Asmodai : Différence entre versions

De Omnis Bibliotheca
m (Le Roc Assiégé)
m (Le Hurlement du Wulfen)
Ligne 85 : Ligne 85 :
 
À la toute fin du 41<small><sup>e</sup></small> Millénaire, Asmodai [[Colère de Magnus|participa aux événements qui faillirent déclencher une guerre civile]] entre les Dark Angels et les [[Space Wolves]]. Les agents de [[Tzeentch]] avaient semé le doute dans les esprits des Space Marines à de nombreuses reprises, notamment [[le Changelin]] qui creusa le fossé qui séparait les Space Wolves de leurs autres frères de l’Adeptus Astartes. Le retour de la [[Treizième Compagnie des Space Wolves|13<small><sup>e</sup></small> Compagnie des Space Wolves]], désormais composés de [[Wulfen]]s, incite le Grand Maître Suprême Azrael à lancer une croisade dans le système [[Fenris]], dont l’arrivée coïncida avec une invasion démoniaque. Azrael ordonna le bombardement de l’un des mondes les plus infestés, [[Midgardia]].
 
À la toute fin du 41<small><sup>e</sup></small> Millénaire, Asmodai [[Colère de Magnus|participa aux événements qui faillirent déclencher une guerre civile]] entre les Dark Angels et les [[Space Wolves]]. Les agents de [[Tzeentch]] avaient semé le doute dans les esprits des Space Marines à de nombreuses reprises, notamment [[le Changelin]] qui creusa le fossé qui séparait les Space Wolves de leurs autres frères de l’Adeptus Astartes. Le retour de la [[Treizième Compagnie des Space Wolves|13<small><sup>e</sup></small> Compagnie des Space Wolves]], désormais composés de [[Wulfen]]s, incite le Grand Maître Suprême Azrael à lancer une croisade dans le système [[Fenris]], dont l’arrivée coïncida avec une invasion démoniaque. Azrael ordonna le bombardement de l’un des mondes les plus infestés, [[Midgardia]].
  
Suite à cela, Asmodai s’est tenu aux côtés d’Azrael, pour accueillir les [[Chevalier Gris|Chevaliers Gris]] commandés par le [[Frère-Capitaine Chevalier Gris|Frère-Capitaine]] [[Arvann Stern|Stern]], le [[Seigneur Loup]] [[Ragnar Crinière Noire]] et l’Inquisiteur Banist de Mornay de l’[[Ordo Hereticus]]. Mais malgré ses talents pour détecter l’hérésie, Asmodai n’avait pu sentir la présence aux côtés de l’état-major des Dark Angels du Changelin, le rusé [[Démon]] ayant adopté l’apparence du Sénéchal Vox Mendaxis. Stern découvrit la vrai nature de Mendaxis et Asmodai est intervenu en beuglant une litanie avec une voix si haineuse que le Démon recula, comme si on venait de lui porter un coup. La chair de Mendaxis s'est déchiré et a révélé le Changelin aux yeux de tous. Pris au piège par la foi inébranlable d’Asmodai envers l’Empereur, le Démon ne put maintenir plus longtemps son voile d’illusion et fut forcé d’adopter sa véritable apparence. Le Changelin déclencha une invasion démoniaque au sein du Roc, provoquant de violents combats entre les Dark Angels et les Chevaliers Gris, tandis que le Démon malicieux cherchait à atteindre les cachots secrets pour faire évader [[Luther]] - dont l’existence était connu seulement d’Azrael - et révéler aux yeux de tous l’existence des Déchus.
+
Suite à cela, Asmodai s’est tenu aux côtés d’Azrael, pour accueillir les [[Chevalier Gris|Chevaliers Gris]] commandés par le [[Frère-Capitaine Chevalier Gris|Frère-Capitaine]] [[Arvann Stern|Stern]], le [[Seigneur Loup]] [[Ragnar Crinière Noire]] et l’Inquisiteur Banist de Mornay de l’[[Ordo Hereticus]]. Mais malgré ses talents pour détecter l’hérésie, Asmodai n’avait pu sentir la présence aux côtés de l’état-major des Dark Angels du Changelin, le rusé [[Démon]] ayant adopté l’apparence du Sénéchal Vox Mendaxis. Stern découvrit la vrai nature de Mendaxis et Asmodai est intervenu en beuglant une litanie avec une voix si haineuse que le Démon recula, comme si on venait de lui porter un coup. La chair de Mendaxis s'est déchiré et a révélé le Changelin aux yeux de tous. Pris au piège par la foi inébranlable d’Asmodai envers l’Empereur, le Démon ne put maintenir plus longtemps son voile d’illusion et fut forcé d’adopter sa véritable apparence. Le Changelin déclencha une invasion démoniaque au sein du Roc, provoquant de violents combats entre les Dark Angels et les Chevaliers Gris, tandis que le Démon malicieux cherchait à atteindre les cachots secrets pour faire évader [[Luther]] - dont la captivité était connu seulement d’Azrael - et révéler aux yeux de tous l’existence des Déchus.
  
 
Asmodai pourchassa le Démon jusqu’aux cachots du Roc en compagnie d’Azrael, de Stern, de Ragnar et de Mornay et fut finalement témoin du bannissement du Démon par la lame de Ragnar Crinière Noire.<ref>Informations issues de War Zone Fenris : Wrath of Magnus et résumées par Guilhem.</ref>
 
Asmodai pourchassa le Démon jusqu’aux cachots du Roc en compagnie d’Azrael, de Stern, de Ragnar et de Mornay et fut finalement témoin du bannissement du Démon par la lame de Ragnar Crinière Noire.<ref>Informations issues de War Zone Fenris : Wrath of Magnus et résumées par Guilhem.</ref>

Version du 21 mai 2020 à 11:11

Asmodai, Maître des Chapelains-Investigateurs, Maître du Repentir.
« Nous sommes dans la Chambre des Confessions, et c’est ici que tu te repentiras. Sache que je ne connais ni pitié ni remord, et qu’il ne peut y avoir de salut sans souffrance. À présent, commençons - dit-moi tout ce que tu sais… »
- Chapelain-Investigateur Asmodai, Investigation auprès du Frère Déchu Zechinal.

Le plus sombre des Dark Angels est frère Asmodai, le plus vieux et le plus efficace des Chapelains-Investigateurs. Brutal, direct et intransigeant, Asmodai n’a aucune patience pour la sottise, ni pour la paresse intellectuelle. Du fait de son obsession, qui s’est renforcée avec l’âge, Asmodai est devenu l’incarnation du devoir, méprisant ouvertement tout ce qui ne concerne pas la guerre, les objectifs du Chapitre, et surtout la quête secrète qui le motive. Que ce soit sur le champ de bataille, en conseil avec le Cercle Intérieur, dans la cellule d’un hérétique - ou de quiconque pouvant détenir une information à propos d’un Déchu - Asmodai est un bourreau impitoyable, un véritable Dark Angel.

La poursuite monomaniaque des Déchus à laquelle se livre Asmodai tend parfois vers la limite du soutenable. Si sa détermination à arracher les secrets de ceux qui tombent entre ses griffes a contribué sans commune mesure à la bonne marche de la mission du Chapitre, le Grand Maître Suprême a dû plus d’une fois rejeter les exigences d’Asmodai, annuler ses ordres, ou encore couvrir les excès les plus flagrants du Maître des Chapelains-Investigateurs. Aucun Dark Angel n’illustre mieux qu’Asmodai la maxime "la fin justifie les moyens", car il ne reculera devant aucun sacrifice s’il lui permet de capturer un autre Déchu, et se résoudra à n’importe quelle extrémité pour ajouter une perle noire à sa collection.

C’est Asmodai qui ordonna le massacre des recrues de la planète Narcium, au motif que la platitude de leurs réponses à ses questions lui faisait craindre la contamination du patrimoine génétique. C’est Asmodai qui, courroucé d’entendre des rires frivoles résonner dans le Roc, frappa la 7e Compagnie de la Pénitence du Silence : pendant une année de Terra, la formation ne pouvait prononcer aucun mot, hormis les cantiques et les communications opérationnelles. Toutefois, une discipline aussi stricte a son utilité. En tant que Chapelain, Asmodai récite les Liturgies de Bataille, prêchant la pureté de la haine et aidant chaque Dark Angel à devenir une machine à tuer. Au corps à corps, le zèle d’Asmodai est décuplé, élevant l’esprit guerrier de ses frères à des sommets de ferveur. C’est lui qui mena l’attaque désespérée contre le palais du Traître de Rhun et qui inspira la défense héroïque de ses forces isolées sur le Monde Démon d’Amity.

En plus de son Crozius Arcanum, Asmodai porte les Lames de la Raison, une relique cruelle. Ses nombreuses lames sont gravées de runes de repentance et parcourues de circuits neuraux qui décuplent la douleur. Aucun être vivant caressé par cette arme n’a survécu pour décrire l’agonie atroce qui a précédé sa mort.

Le Maître de la Repentance

Le chasseur le plus acharné des Déchus est Asmodai, le plus ancien des Chapelains-Investigateurs du Chapitre. Totalement intransigeant et totalement dévoué à sa vocation, Asmodai est un guerrier sévèrement discipliné et têtu dont la haine des ennemis du Chapitre frise l’obsession destructrice.[1]

Appelé à l'Action

REPENTTTTTTT !!!!!!
Combattant dans l’escadron tactique Ishmael de la 8e Compagnie, le frère Asmodai était un guerrier bien considéré mais peu remarquable. À la fin de 405.M41, l’Hérésie Macharienne battait son plein, avec des dizaines de systèmes en révolte. Asmodai faisait partie des soixante-dix Dark Angels chargés de supprimer une Lune-Ruche rebelle en orbite autour du monde de Ceti Albus.

La Force de Frappe s’était posée sur la Lune-Ruche Sigma sans confrontation, mais en entrant dans les hauteurs des villes minières, elle rencontra une résistance rapide et sévère. La population, estimée à plusieurs millions d’habitants, avait été soulevée par un démagogue inconnu pour renverser le régime de la planète. Souvent armés de simples perforatrices modifiées et de pics laser, les ouvriers de de la Lune-Ruche Sigma n’en étaient pas moins fervents et sans peur dans leurs attaques contre les Dark Angels.

Le Sergent Vétéran Elijah, commandant de la Force de Frappe, avait rapidement réalisé que, si soixante-dix Space Marines pouvaient éventuellement infliger suffisamment de pertes pour briser la volonté des mutins, cela prendrait beaucoup trop de temps ; des dizaines de mondes des systèmes voisins étaient en train de faire sécession de l’Imperium suite à l’effondrement de la Croisade de Macharius. Les Dark Angels devaient rapidement localiser et éliminer les chefs de file si ils voulaient mettre fin à la rébellion à temps pour se voir conférer un avantage stratégique.

Faisant des prisonniers parmi les gangs de travailleurs qui avaient assailli leur position, les Dark Angels ont obtenu des informations que les rebelles pouvaient révéler. Frère Asmodai a prouvé à cette occasion qu’il avait le talent d’exercer autant de douleur que d’influence, et c’est en interrogeant un chef de cellule que les Dark Angels ont appris l’existence du quartier général de la rébellion dans la Ruche inférieure. Ils donnèrent également un nom au commandant de la rébellion : Malvine Rhemell.

L’expédition dans les profondeurs de la Ruche fut coûteuse. La ville s’étendait à cinq kilomètres sous la surface et chaque niveau était contesté dans le sang par les mineurs et leurs familles qui avaient été amenés à croire que les Dark Angels étaient arrivés pour détruire leur monde. Pendant deux jours de combats ininterrompus, les Dark Angels se sont tracés un chemin jusqu’au quartier général mais ont perdu près d’un tiers de leur nombre.

En pénétrant dans la forteresse des rebelles, Asmodai et le reste de la force ont été accueillis par les plus fanatiques partisans de Rhemell. C’étaient les plus compétents et les plus dévoués, des centaines de personnes. Certains de ces renégats purs et durs conduisaient des broyeurs de minerai recouvertes de plaques de métal et armés de puissants découpeurs laser, plongeant directement dans les Dark Angels sans relâche ni crainte. D’autres se battaient à l’intérieur de combinaisons à propulsion hydraulique, encore plus puissantes qu’un Space Marine, équipées de brûleurs à plasma, de lames tronçonneuses et de marteaux énergétiques capables de fissurer des Armures Énergétiques.

Il était trop tard pour que la Force de Frappe se retire, avec des dizaines de milliers de travailleurs de la Ruche sur leurs talons. Elijah ordonna à ses Dark Angels de poursuivre leur mission, bien qu’il n’en restait plus que trente. Asmodai fut l’un des premiers à pénétrer dans le sanctuaire intérieur de Rhemell. Ce qu’il y trouva marqua le reste de sa vie.

Il a été stupéfait de découvrir que Malvine Rhemell était un autre Space Marine. Pire encore, il avait été un Dark Angel, maintenant il était l’un des Déchus. L’ancien guerrier a abattu Elijah de trois coups de son Épée Énergétique et a paralysé Asmodai d’un coup d’estoc à travers la cuisse du Space Marine. Alors que d’autres Dark Angels se déversaient dans la brèche, Rhemell s’est replié sous le couvert d’une explosion d’une Bombe à Fusion préparée, faisant s’effondrer une partie du plafond sur ses poursuivants.

Les Dark Angels survivants n’ont eu aucune chance de le pourchasser car ils avaient subi les attaques répétées des partisans de Rhemell. Quelques minutes plus tard, ils reçurent une transmission de leur vaisseau en orbite. L’équipage avait enregistré un énorme pic d’énergie dans le réacteur qui alimentait la Lune-Ruche. Rhemell avait réglé les chambres à plasma en surcharge pour couvrir sa fuite.

Il n’y avait pas d’autre choix que de se retirer. En boitant, Asmodai s’est frayé un chemin à travers les niveaux de la Ruche avec les autres survivants, en luttant contre le temps pour échapper à la destruction de la Lune-Ruche. Troublé par la trahison de Malvine Rhemell, Asmodai se battit avec une rage qu’il n’avait jamais ressentie auparavant. Même blessé, il s’est frayé un chemin sanglant à travers la masse des rebelles qui s’était abattue sur lui. Un à un, les autres Dark Angels tombèrent, mais Asmodai était tellement possédé par sa colère qu’il fut le seul à remonter à la surface.

En retournant au vaisseau, le Frère de Bataille a appris qu’un navire avait été détecté quittant la Lune-Ruche de Sigma, mais que le vaisseau de frappe rapide avait perdu sa signature énergétique parmi les nombreuses plate-formes orbitales et colonies. Alors que le vaisseau des Dark Angels s’éloignait de son orbite, la Lune-Ruche de Sigma fut détruite, tuant instantanément des millions de personnes et en condamnant des millions d’autres à la suite des débris qui se sont déversés sur Ceti Albus.

Lorsque les supérieurs d’Asmodai ont appris ses exploits, il n’y a pas eu d’autre choix que de l’introniser aux échelons supérieurs du Chapitre. Il déclina l’invitation à rejoindre la Ravenwing ou la Deathwing, et exigea à la place qu’il soit initié comme Chapelain.

Lorsque son intronisation fut enfin achevée, alors qu’il terminait ses serments de dévouement à la Traque, Asmodai ajouta son propre vœu. Il trouverait Malvine Rhemell et le ferait se repentir, ou il mourrait en essayant.

C’est un engagement qu’il doit encore remplir.[2]

Première Résistance

Asmodai fut bientôt élevé au rang de Chapelain-Investigateur, ayant montré plus de désir de traduire les Déchus en justice que de diriger les guerriers du Chapitre. Avec une détermination qui faisait passer ses aînés pour de doux agneaux, Asmodai accompagna la Deathwing dans toute expédition envoyée suite à la rumeur de la présence d’une proie.

C’est cette détermination qui a permis à Asmodai de capturer son premier Dark Angel Déchu en 411.M41. Il s’appelait Cephesus, et bien qu’Asmodai ait fait appel à ses compétences considérables en matière de torture et de coercition, il mourut sans se repentir de sa trahison. Frustré, Asmodai devint encore plus actif et dévoué, allant jusqu’à faire des efforts extraordinaires et risquant sa personne et ses guerriers dans des situations extrêmes pour capturer sa proie. Il fit trois autres victimes en captivité au cours des vingt-cinq années suivantes. Pourtant, aucun ne voulut renoncer à ses hérésies passées et les supérieurs d’Asmodai s’inquiétaient pour le Chapelain, dont la ferveur frôlait l’autodestruction.

Pour tenter d’apaiser le désespoir d’Asmodai, ils lui ont accordé l’accès à Sorl Mebbon, un Déchu qui avait été capturé avant l’ascension d’Asmodai et qui avait obstinément refusé de mourir ou de se confesser. Pendant dix-huit jours sans repos, le Chapelain a interrogé Sorl Mebbon, lui infligeant des blessures sans aucune mesure, le haranguant constamment. Là où d’autres avaient échoué, Asmodai a finalement réussi, brisant l’esprit de Mebbon après cent vingt-neuf heures de tourments incessants alors que trente années d’efforts de la part d’autres avaient échoué.

Mebbon demanda le pardon et s’est repenti de tous les actes qu’il avait commis contre le Lion et l’Empereur. On dit que ces mots ont suscité un sourire de satisfaction au Chapelain-Investigateur, une expression qui n’a été répétée qu’une seule autre fois, lorsque Asmodai a obtenu le repentir d’un autre Déchu, Ganiel.[3]

Un Zèle Impitoyable

Bien, bien, bien, chien répugnant de traître. Alors comme ça tu aimes Âge of Sigmar… On va y remédier.
Dans sa quête pour amener tous les Déchus à répondre de leurs hérésies, Asmodai a souvent mis à rude épreuve la patience des autres membres du Cercle Intérieur. Le Grand Maître Suprême l’a souvent critiqué pour son zèle et a été forcé à de nombreuses reprises d’agir rapidement pour protéger la réputation du Chapitre ou couvrir les actions du Chapelain-Investigateur.

C’est Asmodai qui a donné l’ordre à la Barge de Bataille Spear of Truth d’ouvrir le feu sur la ville d’Hostengard, faisant sortir le Déchu Sark Andour de sa cachette et l’obligeant à s’enfuir dans la nature où il a été localisé par la Ravenwing et fait prisonnier lors d’un assaut de téléportation de la Deathwing. Lorsqu’il a été interrogé sur les cinquante mille morts causées par le bombardement, Asmodai a déclaré à Azrael : « Mieux vaut cinquante mille innocents qui meurent qu’un traître qui échappe à la justice. »

Azrael n’a pas apprécié et, en guise de réprimande, a retiré le statut de commandant au Chapelain pour trois ans, le condamnant à servir sous les ordres du Maître des Recrues de la 10e Compagnie afin qu’il puisse apprendre un peu d’humilité. La punition ne dura que six mois, et se termina lorsque le Capitaine de la 10e Compagnie révéla qu’Asmodai avait exigé l’exécution de tous les Scouts originaires du monde de Narcium, accusant toute une génération d’être génétiquement corrompu en raison de leur retard à répondre à ses questions pendant l’instruction.

Cet épisode, et d’autres similaires, n’ont pas du tout adouci l’approche d’Asmodai. Il s’est fait des ennemis chez d’innombrables serviteurs impériaux de tous rangs, a attiré l’attention malvenue de l’Inquisition et a même amené les Dark Angels au bord de la guerre avec plusieurs autres Chapitres Space Marines.

Le plus périlleux de ces derniers événements fut lors d’une incursion dans la Nébuleuse de Narthex et qui a vu les Dark Angels se battre aux côtés des Compagnies du Chapitre des Silver Eagles pour purger plusieurs mondes impériaux de l’esclavagisme des Orks. La campagne avait bien commencé, avec quatre planètes libérées la première année. Lors de l’attaque conjointe sur le cinquième système, Calva Senioris, Asmodai entendit parler d’un guerrier remarquable à la tête de la résistance contre les oppresseurs Orks.

Asmodai a pris le commandement de la force des Dark Angels, usurpant l’autorité du Maître Charon avec des menaces de censure lorsque le Capitaine de la Compagnie a protesté. Abandonnant l’offensive contre la capitale tenue par les Orks, Asmodai dirigea les Dark Angels contre le campement de la résistance, tuant tous ceux qu’ils trouvaient. Le "guerrier remarquable" ne faisait pas partie des Déchus, et s’est avéré être un Inquisiteur de l’Ordo Xenos qui s’était rendu sur Calva Senioris pour y avertir les habitants de l’invasion des Orks avant que les Peaux-Vertes n’attaquent.

Entre-temps, les Silver Eagles avaient été encerclés, leur flanc laissé sans protection par l’absence des Dark Angels, et la moitié d’entre eux avaient été tués. Maître Charon a réaffirmé son commandement et a mené la force dans une contre-attaque désespérée pour soulager les Space Marines assiégés, arrivant à temps pour assister les derniers cent quatre-vingt-dix guerriers.

L’affaire aurait pu s’arrêter là si l’Inquisiteur n’était pas retourné sur le monde des Silver Eagles avec les Compagnies dévastées, informant le Maître de Chapitre de ce qui s’était passé et demandant aux Silver Eagles de l’aider à châtier les Dark Angels pour leur comportement. Naturellement réticent à déclarer la guerre à la Première Légion, le Maître de Chapitre Periphas envoya d’abord des émissaires au Roc pour demander une explication et une compensation. Azrael lui-même fut obligé de répondre aux demandes de Periphas, l’éloignant de la Tour des Anges pendant un temps considérable. Pendant l’absence d’Azrael, Asmodai fut confiné à sa chambre et à la chapelle. À son retour, le Grand Maître Suprême demanda si Asmodai avait des regrets sur ce qui s’était passé, ce à quoi le Chapelain répondit qu’il regrettait de ne pas avoir tué l’Inquisiteur quand il en avait eu l’occasion.[4]

Un Effort Acharné

Pour tout le mal que les actions intransigeantes d’Asmodai apporte aux Dark Angels, son zèle amène également au succès. Que ce soit par l’exemple ou par l’exhortation, le Chapelain-Investigateur a transformé la défaite en victoire à de nombreuses reprises. Son mépris absolu pour tout ce qui n’est pas un dévouement total fait que les commandants qui se battent à ses côtés s’appliquent avec rien de moins qu’une fidélité absolue. Les Space Marines ne connaissent peut-être pas la peur émanant de l’ennemi, mais les Dark Angels craignent peut-être la réprimande d’Asmodai, redoutant sa colère bien plus que la mort au combat.

À Scarn’s Bluff, lorsque la 5e Compagnie s’est retrouvée dos à des falaises de plusieurs kilomètres de haut après une contre-attaque d’un groupe de World Eaters, c’est Asmodai qui a mené l’évasion ; il a conclu la bataille en coupant la tête du Champion du Chaos avec la propre Hache Tronçonneuse du traître.

Asmodai a pris d’assaut la barbacane de la Citadelle d’Helican à lui seul, lorsque les Méta-Hérétiques d’Alicantus Nocturnis ont libéré la puissance de leurs chanteurs de lune. Il prit les tours et ouvrit les portes pour permettre à la Ravenwing de percer le cœur de la forteresse ennemie, tuant les méprisables sorciers.

Asmodai a prouvé à maintes reprises qu’elle était la force imparable nécessaire pour briser l’ennemi. Il a insisté pour que les Dark Angels répondent à l’empiétement de la Flotte-Ruche Léviathan, se retrouvant à la tête de plusieurs Compagnies contre les Tyranides. Il a brièvement rencontré le Chapelain Cassius des Ultramarines au cours de cette expédition et a déclaré à propos de son contemporain : « Il en sait beaucoup sur le meurtre des extraterrestres, ce qui n’est pas une mauvaise chose. » - l’un des rares compliments qu’Asmodai ait jamais fait à qui que ce soit. Le Chapelain-Investigateur a mené l’abordage contre le cuirassé corrompu Sorrow’s Embrace, prenant d’assaut les ponts des moteurs pour placer des charges de fusion sur les réacteurs à plasma avant de se relier. Il a également tenu la ligne à Carpathia Sound, avec seulement deux douzaines de compagnons Dark Angels. Ils se sont battus pendant trois jours contre une marée hurlante d’Asteoriens, faite de langues râpeuses, d’ailes coupantes et de griffes tranchantes, tandis que les soldats du 64e régiment Cadien le ralliait pour une contre-attaque.[5]

Asmodai a assuré la cohésion des Dark Angels sous ses ordres lorsque sa Force de Frappe attaqua un ost de Commorrite dans la cité sainte de Gothala. Face à des milliers de Mandragores jaillissent de portails d’ombre pour submerger les Dark Angels submergés, Asmodai mena une attaque qui détruisit les portails des Drukharis et mit fin au cauchemar.[6]

Que ce soit sur l’offensive ou la défensive, la droiture inébranlable d’Asmodai continue d’inspirer les Dark Angels à la victoire après un triomphe apparemment impossible.[7]

Le Hurlement du Wulfen

À la toute fin du 41e Millénaire, Asmodai participa aux événements qui faillirent déclencher une guerre civile entre les Dark Angels et les Space Wolves. Les agents de Tzeentch avaient semé le doute dans les esprits des Space Marines à de nombreuses reprises, notamment le Changelin qui creusa le fossé qui séparait les Space Wolves de leurs autres frères de l’Adeptus Astartes. Le retour de la 13e Compagnie des Space Wolves, désormais composés de Wulfens, incite le Grand Maître Suprême Azrael à lancer une croisade dans le système Fenris, dont l’arrivée coïncida avec une invasion démoniaque. Azrael ordonna le bombardement de l’un des mondes les plus infestés, Midgardia.

Suite à cela, Asmodai s’est tenu aux côtés d’Azrael, pour accueillir les Chevaliers Gris commandés par le Frère-Capitaine Stern, le Seigneur Loup Ragnar Crinière Noire et l’Inquisiteur Banist de Mornay de l’Ordo Hereticus. Mais malgré ses talents pour détecter l’hérésie, Asmodai n’avait pu sentir la présence aux côtés de l’état-major des Dark Angels du Changelin, le rusé Démon ayant adopté l’apparence du Sénéchal Vox Mendaxis. Stern découvrit la vrai nature de Mendaxis et Asmodai est intervenu en beuglant une litanie avec une voix si haineuse que le Démon recula, comme si on venait de lui porter un coup. La chair de Mendaxis s'est déchiré et a révélé le Changelin aux yeux de tous. Pris au piège par la foi inébranlable d’Asmodai envers l’Empereur, le Démon ne put maintenir plus longtemps son voile d’illusion et fut forcé d’adopter sa véritable apparence. Le Changelin déclencha une invasion démoniaque au sein du Roc, provoquant de violents combats entre les Dark Angels et les Chevaliers Gris, tandis que le Démon malicieux cherchait à atteindre les cachots secrets pour faire évader Luther - dont la captivité était connu seulement d’Azrael - et révéler aux yeux de tous l’existence des Déchus.

Asmodai pourchassa le Démon jusqu’aux cachots du Roc en compagnie d’Azrael, de Stern, de Ragnar et de Mornay et fut finalement témoin du bannissement du Démon par la lame de Ragnar Crinière Noire.[8]

Asmodai possède l’Équipement suivant :
  • Lames de la Raison : Cet horrible et antique objet est empli de cruauté mystique et suinte de la peine de l’Humanité. Ses multiples lames polies et aiguisées sont gravées d’écritures de repentance, et du pommeau de l’arme part un treillis de câbles et de fils neuronaux, né d’une science ésotérique qui génère des pics de douleur, au-delà de toute endurance.
« Repens-toi ! Repens-toi ! » Les mots du Chapelain-Investigateur résonnèrent contre les murs de pierre de la cellule creusée à même la roche. Les paroles renvoyées en écho donnaient l’impression qu’une armée entière de Chapelains interpellait le Space Marine. Le Déchu ne répondit pas.

Le Chapelain arpentait le sol dalle de pierre devant le Déchu entravé. La lueur des néons se réfléchissait sur la surface noire de son armure patinée, alors que sa main jouait avec la chaîne du Rosarius suspendu à son cou. Asmodai était au service du Chapitre depuis plus d’un siècle, et il n’avait vu depuis tout ce temps que deux Déchus se repentir de leurs péchés.

Le Chapelain s’arrêta devant le prisonnier et se retourna pour lui faire face. Un regard froid et sombre brillait à travers le masque mortuaire d’Asmodai. « Repens-toi ! » répéta-t-il.

Le Déchu ferma les yeux pour tenter d’échapper au regard perçant du Chapelain-Investigateur.

« Repens-toi maintenant et ta mort sera rapide et sans douleur, » dit froidement Asmodai. « Obstine-toi dans ton refus d’admettre tes torts et tu périras dans des souffrances que même tes pires cauchemars n’ont jamais pu imaginer. La sauvagerie des Démons du Warp n’est rien à côté de la colère de l’Empereur ! »

Le Déchu ouvrit des yeux injectés de sang et regarda autour de lui. Les murs froids et impitoyables de la salle lugubre ne lui laissaient que peu d’espoirs. Le visage intimidant du Chapelain-Investigateur se rapprocha du sien.

Le bruit constant des gouttes d’eau qui s’écoulaient le long des murs imprégnés d’humidité martelait les oreilles du Space Marine captif. Il ferma les yeux essayant d’oublier ce bruit. Celui-ci devint de plus en plus sourd, jusqu’à devenir le battement affolé de son propre cœur qui résonnait dans sa tête.

Des ombres flottaient et glissaient à travers les fissures de la roche. La plus obscure d’entre elles se rapprocha de lui.

« Qui est ton maître ? » demanda Asmodai.

« Je n’ai ni seigneur ni maître ! »

« L’Empereur est ton seigneur ! »

« L’Empereur nous a rejetés, maudite soit Son âme ! » gémit le Déchu, sur le point de perdre la raison. « Lion El’Jonson nous a trahis ! »

« Le Primarque est notre sauveur ! » rétorqua le Chapelain. « Le Lion s’est sacrifié pour la survie de l’Ordre ! Nous lui devons tout : le Chapitre, notre puissance, notre rédemption, la moindre fibre de nos êtres. Et tu oses dire que tu n’as pas de maître ? » rugit Asmodai, et son souffle rauque était plein de mépris.

Le Déchu ne savait plus depuis combien de temps il était emprisonné dans le Roc et depuis combien de jours durait l’interrogatoire. Tout ce qu’il savait, c’était qu’il voulait échapper au harcèlement du Chapelain-Investigateur. Mais entravé tel qu’il l’était par les liens en plastacier, il ne pouvait que tourner la tête pour ne plus voir son tourmenteur.

Ayant retrouvé son calme, le Chapelain-Investigateur Asmodai parla d’une voix dénuée d’émotion, comme s’il récitait des mots qu’il avait déjà prononcés un nombre incalculable de fois. « Puisque tu n’admets pas tes erreurs et que tu ne te repens pas de tes péchés, je t’absoudrai de tes fautes par d’autres moyens. »

Le Déchu remarqua à ce moment l’objet que le Chapelain tenait à la main. L’éclat de lames nombreuses, effilées et patinées faisait scintiller dans la pénombre le mystérieux objet d’une sinistre lueur rougeâtre.

« Il est de mon devoir sacré de sauver ton âme des Dieux du Chaos, » psalmodia Asmodai, « et j’y parviendrai, même si tu dois en mourir. »

Sources

  • Codex Adeptus Astartes Dark Angels, V8
  • Codex Dark Angels, V6
  • Warlords of the Dark Millenium - Masters of the Dark Angels : Asmodai
  • War Zone Fenris : Wrath of Magnus
  1. Warlords of the Dark Millenium - Masters of the Dark Angels : Asmodai (traduit de l'anglais par Guilhem)
  2. Warlords of the Dark Millenium - Masters of the Dark Angels : Asmodai - Called to Purpose (traduit de l'anglais par Guilhem)
  3. Warlords of the Dark Millenium - Masters of the Dark Angels : Asmodai - First Resistance (traduit de l'anglais par Guilhem)
  4. Warlords of the Dark Millenium - Masters of the Dark Angels : Asmodai - Unforgiving Zeal (traduit de l'anglais par Guilhem)
  5. Warlords of the Dark Millenium - Masters of the Dark Angels : Asmodai - Relentless Endeavour (traduit de l'anglais par Guilhem)
  6. Informations issues du Codex Adeptus Astartes Dark Angels, V8 - Au Nom de l’Absolution et résumées par Guilhem.
  7. Warlords of the Dark Millenium - Masters of the Dark Angels : Asmodai - Relentless Endeavour (traduit de l'anglais par Guilhem)
  8. Informations issues de War Zone Fenris : Wrath of Magnus et résumées par Guilhem.