Stormtalon

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Astartes banner.jpg
Astartes banner left.jpg
Astartes banner right 2.jpg
DeathwatchBar.jpg
Astartes-wing-2.png
Astartes-wing-1.png




Deco-dark-angel-10.png
Deco-dark-angel-10.png
Aquila.pngAquila.png
Deco-dark-angel-13.pngDeco-dark-angel-13.png
Astartes page corner.png
Deco-dark-angel-01.png
Astartes-mi-statue.png
Deco-dark-angel-01.png
Astartes-mi-statue.png
Astartes gothic.jpg
Des Stormtalons du Chapitre des Ultramarines, lors du combat contre les Tyranides à la Bataille de Cold Steel Ridge sur Macragge.

Plus petit que le Stormraven, le Stormtalon est parmi les aéronefs les plus agiles utilisés par les forces impériales, faisant de lui un excellent appareil d’interception et d’attaque au sol. Entre les mains d’un pilote expérimenté, la postcombustion vectorielle de l’appareil lui permet de tourner et de chavirer presque comme s’il se battait dans l’espace, se mettant à l’abri des tirs entrants ou se propulsant soudainement et inopinément à l’écart des duels aériens avec une facilité déconcertante. Combiné à leur puissance de feu élevée, cela fait du Stormtalon une arme de premier choix pour les missions d’attaque au sol et d’escorte. D’une pression sur une rune de tir, le pilote Techmarine raye ses victimes de l’existence dans une grêle de Missiles, de Bolts et de Lasers. Dans le même temps, le Stormtalon zigzague habilement au milieu de nuées de tirs antiaériens, qui tracent autour de lui sans résultat. Qu’ils se faufilent à travers les tirs croisés meurtriers des chasseurs ennemis ou qu’ils attirent la DCA adverse loin des engins de leurs Frères de Bataille, les Stormtalons sont difficiles à intercepter pour l’ennemi. Ils peuvent immobiliser un grand nombre d’adversaires bien plus importants, tout en provoquant des ravages capables de mettre en pièces des escadrons ennemis entiers.[1]

Un instant, le Stormtalon peut survoler le champ de bataille en hurlant à toute vitesse ; le suivant, son pilote peut engager les systèmes Repulsor de l’Escorteur, troquant la vélocité contre l’agilité. À la Bataille de Cold Steel Ridge, des escadrons entiers de pilotes Ultramarines poussèrent l’appareil jusqu’à sa limite. Usant de la postcombustion pour atteindre des vitesses inouïes, les Stormtalon interceptèrent de monstrueuses Harpies et des vols de Gargouilles, si nombreuses qu’elles noircissaient le ciel. À peine les Stormtalons avaient-ils acquis la supériorité aérienne que les pilotes vectorisaient leurs moteurs, pour se placer en mode stationnaire au-dessus de leurs frères au sol et les aider à contenir les essaims de Tyranides. Grâce à des mitraillages précis et des matrices de tirs croisés, ils fauchèrent des centaines de Gaunts, maculant les neiges de Macragge de fleuves d’ichor Xenos pourpre et puant.

La Formation "Aile de Tempête"

Le Codex Astartes énonce que ce petit appareil véloce doit escorter son homologue plus gros, le Stormraven, ou fournir un tir de couverture aux forces de Space Marines qui progressent au sol. Plongeant depuis l’orbite et directement dans la bataille, la Formation "Aile de Tempête" - comprenant un Stormraven escorté par deux Stormtalons - se dirige vers sa cible avec une détermination sans faille. Déployés lorsqu’un site stratégique clé doit être saisi et tenu au milieu de la folie des combats, ce trio de vaisseaux de combat compte sur la vitesse, la surprise et une puissance de feu écrasante pour anéantir l’ennemi avant même qu’il ne puisse réagir. Comme les Stormtalons transmettent des données de ciblage via un réseau de données choristrius, l’Aile de Tempête anéantit les forces terrestres ennemies par des passages de mitraillage punitifs. Le chef d’escadre du Stormraven dépose ensuite ses passagers directement sur les coordonnées cruciales, avant que les trois aéronefs ne remontent et n’adoptent un schéma d’attente. Grâce à ce puissant appui-feu, les forces terrestres impériales peuvent tenir indéfiniment leur position face à presque toutes les menaces.[2]

Néanmoins, beaucoup de Chapitres, les White Scars, les Solar Hawks et la Raven Guard notamment, emploient aussi le Stormtalon en tant que chasseur de supériorité aérienne et de frappe d’avant-garde contre les appareils Xenos ou les Machines-Démons ailées des Légions du Chaos.

Sources

Pensée du Jour : « La douleur est la foi qui entre dans le corps. Le plaisir est la corruption qui entre dans l’âme. »
  • Codex Adeptus Astartes Space Marines, V8
  • Death from the Skies, V7
  1. Death from the Skies, V7 - Stormtalon Gunships (traduit de l’anglais par Christer)
  2. Death from the Skies, V7 - Storm Wing (traduit de l’anglais par Christer)