Coterie des Prophètes Charnels : Différence entre versions

De Omnis Bibliotheca
m
m (Le Festin de Pech)
 
Ligne 15 : Ligne 15 :
  
 
=====Le Festin de Pech=====
 
=====Le Festin de Pech=====
Après avoir [[Guerre des Sombres révélations|capturé d’innombrables T’au]] mais aussi des mercenaires qui gonflaient leurs rangs sur Vigos, les Prophètes Charnels découvrirent que les [[Kroot]]s étaient capables de s’adapter et d’évoluer en dévorant sélectivement les morts. Les Tourmenteurs commencèrent alors des expériences sur les captifs dans l’espoir d’accaparer cette aptitude. Rapidement, les Prophètes Charnels tombèrent à cours de spécimens pour leurs analyses, et ouvrirent un portail sur la Toile sur [[Pech]], le [[Monde-Jungle]] humide dont sont originaires les [[Kroot]]s.  
+
Après avoir [[Guerre des Sombres Révélations|capturé d’innombrables T’au]] mais aussi des mercenaires qui gonflaient leurs rangs sur Vigos, les Prophètes Charnels découvrirent que les [[Kroot]]s étaient capables de s’adapter et d’évoluer en dévorant sélectivement les morts. Les Tourmenteurs commencèrent alors des expériences sur les captifs dans l’espoir d’accaparer cette aptitude. Rapidement, les Prophètes Charnels tombèrent à cours de spécimens pour leurs analyses, et ouvrirent un portail sur la Toile sur [[Pech]], le [[Monde-Jungle]] humide dont sont originaires les [[Kroot]]s.  
  
 
Le raid fut aussi long que brutal, et les Tourmenteurs nettoyèrent les pôles tribaux de leurs proies les uns après les autres avant de charger les survivants mutilés sur les ponts barbelés de leurs Raiders. Même si les Kroots résistèrent âprement, les Prophètes purent remplir leurs transports de chair vivante tandis que les [[Venom]]s et les [[Ravageur]]s dévastaient la jungle en survolant la canopée. Plus important pour la Coterie, les [[Machine de Tourment Talos|Machines de Tourment]] capturèrent une dizaine de [[Mentor Kroot|Mentors Kroots]], les précurseurs génétiques de cette race carnivore.  
 
Le raid fut aussi long que brutal, et les Tourmenteurs nettoyèrent les pôles tribaux de leurs proies les uns après les autres avant de charger les survivants mutilés sur les ponts barbelés de leurs Raiders. Même si les Kroots résistèrent âprement, les Prophètes purent remplir leurs transports de chair vivante tandis que les [[Venom]]s et les [[Ravageur]]s dévastaient la jungle en survolant la canopée. Plus important pour la Coterie, les [[Machine de Tourment Talos|Machines de Tourment]] capturèrent une dizaine de [[Mentor Kroot|Mentors Kroots]], les précurseurs génétiques de cette race carnivore.  

Version actuelle datée du 16 janvier 2020 à 18:43

Parangons de l’Atrocité
  • Gourmets de Souffrance : Les Prophètes Charnels ont modifié leurs propres corps et ceux de leurs serviteurs de façon extraordinaire, à tel point que rares sont les armes employées contre eux capable de leur infliger plus de dégâts que ceux qu’ils ont déjà endurés.


SymboleProphetesCharnels.jpg
Urien Rakarth, le plus célèbre Prophète Charnel.
L’influence des Prophètes Charnels suinte dans toute la Cité Crépusculaire tel un kyste massif enfoui dans la chair de Commorragh, gorgé de pouvoir et impossible à exciser. Cette Coterie dispose d’innombrables esclaves mutilés, et est menée par le plus tristement célèbre des Tourmenteurs.

Coterie d’Urien Rakarth en personne, les Prophètes Charnels sont considérés par la plupart des Commorrites comme le zénith - ou plutôt le nadir - de la hiérarchie inversée des bas-fonds, et reçoivent plus de requérants que toute autre Coterie. Les Prophètes Charnels sont respectueusement craints par les Drukharis et instillent la terreur dans le cœur de leurs ennemis comme de leurs alliés. Tant d’aspirants souhaitent intégrer la Coterie que celle-ci dispose de plusieurs milliers de Gorgones. Ses Tourmenteurs peuvent ainsi faire fonctionner des dizaines de laboratoires et de tables d’opération-équarrissage en même temps en veillant à ce que leurs serviteurs exécutent les tâches manuelles de dissection et de reconfiguration des muscles et des tissus nerveux de leurs sujets. En outre, lorsqu’ils souhaitent des spécimens frais de races inférieures, les cellules de Gorgones sont envoyées en masse dans l’espace réel lors de raids effroyables.

À son intronisation dans la Coterie, les membres d’un Gorgone sont abondamment scarifiés, tatoués ou altérés selon les lubies de son nouveau maître. S’il vient à impressionner son supérieur par son inventivité sadique, le Gorgone sera amputé de l’un de ses appendices marqués pour recevoir à la place un membre nu provenant des bibliothèques charnelles du Prophète. Le temps que le favori s’élève dans les rangs inférieurs des Tourmenteurs, la quasi-totalité de son corps aura été remplacée par des greffons immaculés. Bien qu’il soit alors convaincu de sa propre pureté, il s’agit en fait du contraire, car en grimpant les échelons de la hiérarchie, les aspirants souillent leur âme par la pratique d’une dépravation jugée innommable, même selon les standards commorrites.

De nombreux Prophètes Charnels s’essayent à la divination, malgré la prohibition d’activités psychiques qui frappe Commorragh. Ils cherchent à déchiffrer les vérités universelles non en lisant des entrailles tels des haruspices, mais en interprétant les effets des cruautés qu’ils infligent. À cet effet, leur approche est presque chirurgicale, et ils voient l’avenir à travers l’étude méticuleuse des séquelles que peut laisser un conflit sur toute une zone de guerre. Cette pratique fait que les Prophètes sont très prisés des Voïvodes, Succubes et parfois même d’autres Coteries, car leurs visions s’étendent loin dans le futur et peuvent offrir un aperçu des atrocités qu’il est encore possible d’infliger.

Comme tous les Tourmenteurs, les Prophètes Charnels participent à de nombreux actes sadiques au cours de leur vie rallongée, et inventent de nouvelles formes de cruauté afin de tromper l’ennui qui accompagne cette immortalité physiologique. En s’essayant à diverses méthodes de torture, de sculpture sur chair et de meurtre, un Tourmenteur peut finir par préférer une discipline parmi d’autres. Celles-ci sont variées dans les bas-fonds, et chacune rassemble ses dévots au sein de coteries - les Némésines cherchent le meilleur moyen de tuer chaque créature de la galaxie, tandis que les Répugnomanciens adorent créer des artefacts abjects. Maints Prophètes Charnels sont des Cornucopiens Noirs - des pillards experts et architectes de raids à grande échelle. Leur attitude est calquée sur celle du Sculpteur de Tourments, Urien Rakarth, et leurs enlèvements constants leur ont permis de stocker dans leurs oubliettes assez de victimes pour s’occuper des siècles durant.

Le Festin de Pech[modifier]

Après avoir capturé d’innombrables T’au mais aussi des mercenaires qui gonflaient leurs rangs sur Vigos, les Prophètes Charnels découvrirent que les Kroots étaient capables de s’adapter et d’évoluer en dévorant sélectivement les morts. Les Tourmenteurs commencèrent alors des expériences sur les captifs dans l’espoir d’accaparer cette aptitude. Rapidement, les Prophètes Charnels tombèrent à cours de spécimens pour leurs analyses, et ouvrirent un portail sur la Toile sur Pech, le Monde-Jungle humide dont sont originaires les Kroots.

Le raid fut aussi long que brutal, et les Tourmenteurs nettoyèrent les pôles tribaux de leurs proies les uns après les autres avant de charger les survivants mutilés sur les ponts barbelés de leurs Raiders. Même si les Kroots résistèrent âprement, les Prophètes purent remplir leurs transports de chair vivante tandis que les Venoms et les Ravageurs dévastaient la jungle en survolant la canopée. Plus important pour la Coterie, les Machines de Tourment capturèrent une dizaine de Mentors Kroots, les précurseurs génétiques de cette race carnivore.

Avant que l’invasion ne consume entièrement la planète, des Cadres de Chasse T'au vinrent au secours de leurs alliés. Lorsque la contre-attaque fut lancée, les Prophètes Charnels battirent abruptement en retraite, emportant leur butin de Kroots avec eux vers Commorragh. Ils laissèrent un sinistre message dans leur sillage, épelé en cadavres, et que la Caste de l'Eau T’au traduisit par "bienvenue au festin". Depuis ce jour, les T’au ont retrouvé de nombreux messages similaires dans leur empire, sur des mondes dévastés par les bouchers des Prophètes Charnels.

Le Rapt de Lethidia[modifier]

À la suite de leurs expériences fructueuses sur les Kroots, les Prophètes Charnels jetèrent leur dévolu sur les aptitudes hautement adaptatives des Tyranides. Urien Rakarth réunit plusieurs Coteries sous sa bannière, et se lança vers la bordure australe de la galaxie, où il fondit sur le Monde Vierge de Lethidia, infesté par les Tyranides de la Flotte-Ruche Léviathan. Dans une tentative désespérée de sauver les défenseurs Exodites, les Asuryanis de Saim-Hann avaient déjà engagé les nuées Xenos - les desseins des Tourmenteurs étaient bien moins altruistes. Après avoir activé des Disrupteurs Warp placés sur des nœuds telluriques à la surface de Lethidia, Rakarth extirpa la planète, ses défenseurs et ses assaillants, de l’espace réel jusqu’à l’espace interstitiel qui entoure Commorragh. Après avoir établi la nouvelle orbite du monde, les Prophètes Charnels purent récolter ses occupants à loisir.

Source[modifier]

  • Codex Drukhari, V8