Terminator du Chaos

De Omnis Bibliotheca
Un Terminator du Chaos.

+++ DÉNOMINATION IMPÉRIALE : Brutus Apex. À engager avec la plus extrême prudence.
DOCTRINE DU CODEX : abattez le traître - faire feu à distance avec un armement antichar. +++

Les Terminators du Chaos sont des vétérans engoncés dans des Armures Tactiques Dreadnought dégradées. Ils forment l’élite des forces de leur maître, car bien que pesants en comparaison de leurs frères en Armure Énergétique, rien ne saurait arrêter un Terminator sur sa lancée en dehors du tir direct d’un laser antichar. Ces tueurs aguerris constituent souvent la garde personnelle d’un champion du Chaos révéré. Ils renforcent l’autorité de leur seigneur par leur efficacité impitoyable, et s’arrogent un butin confortable après chaque victoire. Ils sont généralement égocentristes, brutaux et vulgaires, et abusent de l’appui de leur maître et de leur puissance physique pour intimider le reste de leur force. Pour leur part, les autres Space Marines du Chaos se contentent d’intriguer pour le jour où ils pourront savourer un tel pouvoir.

Les Space Marines du Chaos s’accordent sur le caractère précieux des Armures Terminator, qui doivent être entretenues avec soin. Cette cuirasse intègre un réseau de fibres synthétiques et un squelette d’adamantium pour supporter le poids conséquent des renforts de plastacier et des plaques de céramite de sa carapace. La légende veut que la Crux Terminatus qui orne leur épaule incorpore un fragment de l’armure sacrée de l’Empereur. Chaque Chapitre de l’Adeptus Astartes ne peut aligner qu’une centaine environ de ces équipements, dont la compréhension de certains de leurs systèmes, remontant à un âge révolu, a été oubliée. Néanmoins, les vétérans ayant l’honneur de revêtir ces chefs-d’œuvre constituent la meilleure infanterie de l’Imperium.

L’armure d’un Terminator du Chaos est en revanche aussi corrompue que le traître qui la porte. Les insignes impériaux qui paraient jadis ses plaques d’épaule et ses jambières ont laissé place à l’œil d’Horus et à des têtes de mort, qui fixent d’un air accusateur les braves qui osent les regarder. De ses épaules massives se dressent des piques, sur lesquelles sont empalés des crânes ennemis comme autant de trophées illustrant les prouesses martiales de son porteur. Son casque a muté en un masque bestial d’où émergent des défenses ou des cornes tranchantes et il n’est pas rare qu’il ait fusionné avec le crâne du renégat en dessous. En conjonction avec la démarche pesante typique des Terminators, ces ornements contribuent à dégager l’impression d’un prédateur monstrueux en quête de son prochain repas.

Les Terminators du Chaos manquent de la vélocité nécessaire en assaut, aussi se rendent-ils généralement au combat à bord de Land Raider capables de fracasser les fortifications adverses. Cela permet à leurs passagers d’atteindre l’ennemi sans subir la foudre qui est si souvent déchaînée contre eux. De même que leurs équivalents Loyalistes, les Terminators du Chaos peuvent aussi être directement téléportés au combat depuis les soutes de leurs vaisseau de guerre, bien que pour ce faire, la sorcellerie remplace souvent la science. L’apparition subite d’une unité de Terminators du Chaos dans le quartier général adverse a sonné la fin sanglante de plus d’une campagne prolongée.

Terminator du Chaos de Khorne[modifier]

Un Terminator du Chaos de Khorne.
« Même si les portes qui séparent le monde des mortels et le Royaume du Chaos me sont désormais fermées, je préfère mourir en ayant entr’aperçu l’éternité plutôt que d’être resté toute mon existence dans l’aveuglement d’une vie mortelle. J’accueille la mort sans regrets, tout comme j’ai accueilli la vie sans crainte. »
- Kargos Bloodspitter, Champion de Khorne.

Les Terminators du Chaos de Khorne se rendent au combat en faisant rugir leurs armes, au milieu des grincements des servomoteurs de leurs armures. L’avance de ces tueurs énormes est implacable, car les épaisses plaques de leurs armures peuvent absorber toutes les attaques de l’ennemi, ce qui leur permet de progresser même à travers les bombardements les plus soutenus. Et pendant ce temps, les armes des Terminators du Chaos fauchent les guerriers adverses, puis le décompte des morts atteint des niveaux astronomiques lorsque ces bouchers arrivent au corps à corps. Les Armes Énergétiques crépitantes fendent les armures comme du beurre, alors que les Gantelets Énergétiques et les Poings Tronçonneurs broient et mutilent. Les Terminators du Chaos décorent leurs armures avec des pointes en bronze, des chaînes et des esses auxquels ils attachent les crânes de l’ennemi. Au sein d’un Ost du Sang, les Terminators du Chaos sont l’équivalent mortel des Équarrisseurs, car les lourdes Armures Terminator équivalent à la masse terrifiante des Démons montés sur des Juggernauts. Lorsque les Équarisseur]s se matérialisent, ils avancent souvent de concert avec les Terminators du Chaos afin de former un fer de lance impossible à stopper.

La Bloodtusk Brotherhood

Les rangs des Skullsworn comptent une bande de Terminators dont les faits sont devenus tristement célèbres. Ils se sont baptisés la Bloodtusk Brotherhood, et ont rapidement gagné les faveurs de Khorne.

Ce fut au cours de la Tempête Massacrante d’Icos IV que la Bloodtusk Brotherhood fit parler d’elle pour la première fois. Au milieu des flammes et de la démence d’un assaut par téléportation qui tourna mal, les Bloodtusks se frayèrent brutalement un chemin à travers une embuscade de la Raven Guard. Ignorant des blessures qui auraient terrassé n’importe quel autre guerrier, les Terminators essuyèrent les tirs de la Raven Guard puis disloquèrent ses lignes à coups de Haches Énergétiques. Après que son champion, Agorath, eût abattu le Capitaine de la Raven Guard, la Bloodtusk Brotherhood fut rejointe par une masse de Démons hurlants qui émergèrent du Warp. Le destin de toute la planète se joua lors de cet événement funeste, car c’est à cet instant que débuta le massacre d’Icos IV, et que la renommée de la Bloodtusk Brotherhood lui fut acquise.

Terminator Blightlord[modifier]

« Vous redoutez les bienfaits de Nurgle, révulsés que vous êtes par sa caresse. N’ayez crainte ! Nurgle pardonne votre ignorance, car il est magnanime. Votre peur s’effacera bientôt devant la générosité du Seigneur des Pestes, et vos yeux aveugles verront sa vérité. »
- Le Seigneur Lurgorias, pendant l’abordage de la frégate Noble Blade.

Les Terminators Blightlords sont l’élite implacable de la Death Guard, emprisonnés à jamais dans des Armures Cataphractii mutées. Ils avancent en fauchant impitoyablement les rangs ennemis, armes combinées, crache-peste et lance-peste s’ajoutant à la fusillade et réduisant infanterie et véhicules en pulpe.

Les Terminators finissent par lancer une charge pesante, en levant de grosses armes pour écraser et tailler l’ennemi en pièces. Les fléaux de corruption emmêlent les armes et les membres dans des barbelés corrosifs crépitants. Les Haches de la peste et les Pestelames causent des blessures infectées par mille épidémies. Quand les Terminators Blightlords repartent en quête de nouvelles victimes, il ne reste rien de leurs adversaires que des cadavres grouillant d’asticots.

Combinant la protection de l’Armure Cataphractii et la constitution surnaturelle des dons de Nurgle, les Terminators Blightlords sont horriblement difficiles à tuer. Ils tirent une grande fierté de ce fait, avançant avec mépris au milieu des plus féroces grêles de tirs, se moquant des vains efforts de l’ennemi pour les abattre.

Cette arrogance exaspère leurs frères de la Death Guard, mais les Blightlords sont des troupes de choc si exceptionnelles que leurs maîtres les pardonnent - voire les encouragent dans cette voie. La plupart des vectoriums incluent au moins une bande de Terminator Blightlords pour les assauts de brèches ou les frappes téléportées, et peu de vaisseaux des Flottes de la Peste s’embarquent dans le Warp sans une troupe de Blightlords à leur bord.

À cause des périodes prolongées qu’ils passent sur ces navires contaminés, les Terminators Blightlords sont saturés d’entropie empyréenne. Cette infection émane d’eux en ondes pourrissant la chair et corrodant le métal autour d’eux. Là où vont les Blightlords, la corruption irradie comme une toile d’araignée de putréfaction et de rouille. Il suffit qu’un ennemi tombe dans ces filets pour que leurs énergies commencent à le ronger douloureusement, tandis que les véhicules et les fortifications exposés à la présence maléfique des Blightlords s’affalent et s’écroulent.

Les Blightlords forment une garnison d’élite sur nombre de ces vaisseaux, prête à défendre la passerelle, l’arsenal ou les enginariums. Pendant les batailles spatiales, les capitaines des Flottes de la Peste approchent leur navire de l’ennemi, afin que des formations de Blightlords se téléportent à son bord. Tels des parasites se nichant dans le corps de leur victime, les Terminators entament leurs déprédations. Déboulant dans les corridors étroits et corrodant les cloisons scellées, les Blightlords laminent les défenseurs du vaisseau sans la moindre pitié tout en répandant la corruption sur ses ponts.

Des Terminators Blightlords.

Terminator du Linceul[modifier]

Un Terminator du Linceul.
« Même lorsque nous combattons, nous observons.
Même lorsque nous tuons, nous jugeons.
Malgré la fureur de la mêlée, rien ne peut nous échapper.
Malgré vos protections, nous frapperons.
Nous sommes les yeux de Mortarion.
Et nos lames font moisson. »
- Serment du Linceul.

Les Moissonneurs Pâles ; les Faux de Nurgle ; les yeux de Mortarion. Les guerriers d’élite du Linceul portent bien des noms, et chacun d’eux a le parfum des miasmes de la peur et de la menace.

Cette réputation est amplement méritée. Renflés de puissance surnaturelle, les Linceuls surplombent leurs ennemis. Des gantelets rouillés et des tentacules oscillants empoignent leurs faucheuses d’hommes, des armes maudites pouvant décapiter ou démembrer à chaque revers. Des nuages de mouches de la peste vrombissent autour des Linceuls, et les évents de leur armure crachent une fumée âcre qui aveugle et étouffe l’ennemi.

Les guerriers du Linceul sont sublimement doués, tournoyant et frappant à une vitesse surprenante pour leur masse distendue. Mais ils ne sont pas redoutés pour leurs seules aptitudes de combat. Les Linceuls sont des champions triés sur le volet par Mortarion, ses sombres émissaires, et partout où ils vont, ils emportent l’autorité de leur sire génétique. Ils parlent peu, et le font pour transmettre les ordres de Mortarion, avec une voix sifflante et cliquetante. Les Linceuls se battent dans un silence inquiétant, sans cris de guerre ni défis, personnifiant l’offensive anonyme et muette de la mort inéluctable comme leur ombre tombe sur leurs ennemis.

Avant même que Mortarion succombe au Chaos, les Linceuls étaient déjà son cadre de gardes du corps d’élite. Ils étaient sélectionnés par le Seigneur de la Mort parmi les guerriers stoïques qui avaient survécu là où leurs frères étaient tombés, et au moment d’être détachés auprès du Linceul, ces Frères de Bataille étaient notés dans les annales de la Légion comme morts. Le visage masqué, les Linceuls restaient anonymes, une présence menaçante et ineffable, dévouée uniquement à la protection de leur Primarque. Il y avait toujours au moins deux Linceuls dans un rayon de quarante-neuf pas de Mortarion, prêts à donner leur vie pour le soustraire au moindre danger.

Mortarion recrute toujours les Linceuls de cette manière, mais leur rôle tactique a changé depuis sa démonification. Les Linceuls sont désormais ses représentants, son gant de fer qui peut aussi bien protéger qu’écraser. Si les Linceuls se battent souvent aux côtés de Mortarion, des bandes sont également détachées pour former des gardes d’honneur pour les plus éminents champions de la Death Guard.

Leur venue est au mieux une bénédiction mitigée. Les Linceuls combattent de toutes leurs forces pour soutenir le champion qui leur a été assigné, et se révèlent un atout majeur dans la mêlée. Mais dans le même temps, ils préparent un jugement pour le compte du Primarque. Si le champion réussit, les Linceuls partent à la fin de la bataille, aussi silencieusement qu’ils sont venus. Toutefois, s’il échoue, la sentence de Mortarion est expéditive, mortelle et inéluctable.

Terminator du Scarabée Occulte[modifier]

Des Terminators du Scarabée Occulte.
Les Terminators du Scarabée Occulte étaient jadis les gardes du corps de Magnus le Rouge. Comme les autres membres de leur Légion, ils furent presque tous réduits en poussière par la Rubrication d'Ahriman, et n’ont plus désormais qu’une fraction de leur intellect et de leur ambition. Malgré cela, ces guerriers sont plus indomptables que jamais. Chacun de leurs actes obéit aux désirs destructeurs de ceux qui les contrôlent, et le peu qu’il reste de leurs instincts est entièrement voué à la destruction de leurs ennemis.

Tout comme les Marines Rubricae, les Terminators du Scarabée Occulte sont sous les ordres d’un Sorcier. Certains de ces maîtres faisaient partie du Scarabée Occulte à l’époque où Ahriman conjura son sortilège, et leur esprit était assez fort pour résister à cet effacement. D’autres sont de puissants mystiques qui ont gravi les échelons des Thousand Sons au fil des siècles, et ont gagné leur place parmi les Sekhmet. Dans tous les cas, un Sorcier du Scarabée Occulte contrôle des guerriers-automates inexorables, capables de massacrer sans peine des dizaines de fantassins moins puissants qu’eux.

Les armures qui renferment les vestiges des guerriers des Scarabées Occultes sont basées sur un modèle Terminator pré-Hérésie. Chaque armure était une relique de la Légion, mais même avant de se vouer entièrement à Tzeentch, les Thousand Sons avaient commencé à graver des inscriptions profanes sur leur équipement. Ce sacrilège ne cessa pas après le Concile de Nikaea, car les Scarabées Occultes pensaient qu’il était de leur devoir de conserver les connaissances interdites accumulées par leur Primarque. La Rubrication d’Ahriman scella chaque guerrier dans son armure pour l’éternité, enfermant les restes de leurs âmes avec les textes idolâtres qu’ils avaient gravés à perpétuité. Après des millénaires d’exposition au Warp, le véritable pouvoir de ses inscriptions a fusionné avec l’essence de chaque guerrier, faisant des Scarabées Occultes une cabale guerrière dévoyée.

Des siècles après leur création, leurs armures n’ont rien perdu de leur puissance. Les générateurs de champ réfracteur sont saturés d’énergie de l’Empyrée, faisant miroiter l’air autour d’eux tandis qu’ils arrêtent les tirs ennemis. Chaque armure peut également supporter les pressions causées par la téléportation, permettant aux Scarabées Occultes d’apparaître sur le champ de bataille par des failles dans la réalité.

L’arme emblématique des Scarabées Occultes est une sinistre lame courbe basée sur le khopesh de l’antique Prospero. Les premiers khopesh étaient forgés avec les rares métaux précieux que ses habitants trouvaient sur ce monde aride, et étaient des symboles d’autorité utilisés pour châtier ceux qui enfreignaient les lois de Prospero. Quand la Légion des Thousand Sons arriva sur cette planète, le khopesh fut adopté par les Scarabées Occultes comme symbole de leur rang, et ils furent dotés de générateurs de champs d’énergie pour rancher la matière à l’échelle moléculaire. Bien que les guerriers du Scarabée Occulte ne sont que l’ombre de ce qu’ils étaient, la vitesse et le talent dont ils font montre quand ils manient leurs lames au corps à corps ne se sont pas émoussés.

Sources[modifier]

  • Codex Heretic Astartes Chaos Space Marines, V8
  • Codex Heretic Astartes Thousand Sons, V8
  • Codex Heretic Astartes Death Guard, V8 (traduction du terme "Deathshroud" par Guilhem)
  • Codex Khorne Daemonkin, V7
  • Codex Space Marines du Chaos, V6