Chronologie de la Death Guard : Différence entre versions

De Omnis Bibliotheca
m
 
m
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 102 : Ligne 102 :
  
 
*'''Le Repaire de la Gorgone'''
 
*'''Le Repaire de la Gorgone'''
Aux côtés de bandes de guerre de The Cleaved, [[La Purge]] et plusieurs autres, Typhus mène la 1<small><sup>ère</sup></small> Compagnie de la Peste dans un raid contre la planète chapitrale des Iron Hands, Medusa. Les clans repoussent les attaquants, mais ceux-ci provoquent de terribles dégâts qui obligent à mettre des régions entières de la planète en quarantaine.  
+
Aux côtés de bandes de guerre de [[The Cleaved]], [[The Purge]] et plusieurs autres, Typhus mène la 1<small><sup>ère</sup></small> Compagnie de la Peste dans un raid contre la planète chapitrale des Iron Hands, Medusa. Les clans repoussent les attaquants, mais ceux-ci provoquent de terribles dégâts qui obligent à mettre des régions entières de la planète en quarantaine.  
  
 
*'''Déluge sur Nebbus'''
 
*'''Déluge sur Nebbus'''
Ligne 108 : Ligne 108 :
  
 
*'''Un Futur Repoussant'''  
 
*'''Un Futur Repoussant'''  
Une cohorte Sepsis de la 7<small><sup>e</sup></small> Compagnie de la Peste attaque la [[Forteresse-Monastère]] du Chapitre des [[Minotaures]]. L’assaut est repoussé, mais les célébrations de la victoire tournent court lorsqu’on s’aperçoit que les fils de Mortarion ont irrémédiablement corrompu les stocks génétiques du Chapitre. Ce dernier doit se lancer dans une quête désespérée pour survivre, et organiser une croisade vers Terra pour accéder à un matériel génétique pur avant de disparaître.  
+
Une cohorte Sepsis de la 7<small><sup>e</sup></small> Compagnie de la Peste attaque la [[Forteresse-Monastère]] du Chapitre des [[Minotaurs]]. L’assaut est repoussé, mais les célébrations de la victoire tournent court lorsqu’on s’aperçoit que les fils de Mortarion ont irrémédiablement corrompu les stocks génétiques du Chapitre. Ce dernier doit se lancer dans une quête désespérée pour survivre, et organiser une croisade vers Terra pour accéder à un matériel génétique pur avant de disparaître.  
  
 
*'''La Brèche de Yultah'''  
 
*'''La Brèche de Yultah'''  

Version actuelle datée du 1 août 2020 à 15:56

Depuis dix mille ans, la Death Guard harcèle impitoyablement les serviteurs du Faux Empereur. Elle a propagé des maladies à travers les étoiles, en affaiblissant peu à peu ses ennemis. Elle a ravagé d’innombrables planètes, corrompu des milliards de soldats, tout en menant la Longue Guerre pour Mortarion et Grand-père Nurgle.

Chroniques de Virulence
M31 - Dans la Damnation
  • Le Destructeur

Piégé dans le Warp et ravagé par un mal interminable et incurable, Mortarion vend son âme et celles de ses Légionnaires afin de mettre un terme à leurs souffrances. Nurgle accepte ce pacte avec la Death Guard et les premiers Marines de la Peste s’élancent alors au combat contre les serviteurs de l’Empereur, en sortant de l’Immaterium juste à temps pour participer à l’invasion de Terra. Ainsi débute une guerre qui va durer pour les millénaires à venir.

  • Création de la Planète de la Peste

Fait unique au sein des Légions de Traîtres, les fils de Mortarion battent en retraite en bon ordre depuis Terra. Ils laissent un sillage de destruction et de profanation à travers tout l’Imperium, avant d’atteindre enfin l’Œil de la Terreur. Pour ses victoires au cours de l’Hérésie, pour sa foi inébranlable et pour avoir réussi à maintenir l’intégrité de sa Légion malgré la poursuite féroce de l’Imperium, le Dieu de la Peste accorde l’immortalité à Mortarion, ainsi qu’une planète sur laquelle régner. Une nouvelle Barbarus naît aux abords de l’Œil de la Terreur. Ses paysages sont encore plus cauchemardesques que ceux du monde d’origine de Mortarion.

M32-M41 - Une Ère de Rémission
  • Répit Galactique

La Death Guard mène une série de guerres contre ses anciens alliés dans l’Œil de la Terreur. Même si elle remporte une grande majorité de victoires, ces campagnes accaparent toute l’attention de Mortarion. Il s’écoulera des milliers d’années dans l’espace réel, pendant lesquelles la Death Guard sera rarement aperçue par les serviteurs de l’Imperium.

  • Le Fléau du Changement

Au cours de combats contre les cultistes de Tzeentch dans la Spirale Perdue de J’kadis, le Seigneur Glottox déchaîne sa terrible Ruche à Drones. Sept mille Bloat-Drones fétides arrivent et essuient sans broncher les assauts des chevaucheurs de disques et des chars volants. Utilisés en guise de boucliers, les Drones protègent des bombardiers de la peste du Mechanicum Noir, qui lâchent alors des bombes à radiations pestifères sur le Temple de Tzeentch. Elles provoquent sa corrosion rapide, au point qu’il s’effondre en montagne cristalline.

  • La Mort Verte

Les bandes d’Orks infectés qui attaquent le monde de l’Ecclésiarchie de Sanctia font preuve d’une barbarie indicible. Ils dévorent les défenseurs de la planète, aussi bien les morts que les vivants, comme s’ils étaient poussés par une faim démoniaque. Grossissant à vue d’œil, les Orks deviennent des monstruosités obèses se déplaçant à la vitesse de limaces. Bien qu’horrifiées par cette transformation, les guerrières de l’Adepta Sororitas profitent de cette occasion pour éliminer les Peaux-Vertes à coups de Bolters et de Lance-Flammes. C’est alors qu’atterrissent Mortarion et la 7e Compagnie de la Peste. Le Primarque Démon observe les cadavres des Orks alors qu’il se rend sur la ligne de front. À son passage, les charognes explosent dans des gerbes de fluides immondes, et des centaines de Nurglings jaillissent de leurs entrailles. Sanctia tombe en moins d’une journée et le mal se répand dans le reste du système de l’Ecclésiarchie.

  • Le Brouillard de la Guerre

Des Vectoriums de la 2e Compagnie de la Peste, dont les Griffes Rouillées et le Poumon Noirci, engagent les Iron Hands du Clan Kaargul et les régiments blindés de l’Astra Militarum sur Tsarvia II. Alors que ces combats de chars menacent de tourner en sa défaveur, la Death Guard incendie les usines chimiques de Tsarvia Secundus. Des Malignant Plaguecasters canalisent les fumées toxiques pour former des bancs de brume corrosive qui voilent les blindés de la Death Guard et corrodent les coques de leurs adversaires. Capable de survivre dans un environnement mortel pour ses ennemis, la Death Guard conquiert bientôt Tsarvia II.

  • Les Croisades Noires

Au cours des siècles, Abaddon le Fléau sacrifie d’innombrables séides dans sa guerre contre l’Imperium. Même si elles ne semblent pas liées les unes aux autres, les Croisades Noires sont chacune une partie d’un plan à l’échelle galactique qui ouvrira la Grande Faille. Au cours de cette période, le nouveau Maître de Guerre forge des alliances avec les plus grandes puissances du Chaos, dont la Death Guard. Le mépris de Mortarion envers Abaddon est évident pour tout le monde, toutefois le Primarque Démon ne peut nier ses succès, et envoie donc des bandes de guerre pour l’aider dans certaines de ses campagnes. Pour sa part, Typhus aide Abaddon de bonne grâce, et se sert même des attaques contre la Porte Cadienne pour déclencher des pandémies de zombies de la peste.

  • La Bataille de Kornovin

Les Chevaliers Gris affrontent la Death Guard sur Kornovin, cette bataille étant la clé de voûte d’un plan séculaire visant à bannir Mortarion à jamais. Cependant, le Primarque Démon se révèle invincible, et après avoir tué le Grand Maître Suprême, il force le nouveau Grand Maître Suprême récemment nommé Draigo à mener un rituel de bannissement qui envoie l’esprit de Mortarion dans le Warp pour de longues années. Néanmoins, il s’agit là d’une victoire à la Pyrrhus, car Mortarion reste capable de rassembler ses armées et de préparer ses prochaines invasions dans l’espace réel.

  • Les Graines du Destin

Surprise par les matrices de défense magnatropiques du Monde-Forge Takbandrha, une force d’invasion de la 5e Compagnie de la Peste est presque anéantie. Un unique Sorcier de la Death Guard parvient à remonter à la surface, et disparaît dans les quartiers des serfs obscurs du sous-factorum. Il parvient à invoquer des Démons en célébrant des rituels et en profanant des sites sacrés. Ces renforts agissent tel un fanal dans le Warp, et attirent toujours plus de ses habitants. Ainsi, même si l’assaut initial de la Death Guard n’avait été qu’une piqûre de moustique dans la peau de ce Monde-Forge, elle avait inoculé un mal qui finira par venir à bout de Takbandrha.

M41 - Temps de l’Infection
  • Le Siège de Vraks

Plusieurs Vectoriums participent au siège sanglant du Monde-Cardinal de Vraks. La Death Guard se jette à corps perdu dans cette guerre d’usure et fait usage d’armes bactériologiques, provoquant une réaction en chaîne qui entraînera une invasion démoniaque de grande envergure.

  • La Ruche de l’Horreur

Typhus infeste la Ruche Pandorial avec la peste du zombie, et s’enfuit avant que l’Imperium puisse se venger. Au lieu de trouver le responsable de la pandémie, les courageux soldats des Araignées Nécromundiennes se retrouvent dans les profondeurs du sous-monde, entourés par les cadavres ambulants de millions de citoyens.

  • La Foi Caillée

Attaqué par des cadres de pacification T'au, le Monde-Sanctuaire impérial de Calendhula résiste derrière le bouclier de sa foi. Toutefois, sa résolution vacille lorsque ses statues se mettent à pleurer des larmes de pus et que l’eau de ses puits se transforme en fange. Alors que la bataille fait rage et que les pertes s’accumulent, des portails infernaux s’ouvrent dans les entrailles de Calendhula, et les guerriers de la 4e Compagnie de la Peste en sortent. Menés par le Dévoreur de Vies et appuyés par des Démons, ils écrasent aussi bien les impériaux que les T’au et s’emparent de la planète au nom de Nurgle.

  • Entropie Sonore

Des navires de la Marine Impériale de la flotte de guerre Obscurus poursuivent une Flotte de la Peste inférieure en nombre à travers la Ceinture Kuidus. Suite à un violent combat, le dernier navire de la peste parvient à effectuer un largage au dessus du monde d’Anvarheim avant de se disloquer dans l’atmosphère de la planète. Émergeant de ses appareils d’assaut, le Chœur Putride se dirige vers la Cité-forteresse polaire d’Anvarheim nommée Jotungaard et s’en empare. S’attendant à remporter une victoire facile, des vagues de forces impériales atterrissent près du complexe fortifié, mais tous les assauts sont repoussés par la Death Guard. Un siège débute alors au milieu d’une tempête de neige saturée des spores de Nurgles. Au fil des semaines, puis des mois, les chants entropiques du Chœur Putride résonnent dans les émetteurs vox Jotungaard. Finalement, trois ans après que le Chœur Putride se soit posé sur la planète, les forces impériales survivantes affamées, percluses de maladies et en proie à la folie, repartent dans les étoiles. Les guerriers de la Death Guard ont subi de lourdes pertes, mais ils sortent victorieux, fermement retranchés dans leur citadelle contaminée.

  • Odieuse Cargaison

Une barge transportant du minerai vers le Monde-Forge Paradax ouvre sa rampe de déchargement, mais il en sort des Marines de la Peste et des Bloat-Drones de la Légion Suppurante. Les Astartes Hérétiques font rugir leurs Bolters et aspergent de sang impie les engins des alentours, corrompant les Esprits de Machines. Prenant la tête de cette armée hétéroclite de Protomachines-Démons et de serviteurs possédés, la Légion Suppurante entame l’horrible conflit qui sera nommé la Guerre Paradaxiane.

  • Peste & Ombre

Une nuée de mouches envahit le district déchiré par la guerre de Sec Maegra à Commorragh. Au milieu des insectes progressent des Marines de la Peste de la Griffe Moisie, qui attaquent férocement les Drukharis avant de disparaître subitement, non sans laisser derrière eux plusieurs épidémies métaphysiques.

  • Exécution Somatique

À Vindor, la Death Guard décide de laisser les survivants des garnisons impériales vaincues s’enfuir afin de répandre le désespoir et les maux de Nurgle. Cependant, leurs alliés Emperor's Children refusent de laisser s’échapper des esclaves potentiels et tentent de les poursuivre. Les Marines de la Peste leur barrent la route, et un combat féroce éclate entre les serviteurs de Nurgle et de Slaanesh pendant que les Vindorians contaminés s’éparpillent aux quatre vents, en emmenant les bienfaits de Nurgle.

M41 - Temps des Pandémies
  • Épidémie Galactique

La Grande Faille s’ouvre. La réalité est déchirée, et l’énergie du Warp se déverse dans la galaxie, comme le sang d’une plaie béante. Des Flottes de la Peste frappent partout dans l’Imperium.

  • Les Guerres de la Peste

Alors que la Grande Obscurité recouvre l’Imperium, les cultes proscrits et les soulèvements provoquent des infestations démoniaques dans plusieurs systèmes stellaires prospères, au nord galactique d’Ultramar. Sous l’influence de Mortarion, ces mondes tombent sous la coupe de Nurgle et deviennent les Astres Fléaux, une base arrière idéale pour la Death Guard. C’est de là que Mortarion lancera sa campagne militaire contre Ultramar.

  • Pluie de Pus

Au cours du siège de Godorian, un monde ayant la malchance de se trouver à quelques années-lumière des Astres Fléaux, des escadrons de Plagueburst Crawlers délivrent des pilonnages concentrés. Leurs munitions contaminées explosent près des systèmes d’aération des manufactorums, et leurs miasmes s’immiscent dans les hauts-fourneaux, créant d’immenses encensoirs de gaz toxiques qui forcent les défenseurs à sortir de leurs couverts, faisant d’eux des cibles faciles.

  • Pandémie Ultramar

L’invasion d’Ultramar que Mortarion préparait depuis longtemps débute enfin. Des cohortes Sepsis de toutes les Compagnies de la Peste se joignent aux combats, dont l’intégralité des 2e, 3e et 7e Compagnies. Aux côtés des Tallybands de Démons, de Chevaliers Renégats corrompus, de Legios Titaniques maudites et d’innombrables bandes de guerre de renégats, de cultistes et de traîtres de l’Astra Militarum, les grotesques armées de Nurgle repoussent les défenseurs d’Ultramar.

  • Endurance Blasphématoire

La Waaagh! Badsmak envahit une dizaine de mondes à l’ouest galactique des Astres Fléaux, ce qui force Mortarion à déployer plusieurs Vectoriums. Sur Krug’s World, le Big Boss Badsmak mène la charge contre la Death Guard. Le Seigneur Fulgous le Bouffi ordonne une contre-attaque et demande l’appui de Plagueburst Crawlers. Résistant aux tirs ennemis grâce à son endurance et à sa sorcellerie, la Death Guard force les Orks à livrer un combat d’usure sanglant. Les Plaguespitters dissolvent les vagues consécutives de Peaux-Vertes. Les Noxious Blightbringers sonnent encore et encore leurs tocsins, ce qui plonge les Bizarboys dans la démence et sème la discorde dans les rangs des Orks. Finalement, Badsmak et ses Boyz survivants sont envahis par la terreur et s’enfuient, mais ils sont poursuivis implacablement par les Marines de la Peste et exterminés.

  • Dons de Nurgle

Sur le monde industriel de Drogensul, plusieurs Vectoriums de la 1ère Compagnie de la Peste se heurtent à la détermination des défenseurs impériaux. Des appareils d’attaque de la Death Guard multiplient les passages au-dessus des Factorums-Forteresses, et larguent des cubes de fer hérissés de pointes de la taille d’un immeuble, qui vont s’écraser dans les rues. De ces monolithes rouillés émane une aura maladive, si bien que les défenseurs se hâtent d’y poser des charges de démolition. Toute l’ignominie du plan de la Death Guard apparaît au grand jour lorsque les charges explosent et permettent à des hordes de Poxwalkers de jaillir des cubes. En quelques jours, la Vérole Ambulante s’est répandue dans les Manufactorums-Forteresses de Drogensul, et les Marines de la Peste de la 1ère Compagnie de la Peste n’ont plus qu’à parachever leur œuvre.

  • Dans la Gueule de la Tempête

Alors que la tempête Warp Fomori engloutit le monde de Danasar, Typhus humilie en duel Huron Sombrecœur au sommet des ruines de la Spire Sans Fin. Il laisse sa victime en vie, afin de souligner non seulement la toute-puissance de Nurgle, mais aussi sa mansuétude.

  • Assiégés

Une grande partie de la 3e Compagnie de la Peste est assiégée dans les ruines de la Ruche Arkturon sur Bellisos. Menée par des Inquisiteurs de l’Ordo Malleus, une énorme armée de l’Astra Militarum, de Sœurs de Bataille et de Chevaliers Gris martèle jour et nuit les positions de la Death Guard. Cependant, la résistance des séides de Nurgle et les ripostes des Mortiers de la Peste forcent les attaquants à s’enterrer à leur tour, d’autant plus que des épidémies commencent à se répandre dans leurs rangs. Lorsque la Death Guard effectue enfin une sortie, peu d’ennemis ont encore la force de s’opposer à elle.

  • Le Serpent et la Mouche

Des Vectoriums des 5e et 6e Compagnies de la Peste livrent un combat naval contre le Vaisseau-Monde Saim-Hann et sa flotte autour des lunes de Bosphodia. Avant d’être repoussée, la Death Guard parvient à aborder le Vaisseau-Monde et à répandre sa corruption dans le territoire du clan de Chevaucheurs Sauvages nommé Sylthach. Désespéré, le Conseil des Archontes de Saim-Hann ordonne aux Guerriers Fantômes d’exciser cette partie du Vaisseau-Monde avec leurs armes. La détresse des Aeldaris est si grande qu’elle provoque l’apparition de Démons de Nurgle près des pierres gardiennes du clan Sylthach, tandis que ses membres sont transformés en créatures insectoïdes. Bientôt, la rumeur de Corsaires Aeldaris corrompus par le Chaos se répand dans le sous-secteur Paragos et au-delà.

  • Le Pari de Greyfax

Ayant noté l’obsession de la Death Guard pour le chiffre sept, l’Inquisitrice Katarinya Greyfax tente un pari sur le Monde-Sanctuaire Dortwyr. La Death Guard y lance son assaut final la septième heure du septième jour. Des White Scars Primaris utilisés comme leurres l’attirent à portée de sept Lance-Missiles Deathstrike. Leur mise à feu élimine toute présence de la Death Guard sur Dortwyr.

  • La Pourriture Immaculée

Après des mois d’ignominies et d’indignités endurées face au Chœur Putride, le 14e des Volpone Bluebloods abdique et supplie Nurgle de l’épargner. Le dieu répond favorablement et rend leur dignité et leur propreté aux soldats, à l’exception d’un septième d’entre eux. Ces derniers doivent endurer toutes les horreurs et les maladies épargnées à leurs camarades, et périclitent rapidement en choses misérables dont les gémissements et les odeurs corporelles rendent leurs anciens camarades fous à cause du poids de la culpabilité. Ils mettent un terme aux souffrances des malheureux avant de se soumettre corps et âme à leurs bourreaux de la Death Guard.

M41 - Ère du Pourrissement
  • Trophées Impies

Au cours de la Guerre dans la Faille, Mortarion décapite les sept champions de Lybria. Puis il s'est servi de leurs têtes pour fabriquer des grenades suffisamment puissantes pour bannir le Buveur de Sang Ka'Bandha dans le Warp. Humilié, le Démon Majeur doit se rendre auprès du trône de Khorne, en ramenant à peine quelques têtes scrofuleuses indignes de rejoindre la collection de crânes du Dieu du Sang.

  • Avènement des Molosses Rouillées

Dans les ruines de Chambakh, des Chevaliers de la Maison Krast affrontent l’infanterie mécanisée de la Main Blafarde. Essuyant sans broncher les salves de mortiers de la peste, les Chevaliers piétinent la Death Guard et remportent la victoire. Malheureusement, leurs machines se retrouvent infectées par la Peste Ferreuse. Les Chevaliers qui ressortent de cette zone de guerre ne sont plus que des renégats rouillés, corrompus de corps et d’esprit, et dont les Trônes Mechanicum accueillent des pilotes décatis. Prenant le nom de Molosses Rouillés, les Chevaliers du Chaos se mettent à traquer les âmes de leurs anciens alliés.

  • Un Vaisseau de Mauvais Augure

Un navire de guerre décrépit qui ressemble au légendaire vaisseau de la Death Guard Eisenstein est aperçu aux abords de la troisième lune de Lorn’s Landing. Il brille d’une étrange lueur avant de disparaître. Quelques jours plus tard, la Death Guard commandée par Mortarion attaque Lorn’s Landing. Les savants de l’Inquisition notent avec inquiétude que c’est la sixième fois que le navire apparaît de la sorte, annonçant la venue du Primarque Démon. Ils craignent par-dessus tout la septième occurrence…

  • Le Repaire de la Gorgone

Aux côtés de bandes de guerre de The Cleaved, The Purge et plusieurs autres, Typhus mène la 1ère Compagnie de la Peste dans un raid contre la planète chapitrale des Iron Hands, Medusa. Les clans repoussent les attaquants, mais ceux-ci provoquent de terribles dégâts qui obligent à mettre des régions entières de la planète en quarantaine.

  • Déluge sur Nebbus

Alors que le siège du Monde-Ruche impérial Nebbus par la Death Guard atteint sa septième année, les sorciers de Mortarion invoquent un mal ancien pour les aider. L’étrange Démon Majeur de Nurgle appelé Rotigus arrive, et avec lui son aura de fécondité infernale. Les cuves de protéines des Ruches débordent tandis que les bactéries s’y développent à un rythme terrifiant, et inondent des niveaux entiers sous une couche de gelée rosâtre. La vermine du sous-monde connaît un cycle de reproduction frénétique, si bien que les défenseurs impériaux sont submergés par des nuées de rats des fanges, de vers suintants et de chauves-souris anthropophages. Pire encore, le déluge de Nurgle, c’est-à-dire une pluie ininterrompue d’eau croupie chargée de miasmes, se met à tomber. Rapidement, les plaines arides de Nebbus se muent en marécages, puis en mers dont le niveau commence à monter. Les Cités-Ruches encombrées de cadavres se remplissent d’eau, et leurs garnisons sont forcées de monter toujours plus haut dans les niveaux pour échapper à la noyade. Bénis par l’abondance apportée par Rotigus et ses Démons, et abattus méthodiquement par les armes de la Death Guard, les derniers défenseurs de Nebbus sont presque soulagés quand la mort vient enfin les chercher.

  • Un Futur Repoussant

Une cohorte Sepsis de la 7e Compagnie de la Peste attaque la Forteresse-Monastère du Chapitre des Minotaurs. L’assaut est repoussé, mais les célébrations de la victoire tournent court lorsqu’on s’aperçoit que les fils de Mortarion ont irrémédiablement corrompu les stocks génétiques du Chapitre. Ce dernier doit se lancer dans une quête désespérée pour survivre, et organiser une croisade vers Terra pour accéder à un matériel génétique pur avant de disparaître.

  • La Brèche de Yultah

Pendant la Bataille de Yultah, Mortarion et son Linceul affrontent seuls toute une légion de Nécrons. Des renforts de la Death Guard arrivent précipitamment à l’aide de leur maître, et le trouvent, ainsi que les derniers Terminators du Linceul survivants, triomphants au milieu des corps grésillants de leurs ennemis qui commencent déjà à se dématérialiser.

  • Le Grand Brassage

Au cœur de l’Imperium Nihilus, le Calice Empoisonné envahit le Monde-Medicae de Pelucil. Il cherche à utiliser les macroalambics de la planète pour concocter le virus ultime.

  • Résurrection Impie

La Main Blafarde tombe dans une embuscade de Nécrons de la Dynastie Novokh dans les ruines d’Hollowfall. Livrant un combat d’arrière-garde, les fils de Mortarion infectent leurs ennemis avec la Peste Ferreuse. Lorsqu’ils se dématérialisent, les androïdes rapportent la maladie dans les cryptes de stase de leur Monde-Nécropole, ce qui provoque une épidémie aux proportions catastrophiques.

  • Le Destin de Hesp

Des Vectoriums des 4e et 7e Compagnies de la Peste engagent les Tyranides de la Flotte-Ruche Lotan dans les jungles étouffantes de Hesp. Lorsque la nuée déploie des Toxicrenes et des Venomthropes pour empoisonner l’environnement, la Death Guard riposte avec des sorts pestilentiels, des bombes virales et des maladies démoniaques. Les deux camps refusent de céder du terrain, et l’atmosphère de Hesp devient de plus en plus toxique jusqu’à ce que les jungles, et même les armées qui y combattent, soient réduites à l’état de soupe primordiale. Les premiers Biovaisseaux Tyranides qui absorbent ce brouet empoisonné convulsent et leurs proboscis se mettent à fondre. Ils sont rapidement anéantis par le reste de leur flotte. Hesp reste à l’état d’océans de fange si toxique que même les Tyranides ne peuvent l’assimiler.

  • Le Dieu Frétillant

Le Space Hulk Writhing God est choisi par les Passeurs pour rejoindre les Flottes de la Peste de Mortarion. Ce Space Hulk est infesté de Genestealers et d’Orks, par conséquent des escouades de Terminators Blightlords se téléportent à bord avec des bombes de la peste incrustées de runes. Ils se fraient un chemin à travers l’ennemi, et posent leurs bombes avant de se téléporter en sécurité. Les détonations secouent le Writhing God et y répandent la Pourriture de Nurgle, la Vérole du Poumon Vert et le Fléau Squameux. Sept jours plus tard, la Death Guard revient à bord, et n’a plus qu’à s’emparer du navire jonché de cadavres.

  • Rouille et Ruine

Au cours de la saison du feu de Dysactis, une vaste force de la Death Guard avance au milieu des tempêtes ardentes à la recherche du Temple de l’Ascension. Elle rencontre alors un ost d’Iron Warriors et ses machines divines corrompues de la Legio Abhorrax. Une bataille cataclysmique s’ensuit. Des hordes de Démons sont invoquées pour se joindre aux combats. Sous le regard sévère des Statues de la Cyclonéade, Mortarion et Perturabo livrent un duel de plus de sept heures. L’affrontement rappelle ceux de l’Hérésie d’Horus par sa violence, et les troupes de Perturabo provoquent de terribles dégâts à la Death Guard. Mais plus les combats se prolongent, plus les maux des fils de Mortarion se répandent dans les rangs des Iron Warriors. Des hérétiques plusieurs fois millénaires s’effondrent, terrassés par la maladie. Des engins de guerre maléfiques sont vaincus par la rouille et s’arrêtent en grinçant. Les Esprits des mMachines deviennent fous de douleur, et alors que le pouvoir de l’entropie prend l’ascendant, il en va de même pour les armées de Mortarion. Voyant ses forces en lambeaux et ses machines de guerre mises hors service, Perturabo doit accepter la défaite. Il bat en retraite vers des lignes défensives prévues à l’avance, fait exploser des tranchées remplies de bombes et profite de la confusion pour s’échapper. Meurtris mais triomphants, Mortarion et sa Death Guard conquièrent le temple profane qu’ils convoitaient, et s’emparent des secrets qu’il recèle.

  • Lynoxis Infesté

Menant ses Vectoriums favoris de la 7e Compagnie de la Peste, Mortarion attaque Lynoxis, la planète chapitrale océanique des Golden Paladins. Son attaque coïncide avec une éclipse favorable qui permet à ses Biologus Putrifiers et ses Foul Blightspawns d’empoisonner les mers de la planète. Alors que l’horreur se répand dans les eaux et que des monstres difformes en émergent, Mortarion mène sa Death Guard vers une victoire éclatante qui augure une nouvelle pandémie dans l’Imperium Nihilus.


Decor-chrono-deathguard.png

Source[modifier]

  • Codex Heretic Astartes Death Guard, V8