Star Phantoms

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Batailles
Technologie
Noosphère
Manufactorum
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Symbol mechanicus.png
« La Mort n’est qu’une porte… »
- Credo Mortifex
Les Star Phantoms.
Le Chapitre Space Marine des Star Phantoms est un Chapitre à l’histoire sombre et parfois troublée. Leurs victoires, bien qu’elles aient été nombreuses, sont restées largement méconnues et inappréciées. Pendant une grande partie de leur histoire, ils ont été laissés seuls à la frontière de l’Imperium, ce qui a engendré en eux une tendance isolationniste et farouchement indépendante qui a rarement accepté un commandement extérieur. Ces vicissitudes du destin ont conduit les Star Phantoms à se heurter aux autorités impériales et à leurs frères de l’Adeptus Astartes en de nombreuses occasions, et ils ont acquis une réputation douteuse auprès des autres commandants impériaux. Les relations du Chapitre avec les autres Space Marines ont été aggravées par les soupçons suscités par les opérations secrètes des Star Phantoms, leur obsession apparemment anormale pour la mort et leurs étranges traditions mortuaires. Ces facteurs ont été la cause de sombres soupçons à leur égard dans le passé, bien qu’une enquête inquisitoriale complète sur les Star Phantoms après leur rôle dans les guerres de l’Hérésie Macharienne ait disculpé le Chapitre. L’Inquisition n’a découvert aucune hérésie manifeste de la pensée, de l’esprit ou de la biologie, bien que les Saints Ordos aient noté avec inquiétude la profondeur et la complexité des croyances uniques du Chapitre en matière de culte funéraire.

Les origines des Star Phantoms remontent à la 23e Fondation du début de M38, connue dans certaines sources sous le nom de Fondation Sentinelle, car elle a été créée pour aider les défenses de l’Imperium dans de nombreuses zones mal famées et vulnérables de la galaxie. Leurs origines exactes et leur Chapitre primogéniteur sont restés mystérieux même pendant leur création, tout comme les antécédents de nombreux Chapitres de cette fondation. Certaines sources ont depuis laissé entendre qu’ils ont utilisé la semence génétique des Dark Angels, bien que cela ait été démenti avec véhémence par les Dark Angels eux-mêmes, et que les Star Phantoms considèrent de telles requêtes, même via des canaux officiels, comme présomptueuses et offensantes. Il est probable que cette spéculation soit simplement basée sur une certaine similitude observée dans la livrée, l’iconographie et les attributs, qui, avec leur caractère introverti inhérent, a donné naissance à une supposition probablement infondée par certains érudits de l’Adeptus Terra et du Departmento Stratagos.

Le déploiement initial des Star Phantoms en tant que Chapitre s’est fait sur le Monde-Chapelle d’Haakoneth, en bordure du secteur Sakkara ravagé, où ils ont fortifié l’un des complexes de mausolées montagneux de la planète pour en faire leur base d’opérations. De ce bastion, ils se sont lancés contre les nombreux xenoformes qui infestaient la région. Les recrues néophytes des Star Phantoms étaient issues des populations barbares technologiquement régressives des systèmes environnants, et leurs premières tâches consistaient à se prémunir contre les nombreuses horreurs qui sévissaient dans ce siège déchu du pouvoir de l’Imperium. Depuis cette époque, tout le secteur de Sakkara a été perdu dans le vide intersidéral pendant plus d’un millénaire, mais ces sombres débuts semblent avoir laissé une marque indélébile sur l’âme du Chapitre, qui est restée jusqu’à aujourd’hui.

Après la destruction de leur monde natal d’Haakoneth en 120.M40, les Star Phantoms sont devenus un Chapitre basé sur une flotte, reconstruisant lentement leurs forces et participant à de nombreux conflits et interventions à travers le Segmentum Obscurus. C’est au cours de cette période que le Chapitre s’est spécialisé dans le combat de flotte et les opérations d’assaut de masse depuis une orbite proche. L’une des tactiques favorites du Chapitre est l’utilisation coordonnée d’un grand nombre de Modules d’Atterrissage de différents types et classes, y compris des plates-formes d’armes telles que le Deathstorm, comme élément clé de leurs stratégies. C’est au cours de ces années que le Chapitre s’est forgé une réputation impitoyable pour l’utilisation aveugle de sa puissance de feu, infligeant souvent des dommages collatéraux gratuits à ses cibles lors d’insurrections civiles. Cette réputation s’est encore renforcée lorsque le Chapitre a pris part à la Croisade Macharius. Le Seigneur Solar lui-même a jugé que les Star Phantoms étaient "inaptes au soutien tactique rapproché d’autres unités impériales." C’est à la suite de cette célèbre croisade que les Star Phantoms ont connu leur heure la plus sombre.

Ayant participé à plusieurs des engagements les plus meurtriers de la Croisade Macharius, et bien qu’ils aient prouvé leur valeur à maintes reprises, ils ont été peu respectés et sont connus pour avoir eu des relations difficiles avec les commandants de la Croisade en matière de stratégie et de déploiement. Après la mort du Seigneur Solar Macharius, ils se sont rapidement retrouvés mêlés à la guerre civile et aux divisions qui ont suivi entre ses généraux et ses chefs de guerre, se heurtant directement aux forces de la Garde Impériale qui, selon le Chapitre, avaient trahi l’Imperium. Les Star Phantoms sont cités dans certaines sources supprimées comme étant directement responsables de l’anéantissement de la 17e Garde Terrax sur Thoth, et sont connus pour s’être engagés dans un conflit sanglant et prolongé avec leurs anciens alliés des Marines Malevolent, aboutissant à la quasi destruction de ce Chapitre par leurs soins. Les Star Phantoms ont fait l’objet d’une enquête inquisitoriale à la suite de leurs actions et ont finalement été blanchis de l’hérésie mais ont été censurés par le Saint Ordos. Ils furent liés à la tâche ingrate et dangereuse de former en partie le fer de lance de la campagne impériale dans les années 70.M41 pour mettre fin à l’Hérésie Macharienne. À la suite de cette campagne brève et brutale qui a impliqué des éléments de plus d’une centaine de Chapitres Space Marine, les Star Phantoms, une fois de plus fortement réduits en effectifs, ont entrepris une croisade autoproclamée dans le sud du Segmentum Tempestus en attaquant des mondes isolés contrôlés par les Orks et le Chaos comme ils le jugeaient bon. La plupart de leurs activités par la suite sont restées cachées à la fois des archives officielles et des yeux de l’Imperium jusqu’à leur participation aux dernières étapes brutales de la Guerre de Badab.[1]

Organisation[modifier]

Symbole des Star Phatoms.
En termes d’organisation de Chapitre, les Star Phantoms se conforment largement aux modèles standard établis dans le Codex Astartes, avec une inclinaison considérable donnée dans ses déploiements et sa production vers l’utilisation préférée de la "première frappe" et des armes d’assaut largables et du matériel de guerre, ainsi que des ajouts exotiques aux principes reconnus qui sont liés à leurs propres croyances uniques. Le Chapitre a une préférence pour l’utilisation de la puissance de feu lourde pour massacrer leurs ennemis, ne se fermant à l’assaut que lorsqu’il est tactiquement le plus opportun de le faire. Pour les Star Phantoms, aucun mode de combat n’a de valeur intrinsèque par rapport à un autre, tout ce qui compte, c’est la mort de l’ennemi. Grâce en partie à l’arsenal étendu et diversifié du Chapitre, les doctrines tactiques des Star Phantoms privilégient les armes lourdes portables transportées par les Space Marines pour fournir cette puissance de feu à courte portée. Les Armes à Plasma et à Fusion, en particulier, sont déployées en nombre relativement important dans les rangs des Star Phantoms, le Chapitre déployant un modèle de trois Escouades Devastator par Compagnie de Combat standard, plutôt que le nombre de deux approuvé par le Codex, comme c’est la norme. Cette doctrine de puissance de feu à courte portée est également appliquée par la structure de commandement des Star Phantom, avec des armes combinées, favorisant à nouveau l’incorporation de modèles à Fusion et à Plasma, produites en grand nombre par les Techmarines du Chapitre et souvent portées au combat par ses officiers et Sergents Vétérans comme symbole de leur rang. De plus, les Star Phantoms maintiennent un noyau assez important de Vindicators et de Land Raiders pour les attaques en fer de lance, et fabriquent et utilisent un grand nombre de Modules d’Atterrissage Deathstorm dans un rôle d’appui-feu pour les assauts planétaires.[2]

Honneurs de Batailles Sélectionnés[modifier]

Le Massacre de Kormarg [718.M39][modifier]

Dans les années 710 M39, le Monde-Forteresse de Kormarg II, à la limite du secteur Sakkara, avait été assiégé pendant plus de deux siècles par les maraudeurs Khraves. Kormarg a résisté à l’adversité et n’est pas tombé, mais le monde a été dévasté dans le processus. Prenant sur elle de répondre à l’appel à l’aide lancé depuis longtemps par les défenseurs, la flotte du Chapitre des Star Phantoms a attaqué en masse, encerclant rapidement les nids Khraves en orbite et les faisant exploser sous le feu concentré de ses canons de bombardement.

Une fois qu’ils eurent dispersé les derniers vaisseaux ennemis, les Star Phantoms lancèrent une attaque orbitale contre les festins Khraves à la surface, les écrasant entre l’enclume du vaste réseau de bastions de Kormarg et le marteau de l’assaut des Modules d’Atterrissage du Chapitre, annihilant rapidement les immondes Xenos. Cependant, alors que les défenseurs ouvraient grand leurs portes à leurs libérateurs, il devint rapidement évident qu’au cours de leurs années de lutte contre les aliens, la garnison humaine était devenue génétiquement et spirituellement corrompue. Le maître des Star Phantoms a été rapide dans son jugement. Avec leurs défenses déjà ouvertes aux Space Marines, les bastions qui avaient résisté pendant des siècles contre les Xenos se transformèrent en chambres de la mort baignées de sang lorsque les Star Phantoms purgèrent Kormarg II de son peuple corrompu. Après le massacre, les Star Phantoms utilisèrent les macro-cratères nés de la longue guerre de la planète comme bûchers géants pour la population liquidée. Les serviteurs de la chapelle du Chapitre chantèrent des hymnes solennels pour honorer leur martyre tandis que les Star Phantoms livraient les corps aux flammes. Peu après l’action des Star Phantoms, Kormarg II a été réoccupé en tant que colonie pénale du Departmento Munitorum.[3]

La Mort d'Haakonath [101.M40][modifier]

Addendum : Culte Mortuaire Imperialis du Chapitre[4]

L’existence de systèmes de croyances, de philosophies martiales et de variations du Culte Imperialis indigènes et souvent uniques au sein de l’Adeptus Astartes est loin d’être rare. Cela va des traditions de Chapitre ritualisées assez mineures, comme celles que l’on trouve dans de nombreux successeurs des Ultramarines, à la culture entièrement individualiste d’un Chapitre très peu orthodoxe comme celui des Space Wolves. Le soi-disant Culte Mortuaire des Star Phantoms est de cette variété plus extrême, et embrasse la divinité de l’Empereur-Dieu de l’Humanité comme "Imperator Mortifex" - Juge des âmes des morts et gardien des martyrs. En conséquence, les frères du Chapitre se considèrent comme des tueurs divinement ordonnés, des Anges de la Mort au sens propre. Une solennité sinistre accompagne leurs actions à tout moment et ils ne se soucient guère de la gloire individuelle du guerrier, mais sont plutôt consumés par la tâche d’apporter la mort à ceux qui défient la volonté de l’Empereur ou cherchent à contrecarrer son objectif sacré. Fidèles au Credo Impérial, ils considèrent comme un principe central de leurs croyances "que seule la mort met fin au devoir" et, bien qu’ils n’accordent que peu d’indulgence ou de répit aux vivants, ils honorent profondément ceux qui tombent au service de l’Empereur et considèrent les nombreux martyrs de l’Imperium et les morts de leur Chapitre avec une extrême révérence. Dans le cadre de leurs pratiques, les Star Phantoms ont été observés comme ayant de nombreuses coutumes funéraires étranges et élaborées, et il est courant pour les Frères de Bataille du Chapitre de maintenir un reliquaire personnel contenant des objets votifs tels que les cendres de camarades tombés au combat comme un talisman, et sont également aptes à utiliser la poussière moulue des os de leurs ennemis composés comme poudre de rodage pour leur armure. Les gardiens et les grands prêtres de ces pratiques cultuelles sont les Chapelains des Star Phantoms. Chaque Compagnie et détachement a son propre Chapelain Mortuaire pour administrer ses rites, avec une chapelle séparée de quatre Reclusiarques et un Maître de la Sainteté maintenus comme un élément clé de la structure de Commandement du chapitre.

En 101.M40., les forces du Chapitre furent rappelées pour défendre son monde natal d’Haakonath, menacé par une attaque Ork soutenue de la part des Clans Korsaires du vide. Les vaisseaux et les Roks Orks ont envahi le système d’Haakonath par vagues d’assaut plus importantes que tout ce que les défenseurs avaient pu rencontrer auparavant. L’attaque des Peaux-Vertes était inhabituellement frénétique, poussée à la fois par la sauvagerie brute des Orks et par un désespoir dont la cause allait bientôt devenir évidente. Les attaquants Orks, qui fonçaient à quatre sur Haakoneth, subirent des pertes immédiates, passant d’abord à travers les défenses interconnectées des champs de mines du système avant de se heurter à la puissance combinée de la flotte du Chapitre des Star Phantoms et des formidables batteries de défense de leur monde d’origine. Des centaines de vaisseaux Orks ont été abattus et des groupes entiers de Roks ont été abordés et détruits sans jamais atteindre la terre ferme au cours d’une bataille qui a duré soixante jours normaux, jonchant le système stellaire d’épaves dans une tempête de munitions qui menaçait d’épuiser les réserves considérables de la planète. Ce n’est que lorsque les forces Orks furent enfin brisées et dispersées que les sinistres Star Phantoms eurent un sentiment de victoire, mais c’est alors que la véritable nature de la menace se matérialisa. Une vaste faille temporelle déferla comme un raz-de-marée mortel vers le système stellaire depuis le vide intersidéral, avec à son avant-garde l’horreur d’une migration massive de Hruds piégée dans l’horizon des événements de la faille.

C’est cette migration temporelle que les forces Orks avaient dû affronter en volant, et qui engloutissait maintenant le système d’Haakoneth, provoquant l’éruption de son soleil. La faille a pratiquement coupé Haakoneth du reste de la galaxie avec son tourbillon de turbulences spatiales, et l’aide, même si elle avait été disponible, était totalement hors de portée. Les Star Phantoms ont immédiatement monté une défense courageuse de leur monde contre la tempête, mais il est rapidement devenu évident que leur cause était perdue, car la réalité elle-même a commencé à se déformer autour d’eux. La flotte du Chapitre fut décimée et dispersée par la tempête spatiale, tandis que sur la Forteresse-Monastère en contrebas, l’ennemi rôdait dans l’obscurité et aucun bouclier ou mur ne pouvait lui barrer le passage. Pour chaque Hrud qui surgissait de l’ombre et était abattue par les Star Phantoms, une douzaine de formes difformes prenaient sa place. Un par un, les anciens mausolées et cénotaphes d’Haakoneth commencèrent à s’effriter et à s’effondrer sous le poids de l’usure du temps, et les Space Marines des Star Phantoms condamnés furent engloutis par les angles cruels de la distorsion. Les pertes du Chapitre étaient lourdes, et nul ne pouvait douter que l’oubli attendait les survivants s’ils restaient. Plutôt que de faire face à une destruction certaine aux mains d’un ennemi qu’ils ne pouvaient pas combattre, le maître des Star Phantoms, Omadon Tiresias, ordonna à ses frères restants de rassembler les reliques qu’ils pouvaient et de s’enfuir ; une décision qui, selon les rumeurs, n’a pas été suivie par tous ses frères, préférant rester debout et périr avec leur monde. La dernière Barge de Bataille du Chapitre, le Memento Mori, transportant le corpus de Techmarines du Chapitre, a conduit les restes en lambeaux de leur flotte autrefois fière à s’échapper du tourbillon qui frappait le système stellaire. De nombreux vaisseaux des Star Phantoms furent détruits dans leur fuite désespérée, tandis qu’Haakoneth, pris dans l’œil de la tempête, se brisait derrière eux, et Tirésias lui-même fut aveuglé lorsqu’une tempête temporelle percuta le pont de commandement du Momento Mori.

Un peu plus d’un tiers des effectifs du Chapitre survécut à la destruction de leur système d’origine et, suite à la destruction d’Haakoneth, les Star Phantoms passèrent de nombreuses années à reconstruire lentement leurs forces et restèrent un Chapitre basé sur une flotte jusqu’à la Guerre de Badab. La bataille a cependant valu aux Star Phantoms la distinction douteuse d’être l’un des rares Chapitres de l’histoire connue de l’Imperium à avoir affronté seul une migration Hrud à grande échelle et à avoir survécu.[5]

La Guerre de Badab[modifier]

Les Star Phantoms ont joué un rôle vital dans les dernières phases de la Guerre de Badab. Arrivés par l’intercession directe du Légat-Inquisiteur Jarndyce Frain dans la Zone du Maelström en 912.M41, le déploiement antérieur des Star Phantoms reste quelque peu mystérieux, et certains observateurs ont suggéré la probabilité qu’ils aient été détachés ailleurs par les Saints Ordos, et qu’ils aient été détournés vers la Zone du Maelström. D’autres ont émis l’hypothèse d’une rancune de longue date envers les Astral Claws, connue d’eux seuls, dont l’Inquisiteur Frain a profité pour les faire entrer dans le giron loyaliste, mais le Chapitre taciturne n’a pas voulu s’étendre sur le sujet, même envers ses frères Space Marines. Indépendamment de la véritable cause de leur implication, ils ont apporté avec eux la pleine et substantielle force de leur Chapitre, et étaient prêts à l’engager entièrement à la cause. Non ensanglantés par la guerre de dix ans, qui avait déjà vu plusieurs Chapitres de Space Marines réduits à l’ombre de leur force d’antan, la puissance des Star Phantoms a grandement contribué à la force de l’attaque finale contre Badab. Ils se sont vus confier la tâche clé de mener l’assaut final sur le Palais des Ronces, la capitale de Lugft Huron sur Badab Prime. Dirigé par la vénérable Barge de Bataille Memento Mori et une seconde Barge de Bataille, le Pale Wrath, le Chapitre a entrepris son rôle dans la bataille avec une puissante force de sept Croiseurs d’Attaque et vingt-cinq escortes et vaisseaux d’assaut de différentes classes. L’ordre de bataille de la force d’invasion comprenait sept des Compagnies du Chapitre (les autres étant déployées sur des cibles secondaires dans le système), renforcées par le poids de leur blindés, dont dix-sept Dreadnoughts et plus de deux cents Modules d’Atterrissage de différents types. Les Star Phantoms ont attaqué sans hésitation ni relâche, et n’ont ni donné ni attendu de quartier de la part de leurs adversaires. Ils ont été victorieux, en brisant le dernier anneau de défenses qui protégeait l’architraître Huron. C’est un groupe d’assaut mené par le Capitaine Zhrukal Androcles des Star Phantoms qui a coincé Huron, et c’est Androcles lui-même qui a envoyé un tir de Fuseur pour abattre le Tyran de Badab en fuite, bien que le Star Phanton ait également été tué dans le combat. Bien qu’ayant subi de terribles pertes lors de cet engagement final apocalyptique, le succès des Star Phantoms fut honoré par l’octroi par les légats impériaux de la suzeraineté des mondes désormais en ruines du secteur Badab, et le Chapitre a choisit la lune de glace de Jahga dans le système Archaea pour y fonder sa nouvelle Forteresse-Monastère.[6]

Le Combats sur Isin Tertius [853999.M.41][modifier]

Désormais maîtres du secteur de Badab, les Star Phatoms firent face en 853999 M.41 à l’assaut d’une vrille de la Flotte-Ruche Léviathan. Pendant les combats sur les lunes fortifiées d’Isin Tertius, les Star Phatoms se retrouva face a de nombreux Dimachaerons Tyranides, ces monstres cherchant à éliminer les commandants du Chapitre qui avaient prouvé qu’ils étaient plus qu’à la hauteur pour abattre les Lictors envoyés d’abord pour les traquer. Les Dimachaerons semèrent la mort et la destruction dans les rangs des Space Marines, jusqu’à ce qu’au plus fort des combats, le Capitaine Kharan Helkas de la 4e Compagnie des Star Phantoms, affronta et fut tué par un Dimachaeron ravagé par la bataille et portant le cadavre presque desséché d’un membre de sa Garde d'Honneur empalé sur le thorax. L’absence de commandement stratégique parmi les défenseurs a permis à l’essaim Tyranide à forcer le Chapitre à quitter la lune, qui a ensuite été fracturée par un bombardement orbital.[7]

Le Fléau de Kerrack [932.M41][modifier]

Une rébellion de moissonneurs sur l’Agri-Monde de Kerrack, qui exportait des denrées pour les régiments de l’Astra Militarum qui poursuivaient alors la Croisade de Karbargo, se déclencha en 932.M41. La planète sombra dans l’anarchie et la guerre, révélant que l’investigateur de cette situation était le Seigneur de Guerre Mahaur le Moissonneur et ses Slaughterkin adorant Khorne, et dont les Cultes Charnels apparurent à travers Kerrack. Les Star Phatoms arrivèrent dans le système pour se réapprovisionner et lancèrent une attaque immédiate et dévastatrice sur la forteresse rebelle de l’Arche de Calder, éliminèrent le Moissonneur et chassèrent les Slaughterkin de Kerrack.[8]

Sources[modifier]

Pensée du Jour : « Remettre en cause ton devoir, c’est manquer à ton devoir. »
  • Imperial Armour Vol. 13 : War Machines of The Lost and The Damned
  • Imperial Armour Vol. 10 : The Badab War - Part II
  • Imperial Armour Vol. 4 : The Anphelion Project
  1. Imperial Armour Vol. 10 : The Badab War - Part II - Star Phantoms (traduit de l’anglais par Guilhem)
  2. Imperial Armour Vol. 10 : The Badab War - Part II - Star Phantoms - Organisation (traduit de l’anglais par Guilhem)
  3. Imperial Armour Vol. 10 : The Badab War - Part II - Star Phantoms - The Massacre of Kormarg [718.M39] (traduit de l’anglais par Guilhem)
  4. Imperial Armour Vol. 10 : The Badab War - Part II - Star Phantoms - Addendum : Chapter Mortuary Cult Imperialis (traduit de l’anglais par Guilhem)
  5. Imperial Armour Vol. 10 : The Badab War - Part II - Star Phantoms - The Death of Haakonath [101.M40] (traduit de l’anglais par Guilhem)
  6. Imperial Armour Vol. 10 : The Badab War - Part II - Star Phantoms - Badab War Disposition (traduit de l’anglais par Guilhem)
  7. Informations issues de l’Imperial Armour Vol. 4 : The Anphelion Project - Dimachaeron et résumées par Guilhem.
  8. Informations issues de l’Imperial Armour Vol. 13 : War Machines of The Lost and The Damned - Woeful Blasphemies of the Traitor, Renegade, Heretic and Mutant - The Scourging of Kerrack et résumées par Guilhem.