Épandage des Systèmes d'Aeschylrai

De Omnis Bibliotheca
Révision datée du 5 octobre 2021 à 11:56 par Guilhem (discussion | contributions) (Page créée avec « {{Page OB}} L’Épandage n’est pas une campagne dont on voudrait se souvenir. Si elle est remarquable pour quelque chose, c’est pour les profondeurs de la brutalité... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png

L’Épandage n’est pas une campagne dont on voudrait se souvenir. Si elle est remarquable pour quelque chose, c’est pour les profondeurs de la brutalité atteinte dans son application. Elle n’est cependant pas la seule, mais simplement l’une des nombreuses campagnes menées par les Night Lords au cours des dernières décennies de la Grande Croisade. À ce moment-là, les appels à l’Empereur et au Conseil de Guerre pour mettre aux fers Curze et sa Légion se multipliaient. La réponse des Night Lords semblait avoir été de devenir plus absolus et intransigeants dans leurs méthodes, comme s’ils testaient la censure qu’ils devaient savoir venir. Les Systèmes d’Aeschylrai ont été une étape sur laquelle cette étape sanglante a été atteinte.

Les Systèmes d’Aeschylrai étaient un chapelet de mondes peuplés proches du noyau galactique. Dirigé par une union de guerriers mystiques et de technomanciens, leur royaume était probablement un vestige réduit d’un empire bien plus grand, depuis longtemps submergé par l’Ère des Luttes. Technologiquement sophistiqués mais psychologiquement résistants à l’unification avec Terra, les Aeschylrais étaient une prise de valeur. La tâche de les amener à se conformer à la loi impériale a d’abord incombé à Nezurconia Kale, Maîtresse de Guerre de Verezian et Commandante de la 856e Flotte de Subjugation . Commandante de grande compétence, Kale a commencé sa campagne en annexant le système de Tenora, à la limite des Systèmes d’Aeschylrai. Avec deux planètes relativement peu habitées, Tenora devait servir de pivot à l’assaut des systèmes plus peuplés d’Aeschylrai. Le plan était solide et, une fois Tenora sécurisée, Kale a commencé un assaut séquentiel sur les systèmes de Cordonus, Murinin et Jalth.

Au début, les progrès étaient bons, les Aeschylrais étaient des adversaires sophistiqués et tenaces, mais Kale estimait qu’il ne lui faudrait pas plus d’une décennie pour mettre l’ensemble de l’amas en Conformité. Puis l’insurrection a commencé. Sur les mondes d’Aeschylrai qui avaient déjà été mis en Conformité, les Itérateurs ont commencé à être assassinés. Les administrateurs et les fonctionnaires ont été enlevés et ramenés en morceaux mutilés. Les dépôts de stockage ont été bombardés, les fournitures empoisonnées et les usines sabotées. L’avancée ralentit, mais de tels problèmes n’étaient pas nouveaux pour la Grande Croisade ou un commandant expérimenté comme Kale. Les rapports qu’elle envoya au Conseil de Guerre informèrent de la situation, mais ne demandèrent aucune aide : la mise en conformité des Systèmes d’Aeschylrai prendrait simplement plus de temps que prévu.

Les Night Lords arrivèrent sans sommation ni avertissement - deux flottes de guerre complètes sous le commandement du Capitaine Var Jahan. D’abord sur Tenora, puis sur tous les mondes déjà soumis à la loi, ils surgirent du ciel nocturne. Faisant fi des supplications et des questions des officiers impériaux, les Night Lords se sont frayés un chemin à travers la surface des planètes. Ils ont pris un captif dans chaque maison, hab et cabane, tuant ceux qui résistaient. Encore en vie, ces quelques élus étaient livrés aux fosses mortuaires, aux bûchers et aux cadres d’encens. Des têtes coupées bordaient les routes pour attirer les mouches et fixer aveuglément ceux qui passaient. Des peaux sanglantes s’accrochaient aux poteaux des portes dans un vent chargé de l’odeur de la chair brûlée. Jamais les Night Lords n’ont prononcé un mot malgré les cris des mourants et de ceux qui allaient bientôt mourir. Quand ils eurent terminé, ils partirent aussi vite qu’ils étaient venus, laissant les survivants regarder le prix de leur résistance avec des yeux écarquillés.

Ignorant tous les appels à la retenue, à la conférence ou à la soumission aux ordres de Kale et de ses généraux, les Night Lords ont finalement atteint le véritable front de bataille. Leur premier assaut fut un flot de bruit et d’images qui surchargea les systèmes de communication d’Aeschylrai. Les données fantômes et les djinns de subversion créés par les Technoprêtres de la Légion ont envahi les systèmes de communication. Les sons et les visions des mondes déjà punis hurlaient sur chaque écran et haut-parleur. Sur chaque monde où ils arrivaient, la peur grandissait, se répandant dans les chuchotements, les regards et le bruit des sanglots dans les heures profondes de la nuit. Lorsqu’un monde était mûr pour la peur, les Night Lords frappaient une partie étroite des défenses de la planète avec une force écrasante. Des centaines de guerriers vêtus de minuit descendaient à la surface. Ils ne venaient pas dans les centres de commandement ou les forteresses, mais dans les villes les plus densément peuplées et mal défendues. En une seule nuit, ils assassinèrent cette ville et envoyèrent ses cris sur le reste de la planète avec un message simple : nous sommes venus pour vous. Il a fallu purger quatre planètes avant que les Aeschylrais ne se rendent. Même alors, les Night Lords s’attardèrent, allant de monde en monde, tuant une ville sur chacun d’entre eux afin que tous sachent quel destin les attendait s’ils se rebellaient contre leurs nouveaux maîtres. Leur travail terminé, les guerriers de la VIIIe Légion disparurent dans l’obscurité entre les étoiles.<[1]

Source

Pensée du Jour : « Une bonne vie est une vie au service de l’Empereur. »
  • The Horus Heresy, Book One - Betrayal
  1. The Horus Heresy, Book One - Betrayal, Chapter The Space Marine Legions - The Night Lords - Exemplary Battles - The Winnowing (traduit de l'anglais par Guilhem)