Titans Asuryanis

De Omnis Bibliotheca
(Redirigé depuis Titan Revenant)

Les Titans Asuryanis sont incontestablement les machines de guerre les plus avancées de toutes les races. Ils combinent des systèmes de contrôle psychiquement conçus avec des dispositifs d’armement hautement sophistiqués et mortels. Contrairement aux conceptions humaines et Orks, les Titans Asuryanis ne sont pas protégés par des boucliers qui bloquent ou absorbent la puissance de feu de l’ennemi. Au lieu de cela, ils sont protégés par des Holo-Champs qui perturbent le ciblage et désorientent leurs adversaires. Les équipages des Titans sont étranges même parmi les Asuryanis ascétiques, le temps qu’ils passent avec leur machine les transforme en êtres composites qui partagent non seulement les schémas mentaux les uns des autres mais aussi l’esprit puissant et ancien qui réside dans le cœur même du Titan.[1]

Titan Revenant[modifier]

Un Titan Revenant.
Le plus petit des Titans Asuryanis est le Revenant. Construit dans un souci de grâce et de beauté par rapport aux machines plus fonctionnelles des Legios Titaniques de l’Imperium, tous les Titans Asuryanis sont grands, minces et gracieux dans leurs mouvements (selon les standards d’une machine de guerre aussi imposante), ce qui leur permet de se déplacer rapidement et sans heurts dans la bataille. Pour améliorer sa vitesse de combat, le Revenant est également équipé de réacteurs de saut avancés et de moteurs gravitiques qui lui permettent de sauter, se dégageant des terrains difficiles et d’avancer rapidement pour harceler l’ennemi, avant de se retirer à la même vitesse.

L’arme principale du Revenant est le redouté Pulsar, une arme laser à haut rendement et à tir rapide que seuls les Aeldaris peuvent maîtriser. En plus du Pulsar assez courant, les Revenants ont également été rencontrés armés d’une Lance Sonique, une arme sonique à courte portée utilisant la même technologie que le petit Canon à Vibrations. Ses ondes sonores résonnantes secouent ses cibles, laissant l’infanterie ennemie désorientée. L’armement secondaire d’un Revenant est son lance-missiles sur l’épaule, chargé d’ogives à plasma. Ces missiles à tir rapide sont utilisés à courte portée pour la défense anti infanterie.

Chaque Revenant est protégé par ses Holo-Champs. Projeté par les ailettes du Titan, le champ de distorsion d’image brouille les scanners, les Auspex et les viseurs et, dépourvu de la très lourde armure frontale du Reaver ou Warlord, il est la principale défense du Titan contre les tirs. Chaque Titan est guidé par un seul pilote, connu sous le nom de "Barreur". Le pilote fusionne sa conscience avec les esprits à l’intérieur du noyau en Moelle Spectrale du Titan, ne faisant plus qu’un avec la machine.

Incroyablement polyvalent, le Revenant est déployé de diverses façons. Parmi les Titans Fantômes, il peut jouer un rôle d’éclaireur avancé. Ses réacteurs de saut lui donnent la vitesse nécessaire pour être déployé à l’appui des vagues d’assaut blindé de Guerriers Aspects, ou il peut agir comme une puissance de feu extra lourde pour les escadrons défensifs de Gardiens. Les Revenants des Vaisseaux-Mondes de Mymeara et d’Alaitoc ont combattu dans tous ces rôles pendant l’incursion de Betalis III, soutenant les attaques des Asuryanis avec leurs tirs de Pulsars, sautant souvent sur les lignes de front ou menant une attaque tandis que les Titans Fantômes effectuaient des tirs à plus longue portée. Ils n’ont pas eut à souffrir du terrain accidenté et montagneux de la planète, ce qui leur a permis d’obtenir des positions de tir avantageuses là où aucune autre machine de la taille d’un Titan ne pouvait aller. On estime également que les tirs de Pulsars ont endommagé le Titan Reaver Invictus Nova et de nombreux Chars Super-Lourds de la Garde Impériale qui le soutenaient.

Une tactique notoire pour les Asuryanis est de lier leurs Titans en binôme. Liés télépathiquement par les liens du sang des Barreurs, ils se battent toujours côte à côte. Les Titans appariés de la sorte ont souvent des noms communs. Vénérables et complexes selon les standards des Legios Titaniques de l’Imperium, ces machines de guerre portent des titres élaborés qui, une fois traduits, sonnent comme Hearts Armoured for Battle, Eagles Born of Flame, Revenge upon Ancient Wrongs, Guardians at the Gates of Infinity et Protectors of the Fallen.[2]

Titan Fantôme[modifier]

Un Titan Fantôme.
Le Fantôme est le plus grand des Titans Asuryanis. Grand, élancé et gracieux, il est agile et rapide comparé aux béhémoths blindés de l’Imperium. Chacun de ces puissants Titans est l’apogée de l’art guerrier des Aeldaris, construit autour d’un puissant noyau de Moelle Spectrale psychique qui permet aux esprits qu’il contient de circuler librement à travers le Titan, aidant à guider la machine et son pilote Barreur. Le Barreur est un maître expérimenté de son art. Il contrôle le Titan depuis son cockpit, à 25 mètres au-dessus du champ de bataille. Enfermé dans un état de transe profonde, son esprit se confond avec ceux de la Moelle Spectrale pour créer une seule sentience, qui à son tour guide le Titan, lui permettant presque de penser, réagir et manœuvrer à la vitesse d’un Guerrier Aspect. Comme pour le Revenant, les grandes ailettes à l’arrière du Fantôme projettent les Holo-Champs qui l’entoure.

Le Fantôme porte certaines des armes les plus grandes et les plus meurtrières des Aeldaris. Parmi les Princeps et Moderatii des Legios Titaniques, il est à juste titre craint pour ses énormes Pulsars. Ce sont des armes à énergie laser de puissance massive, capables de percer les armures les plus épaisses avec facilité. Avec sa longue portée et sa cadence de tir élevée, le Pulsar massif est une arme qui est devenue indissociable du Fantôme et qui est de loin supérieure à tout ce que l’Adeptus Mechanicus a autorisé pour son utilisation sur ses propres Titans.

Non moins mortel est le Canon à Distorsion, une version plus grande de l’arme portée par le char super-lourd Cobra. Il déchire une énorme brèche noire dans la réalité, permettant aux énergies du Warp d’affluer dans, à travers et autour de la cible, la déchirant en morceaux. La dernière arme du Fantôme est le glaive énergétique connue sous le nom d’Ashuna-Valcry’le (dont une traduction approximative serait le "Porteur de la Destruction Sans Sommeil"), c’est une lame de combat rapproché titanique, également équipé de deux Canons Stellaire. En plus de ses armes de bras primaires, le Fantôme possède des armes secondaires, placées haut sur ses supports d’épaule. Il peut s’agir d’un Canon Stellaire et d’un lanceur de missiles à têtes multiples à plasma pour la défense antipersonnel et antiaérienne rapprochée.

Les machines de guerre d’une taille et d’une puissance telles que le Titan Fantôme ne sont pas déployées lors des raids et des frappes chirurgicales qui sont le mode opératoire habituel de la race Aeldari. Ces machines de guerre massives sont réservées aux combats les plus durs, lorsqu’un Vaisseau-Monde doit s’engager dans une bataille rangée, lorsque les frappes éclairs ne suffisent pas et que les Asuryanis souhaitent infliger de terribles destructions à leurs ennemis. Ce n’est qu’alors que les portails de la Toile s’ouvrent largement et permettent aux Fantômes de s’avancer. Les temps doivent être désespérés pour que le Conseil des Sages décrète le déploiement de tels dieux de la guerre.[3]

Titan Warlock[modifier]

Une variante rarement rencontrée du Fantôme est connue sous le nom de Titan Warlock. Il contient les esprits des puissants Prophètes Asuryanis et des Prescients, toujours conservés dans son noyau en Moelle Spectrale. Ces esprits des morts ne sont pas impuissants, et ils peuvent encore fusionner leur force psychique, créant une puissante machine de guerre qui combine la puissance de feu et la grâce du Fantôme avec les capacités innées de ces leaders de la race Aeldari, pour créer le sommet de l’ingénierie psychique.[4]

Cette puissante capacité psychique combinée à l’agilité des Titans Asuryanis et à leur armement sophistiqué, place le Titan Warlock à l’apogée de l’accomplissement Aeldari dans le domaine de l’ingénierie psychique.

Les Titans Warlocks ont un aperçu de l’avenir ou des futurs possibles et ils agissent en conjonction avec le flux et le reflux des destins, se déplaçant avec eux en parfaite synchronisation.[5]

Sources[modifier]

  • Imperial Armour - The Doom of Mymeara
  • Codex Titanicus, V2
  • Swordwind Part 1 - Eldar Forces
  1. Codex Titanicus : Introduction - The Eldar Craftworlds (traduit de l’anglais par Guilhem)
  2. Imperial Armour - The Doom of Mymeara - Revenant Titan (traduit de l'anglais par Christer)
  3. Imperial Armour - The Doom of Mymeara - Phantom Titan (traduit de l'anglais par Christer)
  4. Imperial Armour - The Doom of Mymeara - Phantom Titan (traduit de l'anglais par Christer)
  5. Swordwind Part 1 - Eldar Forces - Warlok Titan (traduit de l'anglais par Guilhem)