Coryphée : Différence entre versions

De Omnis Bibliotheca
m (Source)
m
 
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
Les atours d’un Coryphée Arlequin sont souvent plus extravagants que ceux des autres guerriers de la Troupe d’Arlequins, afin de le désigner en tant que chef au milieu du maelström des combats. Tandis que les Choristes portent des vestes élégamment coupées ou des tuniques aux plis rituels serrées à la taille, les Coryphées ont souvent des manteaux à haut col qui flottent théâtralement à chaque mouvement. Beaucoup de Coryphées portent la rune de leur Troupe sur le revers ou l’ourlet du manteau, tandis que d’autres conservent la coutume des Choristes d’afficher la rune de Troupe sur l’épaule, le genou ou la cuisse. La rune de leur Grand Masque orne souvent une écharpe ou une ceinture, mais il n’y a pas de règle en la matière.
 
Les atours d’un Coryphée Arlequin sont souvent plus extravagants que ceux des autres guerriers de la Troupe d’Arlequins, afin de le désigner en tant que chef au milieu du maelström des combats. Tandis que les Choristes portent des vestes élégamment coupées ou des tuniques aux plis rituels serrées à la taille, les Coryphées ont souvent des manteaux à haut col qui flottent théâtralement à chaque mouvement. Beaucoup de Coryphées portent la rune de leur Troupe sur le revers ou l’ourlet du manteau, tandis que d’autres conservent la coutume des Choristes d’afficher la rune de Troupe sur l’épaule, le genou ou la cuisse. La rune de leur Grand Masque orne souvent une écharpe ou une ceinture, mais il n’y a pas de règle en la matière.
  
Les Coryphées manient souvent des lames énergisées scintillantes qui peuvent trancher avec aisance les plus épaisses armures. Certains portent de petites mais puissantes grenades disruptrices des psychocirctuits électroréactifs de Moelle Spectrale. Lancés sur les machines de guerre ennemies, ces engins projettent une impulsion d’énergie qui peut exorciser les [[Esprit de la Machine|Esprits de la Machine]], incinérer des systèmes complexes et drainer des générateurs en un instant. Certains Coryphées disposent même de terribles reliques tirées des armureries de la [[Bibliothèque Interdite]], d’énigmatiques outils aux effets aussi étranges que terrifiants.
+
Les Coryphées manient souvent des [[Épée Énergétique Arlequin|lames énergisées scintillantes]] qui peuvent trancher avec aisance les plus épaisses armures. Certains portent de petites mais puissantes grenades disruptrices des psychocirctuits électroréactifs de Moelle Spectrale. Lancés sur les machines de guerre ennemies, ces engins projettent une impulsion d’énergie qui peut exorciser les [[Esprit de la Machine|Esprits de la Machine]], incinérer des systèmes complexes et drainer des générateurs en un instant. Certains Coryphées disposent même de terribles reliques tirées des armureries de la [[Bibliothèque Interdite]], d’énigmatiques outils aux effets aussi étranges que terrifiants.
  
 
{|class="wikitable" style="width: 40%; background-color: #000000; color:#DBE9F4; margin: auto; vertical-align:top;"
 
{|class="wikitable" style="width: 40%; background-color: #000000; color:#DBE9F4; margin: auto; vertical-align:top;"

Version actuelle datée du 4 décembre 2019 à 15:08

Un Coryphée.
« Le Dieu Moqueur observa le champ de guerre et y vit briller les pas d’une danse encore à venir. Et comme il voyait, les Arlequins virent à leur tour, et entamèrent les pas tourbillonnants qui conduiraient leurs timides partenaires à leur mort ? »
- Tiré du Conte de la Chanson de Cegorach.

Les Coryphées sont des chorégraphes de guerre, qui encadrent les réactions de leurs camarades face aux aléas de la bataille, et veillent à ce que la représentation des Arlequins sur le théâtre du conflit est aussi parfaite qu’elle le peut. Leurs pairs consentent à ce que les Coryphées soient les réceptacles des réussites et des échecs des Troupes d’Arlequins. Il arrive même souvent que les plus talentueux aient la charge de diriger la performance de l’ensemble de leur Masque, devenant le point central autour duquel tourbillonnent les scènes violentes du saedath. De tels guerriers adoptent souvent le titre de Grand Arlequin, et jouent le rôle de Cegorach, ou de l’un des aspects de sa personnalité. Plus proches du Choriste principal que du commandant formel d’une distribution, les Coryphées doivent leur promotion au suffrage de leurs frères et sœurs, et jouent leur rôle jusqu’à ce qu’il soit temps qu’un autre prenne leur place.

Les Coryphées incarnent et accentuent les aspects de la Lumière, de la Pénombre ou de l’Obscurité. Les Coryphées de la Lumière se jettent au combat tels les héros des mythes, prenant des rôles batailleurs comme celui du Duc du Fief Caché ou du Prince Eldanari. Ceux de l’Obscurité sont lugubres et vindicatifs, et cherchent toujours une manière extravagante d’achever l’ennemi. Quant à ceux de la Pénombre, ils voient partout des cycles de transition, et leur attention au détail et à la nuance semble souvent obsessive ou démente, jusqu’au moment précis où leur véritable génie se révèle.

Les atours d’un Coryphée Arlequin sont souvent plus extravagants que ceux des autres guerriers de la Troupe d’Arlequins, afin de le désigner en tant que chef au milieu du maelström des combats. Tandis que les Choristes portent des vestes élégamment coupées ou des tuniques aux plis rituels serrées à la taille, les Coryphées ont souvent des manteaux à haut col qui flottent théâtralement à chaque mouvement. Beaucoup de Coryphées portent la rune de leur Troupe sur le revers ou l’ourlet du manteau, tandis que d’autres conservent la coutume des Choristes d’afficher la rune de Troupe sur l’épaule, le genou ou la cuisse. La rune de leur Grand Masque orne souvent une écharpe ou une ceinture, mais il n’y a pas de règle en la matière.

Les Coryphées manient souvent des lames énergisées scintillantes qui peuvent trancher avec aisance les plus épaisses armures. Certains portent de petites mais puissantes grenades disruptrices des psychocirctuits électroréactifs de Moelle Spectrale. Lancés sur les machines de guerre ennemies, ces engins projettent une impulsion d’énergie qui peut exorciser les Esprits de la Machine, incinérer des systèmes complexes et drainer des générateurs en un instant. Certains Coryphées disposent même de terribles reliques tirées des armureries de la Bibliothèque Interdite, d’énigmatiques outils aux effets aussi étranges que terrifiants.

MasqueCoryphée.jpg
Les Coryphées ont le visage couvert d’un mascaron imitant le faciès sinistre et laid de la guerre. Leurs contours changeants vacillent entre grimace et vision de cauchemar, entre humour sardonique et détresse tragique.

Source

  • Codex Harlequins, V8