Succession Binaire

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png




Évènement ayant eut lieu dans les coulisses du pouvoir de l’Imperium, la Résolution de la Succession Binaire fut un évènement historique qui verra la naissance d’un nouvel Adepta majeur qui allait influencer le destin de l’Imperium pour les dix millénaires à venir et souligner un peu plus comment l’Hérésie d'Horus a, de bien des manières, mit en place de nombreux éléments qui allait définir le domaine de l’Empereur jusqu’à aujourd’hui.

La Succession Binaire[modifier]

La Résolution de la Succession Binaire.
L’origine du problème venait du Schisme de Mars, la guerre civile qui avait ravagé le monde d’origine du Mechanicum au tout début de l’Hérésie d’Horus et qui avait vu la victoire des Technoprêtres renégats ayant juré allégeance à Horus Lupercal, le Maître de Guerre ayant déclenché la pire guerre civile de l’histoire humaine. Le Fabricator-Général de Mars lui-même, Kelbor-Hal, chef suprême du Mechanicum, avait rejoint le camp d’Horus en échange de sombres promesses.

Chassé, les membres Loyalistes du Mechanicum trouvèrent refuge sur Terra, avec à leur tête le second de Kelbor-Hal, Zagreus Kane, qui avait refusé de rejoindre le camp des Traîtres. Kane fut reconnu Fabricator-Général par les autorités de Terra, créant une situation inédite qui vit le clergé martien compter deux Fabricators Généraux au même moment. Cet évènement fut baptisé la Succession Binaire.

Celui qui régnait sur Mars avait été désavoué. Celui qui était reconnu par Terra était un exilé de son monde d’origine. L’âme du Mechanicum souffrait mille tourments et si les échelons les plus élevés du clergé estimaient le choix simple, trop d’adeptes de bas niveau ne savaient vers qui se tourner, et la position de Kane restait précaire.

Bien vite, il devient évidement pour les Martiens que la Succession Binaire était intenable et que c’était une équation qui devait être résolue. Faute de cela, elle risquait de générer un code de plus en plus chaotique et des actes de plus en plus violents.

Ses difficultés apparaissaient en même temps que les exilés du Mechanicum ressentaient le mépris des Terrans à leur encontre. Beaucoup voulait avant tout repartir reprendre Mars, notamment avec l’aide du Collegia Titanica mais le Conseil de Terra de l’époque, conscient qu’Horus pouvait arriver à tout instant, gérait le cadre du redéploiement des Legios Titaniques en défense du nord-est du Segmentum Solar. Cette main mise sur une organisation militaire normalement géré par le Mechancium scandalisa plus d’un Technoprêtre qui ne voyait qu’une tentative de Terra de démanteler à son profil l’antique clergé de l’Omnimessie.

Duel Politique avec le Conseil de Terra[modifier]

Le Fabricator-Général Kane trouva en l’ambassadrice de Mars sur Terra, au temps ou la Planète Rouge était loyal, une alliée. Cette femme se nommait Vethorel et avait une apparence principalement humaine afin de faciliter les échanges avec les autorités du Monde-Trône. Dans les niveaux inférieurs du complexe d’usine de la Fournaise, sous la fonderie qui fabriquait les macro-canons destinés à la défense du Palais Impérial, Kane nomma Vethorel comme son ambassadrice auprès du Conseil de Terra. Le rusé Fabricator-Général avait sans aucun doute compris que l’attraction gravitationnelle du Conseil était immense et qu’il ne pouvait pas à cette époque se permettre de se retrouver dans son étreinte. Conscient que la Succession Binaire déjouait tous les efforts de Kane pour assurer une union des Mondes-Forges, creusant un peu plus le schisme, il fut décidé que le Mechanicum se devait de devenir un organe politique plus important et influent en intégrant plus profondément les arcanes du pouvoir impérial. Ainsi, une autorité reconnue unifierait de nouveau le Mechanicum Loyaliste afin de pourvoir reprendre un jour Mars.

Des enregistrements précieusement conservés nous ont relève une session particulièrement tenace ayant eut lieu dans la Grande Salle du Conseil de Terra, au centre d’un vestibule assez large et haut pour accueillir un Warhound. Devant des représentants du Collegia Titanica, dont les Princeps Bassanius de la Legio Ignatum et la Princeps Tevera de la Legio Agravaides, d’illustres Legios issues de Mars mais s’étant trouvé sur d’autres planètes lorsque le Schisme avait frappé, l’ambassadrice Vethorel fit face à ceux qui étaient déjà nommé "Hauts Seigneurs", sous la direction du Régent de l’Imperium, Malcador le Sigillite, bras droit de l’Empereur. Le redéploiement des Titans par les Conseil de Terra était mal accepté par les Princeps, et Verthorel chercha à faire entendre la voix du Mechanicum afin d’en faire le porte-parole des Legios Titaniques. Elle fit face notamment à Harr Rantal, Grand Prévôt-Maréchal de l’Adeptus Arbites, qui exprima son inquiétude quant à l’afflux soudain d’officiers du Collegia Titanica dans le Palais Impérial, soulevant ainsi par lui-même la question de la représentation légale des officiers des machines-divines, acteurs essentiels pour la défense du Palais Impérial comme l’histoire nous le prouvera.

Vethorel présenta une positon intéressante, celle de maintenir le Traité d'Olympus qui liait Mars à l’Imperium tout en proposant la création d’une nouvelle organisation : l’Adeptus Mechanicus, avec Zagreus Kane à sa tête, afin d’accorder au clergé martien une voix officielle dans toutes les affaires concernant le futur de l’Imperium, car si les enfants de Mars étaient censés rester autonomes, selon les termes du Traité d’Olympus, depuis la perte de la Planète Rouge, ce fait n’était plus pris en compte.

Cela fut mal accueilli par le Conseil de Terra, notamment par Simion Pentasian, Maître de l’Administratum de l’époque, qui refusait de voir les division des Technoprêtres entrer au sein du Conseil, n’y voyant qu’une tentative des Martiens de raviver la confiance de l’Imperium envers eux. Mais surtout, tous comprirent que l’ascension du Fabricator-Général au poste de Haut Seigneur de Terra ouvrirait la voie à l’avènement d’autres organisations futures à ce poste prestigieux, noyant le Conseil sous les voix, jusqu’à ce que plus personne ne puisse être entendu par-dessus la clameur.

Face à cet échec, Kane utilisa sa dernière carte en main et changea le destin du Clergé de Mars à tout jamais.

La Naissance de l'Adeptus Mechanicus[modifier]

Les détails restent flous, mais il est considéré comme fort probable que Verthorel fut convoquée par Malcador le Sigillite. Le Régent de Terra avait sûrement souhaité savoir si elle et Kane avait conscient de ce qu’ils faisaient et savoir si leur proposition n’était pas une simple ouverture cachant un autre objectif. Plus que nul autre, le Sigillite devait se rendre compte à quel point la création de l’Adeptus Mechanicus bouleverserait l’équilibre des pouvoirs sur Terra.

Les choses s’accélérèrent lorsque sur les remparts du Stellarum Vigil, là où les exilés martiens venaient accomplir chaque jour de bonne heure l’acte de contemplation et de deuil partagés en regardant le point rouge à l’horizon qui n’était nul autre que Mars, des membres du Mechanicum tentèrent d’assassiner Verthorel. L’ambassadrice ne dut son salue que par l’intervention d’officiers du Collegia Titanica qui abattirent les assassins qui voyaient en Verthorel une traîtresse à la cause martienne dans son projet d’intégrer le Clergé de Mars dans le Conseil de Terra.

Il semble que les Princeps avaient compris la situation difficile du Mechanicum et assurèrent de leur soutien Verthorel, sachant que les Hauts Seigneurs ne pouvaient pas légalement les obliger à leur obéir car selon le Traité d’Olympus, les Legios Titaniques n’avaient jamais agi sous leurs ordres, mais avaient volontairement accédé à leurs très nombreuses "demandes".

L’ambassadrice participa à un nouvel Conseil de Terra et réclama la création d’un Adeptus Mechanicus qui fut de nouveau refusé. Mais les Hauts Seigneurs commirent l’erreur de prétendre que puisque Mars était désormais perdue, le Traité d’Olympus était caduc, annulant toutes ses clauses et tentant de mettre la Collegia Titanica sous leur contrôle. Exaspéré, le Mechanicum et ses alliés Princeps firent un coup de force inédit pour s’imposer : Zagreus Kane apparut en personne dans la Chambre, prétendant n’être que spectateur de ce qui allait arriver. Puis sur ordre de Verthorel, le Princeps Tevera annonça que si l’Adeptus Mechanicus n’était pas crée, lui et les Legios Titaniques abandonnerons la Guerre Solaire et retournerons vers leurs fiefs. Cette annonce créa des remous et les Martiens furent accusé de trahison, menacés d’être arrêtés par les Arbitrators quand soudainement le sol de la Chambre vibra. Des pas de plus en plus fort se firent entendre, et médusé, les Hauts Seigneurs entendirent le souffle de la sirène de guerre du Titan Imperator Magnificum Incendius de la Legio Ignatum qui se dirigeait droit vers la Chambre, enjambant les murs du Palais Impérial, inarrêtable et menaçant.

Paniqué, les Hauts Seigneurs donnèrent à Vethorel d’arrêter, mais la rusée ambassadrice leur demanda sous quelles autorité car officiellement, personne ne dirigeait le Mechanicum où les Titans. Elle prouva ainsi que la Succession Binaire devait être résolu et que l’Adeptus Mechanicus était sa solution. Vaincu, les Hauts Seigneurs acceptèrent, permettant à Tevera d’ordonner au Titan Imperator, à travers un réseau vox, de s’arrêter contre les murs extérieurs de la Chambre. Ce fut Malcador le Sigillite qui mit fin au débat en acceptant l’entrée du Fabricator-Général au sien du Conseil de Terra comme Haut Seigneur de Terra, mais à la condition que les officiers des Legios Titaniques quittent la Chambre. Tel serait le prix à payer et les Legios Titanique perdirent leur voix propre, au profit de Zagreus Kane qui en échange, insista pour les intégrer au sein d’un Adeptus Titanicus soumis au Mechanicus. Mais ni le Mechanicus ni le Titanicus ne pourront prétendre influer sur les décisions du Conseil et les ignorer quand bon leur semble. Les décisions sur lesquelles le Mechanicus pèsera seront aussi celles auxquelles il devra se plier. Au final, les Technoprêtres gagnèrent en influence mais perdirent en autonomie

Quand au Traité d’Olympus, il survécu à travers cet arrangement qui au fil du temps sera profitable au Mechanicus qui s’imposera comme l’une des organisations impériales les plus puissantes de l’Imperium.

Source[modifier]

Pensée du Jour : « L’excuse est le refuge du faible. »
  • ANNANDALE DAVID, Le Fardeau de la Loyauté - La Succession Binaire, Black Library, 2017