Chevalier du Chaos Sans-Fief : Différence entre versions

De Omnis Bibliotheca
(Page créée avec « L’Ordo Hereticus utilise le terme '''Chevalier du Chaos Sans-Fief''' pour désigner les Chevaliers du Chaos qui ne servent aucun maître. Cett... »)
 
(Aucune différence)

Version actuelle datée du 9 octobre 2019 à 21:41

L’Ordo Hereticus utilise le terme Chevalier du Chaos Sans-Fief pour désigner les Chevaliers du Chaos qui ne servent aucun maître. Cette notion est assez imprécise, car certains Chevalier du Chaos Sans-Fief jurent allégeance à divers seigneurs de guerre hérétiques et autres démagogues impies, mais une telle loyauté est ténue, et ces Chevaliers errants trahiront promptement leur maître s’ils peuvent en tirer profit.

Les horreurs qui poussent un Chevalier à devenir un Chevalier du Chaos Sans-Fief sont aussi variées que les courants du Chaos. Certains sont amenés sur cette voix de damnation par l’illusion ou la tromperie. D’autres deviennent des guerriers itinérants après avoir succombé à la folie. D’autres encore choisissent la solitude de la violence de plein gré afin de se venger ou d’exaucer un vœu de meurtre. Quelle que soit la raison, un Chevalier qui tourne le dos à l’Imperium et à sa propre Maisonnée est à jamais un paria. Pourtant, cela ne le rend que plus dangereux. Libéré des liens de fidélité et de soumission, rien ne peut plus freiner un Chevalier du Chaos Sans-Fief à la poursuite de ses propres désirs cauchemardesques, voyageant d’une zone de guerre à l’autre pour étancher sa soif de carnage, ou traquer et détruire tous ceux qui, dans la galaxie, ont froissé sa dignité dévoyée.

Un grand nombre de Chevaliers du Chaos Sans-Fief viennent de Maisons qui sont toujours fidèles à l’Imperium et l’Omnimessie. Durant l’Hérésie d'Horus, lorsque le reste des Maisonnées se rangeait du côté des Loyalistes, des Chevaliers isolés liés par l’honneur estimèrent de leur devoir de maintenir leur allégeance aux Traîtres. Un foisonnement de tels schismes éclata dans la galaxie, et bien que nombre de Chevaliers rebelles fussent réduits à jamais au silence lors de duels titanesques, d’autres disparurent dans les étoiles pour ne revenir qu’aux côtés des armées du Maître de Guerre.

D’autres Chevaliers devenus des Chevaliers du Chaos Sans-Fief sont ceux qui, une fois privés d’alliés et l’exo-harnois endommagé au point d’être réduit à l’impuissance, furent capturés au combat. Un destin long et effroyable attend ces guerriers. Leur esprit et leur âme sont graduellement brisés par une torture ésotérique et des rituels démoniaques. Les notions de loyauté et d’honneur sont remplacées par les idéaux dépravés de leurs ravisseurs et un désir tonitruant de carnage.

Enfin, il existe des Chevaliers du Chaos Sans-Fief qui, après des campagnes aussi longues que sanglantes, ont perdu toute capacité à identifier la voie de la vertu. Cernés par le massacre, leurs seules notions d’honneur sont liées aux coups meurtriers de leur lame ou aux déflagrations destructrice de leur obusier. Nombre de ces Chevaliers du Chaos Sans-Fief n’ont pas conscience de leur déchéance, et leur aveuglement ne leur permet pas de se rendre compte des atrocités obscènes qu’ils perpètrent.

Source

  • Codex Chaos Knights, V8