Chars d'Assaut Space Marines

De Omnis Bibliotheca
(Redirigé depuis Whirlwind)
« Le rugissement des moteurs, le recul des canons. Voilà ce qui produit le véritable frisson de la bataille. »
- Sergent Chronus, La Lance de Macragge.

Chaque Chapitre entretient un vaste arsenal comptant de nombreux chars et véhicules blindés. Beaucoup d’entre eux sont des variantes de l’omniprésent Rhino, et vont du Predator (le plus répandu) au Whirlind (un lance-roquette mobile). Chacun de ces engins remplit un rôle spécifique sur le champ de bataille, conformément aux préceptes du Codex Astartes, qu’il s’agisse d’éliminer les menaces blindées, de démembrer sa ligne de bataille, ou d’abattre les forces aériennes ennemies.

Les Chars d’Assaut Space Marines ne sont pas rattachés à une Compagnie en particulier. Au lieu de cela, ils forment une réserve blindée disponible sur réquisition des Commandants du Chapitre.

Lors de sa fabrication, un Char d’Assaut Space Marine est baptisé en fonction de son rôle auprès des Frères de Bataille. Dès cet instant, le véhicule devient partie intégrante du Chapitre, et au fil des années, ses exploits et ses victoires sont célébrés tout autant que ceux des héros de chair et de sang.

Predator[modifier]

« Faites vôtres les vertus du Predator. Que votre détermination soit aussi inflexible que sa sainte coque blindée, et que votre colère s’exprime avec la même fureur vertueuse que ses canons. De même qu’il broie l’ennemi sous son implacable progression, vous frapperez le traître et l’extraterrestre sans hésitation ni remords.
Sachez que marcher au combat aux côtés d’un Predator revient à se battre avec l’un des plus loyaux protecteurs de l’Humanité. Hésiter sous son regard d’acier revient à vous disgracier, vous et vos Frères de Batailles, sous les yeux de l’un des plus grands héros de la race humaine. »
- Extrait des enseignements de Roboute Guilliman retranscrit dans l’Apocryphe de Skaros.
Un Predator Annihilator.
Le Predator est le principal char d’assaut des Space Marines. Basé sur le SCS Rhino, le Predator perd en capacité de transport ce qu’il gagne en projection frontale et en armement lourd. Il en résulte un char bien armé, très mobile, aussi efficace pour tenir une position que pour mener de front un assaut blindé face à l’opposition la mieux équipée.

L’efficacité et la durabilité du Predator sont attestées par sa longue et glorieuse histoire. Les archives de l’Adeptus Mechanicus indiquent que le Predator a été l’une des armes les plus importantes pour établir la domination de l’Homme sur les étoiles, et ce dès le Moyen-Âge Technologique. Sa formidable puissance de feu et sa coque impénétrable permirent de contrer bien des races extraterrestres, en particulier les Orks bestiaux et les Aeldaris décadents. L’utilisation du Predator est donc la perpétuation d’une des plus anciennes traditions militaires de l’Imperium, laquelle aura survécu sans déshonneur aux jours sombres de l’Hérésie d’Horus, de la purge et de l’Occlusiade. Il est donc peu étonnant que le Predator soit devenu synonyme de puissance blindée, et son apparence caractéristique est tout autant un symbole de l’Imperium que l’Aquila plaqué sur sa coque d’adamantium.

Le Predator est un véhicule polyvalent à l’extrême, capable de monter différentes configurations d’armes. La majorité des Chapitres Space Marines utilise actuellement deux modèles principaux de Predator. Le modèle Destructor est équipé d’un Autocanon en tourelle, arme idéale pour éliminer l’infanterie et les véhicules légers, tandis que les Canons Laser jumelés de l’Annihilator sont le fléau des cibles lourdement blindées. La puissance de feu de ces deux types de char peut être encore améliorée par des tourelles latérales équipées de Bolters Lourds ou de Canons Laser, si bien qu’un Predator bien configurée ne se retrouvera jamais dans une situation pour laquelle il ne dispose pas d’une arme adaptée.

La plupart des Chapitres emploient un mélange équilibré des deux types de Predator, mais certains favorisent un modèle en particulier. L’exemple le plus extrême est celui des Subjugator qui alignent que des Annihilator, si bien que leurs capacités antipersonnel doivent être réparties entre leurs Whirlwind et leur Land Raider Crusader.

Un Chapitre emploie parfois son parc complet de Predator - généralement une vingtaine de véhicules - en une unique formation, mais la tâche principale du Predator est d’appuyer l’infanterie du Chapitre. C’est pourquoi chaque Predator nouvellement construit se voit baptiser d’un nom qui reflète son rôle de protecteur de ses frères d’armes.

Le nom d’un Predator reste souvent gravé dans la mémoire collective d’un Chapitre longtemps après que son équipage a été oublié de tous, hormis les scribes. D’une certaine façon, cela n’est guère surprenant, car un même Predator peut servir loyalement son Chapitre pendant des milliers d’années, en passant entre les mains de plusieurs dizaines d’équipages différents, lesquels renforcent la noblesse de leur machine. Cœur Défiant, Sentinelle d’Orar et Lame d’Honneur tiennent une place prestigieuse dans les sagas Ultramarines, et leur destruction a été pleurée avec la même tristesse que la mort des plus grands héros du Chapitre.

PREDATOR[1]
Modèles : ....................... Types I à XII Origine : ....................... Mars
Blindage Structure : ......... 65mm Longueur : .................... 6,6m
Blindage Tourelle : ........... 65mm Largeur : ...................... 6m (tourelles latérales incluses)
Protège Canon : .............. 65mm Hauteur : ...................... 4,4m (tourelle incluse)
Poids à Vide : .................. 44 tonnes Garde au Sol : ............... 0,44m
Vitesse Maximum : .......... 68km/h sur route, 50km/h tout-terrain Équipage : .................... 2 (Pilote, Canonnier)
Armement Principal : ....... Autocanon (Destructor)
Canons Laser jumelés (Annihilator)
Munitions Principales : .... 120 coups
Illimité (cellule canon laser)
Armement Secondaire : .... Bolters Lourds
Canons Laser
Munitions Secondaires : .. 1100 coups
Illimité (cellule canon laser)
Angle de Tir Horizontal : ... 360° Angle de Tir Vertical : ..... de -15° à +28°
Postes de tir : ................. N/A Submersibilité : ............. 1,20m
Moteur : ......................... Réacteur à Combustion Thermique Adaptable Quad MkII

Predator Baal[modifier]

Un Predator Baal.
Le modèle Baal est une variante très particulière du Predator, uniquement en usage chez les Blood Angels et leurs Chapitres successeurs. Il est en service au sein de ces forces depuis les tout premiers jours de la Grande Croisade, lorsque les Blood Angels découvrirent son SCS dans une ancienne salle forte en ruine. D'une manière très controversée et en dépit des conséquences, les Blood Angels refusèrent de transmettre leur découverte à l’Adeptus Mechanicus et la rapportèrent sur Baal, parmi les autres reliques du Chapitre.

Le modèle Baal emporte un Canon d'Assaut jumelé en tourelle, complété d’affûts de Lance-Flammes Lourds ou de Bolters Lourds. Cet armement est idéal pour les fusillades à courte portée prisées des Blood Angels, et fait du Predator Baal un excellent briseur de ligne ou soutien pour l’infanterie. Le char brille d’autant mieux dans ses rôles par sa vitesse et sa maniabilité améliorées, des caractéristiques que les Techmarines Blood Angels avaient bien à l’esprit en créant le moteur modèle Lucifer.

Cette configuration unique signifie que le Predator Baal est plus lourdement blindé et armé que d’autres véhicules d’une taille et d’une vitesse similaires. Ils font souvent office d’avant-garde et agissent en avant du gros de l’armée, traquant les patrouilles ennemies ou contournant la ligne de front pour aller frapper les dépôts de carburant, de munitions ou toute autre cible vitale pour l’ennemi. Dans des engagements plus limités, un Predator Baal pourrait très bien être déployé en appui d’une ou deux Escouades Tactiques ou d’Assaut. Son armement pourra même être modifié selon la mission à accomplir, avec un Canon Tempête de Feu en tourelle principale, une solution éprouvée s’il faut débusquer un adversaire bien retranché dans un bunker ou derrière des barricades. L’addition de tourelles latérales viendra renforcer sa puissance de feu.

Compte tenu de l’efficacité des Predator Baal et de leur polyvalence au sein des forces Blood Angels, il n’est pas étonnant que ceux-ci veillent encore plus jalousement sur ces véhicules. Les émissaires de l’Adeptus Mechanicus ne manquent jamais de venir examiner les champs de bataille qui ont été témoins de l’engagement de Predator Baal.

Les Technoprêtres n’ont jamais pardonné aux Blood Angels ce qu’ils considèrent comme un vol, et ils font tout pour mettre la main sur une épave de ce modèle afin de ramener les secrets technologiques qu’elle renferme dans le giron légitime de la confrérie du Dieu-Machine. Jusqu’ici, ils n’y sont pas parvenus.

PREDATOR BAAL[2]
Modèles : ....................... Types I à V Origine : ....................... Baal
Blindage Structure : ......... 65mm Longueur : .................... 6,6m
Blindage Tourelle : ........... 65mm Largeur : ...................... 6m (tourelles latérales incluses)
Protège Canon : .............. 65mm Hauteur : ...................... 4,4m (tourelle incluse)
Poids à Vide : .................. 44 tonnes Garde au Sol : ............... 0,44m
Vitesse Maximum : .......... 68km/h sur route, 50km/h tout-terrain Équipage : .................... 2 (Pilote, Canonnier)
Armement Principal : ....... Canon d’Assaut Jumelé Armement Secondaire : .. Lance-Flamme Lourds
Munitions Principales : ...... 1200 coups Munitions Secondaires : .. 20 coups
Angle de Tir Horizontal : ... 360° Angle de Tir Vertical : ..... de -15° à +28°
Postes de tir : ................. N/A Submersibilité : ............. 1,20m
Moteur : ......................... Réacteur à Combustion Thermique Adaptable Quad Lucifer


Le Predator Baal ralentit puis s’immobilisa à l’entrée du défilé, enveloppé de volutes de poussière d’oxyde rouge sang. Un simple coup d’œil à l’Auspex apprit à Frère Fabian, le commandant de char, que l’ennemi allait atteindre sa position d’ici quelques minutes, et ses mains gantées de métal se crispèrent avec une impatience tout juste contenue sur les commandes de tir des canons d’assaut de tourelle.

Les chants blasphématoires de la horde de mutants annonçaient leur charge imminente alors qu’elle se rassemblait de l’autre côté du défilé. L’idée que leurs ululements impies puissent traverser la coque de céramite de son char remplit Fabian d’une juste envie de les tuer jusqu’au dernier homme, si tant est que ce terme pouvait encore s’appliquer à de tels monstres corrompus.

La première vague arriva, une foule maladroite et disparate, vêtue d’uniformes impériaux en haillons et brandissant des armes primitives. Apercevant le Predator des Blood Angels, les abominations poussèrent un rugissement de joie impie, avant de se lancer en avant en une vague de visages bestiaux et de membres tentaculaires.

Frère Fabian estima la portée, pointant le viseur intégré de son casque sur le flanc droit de la horde. Au bout de quelques secondes, les créatures furent à la portée optimale et Fabian ouvrit le feu de ses deux Canons d’Assaut, faisant pivoter la tourelle de droite à gauche. Les premiers mutants furent pulvérisés dans une brume écarlate, des membres simiesques étaient arrachés à des formes immondes, le sang jaillissait de leurs ventres déchiquetés et leurs crânes volaient en éclats sous les centaines de balles libérées en quelques secondes. Des corps sans vie s’effondraient sur le sol poussiéreux avant d’être piétinés par les rangs arrière, dont les traits distordus dépeignaient l’envie de tuer.

Frère Fabian était prêt à les accueillir. Leur sang était impur, mais ferait néanmoins une bonne offrande. Les mutants qui avançaient pour remplacer leurs camarades tombaient avant même d’avoir pris leur place. Pendant un instant, la horde faiblit sous la grêle de feu. Fabian éprouva une pointe de déception en songeant que l’ennemi allait peut-être battre en retraite, son sang s’échauffait et rien d’autre ne pourrait assouvir sa soif de mort que l’extermination totale de ses adversaires. Le désir d’ouvrir l’écoutille et de les charger faillit le consumer entièrement.

Puis les mutants se rallièrent, leur sinistre résolution de nouveau évidente alors qu’ils reprenaient leur avancée, et une autre dizaine de créatures fut fauchée dans une gerbe de sang. Les restes calcinés de leurs congénères furent une fois de plus piétinés par leurs frères qui continuaient d’avancer, eux-mêmes se faisant massacrer par les tirs continus des canons d’assaut. Mais Fabian constata que les mutants se rapprochaient peu à peu. Malgré de lourdes pertes, la horde était parvenue jusqu’à mi-chemin du défilé, et pourrait atteindre le Predator d’ici une minute.

L’Esprit de la Machine se manifesta alors, émettant un son vif pour signaler que les Canons d’Assaut étaient déjà en surchauffe et que continuer à les utiliser risquait de provoquer la colère du véhicule. La soif de sang et la sagesse se disputaient Frère Fabian tandis qu’il s’efforçait de résister au désir de lancer le char au milieu des rangs des abominations pour les broyer sous ses chenilles de titanium. Il prit une décision en un instant. Les Canons d’Assaut étaient presque à court de munitions et la horde était pratiquement sur le véhicule. Ce qui signifiait qu’elle était à portée des Lance-Flammes Lourds.

Des voyants bleus clignotèrent, et un instant plus tard une marée de prométhéum incandescent submergea les mutants qui furent calcinés en un clin d’œil, leurs squelettes noircis titubant sous l’élan de leur charge. Ceux qui échappèrent à ce sort subirent un destin plus horrible, leurs silhouettes enveloppées de flammes s’agitant comme des âmes errantes au purgatoire. Ces mutants qui survécurent au premier tir des Lance-Flammes virent leurs vêtements s’embraser dans le flot brûlant mais, perdus à leur frénésie, rien n’aurait pu les empêcher d’atteindre la bête de métal qui leur infligeait tant de souffrance. Cernée par des flammes affamées, la horde franchit les derniers mètres qui la séparaient du Predator et un moment plus tard, le blindé fut perdu au milieu d’une marée de corps difformes rendus fous furieux par le feu qui continuait de les dévorer alors même qu’ils escaladaient la coque du char.

Frère Fabian se laissa dès lors aller à sa Soif de Sang. Libérant toute la rage qu’il avait accumulée dans un hurlement assourdissant, il ouvrit l’écoutille et s’élança sur le toit du Predator, son Épée Tronçonneuse frappant de droite et de gauche, abattant un mutant enflammé à chacun de ses coups. Une rage primale obscurcissait son esprit et il s’aperçut à peine que le conducteur du char s’était joint à la tuerie. Les deux Marines se placèrent dos à dos et se mirent en devoir de repousser la marée de mutants dégénérés. La coque du char devint poisseuse de sang, son odeur métallique se mêlant à la puanteur du prométhéum. Des dizaines de corps mutés et mutilés ne tardèrent pas à joncher le sol, mais il continuait d’en arriver. Fabian se laissa complètement aller à sa colère et perdit la notion du temps, son monde se réduisit à des coups d’Épée Tronçonneuse et à des flots de sang jaillissant de gorges tranchées et d’artères ouvertes.

Il finit pourtant par retrouver ses esprits et réalisa qu’il était seul. Le conducteur reposait sur le toit du char, le crâne ouvert. Fabian prit une inspiration saccadée et regarda autour de lui. Des centaines de ses ennemis gisaient, morts. Une cinquantaine de mutants criblés d’impact de balles et empilés les uns sur les autres bloquaient l’entrée du défilé. Un peu plus près, un monceau de cadavres noircis et liquéfiés témoignait de la terrible œuvre des Lance-Flammes Lourds. Autour du Predator, une autre dizaine de corps sans vie portait les marques de sa propre fureur.

Frère Fabian se recueillit et rendit grâce à l’Empereur pour les terrifiants pouvoirs de destruction du Predator Baal.

Whirlwind[modifier]

« La victoire ne repose pas toujours du côté des canons; mais si nous nous reposons devant eux, nous sommes sûrs de perdre »
- Commandeur Argentius des Silver Skulls.
Un Whirlwind.
Le rôle de force d’attaque rapide des Space Marines signifie qu’ils ne peuvent pas se permettre d’être ralentis par la présence dans leurs rangs de pièces d’artillerie. Cependant, le Codex Astartes a pris en compte l’importance d’un tir de soutien meurtrier, en particulier face à des ennemis très nombreux ou très mobiles. Il est vital que de pareils adversaires soient neutralisés avant qu’ils puissent prendre avantage du manque d’effectifs des Space Marines. C’est pour remplir cette fonction que le Whirlwind a été conçu.
Le Châssis Rhino

Le robuste châssis SCS du Rhino est la base de toute une gamme de chars de l’Adeptus Astartes, modifiés pour assumer un rôle spécifique. Lors de la fabrication d’un Rhino, les Technoprêtres accomplissent des rituels exhaustifs avant d’entreprendre la Cérémonie d’Enrôlement. Cette procédure permet d’évaluer le tempérament de l’Esprit de la Machine du véhicule, et de détecter ceux qui sont destinés à retourner aux forges pour être modifiés en une des nombreuses variante. Les Space Marines ne sont pas les seuls à employer ce châssis inestimable ; d’autres forces de l’Imperium - comme les Sœurs de Bataille et l’Adeptus Arbites - utilisent le Rhino pour leurs propres véhicules.

Le Whirlwind est une modification du châssis du Rhino, un tank au blindage léger armé d’un Lance-Roquette multiple capable de tirer des barrages précis sur les positions ennemies. Grâce à son système d’acquisition de cibles, le Whirlwind est à même de bombarder des cibles retranchées ou cachées avec une précision diabolique, le plus souvent depuis une position sûre. Les munitions standards du Whirlwind consistent en des Missiles à Fragmentation à carburant solide, lancés par salve programmées de deux obus. La télémétrie sophistiquée du Whirlwind assure que chaque barrage aura l’effet maximum et déclenchera une explosion encore plus formidable que si elle avait été déclenchée par des missiles ordinaires.

Le Whirlwind est également capable de tirer des Missiles Incendiaires Castellan, qui remplacent leur charge à fragmentation par un composé chimique volatile qui déclenche une mer de flammes lors de la détonation. Même les meilleures fortifications n’offrent aucune protection contre un barrage soutenu de missiles Castellan : si les défenseurs ne sont pas rôtis vivants par les flammes, les vapeurs acides qui en émanent ont tôt fait de les ronger de l’intérieur.

La combinaison de maniabilité et de puissance de feu offerte par un équipage de Whirlwind expérimenté est très appréciée par tous les Commandants Space Marines, qu’il agisse de pilonner les défenses ennemies, d’appuyer un fer de lance ou de former une base de tir défensive, un Whirlwind prouvera toujours son efficacité. Rare sont les adversaires qui ne redoutent pas un barrage de Whirlwind ; certains chefs de guerre n’hésitent d’ailleurs pas à consacrer de vastes ressources à la localisation et à la destruction des batteries de Whirlwind, mais ces détachements tombent souvent dans des embuscades tendues par des Capitaines qui avaient précisément prévu ce genre de manœuvre. Certains Maîtres de Chapitre renforcent l’effet psychologique de leurs Whirlwind en modifiant les missiles de telle sorte qu’ils émettent un sifflement strident en traversant le ciel. Le son suffit parfois à chasser l’ennemi de ses fortifications, ce qui permet aux Spaces Marines de progresser sans rencontrer la moindre opposition.

WHIRLWIND[3]
Modèles : ....................... Types II à XXI Origine : ....................... Mars/Helios
Blindage Structure : ......... 60mm Longueur : .................... 6,6m
Blindage Tourelle : ........... 30mm Largeur : ...................... 4,5m
Protège Canon : .............. N/A Hauteur : ...................... 5,2m (tourelle incluse)
Poids à Vide : .................. 33 tonnes Garde au Sol : ............... 0,44m
Vitesse Maximum : .......... 68km/h sur route, 50km/h tout-terrain Équipage : .................... 2 (Pilote, Commandant)
Armement Principal : ....... Lance-Missiles Multiple Whirlwind Armement Secondaire : .. N/A
Munitions Principales : ...... 24 missiles Munitions Secondaires : .. N/A
Angle de Tir Horizontal : ... 360° Angle de Tir Vertical : ..... de -0° à +65°
Postes de tir : ................. N/A Submersibilité : ............. 1,20m
Moteur : ......................... Réacteur à Combustion Thermique Adaptable Quad MkII

Vindicator[modifier]

« Laissez-les se terrer dans leur forteresse. Mes hommes ont besoin d’entraînement au tir. »
- Frère-Sergent Chronus, La Lance de Macragge.
Un Vindicador, à la tête d’un Predator (à gauche) et d’un Whirlwind (à droite).
Le Vindicator est un char de siège basé sur un châssis de Rhino et possédant l’arme la plus dévastatrice de l’arsenal Space Marines : le Canon Démolisseur.

L’idée de fixer un canon de gros calibre sur la coque d’un Rhino remonte aux premières années de l’Hérésie d’Horus, lors des féroces combats de rue sur Rothern I. Les forces des renégats avaient transformé le labyrinthe d’avenues et d’immeubles de plasbéton en une véritable forteresse, et les loyalistes devaient trouver un moyen de libérer des barrages d’artillerie précis au milieu des rues. Des Canons Tonnerre furent montés sur des châssis de Rhino modifiés, et c’est ainsi que naquit le Vindicator, vainqueur incontesté de la campagne de Rothern I et élément essentiel de l’arsenal des Space Marines depuis lors.

Assauts Blindés

Il arrive qu’une mission ou qu’un adversaire exige du Chapitre qu’il mobilise tout son arsenal. On rassemble alors des groupes de combat entièrement blindés, et le sol tremble littéralement sous leurs chenilles. Dirigés par des Capitaines embarqués dans des Land Raider ou d’autres chars, ils avancent progressivement, les tirs ennemis rebondissant sur leur coque épaisse avant qu’ils répliquent avec leur propre barrage meurtrier. Il existe plusieurs types de force de frappe blindée, chacun taillé pour répondre aux nécessités du Chapitre, de l’ennemi ou du terrain. L’Anvil Strike Force est la plus célèbre, les restrictions de sa formation et de son utilisation remontant à la création du Codex Astartes.

Les archives des Space Marines sont remplies de récits glorieux de la puissance de l’Anvil Strike Force. Dans les étendues sauvages des Étoiles du Halo, le Capitaine Dauuk des Iron Hands conduisit une de ces forces de frappe mécanisées sur les Mondes Labyrinthes. Là, dans les nids caustiques des Cultes Heretek, ses Predators traquèrent la mécafaune consciente, pulvérisant les adorateurs du Chaos et leurs alliés démoniaques. Aucun Space Marine, pas même un Frère de Bataille Iron Hands, n’aurait pu survivre dans un environnement aussi toxique, mais les chars de Dauuk tinrent bon, et ratissèrent la planète en une semaine de Terra. Le Chapitre Aurora est réputé pour ses assauts blindés fulgurants, ouvrant la voie avec des fers de lance de Land Raider soutenus par des forces de suppression de Land Speeder. Le Sergent Chronus a dirigé nombre d’offensives blindées pour les Ultramarines, et a été largement félicité pour avoir intégré le soutien aérien et employé des transports de troupes pour tenir le territoire conquis par ses assauts mécanisés. Par ailleurs, le char Repulsor est venu renforcer davantage la puissance blindée de l’Adeptus Astartes.

Au cours des millénaires écoulés depuis l’Hérésie, le Vindicator a été utilisé à d’innombrables reprises afin de soumettre les ennemis de l’Humanité au jugement de l’Empereur. La logique qui a mené à la création du Vindicator est toujours autant d’actualité qu’elle l’était dix mille ans auparavant. C’est un char qui règne en maître dans les environnements urbains comme celui des Cités-Ruches ou des villes surpeuplées. Là où d’autres véhicules finiraient rapidement encerclés, le Vindicator est capable de se frayer un chemin dans les ruines simplement en volatilisant avec son arme tout obstacle et en roulant sur les décombres fumants.

Ce succès retentissant n’a pas empêché le Vindicator de subir plusieurs modifications au cours des siècles. En fait, il a même connu un nombre continu d’améliorations techniques, la plus importante d’entre elles ayant été le remplacement de l’encombrant Canon Tonnerre par un Canon Démolisseur, plus compact mais tout aussi dévastateur. D’autres concernaient le renforcement du blindage, le remplacement de la direction, ou l’amélioration des contrôles de tir, tous ces changements contribuant à faire du Vindicator le meilleur char de siège de la galaxie

Bien que les Vindicators restent les maîtres incontestés du combat urbain, leur rôle tactique a été élargi, si bien qu’ils sont fréquemment utilisés. La faible porté du Canon Démolisseur n’est pas un handicap pour les Space Marines, car la plupart de leurs engagements sont menés au corps à corps. Il est donc rare qu’une avant-garde de l’Adeptus Astartes ne comprenne pas au moins un Vindicator afin de lui assurer des tirs de soutien.

Lors des plus grandes batailles, des escadrons de Vindicator verrouillent les flancs des Space Marines et assurent des tirs d’appui aux Land Raider, qui constituent le fer de lance de l’armée. À plus petite échelle, un Vindicator peut très bien constituer à lui seul l’élément d’assaut blindé d’un détachement. Son rôle est de briser les fortifications ennemies pour permettre à l’infanterie de progresser.

VINDICATOR[4]
Modèles : ....................... Types II à XXVI Origine : ....................... Mars/Helios
Blindage Structure : ........ 60mm Longueur : .................... 7.5m (lame de bulldozer incluse)
Blindage Tourelle : ........... 65mm Largeur : ...................... 4,5m
Protège Canon : .............. N/A Hauteur : ..................... 3.6m
Poids à Vide : ................. 42 tonnes Garde au Sol : ............... 0,44m
Vitesse Maximum : .......... 64km/h sur route, 48km/h tout-terrain Équipage : .................... 2 (Pilote, Canonnier)
Armement Principal : ....... Canon Démolisseur Armement Secondaire : .. N/A
Munitions Principales : ..... 18 coups Munitions Secondaires : .. N/A
Angle de Tir Horizontal : ... Angle de Tir Vertical : ..... de -0° à +45°
Postes de tir : ................. N/A Submersibilité : ............. 1,20m
Moteur : ......................... Réacteur à Combustion Thermique Adaptable Quad MkII

Hunter[modifier]

Le Hunter est la principale défense sol-air à disposition des Space Marines. Il est équipé d’un Lance-Missiles Skyspear et a prouvé son efficacité sur d’innombrables zones de guerre en décimant le bombardiers et les chasseurs adverses.

Stalker[modifier]

Le Stalker est une variante du SCS Hunter découverte il y a seulement quelques millénaires. Il est doté de deux Canons Tempête Icarus indépendants, et peut ainsi prendre pour cibles plusieurs ennemis à la fois en saturant le ciel d’une grêle d’obus perce-blindage.

Sources[modifier]

Pensée du Jour : Le manque de conviction appelle la défaite.
  • Codex Adeptus Astartes Space Marines, V8
  • Codex Adeptus Astartes Blood Angels, V8
  • Codex Space Marines, V5
  • Imperial Armour Volume Two, Second Edition
  1. Imperial Armour Volume Two, Second Edition - War Machines of the Adeptus Astartes - Predator Battle Tanks (traduit de l'anglais par Christer)
  2. Imperial Armour Volume Two, Second Edition - War Machines of the Adeptus Astartes - Predator Battle Tanks (traduit de l'anglais par Christer)
  3. Imperial Armour Volume Two, Second Edition - War Machines of the Adeptus Astartes - Whirlwind Missile Tank (traduit de l'anglais par Christer)
  4. Imperial Armour Volume Two, Second Edition - War Machines of the Adeptus Astartes - Vindicator Siege Tank (traduit de l'anglais par Christer)