Zone de Guerre

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Imperium-banner left.jpg
Imperium-banner right.jpg
DeathwatchBar.jpg




Deco-dark-angel-10.png
Deco-dark-angel-10.png
Aquila.pngAquila.png
Deco-dark-angel-13.pngDeco-dark-angel-13.png
Aquila-imperium.png
Imperium gothic.jpg
Aquila-imperium.png
Imperium page corner.png
DeathwatchSymbol.png

Bon nombre de planètes peuvent être classées comme Zones de Guerre : l’Imperium livre une lutte constante, et ces conflits peuvent mettre des mondes entiers à feu et à sang. Certaines offensives de grande envergure concernent des dizaines de systèmes et des centaines de mondes, dont beaucoup sont dévastés par les bombardements orbitaux et l’artillerie pendant des décennies de batailles. Les théâtres de guerres prolongées sont des endroits infernaux où la mort ne tarde jamais, l’Imperium ayant la capacité d’aligner des armées de plusieurs millions d’hommes qui se fraieront un chemin sur la surface des planètes en réduisant les cités en gravats. Les mercenaires affluent vers de tels mondes dont ils pensent pouvoir repartir peu de temps après, leurs vaisseaux alourdis par leur solde. Les déserteurs et les prisonniers évadés y forment des bandes de pirates et attaquent les vaisseaux sans défense, ou écument les mondes voisins en meutes de pillards. Après la fin des combats, l’Administratum envoie les habitants de mondes surpeuplés recoloniser ceux ayant été ravagés par la guerre, mais les rouages de l’Imperium sont lents, et une planète peut demeurer à l’abandon pendant des siècles avant qu’un effort ne soit fait pour la réhabiliter. Son écorce crevassée offre alors un paysage des plus sinistres, couvert d’environnements saccagés, de villes calcinées et de plaines où s’étalent les ossements des morts.

Les Zones de Guerre Majeures Actuelles

Source

Pensée du Jour : « Nul n’est innocent, car il n’existe que divers degrés de culpabilité. »
  • Warhammer 40 000 JdR - Dark Heresy : Livre de Règles