Spectre Nécron

De Omnis Bibliotheca
Un Spectre Nécron.
Les tueurs flottants et difformes que sont les Spectres se déplacent comme des fantômes en quittant le plan matériel. Leur colonne vertébrale allongée fouette l’air, leurs larges épaules voûtées encadrent un crâne émacié au regard mauvais et au bout de leurs longs bras décharnés, on trouve en guise de doigts un assortiment de lames aiguisées comme de sinistres scalpels.

« Destroyers lourds sur le flanc droit ! »

« Ennemis droit devant ! »

À peine l’avertissement avait-il été donné que le Sénéchal Valentin se retrouva propulsé contre la paroi interne du Crusader. Une puissante détonation venait de faire basculer le Land Raider des Black Templars malgré ses quatre-vingts tonnes, mais le véhicule massif retomba sur ses deux chenilles quelques mètres plus loin en éventrant le béton de l’Avenue du Triomphe. Décidé à ne pas finir sa vie dans ce blindé, Valentin abaissa le levier qui actionnait la rampe et chargea à travers l’écran de fumée en provenance de la Basilique St Capilène en feu, Pistolet Bolter et arme énergétique au poing. De toutes parts, les guerriers de métal qui infestaient ce monde émergeaient des ruines et encerclaient ses hommes. Au-devant d’eux, le Land Raider de tête laissait échapper des volutes de fumée de ses flancs dévastés, sa carcasse chauffée à blanc bloquant la chaussée jonchée de décombres. Se déversant des grilles d’égout et des trous dans le béton, un tapis de créatures brillantes ressemblant à des scarabées commençait à envahir le blindé. Des étincelles d’énergie verte crépitaient entre leurs pinces, et à leur vue Valentin sut que le véhicule était perdu.

Les Black Templars se mirent en formation, ouvrant le feu sur les guerriers mécaniques sans âme qui leur faisaient face. Plusieurs furent détruits, pour se reconstruire l’instant d’après et reprendre le combat. Aux côtés de Valentin, le Techmarine Praepollo gémit, fauché par le faisceau d’énergie de l’un d’entre eux. Chacun put entendre son agonie à travers son communicateur tandis que ce dernier était écorché vivant et réduit à l’état de molécules.

« Pour l’Empereur ! » hurla Valentin en chargeant un groupe de guerriers métalliques qui se dirigeait vers eux, et qu’il découpa à grands moulinets de son Épée Énergétique. Il frappait avec toute sa haine ces êtres répugnants qui avaient désacralise une planète appartenant à l’Immortel Empereur. Il se débarrassa de son dernier adversaire en l’envoyant au sol d’un violent revers de lame, et se tourna pour voir un rai de lumière couleur de jade traverser de part en part son Crusader. Le puissant véhicule se transforma en une énorme boule de feu orange tandis que son moteur et munitions explosaient simultanément. Grognant de rage, Valentin posa son regard sur une créature de haute taille dont la carcasse métallique était partiellement recouverte de tissus en lambeaux et qui portait un long bâton à la pointe acérée brûlant d’un feu émeraude. En quelques mouvements rapides, elle sectionna Frère Navarre en deux et trancha le bras de l’Apothicaire Lentus dans une gerbe écarlate. En quelques seconda, son armure s’effondra, avant que sa chair et son squelette ne se désintègrent.

Valentin grimaça et se déplaça pour intercepter le Seigneur Nécron qui s’en prenait à un autre de ses hommes.

Des douzaines de scarabées métalliques rampaient autour de lui, mordant et piquant. Il commençait à les écraser sous les bottes de son armure lorsqu’une queue barbelée le fouetta puis s’enroula autour de son poignet pour lui faire perdre l’équilibre. Malgré les lames crépitantes qui foraient de profondes balafres dans sa plaque pectorale, Valentin parvint à dégager son bras pour riposter.

Deux créatures spectrales dont la colonne vertébrale allongée et incurvée flottait sous elles se tenaient en face de lui. Leur visage squelettique et mauvais s’enfonçait dans leurs épaules voûtées d’où dépassaient des bras rachitiques terminés par un assortiment cauchemardesque de scalpels. Elles étaient dépourvue de jambes mais dotées d’une sorte de longue queue ondulante se terminant par une lame en guise de dard. Valentin esquiva une volée de coups de queue puis répliqua d’un revers d’épée dans le ventre d’une des créatures. L’arme traversa le corps sans rencontrer de résistance, mais le Sénéchal resta stupéfait en constatant que le monstre demeurait sain et sauf malgré cette attaque mortelle.

Pendant ce temps, l’autre Spectre était passé dans son dos et lui lacerait les jambes de sa queue dardée tout en plongeant ses doigts griffus dans son armure. Valentin lui envoya son coude dans le visage et fut une fois de plus surpris lorsque sa riposte passa au travers du corps de son adversaire sans le blesser. Était-il en train de se battre contre des fantômes ? Tirant profit de leur avantage, les Spectres contre-attaquèrent à coups de griffes et de queues, déchirant son armure et les chairs au-dessous. Il fit décrire à son épée un puissant demi-cercle qui cette fois-ci fut fatal à l’une des créatures en face de lui. Malgré ce succès, il ressentait de terribles douleurs dans les jambes, car aux endroits où son armure avait été endommagée, des dizaines de créatures insectoïdes s’étaient infiltrées et le mordaient sans relâche.

Ses hommes mouraient tout autour de lui alors que toujours plus d’antigravs nécrons effectuaient des attaques en rase-mottes pour mitrailler les rares Space Marines qui étaient parvenus à se tirer de ce guêpier. Le demie Spectre enroula soudain sa queue autour de la taille de Valentin et s’écrasa de tout son poids sur lui, ce qui fit tomber le Sénéchal à genoux. Il essaya de se relever, mais à la masse du Spectre s’ajoutaient celle de toutes les petites créatures qui pesaient en nombre sur ses membres. Valentin ragea d’impuissance lorsque la créature éleva son dard au-dessus de lui avant de le plonger dans sa poitrine.

La longue lame pénétra son armure, déchirant ses poumons et son cœur. Valentin tenta de respirer, mais ce fut en vain, car sa cage thoracique renforcée avait cédé sous les attaques répétées de son adversaire. Il tomba en avant et son visage heurta le bitume défoncé. Avant de mourir, il vit ses derniers hommes se faire exterminer à la lueur incandescente de la cathédrale incendiée

Source[modifier]

  • Codex Nécrons, V3