Zone de Guerre de l'Amas de la Tri-Forge

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Batailles
Technologie
Noosphère
Manufactorum
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Symbol mechanicus.png

Amas de la Tri-Forge[modifier]

Situé dans le même secteur que le Monde-Forge de Metalica, l’Amas de la Tri-Forge produits des pièces pour les chars de combat de l’Imperium depuis des millénaires. Quand Mortarion ordonna à sa Légion d’attaquer Metalica, il dépêcha des vectoriums des 2e et 4e Compagnies de la Peste pour s’emparer de cet amas. Ils firent une découverte inattendue.

Zone de Guerre[modifier]

La Death Guard envahi l’Amas de la Tri-Forge.
Quand les vectoriums atteignirent l’Amas de la Tri-Forge, les neuf mondes répartis sur les trois systèmes étaient engagés dans une véritable guerre civile. La Death Guard y vit l’influence insidieuse des Thousand Sons, car des cultes de Tzeentch s’étaient soulevés contre l’Imperium et les Psykers pullulaient. Ravie de pouvoir prouver la supériorité de Nurgle, la Death Guard entreprit de répandre la peste et fonder ses propres sectes purulentes.

Pour la Death Guard, l’issue ne faisait pas de doute. L’Amas de la Tri-Forge était un triple tri-lobe, et comme le chiffre trois était pour elle presque aussi sacré que le sept, c’était vu comme un bon présage. Mais les guerriers de Nurgle apprirent bientôt que la région avait aussi une signification numérologique pour les cultes de Tzeentch, car le neuf est le chiffre sacré de l’Architecte du Destin. Les deux factions revendiquaient le contrôle de l’amas stellaire.

Les vectoriums de la 1ère Compagnie entreprirent de sécuriser les temples-manufactures de pièces de char de trois systèmes de l’amas stellaire, afin de leur inoculer la Peste Ferreuse. Sur Thrios, la Confrérie de la Charogne implanta des centaines d’Exhausteurs Miasmatiques pour convertir les auto-manufactorums qui produisaient les tourelles de Leman Russ en horreurs biomécaniques. Sur Septios, les Fils du Glorieux Déclin affrontèrent les Space Marines des Auric Consuls, des Black Pegasi et des Nightshades des semaines durant pour capturer sept usines fabriquant des chenilles de Chimère.

Nombre de vectoriums de la 4e Compagnie de la Peste combattirent les forces de Tzeentch. Les Psykers qui infestaient l’amas stellaire en faisaient une zone de recrutement de choix pour les Misérables, et les cultes de Tzeentch entendaient bien s’arroger ces aspirants. Sur Oktos, les Missionnaires de la Putridité engagèrent le combat avec des Psykers de Tzeentch regorgeant d’énergie empyréenne. La Congrégation des Immondes Sacrés faillit détruire Seixios quand elle répandit de vastes quantités de boue pour étouffer les tempêtes de feu suscitées par le pouvoir des adeptes de Tzeentch.

Les Disciples de la Pustulence firent une incroyable découverte sur Novios : trois cents chars Predators, aux couleurs des Space Marines du Chorus of Eltain. À l’insu de la Death Guard, l’Amas de la Tri-Forge avait en effet l’honneur de produire un Predator par an pour le Chapitre, disparu durant la désastreuse Croisade Abyssale, en M37. Cette information n’avait jamais atteint l’Amas de la Tri-Forge, qui avait continué de produire des tanks pendant près de trois mille ans. La Death Guard entreprit de corrompre les Esprits de la Machine des blindés afin de les ajouter à son arsenal, sans savoir qu’il en restait des centaines d’autres.

Source[modifier]

  • Codex Death Guard, V9