Daemonkin de Khorne : Différence entre versions

De Omnis Bibliotheca
m
m
 
Ligne 5 : Ligne 5 :
  
 
''« Du sang pour [[Khorne]] ! »'' hurla-t-il en faisant décrire un arc mortel à sa lame. La tête d’un premier adversaire se détacha de ses épaules. Le corps du [[Gardien des Vaisseaux-Mondes|Gardien]] tomba en arrière, un geyser de sang jaillissant de son cou, pendant que sa tête volait à plusieurs mètres de là. Le Space Marine du Chaos se rua sur sa victime suivante et le frappa sauvagement à la tête avec son [[Pistolet Bolter du Chaos|Pistolet Bolter]]. Le casque se tordit et ses optiques cristallins se brisèrent, puis du sang mêlé de cervelle gicla lorsque le poids du pistolet  défonça le crâne de l’[[Asuryani]]. Kargus appuya alors sur la détente, et la rafale de bolts qui s’ensuivit finit de faire exploser la tête de son adversaire.  
 
''« Du sang pour [[Khorne]] ! »'' hurla-t-il en faisant décrire un arc mortel à sa lame. La tête d’un premier adversaire se détacha de ses épaules. Le corps du [[Gardien des Vaisseaux-Mondes|Gardien]] tomba en arrière, un geyser de sang jaillissant de son cou, pendant que sa tête volait à plusieurs mètres de là. Le Space Marine du Chaos se rua sur sa victime suivante et le frappa sauvagement à la tête avec son [[Pistolet Bolter du Chaos|Pistolet Bolter]]. Le casque se tordit et ses optiques cristallins se brisèrent, puis du sang mêlé de cervelle gicla lorsque le poids du pistolet  défonça le crâne de l’[[Asuryani]]. Kargus appuya alors sur la détente, et la rafale de bolts qui s’ensuivit finit de faire exploser la tête de son adversaire.  
|style="width: 50%; vertical-align:top;border-right:solid 15px #000000; border-left:solid 15px #000000"|Les derniers [[Xenos]] tournèrent les talons, cependant Kargus ne leur laissa pas le temps de fuir. Son Épée Tronçonneuse décrivit des arabesques écarlates lorsqu’il mit en pièces les Asuryanis. S’octroyant une pause rapide au milieu des cadavres démembrés de ses ennemis, Kargus observa le champ de bataille d’un regard dément. Partout, les [[Skullsworn]] exterminaient les Asuryanis d’[[Iyanden]]. Les renégats beuglaient des prières à Khorne. Les haches s’abattaient et les têtes décapitées s’empilaient sur le sol.  
+
|style="width: 50%; vertical-align:top;border-right:solid 15px #000000; border-left:solid 15px #000000"|Les derniers [[Xenos]] tournèrent les talons, cependant Kargus ne leur laissa pas le temps de fuir. Son Épée Tronçonneuse décrivit des arabesques écarlates lorsqu’il mit en pièces les Asuryanis. S’octroyant une pause rapide au milieu des cadavres démembrés de ses ennemis, Kargus observa le champ de bataille d’un regard dément. Partout, les Skullsworn exterminaient les Asuryanis d’[[Iyanden]]. Les renégats beuglaient des prières à Khorne. Les haches s’abattaient et les têtes décapitées s’empilaient sur le sol.  
  
 
Alors que le décompte des morts augmentait, Kargus perçut le goût métallique du sang et du soufre dans l’air. Il jeta un coup d’œil à ses pieds, et vit des nappes de brume rouge s’enrouler autour de ses jambes. Ce brouillard apparut progressivement partout sur la plaine. Au même instant, Kargus vit les silhouettes de [[Soldats Fantômes|constructs]] Asuryanis lancer une contre-attaque. Ils éliminèrent les [[Berzerk de Khorne|Berzerks]] de Gorvidag avec leurs lames étincelantes. Kargus rit à gorge déployée et chargea droit devant. Son premier coup d’épée sectionna la jambe de la machine Asuryani la plus proche.  
 
Alors que le décompte des morts augmentait, Kargus perçut le goût métallique du sang et du soufre dans l’air. Il jeta un coup d’œil à ses pieds, et vit des nappes de brume rouge s’enrouler autour de ses jambes. Ce brouillard apparut progressivement partout sur la plaine. Au même instant, Kargus vit les silhouettes de [[Soldats Fantômes|constructs]] Asuryanis lancer une contre-attaque. Ils éliminèrent les [[Berzerk de Khorne|Berzerks]] de Gorvidag avec leurs lames étincelantes. Kargus rit à gorge déployée et chargea droit devant. Son premier coup d’épée sectionna la jambe de la machine Asuryani la plus proche.  

Version actuelle datée du 9 novembre 2019 à 22:55

« Des crânes pour le Trône de Crânes ! » rugit Kargus en abattant son Épée Tronçonneuse sur le visage de son ennemi. Le sang gicla, ainsi que toute une dentition déchaussée de sa mâchoire ravagée. Alors que sa victime s’effondrait, Kargus en cherchait déjà une autre. Sa botte broya la frêle cage thoracique de l’extraterrestre. Le Space Marine du Chaos sourit en entendant les os se briser et les organes internes exploser dans un bruit écœurant.

Kargus ne prêtait pas d’attention aux impacts contre son armure tant son esprit était brouillé par la soif de sang. Il tourna la tête et vit d’autres adversaires en armures jaunes le prendre pour cible. Ils n’étaient qu’à quelques mètres de lui. Ignorant la douleur de ses blessures, il fit vrombir son Épée Tronçonneuse et se jeta sur eux.

« Du sang pour Khorne ! » hurla-t-il en faisant décrire un arc mortel à sa lame. La tête d’un premier adversaire se détacha de ses épaules. Le corps du Gardien tomba en arrière, un geyser de sang jaillissant de son cou, pendant que sa tête volait à plusieurs mètres de là. Le Space Marine du Chaos se rua sur sa victime suivante et le frappa sauvagement à la tête avec son Pistolet Bolter. Le casque se tordit et ses optiques cristallins se brisèrent, puis du sang mêlé de cervelle gicla lorsque le poids du pistolet défonça le crâne de l’Asuryani. Kargus appuya alors sur la détente, et la rafale de bolts qui s’ensuivit finit de faire exploser la tête de son adversaire.

Les derniers Xenos tournèrent les talons, cependant Kargus ne leur laissa pas le temps de fuir. Son Épée Tronçonneuse décrivit des arabesques écarlates lorsqu’il mit en pièces les Asuryanis. S’octroyant une pause rapide au milieu des cadavres démembrés de ses ennemis, Kargus observa le champ de bataille d’un regard dément. Partout, les Skullsworn exterminaient les Asuryanis d’Iyanden. Les renégats beuglaient des prières à Khorne. Les haches s’abattaient et les têtes décapitées s’empilaient sur le sol.

Alors que le décompte des morts augmentait, Kargus perçut le goût métallique du sang et du soufre dans l’air. Il jeta un coup d’œil à ses pieds, et vit des nappes de brume rouge s’enrouler autour de ses jambes. Ce brouillard apparut progressivement partout sur la plaine. Au même instant, Kargus vit les silhouettes de constructs Asuryanis lancer une contre-attaque. Ils éliminèrent les Berzerks de Gorvidag avec leurs lames étincelantes. Kargus rit à gorge déployée et chargea droit devant. Son premier coup d’épée sectionna la jambe de la machine Asuryani la plus proche.

Des sons de cors s’élevèrent des profondeurs de la brume. Kargus rit de plus belle en entendant le voile se déchirer. Les guerriers sacrés arrivaient, attirés par les offrandes sanglantes des Daemonkins. Les Asuryanis allaient être massacrés comme du bétail, et Kargus allait se montrer digne de recevoir les faveurs du Dieu du Sang

Les dévots fanatiques du credo du Dieu du Sang que sont les Daemonkins de Khorne forment des bandes de guerriers vouées au meurtre et à la destruction à une échelle galactique. Nombre d’entre elles naissent sous la forme d’osts d’adorateurs mortels de l’un des terribles et puissants Buveurs de Sang. Alors que les Daemonkins commettent des massacres toujours plus odieux, les cohortes démoniaques de Khorne sont graduellement attirés hors du Royaume du Chaos pour grossir leurs rangs. Lorsque la troupe est devenue aussi démoniaque que mortelle, un des Buveurs de Sang de Khorne surgit dans l’espace réel par le sacrifice de son réceptacle afin de mener ses adeptes dans une croisade de carnage éternelle.

Du sang Pour le Dieu du Sang !

« TU CHERCHES À TE CACHER DERRIÈRE TES MURS, MISÉRABLE ? PAR LA VOLONTÉ DE KHORNE, ILS TE SERVIRONT DE TOMBE ! »
- Reavax le Cruel, Seigneur du Harvest.
Du sang Pour le Dieu du Sang !
Les guerriers voués à Khorne sont des bouchers vociférants et couverts de viscères qui se taillent un chemin sanglant à travers la galaxie. Ce sont les fidèles du Dieu du Sang, des zélotes qui considèrent les Buveurs de Sang comme des êtres divins et qui sont prêts à tout pour permettre à leurs osts démoniaques d’envahir le monde matériel.

Unie par sa vénération fanatique du Dieu du Sang, une bande de Daemonkins rassemble des renégats, des Démons, des cultistes et des machines démoniaques monstrueuses. Les Daemonkins font des offrandes de guerre et de violence à Khorne, et se déversent sur le champ de bataille en chantant des hymnes impies. Leurs chœurs sont les hurlements des mourants et leurs livres de prière le fil de leurs lames, car le seul sacrement que demande Khorne est le sang versé.

Le désir le plus cher des Daemonkins est d’invoquer des Démons de Khorne par des actes de dévotion, afin que ces derniers se battent à leurs côtés. À cette fin, les dévots de Khorne sont perpétuellement à la recherche d’informations sur les créatures qu’ils vénèrent. Certains cherchent des grimoires qui détaillent les noms et la nature des cohortes de Khorne, ou se lancent dans des quêtes périlleuses dans le domaine du Dieu du Sang. D’autres capturent des entités mineures du Warp et les enferment dans des cages en airain, et les torturent pour les forcer à révéler les noms véritables des plus puissants Buveurs de Sang qui écument la galaxie.

Ces rituels sanglants ne passent pas inaperçus. Même s’il faut des mois, et parfois des années pour qu’un rituel puisse être accompli, la dévotion sans faille des Daemonkins suffit souvent à provoquer l’apparition des fantassins de Khorne : le voile se déchire alors tandis que des Démons écarlates jaillissent dans le monde matériel, et que les Daemonkins redoublent d’efforts pour massacrer leurs ennemis. Si l’un d’entre eux se révèle assez méritant, il aura la chance de devenir l’hôte d’un Buveur de Sang, et offrira son enveloppe charnelle en offrande afin que l’un des plus puissants seigneurs de Khorne vienne ravager la galaxie.

Bien qu’il s’agisse au départ d’une bande de mortels, une force de Daemonkins finit généralement par être supplantée par les osts surnaturels de Khorne. Certains humains parviendront à l’ascension et deviendront des Princes Démons immortels, mais la plupart périront en tentant de prouver leur zèle. Ils se moquent de conquérir des domaines ou de venger d’anciennes rancunes, car leur seul désir est de s’offrir corps et âme à Khorne.

Khorne

Khorne est le Dieu du Sang, le Seigneur de la Rage, le Preneur de Crânes. Il est la colère incarnée, le symbole d’une volonté vouée à la destruction et à la suprématie. Ses serviteurs veulent plonger la galaxie dans une guerre sans fin, afin que le carnage s’étende à toutes les planètes.

Le Dieu du Sang est décrit comme un guerrier large d’épaules et musculeux mesurant plusieurs centaines de mètres. Sa tête est celle d’un molosse, toutefois elle est cachée par un casque baroque décoré des crânes des rois conquérants. Son corps robuste est protégé par une épaisse armure en fer noir et en airain. Le moindre de ses mots est un grondement menaçant, et ses rugissements de colère se répercutent dans son royaume.

Khorne est assis sur un immense trône de bronze gravé situé au sommet d’une montagne de crânes. Ces trophées macabres sont les têtes écorchées de héros tout aussi bien que celle de leurs adversaires vaincus. On y trouve des milliers d’espèces différentes, allant d’innombrables crânes humains à ceux de Tyranides aussi gros qu’un immeuble. Cette pile sans cesse croissante d’ossements tachés de sang reflète les victoires des fidèles de Khorne dans le monde matériel, et célèbre sa gloire sans jamais étancher toutefois sa soif de sang.

Une grande épée à deux mains repose à côté de Khorne. Cette lame légendaire est capable de dévaster une planète d’un seul horion. Elle est connue sous de nombreux noms parmi les races de la galaxie, notamment la Porteuse de Maux, la Guerroyeuse, et la Fin de Toutes Choses. On raconte que lorsque Khorne s’empare de son épée, il peut exterminer une armée d’un seul coup, mettre à bas des civilisations et même déchirer le voile de la réalité.

Les commandements de Khorne sont simples : tuer, tuer et tuer encore. Chaque vie fauchée augmente la puissance du Dieu du Sang. Il voit d’un très bon œil ceux qui trahissent et assassinent leurs camarades, car ils prouvent ainsi qu’ils comprennent l’immuable vérité : Khorne ne se soucie pas d’où provient le sang versé, tant qu’il coule à flots. Amis ou ennemis, tous les cadavres sont égaux aux yeux du Seigneur des Batailles. Ses dévots qui laissent s’écouler une journée sans commettre un meurtre s’attirent invariablement le courroux de leur dieu.

Ce n’est pas un accident si la guerre s’est répandue d’un bout à l’autre de l’Imperium au fil des millénaires, car Khorne s’assure que les massacres et les génocides se multiplient à travers les étoiles. La galaxie ne connaît pas la paix, et la puissance de Khorne agrandi de façon démesurée. Qu’elles proviennent des rangs des Daemonkins ou de ses serviteurs démoniaques, les légions de Khorne n’ont qu’un seul but : commettre un bain de sang à l’échelle galactique qui consumera aussi bien l’univers matériel que l’Empyrean. C’est cette boucherie à l’échelle de la galaxie qui apportera à Khorne la victoire finale sur ses frères divins, et fera du monde réel un creuset de guerre et de carnage inextinguible où seuls les fous et les meurtriers prospéreront.

  • Pour plus de détails, voir l’article dédié : Khorne

Un Glorieux Destin

« TA VALEUR SERA JUGÉE À L’AUNE DE TES BLESSURES. »
- Quatre-vingt-huitième verset des Écritures du Massacre.
Les armées des Daemonkins de Khorne sont composées de brutes aux armures couleur de sang, de cuivre et d’os.
La plupart de ceux qui pactisent avec le Démon connaissent une mort violente alors qu’ils espéraient accéder au pouvoir divin. Pour les Daemonkins, ces deux destins sont enviables.

Lorsqu’une bande de Daemonkins est fondée, elle compte majoritairement des mortels. Des Space Marines renégats et des Berzerks de Khorne chargent au combat au milieu d’une horde de cultistes vociférants, parfois accompagnée de quelques machines démoniaques. Ces dévots de Khorne prient le Dieu du Sang et ses Démons à chaque coup de hache qu’ils donnent, à chaque cri de guerre qu’ils poussent. Les émotions intenses créent des explosions d’énergie dans le Warp, ainsi la rage et la violence déchaînées par les serviteurs de Khorne attirent l’attention de ses Démons.

Rapidement, des choses énormes et difformes apparaissent au sein des rangs des Daemonkins. Leurs armures sont déformées par leurs muscles hypertrophiés. Leurs casques laissent apparaître des gueules béantes, et sont dotés de cornes. Leurs membres sont des griffes ou des lames, voire des tentacules acérés. Ces créatures sont des Possédés, dont le corps sert d’hôte à une entité démoniaque de Khorne. Les mutations qu’ils subissent sont horriblement douloureuses, mais les Possédés les accueillent avec joie, car ils savent qu’elles leur serviront à verser toujours plus de sang au nom de Khorne.

Finalement, grâce à la violence des Daemonkins, voire à leur mort, les séides démoniaques de Khorne jaillissent de l’Immaterium tel le sang d’une plaie, et viennent combattre aux côtés de leurs alliés mortels. Invoqués par le sacrifice des Daemonkins et revigorés par l’adulation dont ils jouissent, ces Démons n’ont pas besoin de s’alimenter dans le Warp afin de maintenir leurs formes corporelles dans le monde réel. Ainsi, ces Démons peuvent combattre dans la galaxie avec les Daemonkins, puis enfin au sein de toute une cohorte de leurs congénères invoqués, et ce presque indéfiniment. Les fidèles se moquent que la plupart de leurs camarades soient morts pour permettre la venue des Démons, car ils savent que Khorne accueille avec joie le sang qui coule, quelle que soit sa provenance.

Parfois, un des champions des Daemonkins verra s’exaucer son vœu le plus cher, et deviendra un Prince Démon immortel voué à combattre au sein des légions de Khorne. L’immense majorité des prétendants meurt avant d’atteindre cette apothéose, cependant ceux qui parviennent à accomplir des massacres à une échelle planétaire peuvent également connaître une autre fin : ils attirent souvent l’attention d’un Buveur de Sang de Khorne, c’est-à-dire un général de ses légions démoniaques, et celui-ci s’empressera de prendre possession de leur enveloppe charnelle. Cela est bien évidemment mortel pour le champion de Khorne, car son corps se distendra comme une mue de reptile avant d’exploser sous l’effet de la masse du monstre titanesque qui prend forme à l’intérieur de son corps. Toutefois, le champion se sacrifie sans hésiter afin qu’un des plus terribles Démons de Khorne puisse se déchaîner contre la galaxie.

Légions Infernales de Khorne

Organisation des Légions Infernales de Khorne.
(Cliquez pour agrandir)
Guerroyer revient à vénérer Khorne. Le Dieu du Sang ne s’intéresse qu’aux massacres, car il ne se complaît que dans la violence et la mort. Les armées rassemblées pour la guerre sont ses ouailles, et le champ de bataille est l’autel sur lequel ont lieu les sacrifices en son nom. C’est ainsi qu’en cet âge de violence, Khorne est le plus puissant des Dieux du Chaos.

Les cohortes de Démons de Khorne marchent à la guerre en brandissant bien haut leurs lames barbelées. Des Sanguinaires avancent en feulant sous des bannières maculées de sang, et chaque bande de guerriers est avide de dépasser ses rivales pour se distinguer aux yeux de son dieu. Des meutes de Chiens de Khorne courent aux côtés des bandes de Sanguinaires, et des Équarrisseurs juchés sur des Juggernauts galopent vers l’ennemi dans un bruit de tonnerre. Des salves dévastatrices sont tirées par les armes des Broyeurs d’Âmes, par des batteries de Canons à Crânes et par l’arsenal terrifiant des Seigneurs des Crânes. Pendant ce temps, des Princes Démons, des Hérauts et des Buveurs de Sang rugissent des ordres à leurs hordes.

Aux yeux des mortels, un tel ost de créatures assoiffées de sang peut ressembler à l’incarnation même du Chaos, cependant les apparences sont souvent trompeuses, car ces légions obéissent à une hiérarchie très stricte, qui est basée sur les huit rangs de Buveurs de Sang, car ce sont eux qui commandent aux armées de Khorne. Les plus éminents généraux du Dieu du Sang sont les huit Buveurs de Sang du premier ost. Ces Démons d’une puissance inimaginable peuvent venir seuls à bout d’armées entières de mortels. Ces démons exaltés commandent chacun huit Buveurs de Sang du deuxième ost, qui commandent chacun huit Buveurs de Sang du troisième ost, et ainsi de suite jusqu’au huitième ost.

Les Buveurs de Sang de la Fureur Libérée commandent les légions de fantassins de Khorne. Chacun d’eux dirige une légion composée de huit cohortes menées par des Hérauts ou des Princes Démons. Ces commandants subalternes commandent quant à eux huit meutes de Sanguinaires, de Chiens de Khorne et d’autres Démons qui forment l’essentiel des légions de Khorne. Ainsi, la puissance militaire de Khorne est immense, et ses armées presque infinies.

Chaque cohorte est nommée en fonction de ses particularités. Les Récolteurs de Crânes et les Gorekin marchent aux côtés des Bouchers Sanglants, des Éventreurs de Crânes, des Gorgeurs de Sang et de bien d’autres encore. Certaines cohortes ne comptent qu’un seul type de combattant, et sont fières de leur spécialisation, et du nom qui la reflète, comme les batteries de Cannons à Crânes des Tonnerres de Sang ou les Hérauts des Seigneurs du Sang.

Les Écritures du Massacre

Organisation des Cultes d’Abattage.
(Cliquez pour agrandir)
Les Daemonkins vouent le moindre crâne qu’ils prennent à leur dieu colérique. La dévotion de ces meurtriers fanatiques est telle que beaucoup de bandes guerrières adoptent une hiérarchie similaire à celle des cohortes de Khorne, espérant que cela attirera sur elles l’attention de ceux qu’elles considèrent comme les guerriers élus de Khorne, c’est-à-dire ses Démons.

Bien souvent, une bande de Daemonkins paraîtra similaire à n’importe quelle autre bande de pillards ou de renégats. Ces dernières comprennent un noyau de Space Marines du Chaos endurcis, qui obéissent à un chef charismatique bénéficiant des faveurs de Khorne. Des cultistes accourent pour avoir le privilège de combattre à leurs côtés, et des pactes sombres scellent les services de Berzerks.

Mais tandis qu’une bande de guerre grossit et gagne en influence, de plus en plus de combattants se vouent à Khorne en copiant la structure d’une de ses cohortes démoniaques. Les terribles rituels qui permettent une telle transition ne sont rendus possibles que grâce à ce qu’on nomme les Écritures du Massacre. Celles-ci ont été couchées sur le papier par des déments qui ont eu accès aux Livres Incandescents de Khorne. Elles décrivent l’organisation des croisades impies nommées les Cultes d’Abattage. La formation de ces hiérarchies militaires rituelles entre en résonance psychique grâce au chiffre sacré de Khorne. Elles prennent généralement la forme de huit bandes de huit Space Marines du Chaos ou Berserkers de Khorne, qui combattent sous les ordres d’un Seigneur de Khorne ou d’un Prince Démon. Ces escouades-symbolisent les Sanguinaires qui servent sous les ordres d’un Héraut ou d’un Prince Démon au sein des cohortes du Dieu du Sang. Ces bandes sont rejointes par des renégats mortels et des machines corrompues afin de former un Ost du Sang, une armée de tueurs prêts à massacrer les populations de planètes entières au nom de leur redoutable dieu.

Les Daemonkins de Khorne ne tolèrent absolument aucun sorcier en leur sein. Ils considèrent qu’ils n’ont pas besoin de recourir à la sorcellerie, car lorsque les actions sanguinaires d’une bande attirent l’attention du Dieu du Sang, la ferveur de ses dévots est suffisante pour permettre à ses cohortes de Démons de pénétrer dans le monde matériel depuis le Royaume du Chaos. De plus, le dévouement des Daemonkins aide les Démons de Khorne à se maintenir aux côtés du Culte d’Abattage sans avoir besoin de puiser dans les énergies du Warp. Même les plus puissantes armées redoutent une telle alliance, car elle est la vision d’un futur irrémédiablement englouti par la guerre, le sang et le carnage.

Les Hordes du Sang

D’innombrables bandes de Daemonkins sèment la destruction à travers la galaxie. Certaines d’entre elles se sont taillé une terrible réputation, et leur simple évocation instille la terreur dans le cœur des mortels.

Les Skullsworn

À sept reprises, la bande de Daemonkins nommée les Skullsworn s’est attaquée à la galaxie. À sept reprises, elle s’est taillé un chemin sanglant à travers les étoiles au nom de Khorne, jusqu’à ce que ses guerriers mortels fussent tous morts et eussent été remplacés par des meutes de Démons frénétiques. À sept reprises, cette bande a gravé son nom au fer rouge dans les annales de la galaxie. Désormais, alors que la fin approche, sa huitième incarnation se rassemble, et compte bien invoquer non pas une simple cohorte, mais toute une légion de Démons.

Comparée aux autres bandes de Daemonkins, celle des Skullsworn dispose d’effectifs pléthoriques, car la légion que vénèrent ces lunatiques est celle du Preneur de Crânes en personne. Articulée autour de la Cohorte du Sang, les Écritures du Massacre indiquent que cette horde rassemble beaucoup plus de Démons que ses homologues. Ainsi, les Skullsworn sont des milliers, et comptent tous les types de guerriers imaginables.

Une telle confédération de tueurs psychopathes ne peut évidemment pas former une armée homogène, autrement ils passeraient leur temps à s’entre-tuer dans leur empressement d’offrir de nouveaux crânes à Khorne. Au lieu de cela, les Skullsworn sont éparpillés dans toute la galaxie. Chaque bande est menée par un puissant seigneur en compétition permanente avec ses rivaux. Qu’il s’agisse des osts de pillards du Seigneur Ghalabrax, qui écument l’Amas d’Epstilos, ou des groupes de zélotes du Prince Démon Agrand l’Annihilateur, les bandes de guerre des Skullsworn suivent toutes leur propre chemin pavé de crânes.

Les Écritures du Massacre disent que seul le rugissement du Dieu du Sang pourra unifier les bandes des Skullsworn, et que cet événement augurera une ère de carnages. Si cette prophétie est vraie, elle est sans doute sur le point de s’accomplir, d’ailleurs, un conclave d’Inquisiteurs de l’Ordo Malleus a juré d’empêcher que cette catastrophe survienne.

Le Wrath

Le Wrath déclenche des boucheries à des échelles inimaginables, même dans des lieux aussi terribles que Commorragh et l’Œil de la Terreur, ce nom n’est prononcé qu’avec respect. La férocité de ces guerriers frôle la démence, et pour cause : la plupart ne sont guère plus que des bêtes engoncées dans des Armures Énergétiques.

Ces combattants ne se contentent pas de provoquer des massacres. À la fin d’une bataille, ils se jettent sur les cadavres et les dévorent dans une orgie sanglante. Les peaux sont écorchées et servent à confectionner des étendards ou des masques macabres. Les os sont arrachés des squelettes et enfoncés dans la peau des guerriers en guise de totems. Le sang est avalé goulûment, et les organes écrabouillés afin d’en enduire les armes et l’équipement. Finalement, il ne reste plus que les crânes, qui sont empilés en l’honneur de Khorne.

L’origine d’une telle sauvagerie provient de la source de vénération de ces Daemonkins. En effet, ils cherchent à émuler les actions d’un Buveur de Sang de la Rage Insensée nommé Arbra’Gax, et de sa garde honorifique, les Faucheurs Charnels. La dévotion du Wrath est telle que la fureur d’Arbra’Gax a envahi les âmes des guerriers. Ainsi, ils cherchent systématiquement à annihiler leurs ennemis et à festoyer sur leurs cadavres avant de passer aux victimes suivantes.

Les Brazen Beasts

Des meutes de machines démoniaques blindées mènent les charges des Brazen Beasts. Elles dévastent les rangs de l’ennemi, et ne laissent derrière elles que des corps disloqués et des ruines fumantes. Ces monstres mécaniques sont suivis par les Daemonkins eux-mêmes, qui hurlent des prières à Khorne et tracent la rune du Dieu du Sang sur les cadavres, afin que le massacre soit consacré à Khorne.

La tendance des Brazen Beasts à aligner des Machines-Démons provient de leur vénération de la légion des Gorethunder. Cette cohorte démoniaque extermine l’ennemi à l’aide d’immenses batteries de Cannons à Crânes et de formations de Broyeurs d’Âmes. Afin de l’imiter, les Brazen Beasts ont rassemblé un grand nombre de Ferrocentaurus, de Ferrocerberus et de Defilers. Ils les transportent dans les cales de leur Space Hulk, l'Oblivion Shadow, tandis que les besoins de ces machines sont assurés par un conclave de Techmanciens asservis. Le plus redoutable de ces engins est un Seigneur des Crânes, une idole de guerre immense que les Brazen Beasts vénèrent, et qu’ils ont baptisé le Dieu en Cage. Ce sont les visions sanguinaires de cette abomination qui guident les Brazen Beasts à travers le néant, et qui les mènent vers de nouvelles victimes.

Le Harvest

Peu de batailles sont aussi violentes que celles qui se déroulent à l’intérieur des murs d’une cité assiégée. Pourtant, la plupart des Daemonkins qui se lancent à l’assaut des murs d’une forteresse ne sont bien souvent l’offrande que de leur propre vie. Même si Khorne apprécie tout autant le sang des martyrs que celui des autres, il ne suffit pas à provoquer l’apparition d’une cohorte de Démons. Le Harvest a trouvé une solution à ce problème, en se plaçant en position de défenseurs plutôt que d’attaquants, et ce de la façon la plus sanglante qui soit.

Le Harvest est avide de combattre et n’a pas la patience d’ériger des fortifications. Au lieu de cela, il prend pour cible des mondes sur la trajectoire d’une Waaagh! Ork ou d’une Flotte-Ruche Tyranide. À l’aide de nombreuses meutes de Serres du Warp chargés d’ouvrir une brèche dans la réalité, le Harvest apparaît au cœur de la forteresse. Les défenseurs étant accaparés par l’invasion imminente des Tyranides ou des Peaux-Vertes, ils sont systématiquement pris par surprise, et rapidement massacrés. Le Harvest n’a plus qu’à reconsacrer son bastion bien mal acquis avec le sang de ses récentes victimes, puis à se placer sur les remparts et à attendre que l’invasion annoncée débute. Le combat terrifiant qui s’ensuit accumule toujours de nombreux crânes aux pieds de Khorne.

Les Eightscarred

Les Eightscarred ne font aucun compromis dans leur foi ultraviolente, car ces fanatiques se considèrent comme les seuls véritables disciples de Khorne. Leur dévotion est d’une intensité terrifiante, et les pousse à se rendre d’une zone de guerre à l’autre dans un combat sans fin.

En tant que membre des Eightscarred, un guerrier mortel doit prouver sa valeur au cours de huit batailles. Le seigneur de ces Daemonkins, un Buveur de Sang du troisième rang nommé Gha’Kharax, est toujours à l’affût des exploits de ses serviteurs. S’il approuve les efforts d’un guerrier, il tendra la main à travers le voile pour scarifier avec ses griffes la chair de son disciple. Ces balafres sanglantes se remodèlent alors pour former la rune de Khorne, ce qui indiquera que le guerrier est digne de combattre aux côtés de la cohorte de Gha’Kharax. Et si un aspirant ne reçoit pas cette marque au bout de huit batailles, il commettra un suicide rituel en l’honneur de Khorne à l’aide de son Épée Tronçonneuse.

Beaucoup de Berzerkers affluent sous la bannière des Eightscarred, car leur fanatisme égale le leur, et permet souvent à Gha’Kharax de sortir du Warp pour les mener.

Les Bloodgorged

Tout le monde craint la fureur des Bloodgorged, surtout ceux qui vénèrent les rivaux divins de Khorne. En effet, les Bloodgorged considèrent ceux qui se vouent à Nurgle, à Tzeentch ou à Slaanesh comme des égarés dont la foi doit être sévèrement punie. Ils pensent que la plus belle offrande faite à Khorne est celle de sang et de crânes qui appartenaient aux zélateurs des trois frères divins du Dieu du Sang.

C’est ainsi que les Bloodgorged s’attaquent principalement aux autres serviteurs des Dieux du Chaos. Leurs navires écument l’Œil de la Terreur, le Maelström et tous les autres endroits qui servent de repaires aux renégats. En même temps, des cultistes œuvrent en leur nom partout dans la galaxie, en exterminant des sectes rivales et en préparant le terrain pour les futures invasions des Bloodgorged. La guerre sainte de cette bande de guerre a pris des proportions si cataclysmiques que leurs batailles débordent désormais sur les secteurs les plus peuplés de la galaxie. Alors que les carnages prennent une ampleur alarmante, les ennemis des Bloodgorged s’organisent pour se défendre et repousser les diverses factions du Chaos occupées à s’entre-tuer. Les Bloodgorged se délectent de tels conflits, car l’anarchie est un terrain propice aux bains de sang.

Source

  • Codex Khorne Daemonkin, V7