U'zhul

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

LogoPrincipalDemonsDuChaos.png
DaemonsMiddleBannerAlt.jpg
Daemons banner left.jpg
DaemonsMiddleBannerAlt.jpg
Daemons banner right.jpg
Shackles1.png
Shackles1.png
Vortex-sfx.pngVortex-sfx.pngVortex2-sfx.pngVortex2-sfx.png




Sm chaos eye blind.png
Sm-chaos-side-staff.pngShackles1.png
Sm-chaos-side-staff.pngShackles1.png
Sm chaos stone bar.jpg
Daemons page corner.png
Sm chaos metal bar.png
Sm chaos page corner2.png
Sm chaos metal bar.png
Daemons-gothic.jpg
Chaos-tzeentch-angle.png
Chaos-nurgle-angle.png
U’zhul, Le Preneur de Crânes, Le Champion de Khorne.

On prétend que lorsque Khorne créa le Démon qui deviendrait le Preneur de Crânes, celui-ci trancha immédiatement la tête de la première créature qu’il rencontra, un Sanguinaire de son engeance. Ainsi débuta une existence faite de décapitations, qui répandit la terreur dans les deux univers.

Après son éveil sanglant, le Démon nommé U’zhul parcourut les royaumes du Warp et de la réalité à la recherche des plus puissants ennemis afin d’éprouver ses compétences martiales, et, mortels ou non, tous périrent par sa lame. Lorsque le Sanguinaire récolta son huit cent quatre-vingt-huitième crâne, le champion en puissance fut choisi par son dieu pour se rendre à la Fosse des Crânes, où les champions Sanguinaires se battent pour faire leurs preuves aux yeux de Khorne. Non seulement les prouesses d’U’zhul furent inégalées, mais il décapita chacun de ses adversaires sans recevoir la moindre blessure en retour.

En récompense de ce triomphe, Khorne fit d’U’zhul non seulement Héraut et son Exécuteur Sacré, mais il lui conféra le titre singulier de Preneur de Crânes. Le corps du Démon se gorgea d’énergies du Warp et la puissance de sa Lame Infernale, extension de son propre corps, s’accrut également. C’est ainsi que naquit l’Épée du Tueur, une arme destructrice capable de découper le plastacier et d’abattre un seul coup les créatures les plus monstrueuses.

Depuis son ascension, le Champion de Khorne a creusé un sillon sanglant à travers les millénaires. Le Preneur de Crânes lutta aux côtés du Primarque Démon Angron sur Armageddon, fauchant plusieurs Frères-Capitaines des Chevaliers Gris de sa fureur implacable. Sur Agrippina-6, il tua l’Ork Grimsnag Urk à l’issue d’un duel titanesque d’un jour et une nuit, les protagonistes s’affrontant sur les cadavres des membres de la horde jusqu’alors invaincue du Boss de Guerre. Une vingtaine d’Exarques Asuryanis périrent de sa lame à Haranshemash, leur expérience et leurs talents prodigieux se révélant inutiles face au Héraut. Ainsi, chaque race de la galaxie possède ses propres légendes narrant les horribles exploits de Preneur de Crânes.

Le Preneur de Crânes part souvent au combat à la tête de la Cohorte du Sang, qui rassemble les plus puissants Sanguinaires issus des rangs des légions démoniaques. La seule présence du Héraut suffit à conduire les Démons Mineurs de Khorne au summum de la frénésie, car tous les Sanguinaires le considèrent comme l’archétype de leur engeance et l’exemple de ce que leur dieu sanguinaire attend de ses serviteurs. Qu’il affronte les armées de l’espace réel, les légions des rivaux de Khorne, ou même d’autres guerriers du Dieu du Sang, le Preneur de Crânes cherche le plus grand champion adverse. Lorsqu’il trouve un adversaire de valeur, il abat tous ceux qui se dressent entre lui et sa proie, se taillant avec dédain un chemin sanglant à travers la mêlée jusqu’à l’adversaire qu’il s’est choisi, et lui offre de l’affronter en combat singulier. Ceux qui fuient sont fauchés ou décapités sur-le-champ, sans autre forme de procès. En revanche, les insensés qui relèvent le défi hurlé par le Champion de Khorne sont condamnés à une mort plus lente.

Bretteur sans rival, le Preneur de Crânes découpe les membres de sa victime sans lui porter de coup fatal. Ce n’est que lorsqu’il l’a démembrée que l’Exécuteur Sacré l’achève : il saisit son adversaire par la tête, prononce les Huit Mots du Sacrifice, et noie le corps brisé dans un feu éthérique jusqu’à ce que son crâne soit mis à nu. D’un mouvement sec, le Champion de Khorne libère son trophée de la colonne vertébrale calcinée et le lève pour que tous puissent le voir. Il range alors sa prise de guerre dans le grand sac qu’il porte sur son dos, avec les autres crânes récoltés durant la bataille. Puis il se dirige vers sa prochaine victime, dans une effusion de sang, et répète le même rituel, encore et toujours, jusqu’à ce qu’aucun adversaire digne de ses attentions ne se dresse contre lui.

Lorsqu’il rentre à la Citadelle d'Airain, le Preneur de Crânes présente ses trophées à son maître. Khorne en conserve la plupart, empalés sur les piques de bronze qui ornent son donjon. Toutefois, quelques-uns - ceux qui appartenaient à des guerriers qui avaient représenté un réel défi à leur assassin avant de tomber - sont accordés à contrecœur par Khorne au plus grand de ses Exécuteurs Sacrés. Ils viennent ainsi rejoindre les autres triomphes de Preneur de Crânes, accrochés à sa cape par un tendon sanguinolent. Bientôt, ma soif de sang le submerge de nouveau, et il enfourche son Juggernaut pour une nouvelles moisson.

U’zhul possède les Artefacts Infernaux suivants :
  • Cape de Crânes : La cape du Preneur de Crânes est orné des crânes de ses adversaires les plus prestigieux, dont les hurlements lui permettent de résister en dépit des pires blessures.
  • L’Épée du Tueur : D’innombrables Démons et mortels sont tombés sous les coups de cette lame assoiffée, nimbée de flammes.

La Bataille de la Planète Noire

U’zhul s’en prit en 888.M41 à la Planète Noire. Le Démon de Khorne avait choisi ce monde après avoir été attiré par les miasmes de violence qui en émanaient. La Planète Noire avait en effet été dépeuplé suite à un raid Drukhari de près d’un an et les milliards d’habitants avaient été réduits à quelques tribus éparses et affamées qui se terraient dans les ruines de leurs cités. Sachant que ce monde était une proie facile, le Preneur de Crânes entama un rituel afin de l’attirer dans le Warp, pour que les Démons puissent ainsi dévorer les âmes des vivants aussi bien que des morts.

Mais cela alarma les Prognosticars Chevaliers Gris qui sentirent le risque d’une incursion démoniaque. Les Chasseurs de Démons furent menés par leur Grand Maître Suprême à travers une Force de Frappe baptisée Iron Helm. Les Chevaliers Gris se téléportèrent depuis l’orbite basse et arrivèrent au milieu du spatioport, où ils découvrirent un véritable carnage. Le Preneur de Crâne avait érigé une arène avec les ossements des morts, des cadavres décapités s’empilant partout sur le tarmac et dans les gares. Les Chevaliers Gris y pénétrèrent sous les vivats de spectateurs démoniaques et virent le Preneur de Crânes, debout sur un tapis de têtes coupées, tandis que ses serviteurs traînaient hors de l’arène le cadavre de sa dernière victime. Parmi les Chevaliers Gris, se trouvait le Castellan Garran Crowe, Gardien de l’Épée Démon Antwyr, ennemi d’U’zhul et qui hurla et poussa des jurons en sentant la présence du Démon de Khorne. Alors même qu’une horde de Sanguinaires attaquait les Chevaliers Gris, le Preneur de Crânes s’en prit à Crowe qui savait qu’il était le seul en mesure de le vaincre et qui décida de gagner du temps afin que ses frères aient le temps de s’échapper. U’zhul se vit défier par le Castellan qui lui lança donc un défi en pointant son épée vociférante vers lui. Crowe utilisa un flacon de larmes cristallisées de l’Empereur qui permirent à Crowe de bénir la terre autour de lui, ce qui priva le Preneur de Crânes d’une partie de ses pouvoirs. Cependant, malgré cet handicap, le Preneur de Crânes surclassa le Castellan qui devait subir les cris d’Antwyr qui hurlait dans son esprit, lui demandant de le libérer et lui promettre qu’il viendrait aisément à bout d’U’zhul si le Chevalier Gris acceptait le pacte qu’il lui proposait. Néanmoins, le Castellan ignora les suppliques de l’Épée, offrant au Preneur de Crânes un duel qui dura des heures durant. Mais le Héraut de Khorne remarqua au bout d’un moment que son enveloppe physique s’étiolait, car l’emprise du Warp sur la planète faiblissait. En effet, il avait été obnubilé par le désir de vaincre Crowe, et ne s’était pas rendu compte que le reste de la Force de Frappe Iron Helm avait purgé la planète. U’zhul s’est finalement évanouit en maudissant Crowe tandis qu’Antwyr éclatait d’un rire moqueur.[1]

Khul'tyran

Parmi les Juggernauts connus qui se sont forgés un nom sanglant dans le royaume des mortels, peu sont plus tristement célèbres que Khul’tyran, coursier du légendaire du Preneur de Crânes.

Bien que le Preneur de Crânes se bat souvent seul, il a également apporté le massacre dans le monde de la morale et au-delà, à cheval sur Khul’tyran. Ensemble, ils ont causé des ravages dans toute la galaxie, et l’Imperium en particulier a beaucoup souffert des actes de ce duo. En effet, ils ont fendu un nombre insondable de crânes en guise d’offrandes à Khorne.

À l’époque où la créature a été revendiquée par le Preneur de Crânes dans les fonderies infernales de Khorne, Khul’tyran était le plus violent du haras des Juggernauts. La bête démoniaque avait tué plus de membres de sa fratrie que tout autre avant ou depuis. Il rôdait autour des enclos, faisant régulièrement des tentatives d’invasion - une fois, il brisa le mur de l’enceinte et se serait échappé sans la douzaine de Hérauts de Khorne qui l’ont retenu. Le Preneur de Crânes a sélectionné Khul’tyran dans la meute lorsque le Champion a vu la bête massacrer trois Hérauts à la fois. C’était un signe certain, selon le Preneur de Crânes, qu’ils pouvaient ensemble propager la colère du Dieu du Sang de manière appropriée.

Et c’est ce qu’ils ont fait. Les deux compagnons sont sortis du Warp pour récolter une quantité de crânes pour Khorne. Ils en ont dressé d’autres sur d’innombrables planètes dans le monde des mortels, ne perdant jamais encore un défi. Ils ont revendiqué les crânes des chefs de guerre Orks et des Exarques Asuryanis. Alors que le Preneur de Crânes décapite ses ennemis avec l’Épée du Tueur, Khul’tyran déchire leur armure de métal comme si c’était de la chair molle, et la chair comme si c’était de la poussière.

Khorne est si satisfait de leur travail meurtrier que, pendant qu’il se trouve dans l’Immaterium, Khul’tyran est le seul Juggernaut autorisé à rôder dans les passages enfumés de la Citadelle d’Airain du Dieu du Sang, en récompense de sa destruction effrénée.[2]

Sources

Pensée du Jour : « Un serviteur curieux est plus dangereux qu’un hérétique ignorant. »
  • Codex Chaos Daemons, V8
  • Codex Démons du Chaos, V6
  • Codex Démons du Chaos, V4
  • Codex Adeptus Astartes Grey Knights, V7
  • Index Chaotica, 2013
  1. Informations issues du Codex Adeptus Astartes Grey Knights - Garran Crowe - La Planète Noire, V7 et résumées par Guilhem.
  2. Index Chaotica, Juggernauts of Khorne - Khul'tyra (traduit de l’anglais par Guilhem)