Catégorie:Aéronefs d'Attaque du Chaos : Différence entre versions

De Omnis Bibliotheca
m
m
 
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
Beaucoup de machines de guerre aérienne étranges et bizarres ont été rencontrées en service dans les [[Légions Renégates]] et autres traîtres au cours des millénaires, et leur nombre est à son tour éclipsé par les nombreux modèles impériaux corrompus ou copiés qui furent alignés contre leurs anciens maîtres. Dans les derniers siècles du millénaire cependant, un lignage d’engins de guerre nouveaux et terrifiants a pris de l’importance, parmi lesquels le chasseur d’attaque [[Hell Blade]], le chasseur bombardier [[Hell Talon]] et le bombardier lourd [[Harbinger]].
 
Beaucoup de machines de guerre aérienne étranges et bizarres ont été rencontrées en service dans les [[Légions Renégates]] et autres traîtres au cours des millénaires, et leur nombre est à son tour éclipsé par les nombreux modèles impériaux corrompus ou copiés qui furent alignés contre leurs anciens maîtres. Dans les derniers siècles du millénaire cependant, un lignage d’engins de guerre nouveaux et terrifiants a pris de l’importance, parmi lesquels le chasseur d’attaque [[Hell Blade]], le chasseur bombardier [[Hell Talon]] et le bombardier lourd [[Harbinger]].
  
Des rapports secrets pour le [[Departmento Munitorum]], basés sur les investigations de l’[[Ordo Malleus]], ont provisoirement nommé cette nouvelle source de machines de guerre [[hérétique]]s comme provenant du [[Forge Infernale|Monde-Forge Infernal]] [[Xana II]], situé profondément dans l’[[Œil de la Terreur]]. Connu pour être une forteresse du [[Mechanicum Noir]] (parfois connu sous le nom de Sacerdoce Noir ou de Forgeurs Infernaux), Xana II est considéré comme un monde entièrement consacré aux [[Machines-Démons]] et aux industries infernales. De sombres moulins infernaux broient la chair et la souffrance pour rendre réelles les visions folles de ses maîtres cauchemardesques, et d’innombrables millions de personnes sont réduites en esclavage pour travailler dans le labyrinthe mondial des forges, produisant un stock infini d’armes et d’armements pour la [[Longue Guerre]] de la Légion Traître. On dit que les maîtres de Xana II, qui sont eux-mêmes des machines à demi [[Démon]]s, ont depuis longtemps laissé les vestiges de leur humanité derrière eux et ne sont redevables à personne - qu’il s’agisse de mortels ou des Dieux du Chaos. Ils vendent ou troquent leurs inventions et leurs armes contre nature au plus offrant, qu’il soit [[Seigneur du Chaos]], [[Apôtre Noir]], Sorcier ou [[Prince Démon]], sans crainte ni faveur. Leur monnaie d’échange est toujours la même : les matières premières, la chair et l’âme des esclaves pour satisfaire la faim insatiable de Xana.
+
Des rapports secrets pour le [[Departmento Munitorum]], basés sur les investigations de l’[[Ordo Malleus]], ont provisoirement nommé cette nouvelle source de machines de guerre [[hérétique]]s comme provenant du [[Forge Infernale|Monde-Forge Infernal]] [[Xana II]], situé profondément dans l’[[Œil de la Terreur]]. Connu pour être une forteresse du [[Mechanicum Noir]] (parfois connu sous le nom de Sacerdoce Noir ou de Forgeurs Infernaux), Xana II est considéré comme un monde entièrement consacré aux [[Machines-Démons]] et aux industries infernales. De sombres moulins infernaux broient la chair et la souffrance pour rendre réelles les visions folles de ses maîtres cauchemardesques, et d’innombrables millions de personnes sont réduites en esclavage pour travailler dans le labyrinthe mondial des forges, produisant un stock infini d’armes et d’armements pour la [[Longue Guerre]] des Légions Renégates. On dit que les maîtres de Xana II, qui sont eux-mêmes des machines à demi [[Démon]]s, ont depuis longtemps laissé les vestiges de leur humanité derrière eux et ne sont redevables à personne - qu’il s’agisse de mortels ou des Dieux du Chaos. Ils vendent ou troquent leurs inventions et leurs armes contre nature au plus offrant, qu’il soit [[Seigneur du Chaos]], [[Apôtre Noir]], Sorcier ou [[Prince Démon]], sans crainte ni faveur. Leur monnaie d’échange est toujours la même : les matières premières, la chair et l’âme des esclaves pour satisfaire la faim insatiable de Xana.
 
|}
 
|}
 
Les cibles de ces attaques varient énormément, et étant mues par les désirs incompréhensibles des [[:Catégorie:Panthéon Chaotique|Puissances de la Ruine]], elles ne peuvent être prévues par des individus sensés. Certaines attaques peuvent sembler insignifiantes, peut-être qu’une poignée de vaisseaux plongeant sur une station de surveillance solitaire ou le sanctuaire d’un [[Saint]] impérial mort depuis longtemps. Leur objectif pourrait toutefois être grandiose, comme la destruction d’un canal de communication vital ou le vol d’une puissante relique. Ce fut le cas lors d’une série d’attaques menées par le seigneur de guerre [[Abaddon le Fléau]], qui ont culminé avec la [[Guerre Gothique]] en ce début du 41<small><sup>e</sup></small> Millénaire. Le Fléau a mené le premier cercle de ses guerriers à la recherche d’une paire d’artefacts anciens connus sous le nom de la Main des Ténèbres et l’Œil de la Nuit, qui étaient tous deux nécessaires à son plan pour activer et prendre contrôle des [[Forteresse Noire|Forteresses Noires]] Xenos du Secteur Gothique. Le Fléau a mené des dizaines de missions à travers des dizaines de systèmes à la recherche de ces artefacts, culminant dans ses attaques sur les mondes du Purgatoire et d’Ornsworld et la capture des reliques qui lui ont donné le pouvoir de lancer l’invasion qui allait être codifiée comme sa 12<small><sup>e</sup></small> [[Croisade Noire]].
 
Les cibles de ces attaques varient énormément, et étant mues par les désirs incompréhensibles des [[:Catégorie:Panthéon Chaotique|Puissances de la Ruine]], elles ne peuvent être prévues par des individus sensés. Certaines attaques peuvent sembler insignifiantes, peut-être qu’une poignée de vaisseaux plongeant sur une station de surveillance solitaire ou le sanctuaire d’un [[Saint]] impérial mort depuis longtemps. Leur objectif pourrait toutefois être grandiose, comme la destruction d’un canal de communication vital ou le vol d’une puissante relique. Ce fut le cas lors d’une série d’attaques menées par le seigneur de guerre [[Abaddon le Fléau]], qui ont culminé avec la [[Guerre Gothique]] en ce début du 41<small><sup>e</sup></small> Millénaire. Le Fléau a mené le premier cercle de ses guerriers à la recherche d’une paire d’artefacts anciens connus sous le nom de la Main des Ténèbres et l’Œil de la Nuit, qui étaient tous deux nécessaires à son plan pour activer et prendre contrôle des [[Forteresse Noire|Forteresses Noires]] Xenos du Secteur Gothique. Le Fléau a mené des dizaines de missions à travers des dizaines de systèmes à la recherche de ces artefacts, culminant dans ses attaques sur les mondes du Purgatoire et d’Ornsworld et la capture des reliques qui lui ont donné le pouvoir de lancer l’invasion qui allait être codifiée comme sa 12<small><sup>e</sup></small> [[Croisade Noire]].

Version actuelle datée du 9 novembre 2019 à 22:53

Les bandes de guerre de Space Marines du Chaos sont des pillards accomplis, capables de lancer des attaques rapides et brutales contre les mondes impériaux sur toute la longueur et la largeur des domaines de l’Empereur. Aucune planète n’est à l’abri de leurs prédations, car ils maîtrisent une sorcellerie souillée par le Warp pour naviguer sur la Mer des Âmes et attaquer là où on ne les attend pas. Ils peuvent emprunter des routes Warp interdites aux capitaines les plus compétents de l’Imperium, leurs Navigators infernaux et leurs Sorciers accomplissant de vils rituels meurtriers pour calmer le tumulte des flux de l’Immaterium. Les seigneurs de flotte les plus habiles et les plus audacieux du Chaos sont capables de faire sortir leurs navires du Warp au plus profond des défenses d’un système stellaire, en contournant les points de translation stables du système de sorte que les points de défense n’ont pas le temps d’envoyer des signaux d’alerte ou la capacité de réagir. Après avoir déployé leurs vaisseaux de guerre en orbite au-dessus d’une installation cible, d’une ville ou d’un autre endroit de ce genre, les renégats lancent un assaut immédiat à l’aide d’une gamme d’aéronefs allant des Modules d’Atterrissage transportant une seule escouade aux aéronefs armés qui peuvent embarquer plusieurs dizaines de guerriers.

Le Lignage de Xana II[1]

Beaucoup de machines de guerre aérienne étranges et bizarres ont été rencontrées en service dans les Légions Renégates et autres traîtres au cours des millénaires, et leur nombre est à son tour éclipsé par les nombreux modèles impériaux corrompus ou copiés qui furent alignés contre leurs anciens maîtres. Dans les derniers siècles du millénaire cependant, un lignage d’engins de guerre nouveaux et terrifiants a pris de l’importance, parmi lesquels le chasseur d’attaque Hell Blade, le chasseur bombardier Hell Talon et le bombardier lourd Harbinger.

Des rapports secrets pour le Departmento Munitorum, basés sur les investigations de l’Ordo Malleus, ont provisoirement nommé cette nouvelle source de machines de guerre hérétiques comme provenant du Monde-Forge Infernal Xana II, situé profondément dans l’Œil de la Terreur. Connu pour être une forteresse du Mechanicum Noir (parfois connu sous le nom de Sacerdoce Noir ou de Forgeurs Infernaux), Xana II est considéré comme un monde entièrement consacré aux Machines-Démons et aux industries infernales. De sombres moulins infernaux broient la chair et la souffrance pour rendre réelles les visions folles de ses maîtres cauchemardesques, et d’innombrables millions de personnes sont réduites en esclavage pour travailler dans le labyrinthe mondial des forges, produisant un stock infini d’armes et d’armements pour la Longue Guerre des Légions Renégates. On dit que les maîtres de Xana II, qui sont eux-mêmes des machines à demi Démons, ont depuis longtemps laissé les vestiges de leur humanité derrière eux et ne sont redevables à personne - qu’il s’agisse de mortels ou des Dieux du Chaos. Ils vendent ou troquent leurs inventions et leurs armes contre nature au plus offrant, qu’il soit Seigneur du Chaos, Apôtre Noir, Sorcier ou Prince Démon, sans crainte ni faveur. Leur monnaie d’échange est toujours la même : les matières premières, la chair et l’âme des esclaves pour satisfaire la faim insatiable de Xana.

Les cibles de ces attaques varient énormément, et étant mues par les désirs incompréhensibles des Puissances de la Ruine, elles ne peuvent être prévues par des individus sensés. Certaines attaques peuvent sembler insignifiantes, peut-être qu’une poignée de vaisseaux plongeant sur une station de surveillance solitaire ou le sanctuaire d’un Saint impérial mort depuis longtemps. Leur objectif pourrait toutefois être grandiose, comme la destruction d’un canal de communication vital ou le vol d’une puissante relique. Ce fut le cas lors d’une série d’attaques menées par le seigneur de guerre Abaddon le Fléau, qui ont culminé avec la Guerre Gothique en ce début du 41e Millénaire. Le Fléau a mené le premier cercle de ses guerriers à la recherche d’une paire d’artefacts anciens connus sous le nom de la Main des Ténèbres et l’Œil de la Nuit, qui étaient tous deux nécessaires à son plan pour activer et prendre contrôle des Forteresses Noires Xenos du Secteur Gothique. Le Fléau a mené des dizaines de missions à travers des dizaines de systèmes à la recherche de ces artefacts, culminant dans ses attaques sur les mondes du Purgatoire et d’Ornsworld et la capture des reliques qui lui ont donné le pouvoir de lancer l’invasion qui allait être codifiée comme sa 12e Croisade Noire.

De nombreuses attaques ne sont lancées que répandre l’anarchie et de faire couler le sang, car rien n’est plus agréable pour les Puissances de la Ruine. Un escadron de vaisseaux de largage apparaissant dans le ciel au-dessus d’un monde impérial peut annoncer un raid ciblé ou un massacre de masse, et aucune force de défense ne peut donc se permettre un seul instant de repos.

Les bandes de guerre du Chaos ne se limitent pas pour autant aux attaques contre les mondes de l’Imperium. Beaucoup prennent un plaisir cruel à profaner les royaumes revendiqués par les Aeldaris, brûlant des Mondes Vierges verdoyants et empoisonnant le sol pour que plus rien n’y pousse jamais plus. D’autres, en particulier ceux dédiés à Khorne, le Dieu du Sang, se mettent à l’épreuve jusqu’à leurs limites en lançant des attaques contre les innombrables empires Orks qui souillent les cartes de la galaxie, entraînant les systèmes stellaires en un effroyable tourbillon d’anarchies barbare. D’autres bandes de guerriers renégats cherchent les tombes des restes de Xenos morts depuis longtemps pour piller des chambres fortes où reposent des armes au pouvoir presque illimité. Certaines de ces espèces ont été abattues par la damnation du Chaos bien avant l’ascension de l’Imperium, mais leurs œuvres sont toujours là, attendant d’être reprises par ceux qui ont la certitude qu’ils ne failliront jamais.

Transportés à l’intérieur des baies blindées d’appareils de largage et de vaisseaux de guerre, les Space Marines du Chaos apportent le carnage et l’anarchie sur les mondes de toute la galaxie et aucune cible ne leur est impossible à atteindre.

Sources

  • Imperial Armour Vol. 13 : War Machines of The Lost and The Damned - Chaos Astartes Attack Craft (traduit de l’anglais par Christer)
  1. Imperial Armour Vol. 13 : War Machines of The Lost and The Damned - The Xana II Lineage (traduit de l’anglais par Christer)

Pages dans la catégorie « Aéronefs d'Attaque du Chaos »

Cette catégorie comprend 9 pages, dont les 9 ci-dessous.