sacrés sont le plus souvent remplis par des Archivistes, des Apothicaires ou des Techmarines. Mais dans les rangs de la Deathwatch, ces spécialistes sont trop rares et leurs tâches trop nombreuses pour y ajouter celles-ci. Elles sont donc confiées à des Frères de Bataille ayant servi la Deathwatch au cours de plusieurs décennies. Ils reçoivent la garde de toutes sortes de choses importantes aux yeux de l'organisation, ce qui va des prisonniers xenos aux vaisseaux transportant les équipes d'extermination à travers l'espace.

Un Gardien de la Deathwatch est avant tout un vétéran Space Marine, un guerrier extrêmement compétent avec derrière lui de longues années de service. Dans de nombreuses forteresses, ils sont équipés d'armures cérémonielles affichant ostensiblement leur statut, ainsi que de hallebardes énergétiques, de lames tronçonneuses à deux mains ou de lances laser incroyablement anciennes. Un tabard richement brodé recouvre leur armure, à l'exception de leur heaume et de leurs épaulières. Leur casque affiche l'aigle impérial ou l'icône de la Deathwatch. Sous les tabards, on peut apercevoir les modèles d'armures les plus sacrés, ceux qui datent des premiers jours de la Grande Croisade. Leur équipement de guerre est abondamment gravé de symboles ésotériques et de catéchismes en haut gothique.

Le rang de Gardien n'est offert qu'à des Frères de Bataille ayant un long passé sans tache dans la Deathwatch. Si sa demande est retenue, le Space Marine doit encore passer une longue période de prière et de jeune avant de se présenter devant le commandant et ses plus fidèles conseillers pour être soumis à un interrogatoire. Lors de ce procès exténuant, l' officier, assisté de ses Archivistes, creuse au plus profond de la psyché du suppliant. Un Gardien étant fréquemment exposé à de grandes tentations, ils doivent déterminer s'il est parfaitement et totalement fidèle à l'Empereur et à la Deathwatch.

Tous les Marines ne réussissent pas l'épreuve. Certains voient leur âme détruite et plongent dans la folie. Dans quelques rares cas, l'interrogatoire révèle des défauts si graves et pernicieux chez les Marines qu'ils doivent être tués avant que leur malice cachée ne se communique à leurs camarades. D'autres ne montrent aucun signe de traîtrise dans leur caractère, mais manquent de la détermination absolue nécessaire à la charge. Ce n'est qu'une fois le procès terminé et le commandant pleinement satisfait de la loyauté inébranlable du suppliant qu'il est élevé à son nouveau rang.

Lors d'une cérémonie solennelle, le Gardien nouvellement nommé prononce les serments les plus contraignants et les plus terribles, jurant de protéger à jamais les secrets qu'on lui confiera. Enfin, le commandant attache une pièce d'armure spéciale, un brassard argenté appelé clavis, autour de l'avant-bras du nouveau Gardien, le liant symboliquement à ces devoirs supplémentaires. La clavis est une merveille du Moyen-Âge Technologique qui se connecte directement au système nerveux du Space Marine et surveille ses signes vitaux.

Elle s'accorde à son porteur et ne fonctionne pour personne d'autre tant que ce dernier est en vie. À sa mort ou si elle est retirée, elle s'éteint jusqu'à ce qu'elle soit réveillée par les abjurations correctes d'un maître de forge.

Chaque clavis est une clé complexe et unique harmonisée avec les objets placés sous la garde de son porteur. Elle émet des faisceaux invisibles et des vibrations indétectables qui ouvrent ou ferment de lourds verrous magnétiques et d'impénétrables boucliers quand le Gardien l'ordonne. Elle communique également avec les défenses automatiques, désignant le Gardien comme un allié et les désactivant lorsqu'il se trouve dans les zones qu'elles surveillent. À bord d'un vaisseau, la clavis lui donne accès à la chapelle de commandement et réveille les esprits de la machine pour les rituels d'activation.

Bien qu'elle soit à la fois un outil réel et symbolique pour le Gardien, se charger de la clavis ne représente qu'une partie de son travail. Il doit également apprendre les nombreux mots de passe secrets et les phrases de pouvoir dissimulées; il doit maîtriser les rituels corrects d'ouverture et de fermeture pour les lieux placés sous sa protection et les supplications concernant les esprits guerriers qui lui ont été confiés. Un Gardien est initié aux nombreux mystères appropriés à l'objet de ses devoirs, et il en sait plus à ce sujet que n'importe quel autre Space Marine vivant. On lui demandera souvent conseil à propos de ce qu'il a appris au fil des ans, et au final il lui reviendra de diriger l'entraînement de son propre successeur.

On confie des tâches variées aux gardiens. Les plus militants sont souvent chargés du confinement et du contrôle des xenos enfermés dans la forteresse pour être interrogés et disséqués. Ils apprennent des techniques spéciales de contrainte et d' amplification de la douleur auprès des Apothicaires et des inquisiteurs afin de mieux dominer leurs prisonniers ainsi que des détails sur leurs soins et leur nutrition afin qu'ils ne meurent pas prématurément. Les gardiens originaires de chapitres connus pour leur expérience concernant les vaisseaux sont en charge des navires de frappe rapide de la Deathwatch. Ils ont la responsabilité de conduire les équipes d'extermination jusqu'à leur cible, puis de les ramener. Ces entreprises exigent un mélange de subtilité et d'audace qui a rendu certains gardiens très célèbres au sein de la Deathwatch.

Les Space Marines aux penchants plus studieux sont souvent nommés gardiens des datacryptes et des logomachines contenant des informations sensibles. Les données contenues peuvent être considérées comme trop dangereuses pour être librement accessibles, mais une partie du rôle de Gardien consiste à en posséder une certaine compréhension au cas où cette connaissance devrait être utilisée.

Dans certaines régions, les stations de la Deathwatch doivent être en permanence en service en raison de la nature terrible de la · menace contre laquelle elles ont été bâties. Ce devoir n'est confié qu'aux gardiens les plus stoïques, dont on pense qu'ils seront à même d'endurer l'impact psychologique de décennies passées en veille solitaire. Enfin, seuls les plus loyaux d'entre tous ont la garde des innombrables armes apocalyptiques, d'origine impériale ou xenos, enfermées dans les armureries et les chambres fortes de l'organisation.

Malgré toutes ces lourdes responsabilités, un Gardien de la Deathwatch n'est pas exempté des missions sur le terrain, et il ne souhaite pas qu'il en soit autrement. Les connaissances singulières qu'il a acquises dans sa tâche peuvent faire la différence entre le succès et l'échec de la mission d'une équipe d'extermination. Qgand un Gardien quitte son poste pour partir sur le terrain, il dénoue rituellement sa clavis et la confie à un maître de forge jusqu'à son retour.

Les avantages que la présence d'un Gardien peut apporter à son équipe d'extermination sont nombreux et variés. Par exemple, les connaissances oubliées glanées dans les cogitateurs antiques sous sa surveillance peuvent s'avérer précieuses pour une équipe s'occupant d'une menace mal comprise. De même, un frère de bataille ayant de l'expérience comme Gardien d'une prison peut être indispensable pour capturer des spécimens xenos vivants. Pour une mission vitale, le Gardien d'un vaisseau peut même transmettre le contrôle de son navire à un subordonné le temps d'accompagner l'équipe à la surface. De là, il peut diriger les bombardements orbitaux et placer des balises assurant un déploiement ou une évacuation rapide des forces de la Deathwatch.


Lié par le Serment

Un gardien a une place à part dans les rangs de la Deathwatch : il dispose d'un contrôle direct sur certains de ses atouts les plus précieux ainsi que d'un accès à ses secrets les plus sensibles. Avant d'obtenir sa charge, il doit avoir prononcé toute une série de serments et enduré de nombreuses épreuves visant à ce qu'il ne trahisse jamais les secrets de la Deathwatch même inconsciemment.


Représentant Elu

Le frère de bataille représente son chapitre, la Deathwatch ou l'Adeptus Astartes dans des négociations. Il est considéré comme le porte-parole de son organisation. Si tous les Frères de Bataille sont vus comme des représentants des Space Marines, ce talent apporte le poids du respect et de la force de la machine de guerre impériale. Quand le frère a affaire à d'autres factions impériales, il bénéficie du droit de parler à la place de son organisation et de négocier en son nom.


Equipement : La clavis

La clavis est un brassard d'avant-bras argenté, un élément d'armure confié aux Space Marines qui deviennent des gardiens de la Deathwatch. Créé durant le Moyen Âge Technologique, l' Adeptus Mechanicus ne comprend pas bien le fonctionnement de cet objet, mais on sait qu'il est connecté au système nerveux du Space Marine et contrôle ses signes vitaux.

La clavis est une clé complexe, unique, qui renferme une myriade de codes d'annulation de l'Inquisition et autres systèmes ésotériques lui permettant de passer outre presque tous les sceaux technologiques. Elle communique à l'aide de lumières, de vibrations et d'autres moyens obscurs pour défaire les verrous magnétiques et barrières de protection sur l'ordre du gardien. Les serviteurs et autres systèmes de défense automatisés voient le Marine comme un ami et restent inactifs en sa présence. La clavis lui permet donc de mener sa mission de surveillance à bien et d'atteindre presque toutes les zones sécurisées.