Modification de Cypher

De Omnis Bibliotheca

Attention : vous n’êtes pas connecté. Votre adresse IP sera visible de tout le monde si vous faites des modifications. Si vous vous connectez ou créez un compte, vos modifications seront attribuées à votre nom d’utilisateur, avec d'autres avantages.

Cette modification va être annulée. Veuillez vérifier les différences ci-dessous, puis publier l’annulation si c’est bien ce que vous voulez faire.
Version actuelle Votre texte
Ligne 32 : Ligne 32 :
 
Il est même possible que Cypher ne fasse pas partie des Déchus - bien qu’il soit étroitement lié à eux d’une manière inconnue et qu’on le retrouve souvent à leurs côtés. En effet, les Déchus se rassemblent autour de Cypher, semblant réapparaître partout où il est aperçu. Cela aussi s’est avéré être une énigme - car parfois Cypher semble attirer directement les Impardonnés sur le chemin des Déchus qui, autrement, aurait échappé à l’attention. Mais dans d’autres cas, Cypher peut être trouvé ailleurs, dirigeant les Déchus au combat, ou les aidant dans une mission secrète. C’est cette capacité à jouer apparemment des deux côtés qui frustre le plus ceux qui le recherchent. Ses motivations et ses mouvements dans la galaxie semblent aléatoires et beaucoup recherchent la révélation primordiale qui, selon eux, permettra de relier les missions, les plans et les lieux disparates. Jusqu’à présent, rien de tangible n’est venu expliquer pour quel but Cypher complote ou pour quelle cause il teste les Impardonnés.
 
Il est même possible que Cypher ne fasse pas partie des Déchus - bien qu’il soit étroitement lié à eux d’une manière inconnue et qu’on le retrouve souvent à leurs côtés. En effet, les Déchus se rassemblent autour de Cypher, semblant réapparaître partout où il est aperçu. Cela aussi s’est avéré être une énigme - car parfois Cypher semble attirer directement les Impardonnés sur le chemin des Déchus qui, autrement, aurait échappé à l’attention. Mais dans d’autres cas, Cypher peut être trouvé ailleurs, dirigeant les Déchus au combat, ou les aidant dans une mission secrète. C’est cette capacité à jouer apparemment des deux côtés qui frustre le plus ceux qui le recherchent. Ses motivations et ses mouvements dans la galaxie semblent aléatoires et beaucoup recherchent la révélation primordiale qui, selon eux, permettra de relier les missions, les plans et les lieux disparates. Jusqu’à présent, rien de tangible n’est venu expliquer pour quel but Cypher complote ou pour quelle cause il teste les Impardonnés.
  
{|class="wikitable" style="background-color: #000000; width: 40%; color:#DBE9F4; float:right; margin-left: 10px; margin-top: 3px;  margin-bottom: 3px;"
+
{| class="wikitable" style="background-color: #000000; width: 40%; color:#DBE9F4; float:right; margin-left: 10px; margin-top: 3px;  margin-bottom: 3px;"
|Dans chaque Segmentum, et même dans chaque secteur de l’Imperium circulent des légendes sur Cypher, certaines vieilles de plusieurs milliers d’années. Leur nombre défie les lois de l’entendement et les primes pour la tête de cet hors-la-loi sont si répandues que celui qui parviendra à le capturer pourra s’offrir un sous-secteur entier. Il ne fait pas de doute que l’extrême popularité des légendes concernant Cypher trouve sa source dans le goût prononcé qu’ont les hommes pour son caractère anticonformiste. Beaucoup de courants radicaux auto-proclamés sont convaincus que les institutions de l’Imperium s’efforcent de brimer les individus et approuvent d’instinct ce mystérieux rebelle. Tous les éléments concordent : Cypher est encapuchonné, signe évident qu’il s’agit d’un paria cherchant à ne pas être reconnu. Inutile de préciser combien cette précaution est superflue, puisque n’importe qui peut l’imiter ! Quiconque fomentant une rébellion et souhaitant se défiler adopte cette apparence et devient Cypher, perpétuant ainsi le mythe, uniquement parce que ceux qui l’entourent ont inconsciemment envie de lui attribuer cette identité.
+
|Dans chaque segmentum, et même dans chaque secteur de l’Imperium circulent des légendes sur Cypher, certaines vieilles de plusieurs milliers d’années. Leur nombre défie les lois de l’entendement et les primes pour la tête de cet hors-la-loi sont si répandues que celui qui parviendra à le capturer pourra s’offrir un sous-secteur entier. Il ne fait pas de doute que l’extrême popularité des légendes concernant Cypher trouve sa source dans le goût prononcé qu’ont les hommes pour son caractère anticonformiste. Beaucoup de courants radicaux auto-proclamés sont convaincus que les institutions de l’Imperium s’efforcent de brimer les individus et approuvent d’instinct ce mystérieux rebelle. Tous les éléments concordent: Cypher est encapuchonné, signe évident qu’il s’agit d’un paria cherchant à ne pas être reconnu. Inutile de préciser combien cette précaution est superflue, puisque n’importe qui peut l’imiter! Quiconque fomentant une rébellion et souhaitant se défiler adopte cette apparence et devient Cypher, perpétuant ainsi le mythe, uniquement parce que ceux qui l’entourent ont inconsciemment envie de lui attribuer cette identité.
  
Les légendes exagèrent souvent les talents de Cypher l’arme à la main. Il est généralement représenté avec un Pistolet Bolter dans l’une et un Pistolet à Plasma dans l’autre, une combinaison d’armement généralement associée aux gangsters mythiques des Cités-Ruches, ce qui tend à prouver que son aspect tient davantage de l’imagerie populaire que de la stricte réalité. Le plus étrange reste cependant les références récurrentes à l’épée que porte Cypher, mais qu’il n’a ’lamais brandie une seule fois. On raconte pourtant que celle-ci est brisée et que son passé est lié à celui des Dark Angels. Le lien est difficile à établir car il s’agit d’un des chapitres les plus secrets qui soit. On sait cependant que les Dark Angels et leurs Chapitres successeurs s’appellent eux-mêmes souvent les Impardonnés et pourchassent régulièrement des renégats, que ce soit officiellement ou pas. Certains avancent donc que Cypher fut lui-même un Dark Angel et que l’épée qu’il porte est l’une de leurs reliques sacrées. Ceci reste une pure supposition et fait insulte à la réputation des plus dévoués serviteurs de l’Empereur.<ref name="WD103">Informations issues du White Dwarf N°109 (Mai 2003)</ref>
+
Les légendes exagèrent souvent les talents de Cypher l’arme à la main. Il est généralement représenté avec un pistolet bolier dans l’une et un pistolet à plasma dans l’autre, une combinaison d’armement généralement associée aux gangsters mythiques des cités-ruches, ce qui tend à prouver que son aspect tient davantage de l’imagerie populaire que de la stricte réalité. Le plus étrange reste cependant les références récurrentes à l’épée que porte Cypher, mais qu’il n’a ’lamais brandie une seule fois. On raconte pourtant que celle-ci est brisée et que son passé est lié à celui des Dark Angels. Le lien est difficile à établir car il s’agit d’un des chapitres les plus secrets qui soit. On sait cependant que les Dark Angels et leurs chapitres successeurs s’appellent eux-mêmes souvent les Impardonnés et pourchassent régulièrement des renégats, que ce soit officiellement ou pas. Certains avancent donc que Cypher fut lui-même un Dark Angel et que l’épée qu’il porte est l’une de leurs reliques sacrées. Ceci reste une pure supposition et fait insulte à la réputation des plus dévoués serviteurs de l’Empereur.<ref name="WD103">Informations issues du White Dwarf N°109 (Mai 2003)</ref>
 
<div align="right">'''- Extrait de L’Hérésie de la Dissonance Cognitive, par le Cardinal Elyass Vallkante.'''</div>
 
<div align="right">'''- Extrait de L’Hérésie de la Dissonance Cognitive, par le Cardinal Elyass Vallkante.'''</div>
 
|}
 
|}
Ligne 180 : Ligne 180 :
 
Grâce à des scanners à longue portée et à des rapports largement recueillis, le [[Flotte Space Marine#Croiseur d'Attaque|Croiseur d’Attaque]] des Angels of Vengeance n’a rien découvert de fâcheux, si ce n’est un signal crypté émis par le Monde Minier de Lemnos. Une fois décodé, le message décrivait exactement ce que les Impardonnés recherchaient.
 
Grâce à des scanners à longue portée et à des rapports largement recueillis, le [[Flotte Space Marine#Croiseur d'Attaque|Croiseur d’Attaque]] des Angels of Vengeance n’a rien découvert de fâcheux, si ce n’est un signal crypté émis par le Monde Minier de Lemnos. Une fois décodé, le message décrivait exactement ce que les Impardonnés recherchaient.
  
{|class="wikitable" style="background-color: #000000; width: 40%; color:#DBE9F4; float:right; margin-left: 10px; margin-top: 3px;  margin-bottom: 3px;"
+
{| class="wikitable" style="background-color: #000000; width: 40%; color:#DBE9F4; float:right; margin-left: 10px; margin-top: 3px;  margin-bottom: 3px;"
 
|Pensez-en ce que vous voudrez, mais je suis sûr qu’il existe. Alors que je servais encore à bord de ce vieux cargo en 73, on nous a envoyés sur Dagohma prendre quelques repaires. C’était l’époque où les guildes minières envoyaient leurs mercenaires chasser les colons des collines Shantos. Ces derniers étaient tous d’accord pour s’enfuir jusqu’à ce qu’arrive Cypher, dont les prouesses martiales leur redonnèrent courage. Il ne fallut pas longtemps pour que les guildes se retrouvent assiégées. Cypher ne resta pas jusqu’au bout, mais plus rien ne pouvait arrêter les colons, qui finirent par pendre les membres de la guilde aux grues de leur plate-forme minière. Personne d’autre n’aurait été capable d’en faire autant, peu importe qu’il n’ait révélé son nom à personne! Lorsque les Angels of Death arrivèrent quelques semaines plus tard, il s’agissait de leur unique sujet d’intérêt, mais les colons restèrent muets, même après avoir été déclarés rebelles et que les procès aient commencé. Personne n’oublia ce que Cypher avait fait pour eux, et ils moururent fiers et libres.<ref name="WD103" />
 
|Pensez-en ce que vous voudrez, mais je suis sûr qu’il existe. Alors que je servais encore à bord de ce vieux cargo en 73, on nous a envoyés sur Dagohma prendre quelques repaires. C’était l’époque où les guildes minières envoyaient leurs mercenaires chasser les colons des collines Shantos. Ces derniers étaient tous d’accord pour s’enfuir jusqu’à ce qu’arrive Cypher, dont les prouesses martiales leur redonnèrent courage. Il ne fallut pas longtemps pour que les guildes se retrouvent assiégées. Cypher ne resta pas jusqu’au bout, mais plus rien ne pouvait arrêter les colons, qui finirent par pendre les membres de la guilde aux grues de leur plate-forme minière. Personne d’autre n’aurait été capable d’en faire autant, peu importe qu’il n’ait révélé son nom à personne! Lorsque les Angels of Death arrivèrent quelques semaines plus tard, il s’agissait de leur unique sujet d’intérêt, mais les colons restèrent muets, même après avoir été déclarés rebelles et que les procès aient commencé. Personne n’oublia ce que Cypher avait fait pour eux, et ils moururent fiers et libres.<ref name="WD103" />
<div align="right">'''- Arsann Crosve, Récidiviste et Hérétique.'''</div>
+
<div align="right">'''- Arsann Crosve, Récidiviste et Hérétique'''</div>
 
|}
 
|}
 
Le monde de Lemnos était engagé dans une guerre acharnée pour les droits miniers - une bataille d’avidité, plutôt que d’idéologie. Comme les Dîmes Impériales étaient versées, il n’y avait pas eu d’intervention, et la question devait être laissée à l’appréciation du Gouverneur Planétaire. Les factions [[noble]]s rivales utilisaient des armées privées pour imposer leur propriété sur les veines les plus abondantes des richesses minières. C’est de ces batailles que partait le signal. Le mystérieux message avait été envoyé dans l’un des plus anciens codes de bataille utilisés par les Dark Angels et a fourni exactement le genre d’indices qui correspondaient au modus operandi de l’un des Déchus.
 
Le monde de Lemnos était engagé dans une guerre acharnée pour les droits miniers - une bataille d’avidité, plutôt que d’idéologie. Comme les Dîmes Impériales étaient versées, il n’y avait pas eu d’intervention, et la question devait être laissée à l’appréciation du Gouverneur Planétaire. Les factions [[noble]]s rivales utilisaient des armées privées pour imposer leur propriété sur les veines les plus abondantes des richesses minières. C’est de ces batailles que partait le signal. Le mystérieux message avait été envoyé dans l’un des plus anciens codes de bataille utilisés par les Dark Angels et a fourni exactement le genre d’indices qui correspondaient au modus operandi de l’un des Déchus.
Ligne 341 : Ligne 341 :
 
:Avant que Cypher ne s’échappe, un Archiviste des Angels of Vengeance détecte plusieurs Déchus enrôlés dans la hiérarchie de l’Hérésie Rouge. Les Silver Skulls sont laissés à eux-mêmes pour se sortir de leur propre situation. Ils le font, mais condamnent ouvertement les Dark Angels ; une autre protestation officielle est déposée auprès des Hauts Seigneurs de Terra.
 
:Avant que Cypher ne s’échappe, un Archiviste des Angels of Vengeance détecte plusieurs Déchus enrôlés dans la hiérarchie de l’Hérésie Rouge. Les Silver Skulls sont laissés à eux-mêmes pour se sortir de leur propre situation. Ils le font, mais condamnent ouvertement les Dark Angels ; une autre protestation officielle est déposée auprès des Hauts Seigneurs de Terra.
  
*'''624.M36 : Une Lame Hors du Temps :''' Bien qu’impossible à réparer dans le temps, il semble que ce soit le premier cas enregistré où l’on voit Cypher porter le couteau de phase [[C'tan]] - une arme similaire à l’[[Épée de Phase]] C’tan utilisée par les [[Assassin Callidus|Assassins Callidus]]. La lame du couteau peut entrer et sortir de l’espace réel par réalignement dimensionnel, elle est donc capable de contourner les blindages et les champs de protection. Le couteau a été perdu à un moment donné lors de la bataille contre le C’tan connu sous le nom de [[Deceiver]], au début de la [[Treizième Croisade Noire|13<small><sup>e</sup></small> Croisade Noire]]. Cependant, la bataille s’est déroulée dans le Warp et semble avoir été soumise à une étrange boucle dans le continuum du temps ou dans la réalité elle-même. Cypher est le plus souvent vu sans la lame, mais fidèle à son nom, le couteau revient de temps en temps sous sa cape.
+
*'''624.M36 : Une Lame Hors du Temps :''' Bien qu’impossible à réparer dans le temps, il semble que ce soit le premier cas enregistré où l’on voit Cypher porter le couteau de phase [[C’tan]] - une arme similaire à l’[[Épée de Phase]] C’tan utilisée par les [[Assassin Callidus|Assassins Callidus]]. La lame du couteau peut entrer et sortir de l’espace réel par réalignement dimensionnel, elle est donc capable de contourner les blindages et les champs de protection. Le couteau a été perdu à un moment donné lors de la bataille contre le C’tan connu sous le nom de [[Deceiver]], au début de la [[Treizième Croisade Noire|13<small><sup>e</sup></small> Croisade Noire]]. Cependant, la bataille s’est déroulée dans le Warp et semble avoir été soumise à une étrange boucle dans le continuum du temps ou dans la réalité elle-même. Cypher est le plus souvent vu sans la lame, mais fidèle à son nom, le couteau revient de temps en temps sous sa cape.
  
 
*'''154.M37 : Les Mines du Golfe Noir :''' Les quelques survivants de la flotte de contrebandiers de Zargosoan se brisent sous la pression d’une force des Dark Angels dirigée par le Maître Chapelain-Investigateur Molocia. Ils racontent l’histoire d’un étranger masqué qui s’est frayé un chemin à bord de leur navire amiral, le ''Black Needle'', pour réclamer des pourparlers. Il connaissait le code du contrebandier et a invoqué les rites du combat - gagnant son duel et prenant la place d’un compagnon expérimenté.
 
*'''154.M37 : Les Mines du Golfe Noir :''' Les quelques survivants de la flotte de contrebandiers de Zargosoan se brisent sous la pression d’une force des Dark Angels dirigée par le Maître Chapelain-Investigateur Molocia. Ils racontent l’histoire d’un étranger masqué qui s’est frayé un chemin à bord de leur navire amiral, le ''Black Needle'', pour réclamer des pourparlers. Il connaissait le code du contrebandier et a invoqué les rites du combat - gagnant son duel et prenant la place d’un compagnon expérimenté.

Notez bien que toutes les contributions à Omnis Bibliotheca peuvent être modifiées, transformées ou supprimées par d’autres utilisateurs. Si vous ne désirez pas que vos écrits soient modifiés contre votre gré, merci de ne pas les soumettre ici.
Vous nous promettez aussi que vous avez écrit ceci vous-même, ou que vous l’avez copié d’une source provenant du domaine public, ou d’une ressource libre. (voir Omnis Bibliotheca:Copyrights pour plus de détails). N’UTILISEZ PAS DE TRAVAUX SOUS DROIT D’AUTEUR SANS AUTORISATION EXPRESSE !

Pour protéger le wiki contre les pourriels de modification automatique, nous vous demandons de bien vouloir résoudre le CAPTCHA suivant :

Annuler | Aide pour l'édition (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre)