Silver Templars

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png





Les Silver Templars.

La galaxie est déchirée par la guerre et assaillie par les forces du Chaos. Dans le sillage du de la Cicatrix Maledictum, les forces de l’Adeptus Astartes sont tendues comme jamais auparavant. Xenos, Démons, traîtres et hérétiques sortent des ténèbres entre les étoiles pour s’attaquer aux mondes de l’Imperium. Heureusement pour les citoyens de l’Imperium, les Silver Templars sont prêts à défendre les faibles et à écraser les ennemis de l’Empereur. En descendant sur les champs de bataille du 41e Millénaire dans un éclair de fureur argentée, les Guerriers de Novaris ont stoppé les invasions, écumé les forces extraterrestres de dizaines de mondes et purgé les hérétiques par milliers. Pour les Silver Templars, il n’y aura pas de repos tant que les nombreux ennemis de l’Humanité n’auront pas été réduits en poussière sous leurs bottes, et que les partisans du Chaos ont été banni dans les coins les plus sombres et les plus éloignés du Warp. Ce sont les guerriers de Novaris, et personne ne se tiendra devant leur furieuse tempête d’argent et d’acier.

Origines[modifier]

« Forgés dans les feux de la guerre, les Silver Templars font partie des nouveaux Chapitres Space Marines de la galaxie. Ils mêlent l’expertise martiale et les prouesses tactiques des fils de Roboute Guilliman à une fureur sans borne et le désir de prouver leur valeur à l’Imperium. »
- Un Seigneur de Guerre inconnu de Novaris.

En tant que successeurs directs des Ultramarines, les Silver Templars font partie des nombreux Chapitres qui peuvent retracer leur généalogie jusqu’au Primarque Roboute Guilliman. Comme leurs primogéniteurs, ils perpétuent leur legs de défenseurs de l’Imperium. Créés pendant la Fondation Ultima, ils sont les enfants d’une ère d’instabilité, de guerre et de destruction. Leurs rangs sont exclusivement composés de Space Marines Primaris, la plus récente des innovations apportée aux rangs de l’Adeptus Astartes. Les Silver Templars diffèrent des autres successeurs des Ultramarines. Là où la plupart des fils de Guilliman incarnent sa discipline, son acuité tactique et ses dons de commandant, les Silver Templars ont hérité de sa fureur, de ses talents martiaux et d’une loyauté indéfectible envers les idéaux de l’Imperium. Ce sont des duellistes accomplis et avides de faire la démonstration de leur habileté contre les forces du Chaos comme contre les Xenos.

Les Silver Templars se sont forgé une réputation de guerriers froids et concentrés qui font montre de peu d’émotions. En tant que duellistes hors pair, ils préfèrent choisir une cible et focaliser leur attention sur son élimination avant de passer à une autre. La stratégie des Silver Templars consiste souvent à se frayer un chemin vers les chefs ennemis afin que leurs meilleurs guerriers Puissent engager le combat lors d’un duel à mort. Ces Space Marines sont en outre des armuriers accomplis, qui confectionnent souvent leurs propres armes et établissent avec leur Esprit de la Machine une connexion qu’ils appellent "Le Lien Martial". Une fois lié à une arme, un Silver Templar se dévoue entièrement pour en maîtriser l’emploi. La perte d’une arme liée est une cause d’opprobre, et un Silver Templar serait capable de traverser la galaxie pour la récupérer. Dans un univers dévasté par la guerre, les Silver Templars sont avides de prouver leur valeur à leur Primarque et à l’Empereur, et donnent l’assaut à toutes sortes d’ennemis de l’Imperium.

Novaris, Foyer Chapitral[modifier]

« Le guerrier qui agit par honneur ne peut pas échouer. Son devoir est l’honneur lui-même. Même sa mort - si elle est honorable - est une récompense et ne peut être un échec, car elle est le fruit d’un devoir. Cherchez donc l’honneur en agissant, et vous ne connaîtrez aucune crainte. »
- Roboute Guilliman, Primarque des Ultramarines.
Novaris
Novaris.

- Nom de la Planète : Novaris
- Désignation: Planète de Chapitre Successeur de l’Adeptus Astartes
- Gravité: var. 0,75 – 1,15 x Standards Terrien
- Température / Climat: var. Hyperocéanique, Arctique, Continental, Volcanique, Boréal, Subtropical
- Population : Post-Libération de Novaris : 5,3 millions/Estimation actuelle : inconnue (en raison de la purge post-libération)
- Gouverneur Planétaire : Akilios Zanaris, Maître de Chapitre et Régent de Novaris
- Système: Système Novaris
- Sous-secteur: Sous-Secteur Argentus
- Secteur : Secteur Anekitosien (prudence requise lors de la traversée du Secteur Anekitosien - corps astraux non cartographiés à proximité de la Cicatrix Maledictum
- Segmentum : Ultima Segmentum
- Niveau de Dîme: Adeptus Non - Monde Chapitral Astartes

Ce monde est couvert d’immenses océans de hautes montagnes, d’amples déserts et de mangroves. Ses habitants forment un peuple robuste de brillants épéistes et forgerons pour qui servir les Silver Templars est un grand honneur. Novaris se trouve dans le Segmentum Ultima, au sud-ouest galactique de la Cicatrix Maledictum. Sa proximité avec la Grande Faille, les enclaves de Flibuztiers des Orks et le Maelström lui confère une grande importance pour la défense de l’Imperium. Entourés d’ennemis, les Silver Templars quittent régulièrement leur monde natal pour défendre les systèmes voisins et, dans les cas les plus graves, même le leur. Cela signifie que les Silver Templars n’ont guère connu la paix depuis que Novaris leur a été offerte, et qu’ils maintiennent une importante garnison à sa surface. Stationnés dans leur gigantesque Forteresse-Monastère, Kolossus, les Silver Templars considèrent ce devoir comme tout aussi honorable qu’une croisade, car il ne leur apporte aucun répit de la guerre.

Les humains qui ont colonisé Novaris vivent sous un régime féodal à la technologie peu avancée, dans un des divers royaumes qui couvrent la planète. L’artisanat de l’armurier est vu comme la forme d’art la plus élevée, et chaque guerrier Novarien doit forger sa propre arme au cours d’un rite de passage. Avant que les Silver Templars libèrent Novaris la planète a passé de longues décennies sous la joug du Flawless Host. Cette bande du Chaos adoratrice de Slaanesh, jalouse du talent d’artisans que déployaient les Novariens, avait asservi la population pour profiter de ses armuriers. Cette période sinistre de l’histoire de Novaris a pris fin avec l’arrivée de la Croisade Indomitus. Les Silver Templars ont méthodiquement purgé tout trace du Flawless Host de la planète, et sauvés ceux des Novariens qui avaient échappé à la corruption. Les guerriers de Novaris sont réputés pour leurs talents en duel, et nombre de royaume règlent leurs différends en combats singulier livré entre leurs meilleurs champions. Par conséquent le duel est devenu une part importante de la culture des Silver Templars. Les recrues potentielles du Chapitre participent à un grand tournoi devant les contreforts de la Forteresse-Monastère des Silver Templars, Kolossus. Là, les aspirants se livrent à des duels à morts dans l’espoir de faire partis des rares élus à fouler les cols venteux qui mènent à la forteresse. Seuls ces aspirants entament alors le cruel processus pour devenir des Space Marines Primaris.

Organisation Chapitrale[modifier]

« Les hérésies et les trahisons abondent ! La Froideur et la Fureur les purgent. »
- Dicton Silver Templars.
Symbole des Silver Templars.
Les Silver Templars obéissent entièrement au Codex Astartes de Roboute Guilliman. Comptant exclusivement des Space Marines Primaris et intégrant les récents changements du Codex, ils forment une force percutante capable de livrer bataille sur des dizaines de fronts. Les Silver Templars suivent la structure standard du Codex, qui consiste en dix Compagnies de cent Space Marines chacune. Chacune est commandée par un Capitaine, assisté de deux Lieutenants, un Chapelain, un Apothicaire, un Doyen, et une suite de Vétérans. Le reste de la compagnie est divisé en escouades de dix ou cinq guerriers.

La 1ère Compagnie est composée des guerriers les plus expérimentés. Les vétérans qui désirent intégrer ses rangs doivent prêter un Serment d’Épée et accomplir une tâche confiée par son Capitaine, ou mourir en essayant. La 1ère Compagnie combat rarement en tant que telle, et tend plutôt à épauler les autres Compagnies. Elle est dirigée par le Capitaine Vitalias Ducas.

Les 2e, 3e, 4e et 5e Compagnies sont les Compagnies de Combat qui participent aux principaux engagements du Chapitre. Elles se composent en général de six Escouades de Ligne, deux Escouades d'Appui Feu et deux Escouades d'Appui Rapproché pour former une force équilibrée. Quand les Silver Templars vont au front, ils déploient en général une Compagnie de Combat appuyée de troupes tirées des Compagnies de Vétérans, de Scouts et de réserve. La 2e Compagnie est commander par le Capitaine Vetronis Leontias, la 3e Compagnie est commandée par le Capitaine Zeno Petricias, la 4e Compagnie est commander par le Capitaine Markos Lukion, la 5e Compagnie est commandé par le Capitaine Eros Palamas.

Les Compagnies de Réserve sont composées d’escouades d’un même type. Les 6e et 7e Compagnies sont des Compagnies de Ligne dont les escouades sont transférées aux Compagnies de Combat pour remplacer les pertes en Campagne. La 6e Compagnie est commander par le capitaine Donis Maniakis, la 7e Compagnie par le Capitaine Theus Giannos.

La 8e Compagnie est la Compagnie d’Appui Rapproché. Ses Reivers et Inceptors forment souvent la première vague d’une force d’invasion, perturbant les lignes ennemies et semant la panique avant l’arrivée de la force principale. Les guerriers de la 8e Compagnie brillent aussi par la diligence de leurs réponses lorsque leurs frères ont besoin de leur appui. Le Capitaine Tribunas Viator dirige cette compagnie.

La 9e Compagnie est la Compagnie d’Appui Feu. Composée de Hellblasters et d’autres escouades d’armes lourdes, elle est souvent appelée pour appuyer une compagnie au front lorsqu’une puissance de feu supérieure est nécessaire. Le Capitaine Alexys Nazares dirige la 9e Compagnie.

La 10e et dernière compagnie des Silver Templars est la Compagnie Vanguard. Chaque Space Marine y est doté d’une Armure Phobos plus légère. Ils sont souvent chargés des missions de reconnaissance et d’infiltration. Le Capitaine Symeon Nicetas la dirige.

Toutes les compagnies disposent de leur propre flotte de véhicules, bien que la 1ère compagnie ait souvent accès à des véhicules plus grands et plus puissants. Tous les autres blindés du Chapitre forment un parc, auquel on peut faire appel en cas de besoin.[1]

La Création d’un Silver Templar

Le monde des Silver Templars, Novaris, est une planète immense faite de royaumes en guerre, de tribus sauvages et de montagnes gigantesques. Les plus braves, les plus audacieux et les plus résistants sont choisis par les Silver Templars comme recrues potentielles. Ils sont d’abord conduits aux contreforts de la Forteresse-Monastère, Kolossus, où l’on éprouve leur habileté lors de duels à morts. Les rares survivants doivent ensuite gravir le plus haut pic de Novaris, Mytikas.

Ceux qui survivent à l’ascension entament alors le processus pour devenir des Space Marines Primaris. C’est un procédé long et potentiellement fatal, impliquant plusieurs opérations et la greffe de vingt-deux nouveau organes, tous cultivés à partir du génogerme de leur Primarque, Roboute Guilliman. Ces organes agissent sur les tissus de l’initié en stimulant des aptitudes naturelles, comme la croissance musculaire, et octroient de nouvelles aptitudes.

Les chirurgies s’accompagneront d’exercices physiques et mentaux ardus, complétés par des séances de conditionnement hypnotique, de méditation et de tests psychologiques et spirituels, ainsi qu’une intronisation aux traditions du Chapitre. Ce n’est qu’alors que les survivants sont pleinement intégrés aux rangs des Silver Templars.

Doctrine de Combat[modifier]

Combattants de Lignes[modifier]

Polyvalentes et meurtrières, les troupes de ligne sont aussi à l’aise pour prendre d’assaut les positions ennemies que pour se défendre contre une horde d’ennemis. Les escadrons de ligne de bataille sont l’épine dorsale des armées des Silver Templars. Les Intercessors des Silver Templars opèrent en tant qu’infanterie de ligne, utilisant leurs Fusils Bolters pour arrêter les assauts ennemis. Les guerriers des Silver Templars appliquent leur expertise en matière de duel et leurs compétences en matière d’armes à toutes les armes qu’ils utilisent, qu’il s’agisse de fusils, de pistolets ou de lames. Dans les échanges de feu, les escouades ciblent une seule unité ennemie, choisissant chacune un guerrier ennemi et l’engageant dans un concours de tir. De cette manière, ils se frayent systématiquement un chemin à travers les forces ennemies, une cible à la fois.

Même lorsqu’il est forcé de se battre au corps à corps, l’Intercessor reste un ennemi redoutable et s’attaquera à l’ennemi avec des lames de combat, des crosses de fusil et ses poings en céramite.

Chaque escouade est dirigée par un Sergent, et un guerrier expérimenté ayant reçu une formation en commandement. En tant que duellistes chevronnés, les Sergents tenteront d’isoler les chefs ennemis et d’autres ennemis puissants et de les affronter en duel. Dans ces occasions, son escouade aura souvent pour tâche de dégager un chemin jusqu’à la cible, permettant à leur sergent de tirer son Épée Énergétique et d’avancer pour tuer. Bien qu’ils excellent dans l’utilisation de toutes les armes, de nombreux Silver Templars Intercessors privilégient le Bolt Stalkers pour sa précision et son caractère mortel.[2]

Appui-Feu[modifier]

L’Escadron Knossos[3]

L’Escadron Knossos est connu dans tout le Chapitre pour ses exploits lors de ses nombreuses escarmouches contre les Orks de Golgotha. Des centaines d’Orks ont été incinérées, écrasées ou soufflées membre par membre par ces tueurs experts. Ils sont devenus le meilleur escadron d’Appui Feu du Chapitre.

Les Escouades d’Appui-Feu sont conçues pour effectuer des tirs de couverture lourds, protégeant ainsi leur ligne de combat et leurs frères d’Appui Rapproché. Les Escadrons d’Appui-Feu sont spécialisés dans divers rôles, de l’assassinat de cibles clés à la destruction des blindés ennemis. Les Hellblasters du Chapitre des Silver Templars sont issus de guerriers qui font preuve de la plus grande discipline et d’une grande concentration. Ils choisissent leurs cibles avec une efficacité froide et calculatrice. Ils choisissent d’abord une cible principale et la réduisent en flaque avant de passer à la suivante. Ce sont toujours des combattants experts au corps à corps, avec une touche d’indépendance, mais ils sont capables d’exploiter ce côté de leur personnalité pour mener à bien n’importe quelle mission.

Si les Silver Templars Hellblasters représentent la capacité de concentration des guerriers de Novaris, les Aggressors représentent la fureur qu’ils déclenchent sur les innombrables ennemis de l’Imperium. Leurs Gants Énergétiques percent les défenses et déchirent les panneaux blindés avec facilité, tandis que des rafales de flammes et des grêlons de métal dévastent des unités ennemies entières. Beaucoup des plus grands guerriers des Silver Templars ont servi comme Aggressors, jurant qu’en apprenant à compenser les mouvements restreints et le volume des Armures Gravis, ils ont décuplé leurs compétences.[4]

Soutien Rapproché[modifier]

L’Escouade Tassos[5]

Les Reivers de l’escouade Tassos ont une réputation d’efficacité brutale. Lors de l’insurrection du Quintan, cette seule escouade a réussi à stopper une rébellion, en assassinant l’ensemble des dirigeants hérétiques en un jour. Au moment où les renforts impériaux sont arrivés, les forces hérétiques sans chef n’étaient guère plus que des bandes fracturées, des cibles faciles lors de la purge qui s’ensuivit.

Le travail des Escadrons de Soutien Rapproché (Les Vanguards) consiste à percer les lignes ennemies et à briser leurs formations. Pour accomplir cette tâche, ils doivent être extrêmement rapides, lourdement armés et incroyablement meurtriers. Les Escadrons de Soutien Rapproché sont à l’avant-garde de la plupart des attaques des Space Marines. Elles sont déployées pour harceler et perturber l’ennemi avant l’arrivée de la principale force Space Marine. Les Silver Templars utilisent leurs Reivers de la même manière que les autres Chapitres conformément au Codex, lançant des attaques rapides et brutales et démoralisant l’ennemi. Les Silver Templars, quant à eux, sont souvent déployés pour entreprendre des frappes chirurgicales sur des cibles marquées par leurs alliés Reivers. Ils foudroient l’atmosphère, frappant l’ennemi avec une force incroyable et décimant leurs victimes sans méfiance avec des volées de Bolters d’Assaut ou d’Exterminateurs à Plasma.[6]

Véhicules[modifier]

Les véhicules de transport sont un élément clé de toute Force de Frappe rapide des Space Marines, et les Silver Templars ne sont pas différents. Ils ont accès à une variété de véhicules, mais c’est le Repulsor, lourdement armé, qui a cimenté sa place de transport de choix. Le transport blindé Repulsor est un véhicule relativement nouveau, conçu et construit sur Mars afin de servir les Space Marines Primaris nouvellement créés. Lors de la Fondation Ultima, ces véhicules ont été répartis entre les Chapitres de Space Marines existants pour servir leurs nouvelles recrues Primaris. Des Chapitres tels que les Silver Templars, dont les rangs sont entièrement constitués de Spaces Marines Primaris, utilisent le Repulsor comme leur char de transport et de combat. L’armement lourd du Repulsor est plus que capable d’affronter même les chars ennemis les plus lourdement blindés.

Son blindage est suffisamment résistant pour absorber les tirs punitifs, et sa technologie de répulsion lui permet de traverser des terrains qui seraient impraticables pour d’autres véhicules. Les Silver Templars utilisent leurs Repulsors de manière agressive, en les utilisant pour déborder les forces ennemies et déposer leurs troupes les plus touchées en position pour faire le plus de dégâts. Une fois leurs troupes débarquées, les Repulsors sont libres d’engager les blindés ennemis, chacun choisissant une cible et s’engageant dans des duels à longue distance avec ses adversaires. Ayant connu une guerre constante depuis sa fondation, le Chapitre a déjà produit un grand nombre de commandants de chars experts.[7]

Officiers du Chapitre[modifier]

« Les Silver Templars perçoivent chaque bataille, quelle que soit son ampleur, comme un duel entre deux combattants gestaltiques. Leurs stratégie se focalisent ainsi sur la meilleure façon de porter le coup décisif qui mettra fin à l’affrontement. »
- Akilios Zanaris, Maître de Chapitre des Silver Templars.
La Fureur Revêtue d’Argent

Chaque guerrier qui se bat sous la glorieuse bannière des Silver Templars possède des compétences d’expert avec l’arme qu’il a choisie et fabriquer. Dans une galaxie déchirée par la guerre, chacun de ces puissants guerriers aura l’occasion de prouver son habileté au combat, se tenant entre l’Imperium de l’Humanité et ses nombreux ennemis. Un commandant des Silver Templars gagne sa position grâce à ses actions au combat et aux ennemis tués laissés sur son chemin. Ce sont tous des combattants d’une grande habileté, capables de se battre contre les guerriers les plus meurtriers de la galaxie tout en dirigeant leurs troupes avec une froideur et une précision calculatrice.

Directement sous le Maître de Chapitre Zanaris, dix Capitaines sont chargés de commander les dix compagnies qui composent le Chapitre des Silver Templars. Chacun d’entre eux est un puissant guerrier à part entière et est maître de toutes les façons de faire la guerre. Ils sont experts dans la coordination et l’inspiration de leurs troupes pour combattre avec une précision et une discipline absolues. Chaque compagnie a deux Lieutenants. Ces officiers assistent leur Capitaine, et chacun d’eux est capable de diriger la moitié de la compagnie au combat, libérant ainsi le Capitaine pour qu’il puisse se concentrer sur la stratégie globale ou pour rechercher et affronter les commandants ennemis. En éliminant le commandement ennemi, ils affaiblissent les forces adverses et enhardissent leurs propres troupes

Les Serments d’Épées

Les Chapelains des Silver Templars s’occupent des besoins spirituels du Chapitre. Les guerriers des Silver Templars prêtent souvent le Serment d’Épée. Ces serments sont des promesses faites à leur Chapitre, généralement pour vaincre un ennemi ou entreprendre une tâche mortelle. Les Chapelains des Silver Templars surveillent ces serments, en s’assurant que leurs frères traitent leur serment avec le respect approprié.

Les Archivistes des Silver Templars préfèrent utiliser des pouvoirs psychiques qui augmentent leur puissance, ou celle de leurs alliés. Ces capacités sont utilisées pour les aider lorsqu’ils affrontent un ennemi puissant. Le Librarium consigne également l’histoire du Chapitre, en se concentrant sur les plus grands duels de leurs guerriers et sur les dossiers des serments d’épée prêtés et terminés. Ils sont sous le commandement de Ares Ionnas le chef Archiviste.

Les Apothicaires sont chargés de maintenir le gène du Chapitre et ils sont également chargés de récupérer les armes des frères tombés au combat. Ces armes sont ensuite rendues à Kolossus.

Au sein du monastère de la forteresse, elles sont exposées sur les vastes murs du hall des déchus jusqu’à ce que le maître armurier estime qu’il est temps de les remettre en service. Ils sont sous le commandement de l’Apothicaire en chef Armand Laskari.

Un Aggressor Silver Templars.
Les Anciens sont des vétérans qui portent les étendards des Silver Templars à la guerre. Ils mourront volontiers avant de déposer ou de lâcher leur bannière, car c’est une marque de grand déshonneur sur tout le Chapitre si l’une d’elles tombe aux mains d’un ennemi.

Quant à l’armurerie du Chapitre elle est sous la responsabilité du Maitre Armurier Prician Stilico.[8]

Quelques Guerriers Connus[modifier]

  • Lieutenant Xenon, 5e Compagnie

Un vétéran des Guerres de la Peste, Xenon a dirigé une demi-compagnie pendant la bataille sur Iax. Son leadership a été salué par le commandement du Chapitre.

  • Frère Apostis, 4e Compagnie, 7e escouade, Inceptor

Son équipe a gagné les honneurs de la bataille en repoussant un raid de Corsaire Aeldari sur l’avant-poste commercial vital, Iota-45.

  • Frère Angelus, 2e Compagnie, 4e escadron, Intercessor

L’escadron Zonisces est nouveau au sein de la 2e compagnie. Angelus est le plus jeune membre, et le plus désireux de faire ses preuves.

  • Sergent Bardas, 8e Compagnie, 8e escouade, Inceptor

L’équipe de Bardas est connue sous le nom "Les Marteaux d’Acier", pour ses tirs sous sa descente aérienne tonitruante.

  • Frère Hélios, 2e Compagnie, 10e escouade, Hellblaster

Les membres de l’escouade Arggos sont des tireurs d’élite et sont spécialisés dans le ciblage des formations de véhicules ennemis qui se déplacent le plus rapidement.

  • Frère Skorpios, 5e Compagnie, 9e escouade, Agressor

Sur Umbris, il a tué plus de 100 traîtres alors qu’il combattait aux côtés des Adepta Sororitas, ajoutant sa fureur à leurs feux sacrés.

  • Sergent Markos, 3e Compagnie, 10e escouade, Hellblaster

Même les ennemis les plus résistants ne peuvent pas supporter la fureur des tirs de l’Incinérateur de Plasma concentré de l’escouade de Markos.

  • Sergent Akron, 9e Compagnie, 9e escouade, Agressor

L’escadron Akron a une histoire bien remplie, celle d’être appelé à aider les compagnies de combat lorsque leur puissance de feu est nécessaire.[9]

Héraldique Silver Templars[modifier]

Les Silvers Templars ont été fondés lors de la Fondation Ultima et de fait chaque Frère de Bataille est un Space Marine Primaris. Les Silver Templars suivent le Codex au regard de leur héraldique. La couleur de compagnie apparait sur la genouillère gauche, par dessus laquelle est peint le numéro d’escouade ou le symbole de rang.

Héraldique Silver Templar.jpg

Chroniques des Silver Templars[modifier]

Le Siège de Talasa Secundus[modifier]

Appel aux Armes[modifier]
« Nous sommes les épées de Novaris. Personne ne se tiendra devant nous. »
- Le Grand Gardien des Serments Hekaton.
Les Silvers Templars au combat.
Les guerriers qui devinrent les Silver Templars furent forgés dans la rage des combats. Ils servirent avec honneur et distinction aux côtés leur Primarque lors de la Croisade Indomitus, face aux Démons comme aux Xenos. Après avoir purgé le monde de Novaris de la souillure du Flawless Host, ils obtinrent le droit d’y établir leur Chapitre, et la tâche de défendre cette région de l’espace des nombreux ennemis de l’Humanité. Ils s’installèrent rapidement sur Novaris, établirent leur Forteresse-Monastère et commencèrent à remplacer leurs pertes grâce à la population endurcie de leur nouveau monde. Toutefois, il ne leur fallut pas attendre longtemps avant que leur Primarque bien aimé eût besoin d’eux. La Death Guard avait profité de l’absence de Guilliman pour envahir Ultramar, dévaster plusieurs mondes et s’enfoncer dans le système jusqu’à Macragge. En apprenant la nouvelle, les Silver Templars détachèrent sans hésiter trois Compagnies de leurs meilleurs guerriers pour assister leurs frères et libérer Ultramar. Les compagnies luttèrent bravement aux côtés de leur Chapitre parent, et se distinguèrent face aux hordes de Démons comme aux guerriers de la Death Guard.

Toutefois, ce fut la campagne entreprise par la 3e Compagnie qui confirma la réputation d’intrépidité des Silver Templars malgré l’adversité et les pertes dévastatrices.

Le Siège Commence[modifier]
« Si je devais tomber, emmène mon épée au hall des déchus de Kolossus. »
- Le Lieutenant Nicodemos, la veille de la bataille.

Conduite par le Capitaine Petricias, la 3e Compagnie arriva dans le Système Ultramar pour se joindre à une force de Chapitres successeurs dans le but de défendre le Monde-Ruche de Talasa Secundus. La tête de la force opérationnelle incomba au Capitaine Aurelius Lobos de la 5e Compagnie des Novamarines, le plus expérimenté de ses pairs.

Au moment où les forces impériales atteignaient la surface, Talasa Secundus succombait déjà aux pandémies et aux bombardements viraux de la Death Guard. La majeure partie de la population humaine était infectée et si les plus chanceux mouraient rapidement, les autres voyaient peu à peu leur âme corrompue pour se changer en Véroleux titubants. Les morts ambulants surgirent sur toute la surface de la planète pour harceler les Space Marines tandis que, profitant de la diversion, la Death Guard faisait atterrir ses Marines de la Peste.

Tout en livrant bataille aux hordes de Véroleux, les Space Marines se retranchèrent autour des Cités-Ruches pour y attendre l’inéluctable assaut des Marines de la Peste. Des semaines durant, les Space Marines tinrent leurs lignes. Jour et nuit, les Silver Templars combattaient dos à dos avec leurs alliés Novamarines pour contenir les guerriers de la Death Guard. Assaillis de toutes parts par les Vérolés et pilonnés par l’armement lourd des Marines de la Peste, les Space Marines commencèrent à défaillir. Sentant leur faiblesse, la Death Guard exerça son ultime poussée.

L'Assaut de la Death Guard[modifier]
« Quand un officier Silver Templar se concentre sur la destruction de l’ennemi, il poursuit ce but sans relâche tant que cette menace envers l’Imperium n’a pas été éliminée. »
- Capitaine Petricias, 3e Compagnie des Silver Templars.

En formation d’infanterie étroitement serrée, la Death Guard submergea les défenseurs. Prélevant un tribut terrible dans les rangs impériaux, les Marines de la Peste bouffis encaissaient les Bolts tout en avançant inexorablement. Les deux armées engagèrent le combat en mêlée. Écrasés par le nombre, les Primaris combattirent néanmoins avec habileté, éliminant lors de duels brutaux les immenses champions corrompus. Nonobstant, la Death Guard poursuivait sa percée, piétinant cadavres et mourants pour atteindre ses ennemis.

L’immense silhouette du Seigneur de la Contagion de la Death Guard se détachait au milieu de ses troupes putrides. Partout où ce géant marchait, la vie autour de lui se flétrissait sous l’influence délétère des bénédictions de Nurgle. Le Capitaine Petricias savait qu’il lui fait agir pour éviter une défaite cuisante. Seule la mort du Seigneur de la Contagion mettrait un frein à la progression de la Death Guard. Il lui fallait affronter ce puissant adversaire en combat singulier.

Pendant ce temps, les Novamarines sous les ordres du Capitaine Lobos restaient submergés par les Démons et les Marines de la Peste. Lobos conscient que la ligne ne tiendrait pas, ordonna une retraite jusqu’à la Ruche pour se retrancher en attendant les renforts. Toutefois, les Silver Templars restèrent sourds à ses appels. Petricias avait pris sa décision.

Il ignora les beuglements rageurs du Capitaine Novamarine, l’esprit focalisé sur la mort de sa cible. Il ordonna à ses troupes de lui dégager un passage, et les Silver Templars combattirent avec une précision glaciale. Ils échangèrent peu de mots cependant qu’ils avançaient comme un seul homme en fendant les lignes ennemies, cernés par des hordes de Marines de la Peste.

Les Silver Templars tombèrent par dizaines, non sans avoir ouvert la route vers le commandant ennemi. Petricias ne se perdit pas en atermoiements et chargea le suzerain de la Death Guard à la faux. Le duel qui s’ensuivit fut épique, et le Capitaine Silver Templar supporta des blessures qui auraient eu raison de n’importe qui d’autre.

Malgré ses plaies, Petricias fit montre d’une habileté supérieure et, d’un ultime revers, faucha le Seigneur de la Contagion. Sa chaîne de commandement rompue, la Death Guard perdit son élan. Les Space Marines poursuivirent les guerriers de Nurgle en pleine débâcle, passant des centaines d’entre eux au fil de l’épée et chassant le reste de la surface de la planète.

Les Graines de la Discorde[modifier]

Les Silver Templars avaient donné le change en ce jour, mais ils avaient ce faisant creuser un fossé entre eux et leurs alliés Novamarines. Leur contre-attaque avait laissé des trous béants dans les lignes Space Marines et les Novamarines avaient manqué d’être submergés par des hordes de Marines de la Peste.

Le Capitaine Lobos avait perdu plus de la moitié de ses guerriers après la charge des Silver Templars. Il ne fit rien pour dissimuler son courroux devant la désobéissance des Épées de Novaris à un ordre direct. Le Capitaine Lobos était accablé par les pertes dévastatrices de ses hommes et jura de ne jamais oublier ni pardonner le comportement rebelle et inconséquent des Silver Templars.

Le Capitaine Petricias refusait quant à lui d’admettre la moindre erreur, insistant froidement sur le fait que la mort du commandant ennemi avait permis de triompher, et que les pertes étaient toujours acceptables au regard de la poursuite de la victoire. Cet argument n’apaisa guère Lobos qui, à la fin du conflit, quitta la planète, écœuré. Même si les deux Chapitres descendaient de Guilliman, une inimitié amère perdurerait longtemps entre eux.

L'Assaut sur Necthis[modifier]
« Les guerriers du Chapitre des Silver Templars tissent un lien spirituel avec les Esprits de la Machine de leurs armes favorites, les considérant comme de fidèles compagnons et non de simples instruments. Cette synergie leur confère une adresse aussi exceptionnel que troublante. »
- Akilios Zanaris, Maître de Chapitre des Silver templars.
Les Silvers Templars affrontent les Peaux-Vertes sur Necthis.
Nul ne doit briser un Serment d’Épée. Échouer à en honorer un revient à se couvrir de l’opprobre le plus absolu. Pendant la Croisade Indomitus, une Force de Frappe Silver Templar dut se réfugier sur le monde industriel de Necthis. En reconnaissance de l’aide des autochtones, les Silver Templars prêtèrent un Serment d’Épée, celui de protéger Necthis. Des décennies plus tard, il leur fallut l’honorer. Tout en haut des montagnes de Novaris, au sommet de Kolossus, la Forteresse-Monastère, une puissante vision sortit le Maître Archiviste Ionnas de sa méditation. Son esprit survolait des scènes où des peaux-vertes massacraient des défenseurs humains écrasés par le nombre. Un seul nom résonnait, Necthis. Il se souvint aussitôt du serment de protection prêté bien des années auparavant. Alors même que la vision s’estompait, Tonnas se précipita hors de ses appartements.

Il savait que l’heure d’honorer le Serment d’Épée était venue. Il prévint le Maître de Chapitre Zanaris du danger et offrit de mener les 2e et 3e Compagnies sur Necthis pour secourir la planète frappée par une invasion d’Orks. L’ampleur de la vision astropathique de Ionnas l’avait poussé à réquisitionner plus d’une seule Compagnie de Combat. Lorsqu’il arriva dans le système Necthis, la sagesse de sa prévoyance s’imposa. Des dizaines d’astronefs Orks brinquebalants flottaient paresseusement en orbite autour de la planète, et commencèrent à pivoter pour faire face à la Flotte Space Marine. Les bâtiments des Silver Templars se mirent promptement en formation d’attaque, larguant des appareils d’assaut tout en pulvérisant les navires Orks. Ionnas scanna la surface de Necthis et commença à diriger les opérations à partir du pont du croiseur Novarian Dawn. Les Orks avaient détruit les piètres défenses de la planète, et la plupart des survivants étaient acculés dans les ruines de la capitale, Necthis City. Une force irait épauler la cité tandis que Ionnas et l’état-major de la 2e Compagnie diviseraient les forces Orks et élimineraient leurs commandants.

La force initiale frappa avec succès. Des Inceptors enfoncèrent les lignes Peaux-Vertes, ciblèrent leurs chefs et anéantirent le peu de discipline des Xenos. Des Reivers prirent positon dans le no man’s land pour frapper les noyaux de commandement et perturber les routes d’approvisionnement. Néanmoins, si les Space Marines s’attendaient à une victoire rapide, ils furent amèrement déçus.

Les Orks se regroupaient et affichaient des aptitudes tactiques et une endurance supérieure à tous les Peaux-Vertes qu’avaient affrontés les Silver Templars. Des Nobz gigantesques marchaient à leur tête, les bras couverts de carapaces de créatures Xenos, et leurs armes semèrent la mort dans les lignes Space Marines. La demi compagnie du Lieutenant Maniakes tenait ses positions au sommet des remparts de la cité du mieux qu’elle put, mais chaque heure amoindrissait ses forces. Nombre de précieuses vies de Space Marine furent perdues dans le carnage, et il sembla que chaque Ork tué était remplacé par une dizaines de ses semblables. Les trophées qu’ils arboraient les identifiaient comme des Flibuztiers, des Xenos endurcis au contact de centaines d’ennemis dans la galaxie.

Lorsqu’un Boss de Guerre Ork jaillit d’un Chariot d'Guerre rugissant pour assaillir les remparts de la cité, Ionnas sut qu’ils étaient à un tournant. Le Capitaine de la 2e Compagnie, Vetranis Leontias, à ses côtés, formas se rendit sur la muraille de Necthis City. Là, il engagea alors le combat, sa cape tournoyant derrière lui tandis que son Épée de Force fauchait cible après cible. Les yeux crépitant de la puissance de l’Immaterium, il conjugua son énergie psychique à l’habileté du Capitaine Leontias et, ensemble, ils rallièrent les troupes et tuèrent le chef Ork. À l’aube du troisième jour, le Lieutenant Maniakes et près d’un tiers des Space Marines avaient succombé, mais la ligne avait tenu bon, et les Orks étaient décimés. La perspective d’un butin s’évanouissant en même temps que les pertes croissaient, l’assaut Ork commença à vaciller cependant qu’ils se disputaient le commandement. Ce fut alors que le Maître Archiviste Ionnas pressa l’assaut. Le pouvoir du Warp courant toujours dans ses veines il conduisit une charge cinglante profondément dans les rangs Orks. Les Xenos déguerpirent des murs de la cité, des parties de chasse de Reiver leurs trousses. Les Peaux-Vertes n’avaient nulle part où battre en retraite, car leur flotte n’était plus qu’épaves calcinées. Necthis avait été épargnée, et le Serment d’Épée Honoré.

Templiers de Légende[modifier]

La galaxie percluse par les conflits et divisée par la Cicatrix Maledictum, les Chapitres de la Fondation Ultima se sont jetés tête baissée dans un combat fatal. Chaque aube apporte de nouvelles batailles et les Silver Templars sont à l’avant-garde la lutte de l’Imperium pour sa survie.

Akilios Zanaris, Maître de Chapitre des Silver Templars.

Akilios Zanaris[modifier]

« Videz votre esprit, faites appel à votre froideur et concentrez vos sens. Lorsque le moment du coup de grâce arrive, libérez votre fureur sans hésiter. »
- Akilios Zanaris, Maître de Chapitre des Silver Templars.

Le premier, et jusqu’à présent le seul, Maître de Chapitre des Silver Templars est Akilios Zanaris. Il est l’un des premiers Space Marines Primaris créés par Belisarius Cawl sur Mars. Réveillé pendant la Croisade Indomitus, il s’est levé pour mener ses frères Primaris à des dizaines de victoires et a finalement été choisi par Roboute Guilliman pour diriger les Silver Templars nouvellement fondés.[10]

Ares Ionnas[modifier]

Ares Ionnas est le chef Archiviste des Silver Templars. En combinant une froideur absolue avec une rage soigneusement contrôlée, Ionnas a prouvé qu’il était l’un des guerriers les plus précieux de tout le Chapitre. On dit qu’il est la véritable incarnation de la devise du Chapitre : "Froideur et Fureur".[11]

Hekaton, le Gardien des Serments[modifier]

Le Chapelain Lampros Hekaton.
Le Chapelain Lampros Hekaton compte parmi les guerriers les plus expérimentés de ce Chapitre, et il est le Chapelain de plus haut rang des Silver Templars. En tant que Gardien des Serments, c’est lui qui supervise les Serments d’Épée prêtés par ses frères, s’assure qu’ils sont honorés, et décore ceux qui les ont accomplis.

Hekaton est un puissant guerrier à part entière, et son nom est déjà gravé dans le marbre de la mythologie du Chapitre. Lors de la Libération de Novaris, il tint le Col de Cendarine face à une percée de l’Hereticus Astartes. Au cœur d’une violent tempête, les combats faisant rage autour de lui, il continua à chanter les Litanies de Bataille. Chaque revers de son Crozius Arcanum s’accompagnait d’un coup de tonnerre et trépas brutal d’un traître. Ce jour-là, ses prouesses sauvèrent la vie de nombre de Novariens.

Capitaine Petricias[modifier]

Zeno Petricias de la 3e Compagnie fut le premier natif novarien à se hisser au rang de Capitaine. Ses progrès lors de sa formation furent fulgurants, et ses talents de bretteur surpassent même ceux du Maître de Chapitre. Outre son habileté au combat, il est un génie tactique capable d’identifier les faiblesses des lignes ennemies d’un coup d’œil, et il n’hésite pas à lancer des assauts hardis contre des effectifs largement supérieurs.

Il manie l’Épée Énergétique Animus, dont il a forgé lui-même la lame. Les quillons de son arme sont ornés de gemmes novariennes, et le plat de l’épée est délicatement gravé de la devise des Silver Templars, "Froideur et Fureur". Dans les mains de Petricias, Animus a dispensé la justice de l’Empereur à bien des ennemis de l’Humanité.

Doyen Korelon[modifier]

Les Silver Templars ont affronté nombre d’ennemis de l’Imperium au cours de leur courte histoire, et toujours les bannières du Chapitre sont restées dressées, exaltant les Frères de Bataille. Pendant la défense de la Colline 34 au cours de l’attaque Ork sur le Fléau de Corwyn, les Peaux-Vertes cernèrent la 3e Compagnie de Korelon. Alors même que ses frères tombaient, il maintint bien haut la bannière et refusa de céder le symbole de son Chapitre à la vermine Xeno. Lorsque le reste de la 3e Compagnie arriva en renfort de son état-major, la Colline 34 était enfouie sous les cadavres. Au centre du carnage demeurait le Doyen Korelon, couvert de sang mais vivant. Sa bannière se dressait toujours, une montagne de Peaux-Vertes gisant à ses pieds.

Sergent Anicius[modifier]

Entre les mains d’un Intercessor Primaris, le Fusil Bolter compte parmi les armes d’infanterie les plus fatales de la galaxie. Le Sergent Anicius a passé de longues années à perfectionner l’art du maniement du Fusil Bolter. Comme la plupart des Intercessors Silver Templars, il a une préférence pour le modèle Stalker, avec lequel il identifie ses proies pour les éliminer d’un seul tir bien placé. Un ennemi qui a la malchance d’être pris pour cible par Anicius peut compter son espérance de vie en secondes, car la précision du Sergent est stupéfiante. Son Fusil Bolter a ôté la vie de plus d’une dizaine de commandants ennemis et brisés le moral d’autant d’armées. Chaque Serment d’Épée que prête Anicius promet à son Chapitre plus de victimes encore, et perpétue un cycle sans fin de violence et de mort.

Les Annales de la Guerre[modifier]

Depuis la Fondation Ultima, les Silver Templars affichent un palmarès impressionnant. Leurs victoires ont sauvé des mondes entiers du gouffre de l’annihilation. En ces temps où le Chaos menace de tout consumer, les Silver Templars sont tels un fanal d’espoir dans des ténèbres de plus en plus épaisses.

Les Serments du Chapitre
M30-M31 : L’Aube de L’Imperium
  • Un Primarque S’Élève

L’Empereur trouve Roboute Guilliman sur Macragge. Il le reconnaît aussitôt comme l’un des Primarques perdus et le place à la tête de la Légion des Ultramarines.

  • L’Hérésie d’Horus

La moitié des Primarques de l’Empereur le trahissent sous l’influence des Dieux du Chaos. Guilliman et ses Ultramarines livrent une longue campagne contre les Word Bearers et leur Primarque, Lorgar. L'Hérésie d'Horus se termine dans la tragédie et l’Empereur, mortellement blessé est confiné dans Son Trône d'Or.

M37-M38 : L’Âge de la Renaissance
  • Purger la Galaxie

Après l’Hérésie d’Horus, Roboute devient Seigneur Commandeur de l'Imperium. Il lance une série de contre-attaques et élimine des millions de traîtres.

  • Ingéniosité Martienne

Troublé par la dévastation de l’Hérésie d’Horus, Guilliman anticipe la nécessité d’une nouvelle légion de guerriers qui assistera l’Imperium lorsqu’une heure aussi sombre sonnera à nouveau. Belisarius Cawl, Archimagos de l’Adeptus Mechanicus, est chargé de cette tâche.

  • L’Heure Funeste d’Ultramar

Roboute Guilliman est blessé mortellement par son frère félon, le Primarque Démon Fulgrim. Les Ultramarines parviennent à placer le corps de leur Primarque dans un champ de stase au centre de la Forteresse de Hera, sur Macragge, figé à l’instant de sa mort. Tous les Primarques à présent morts ou disparus, l’Imperium entre dans un nouvel âge de ténèbres.

M41 : La Fin des Temps
  • Guilliman Renaît

Grâce aux efforts combinés de Belisarius Cawl et à une mystérieuse bande d’Aeldaris, Roboute Guilliman émerge guéri de sa stase. Il se lance dans un périple dangereux vers Terra, pour se présenter devant le Trône d’Or de son père et demander conseil.

  • La Grande Faille

La réalité est déchirée lorsqu’une immense faille Warp s’ouvre d’un bout à l’autre de la galaxie. Des tempêtes Warp d’une puissance inédite depuis l’Ère des Luttes balaient l’Imperium, coupant les communications et isolant la moitié de la galaxie de la lumière de l’Astronomican.

  • La Fondation Ultima

Roboute Guilliman lance la Croisade Indomitus et se fraie un chemin dans la galaxie pour châtier le Xenos, le Traitre et le Démon. Durant sa croisade, Belisarius Cawl dévoile son plus grand ouvrage, les Space Marines Primaris, plus rapides, plus endurants et plus forts que leurs homologues normaux. De nouveaux Chapitres sont fondés et installés sur un Monde Chapitral. Les Silver Templars apparaissent vers la fin de la Croisade Indomitus et reçoivent le Monde Féodal de Novaris comme foyer.

  • La Libération de Novaris

Le Maître de Chapitre nouvellement élu des Silver Templars, Akilios Zanaris, conduit son Chapitre à la surface de Novaris, et découvre que la plèbe a été réduite en esclavage par le Flawless Host de l’Hereticus Astartes. Les Silver Templars et les hérétiques se livrent une guerre aussi brève que féroce lors de laquelle meurt un quart de la population de Novaris. Finalement le Capitaine Ducas de la 1ère Compagnie terrasse le chef du Flawless Host, Iyrius Soulslaver, lors d’un duel de plus de vingt-quatre heures. Après la défaite de Soulslaver, la victoire pour la bataille de Novaris ne se fait plus attendre.

  • Foi Corrompu

Umbris, un monde de l’Ecclésiarchie, succombe à l’influence du faux prophète Vormir l’Ascendant. Le prêtre corrompu répand son dogme impie ; il promet la vie éternelle à ses partisans, mais il n’offre que des mutations effroyables et des rivières de sang. Les forces de Notre Dame des Martyrs de l’Adepta Sororitas tentent de contenir les hérétiques, mais elles sont dépassées. Alors que les Sœurs s’apprêtent à se sacrifier, leurs prières reçoivent une réponse. Des anges de la mort en armures d’argent fondent des cieux. L’arrivée des Silver Templars renverse le cours de la bataille en faveur de l’Imperium. Les hérétiques sont détruits jusqu’au dernier.

  • Les Guerres de la Peste

Les Silver Templars ont vent de l’assaut de la Death Guard sur Ultramar. Les 1ère, 2e et 3e Compagnies sont détachées pour aider leurs frères Ultramarines. Elles sont aussitôt impliquées dans des batailles d’ampleur. Le Maître de Chapitre Zanaris fait montre de ses talents de bretteur et défait plusieurs seigneurs de la Death Guard et de puissants Démons de Nurgle en combats singuliers. La Death Guard est vaincue et bat en retraite vers les Astres Fléaux, son domaine.

  • Le Lien Martial

Le Lieutenant Retsos et ses forces des Silver Templars sont pris en embuscade par des pillards Drukharis. Retsos est désarmé durant la bataille, et accablé par la honte. Désireux de retrouver son honneur il traque sans relâche les infâmes Xenos dans tout un secteur. Plusieurs mois plus tard, il retrouve les pillards, en élimine des dizaines et arrache son arme des mains du cadavre d’un Archonte. Retsos est aussitôt mis en pièces par les Drukhari, mais il meurt son honneur lavé.

  • La Speedwaaagh! de Rargukk

Le Boss de Guerre Ork Rargukk lâche une Speedwaaagh! sur l’Agri-Monde du Foyer d’Orman. Les véhicules Orks labourent la terre, pillent les cultures et incendient les champs. Les Silver Templars reçoivent un appel de détresse et répondent aussitôt. Les forces Peaux-Vertes sont finalement attirées dans une vallée escarpée par les escorteurs Silver Templars. Les Repulsor et les Hellblasters du Chapitre, tapis en embuscade, mettent fin à la guerre en quelques instants.


Le Duel[12]

L’Empereur tombe alors que le Lieutenant Keltos des Silver Templars atteint les tranchées avant.

Des explosions ont couronné les pieds de l’Empereur, lui brisant les tibias et le projetant sur son visage. L’imposante statue s’est effondrée, ses jambes d’un côté du gouffre profond et sa tête et ses épaules encastrées de l’autre. Autour de Keltos, les soldats de l’Astra Militarum ont crié sous le choc, les prêtres et les officiers leur criant des ordres pour qu’ils ajustent leurs cibles et maintiennent leurs lignes.

« Par le Trône, n’y a-t-il aucune action à laquelle ces hérétiques ne s’abaisseront pas ? » s’écria le Sergent Dimitrin, l’Intercessor.

« Sans vouloir complimenter ces chiens de traîtres, c’est un geste audacieux, » répondit Keltos.

« Avec les ponts Charybdyn et Scylos démolis, l’Astra Militarum aurait dû être capable de tenir l’ennemi à distance indéfiniment. Au lieu de cela, les légionnaires noirs sont sur le point de forcer une tête de pont à un point tout à fait inattendu. Ou plutôt, ils l’auraient fait, si nous n’avions pas été là. »

Le gouffre s’était ouvert pendant les premiers jours de la guerre pour Ultach, résultat de convulsions tectoniques causées par un bombardement orbital. Long de plusieurs kilomètres, il avait déchiré l’enchevêtrement macro-industriel de la Ruche de Phoenysys.

Le gouffre était un golfe de trois cents pieds de large qui s’est enfoncé d’un quart de mile dans la lave en ébullition. Des ponts avaient été levés pour permettre aux forces impériales de franchir la brèche dans le secteur. Maintenant, avec les hérétiques qui organisaient une contre-offensive furieuse, ces mêmes ponts avaient été démolis dans l’espoir de freiner l’élan de l’ennemi. En réponse, les forces du Chaos avaient construit leur propre pont. Une escouade de personnages en armure baroque se précipitait déjà à l’extrémité de la statue.

« La Black Legion, » cracha le frère Thessos.

« Des racailles de renégats ? Remerciez l’Empereur que l’Archiviste Akillus ait prévu cet événement dans ses visions. Sans notre aide, ces Gardes Impériaux n’auraient jamais espéré arrêter l’attaque qui est sur le point de frapper leurs lignes. »

« Nous ferions mieux de nous y mettre, » dit Dimitrin.

« Nous l’avons fait, » répondit Keltos, en tirant son Épée Énergétique, Miséricorde. « Frères, communiez avec vos esprits des armes. Laissez leur force devenir la vôtre, et laissez votre sagesse guider cette force. Renouvelez le lien martial et préparez-vous au combat. »

Les Frères de Bataille de Keltos suivirent son exemple, en offrant des prières aux Esprits de la Machine de leurs Fusils Bolters. Les Silver Templars étaient un Chapitre de maîtres d’armes et de duellistes. Cela était dû, en partie, au Lien Martial, le lien spirituel qu’ils avaient forgé au cours de milliers d’heures d’entraînement avec les armes qu’ils avaient choisies. Il rendait leurs armes et leurs lames plus proches de leurs camarades ou de leurs proches que de simples outils de guerre. Keltos pressa la rune d’activation avec son pouce et sa lame craqua avec des énergies mortelles. Il vérifia le magasin de son Pistolet Bolter, puis sortit de la tranchée. Keltos s’est lancé dans une course folle vers la tête de la statue.

« Pour l’Empereur, » cria-t-il.

Les Intercessors du Sergent Dimitrin suivirent, sprintant à travers les ruines industrielles. Ils se sont mis en position de couverture près de l’endroit où l’énorme tête de marbre de l’Empereur avait été enfoncée dans le béton armé. Levant leurs Fusils Bolters, les Intercessors aperçurent les légionnaires noirs et tirèrent une salve de coups de feu. Les Space Marines du Chaos se mirent à tirer des Bolts perforants. Des Bolters à têtes réactives ont explosé et plusieurs des traîtres ont été jetés du pont de la statue avec des cratères creusés dans leurs corps. La moitié des légionnaires noirs restants se mettent en position de tir pour couvrir l’avance de leurs camarades. Ils levèrent leurs canons et firent cracher leurs Bolters.

L’un des membres de l’escadron Dimitrin poussa un cri de douleur lorsque des obus hérétiques lui firent perdre un pied. Le Lieutenant Keltos continua à courir, les Bolts le fouettant de tous les côtés. Plusieurs obus ennemis touchèrent son armure, ricochant dans des averses d’étincelles, mais pas un seul des tirs de ses frères ne s’en est approché : ils le couvraient.

Chaque Intercessor aurait choisi un ennemi pour s’engager dans un duel de tir unilatéral ; lorsque leurs victimes étaient tuées, les Intercessors sélectionnaient de nouveaux ennemis et répétaient le processus mortel. La tâche de Keltos était différente. Ils étaient le bouclier. Il était l’épée. Le Lieutenant se rassembla et s’élança. Des servomoteurs dans son armure renforcèrent sa force prodigieuse et le lancèrent dans un saut en flèche qui le vit s’abattre sur le large dos de marbre de l’Empereur. Keltos a mis à niveau son Pistolet Bolter, Absolution, et en sélectionnant son adversaire, il tira.

Ses tirs touchèrent le légionnaire noir en tête et lui firent sauter un bras, le faisant perdre l’équilibre et tomber dans le gouffre. Keltos s’est avancé au milieu du pont de la statue et planta ses pieds. Alors que le feu de ses camarades hurlait autour de lui, il se tenait prêt avec sa lame dans un défi silencieux. Une réponse ne se fit pas attendre. Une silhouette en armure à pointes et un casque à cornes se fraya un chemin à travers la foule. Il brandit une Épée Tronçonneuse rugissante à chaque poing et, alors qu’il chargeait, l’hérétique poussa un cri de guerre de la même voix assourdissante que celle que Keltos avait entendue quelques instants auparavant.

« Du sang pour le Dieu du Sang ! »

Keltos fixa son pistolet sur sa cuisse, fit tourner sa lame en un cercle rapide, puis serra sa poignée à deux mains.

« Viens, Miséricorde, mettons fin à l'existence de ce traître, » murmura-t-il.

Le Space Marine du Chaos arriva comme un tourbillon, balançant ses armes tronçonneuses en arcs de cercle. Keltos para le premier mouvement et contourna le second. Il recula intelligemment, puis tourna pour donner un puissant coup qui aurait dû couper le champion en deux au niveau de la taille.

Elle fut bloquée par les lames croisées du guerrier, et l’hérétique mugit et fit reculer Keltos en arrière. Un autre mouvement de lame hargneux découpa un morceau de l’épaulière du lieutenant et lui ébranla le bras, si bien qu’il a failli lâcher Miséricorde. É Perdre son arme de cette manière aurait été impardonnable pour un Silver Templar, Keltos aurait préféré perdre son bras plutôt que sa lame. Le Lieutenant céda du terrain, lisant chaque nuance du style de combat de son ennemi et évaluant ses options. Des décennies de duels à la lame contre tous les types d’ennemis possibles et imaginables l’avaient préparé à vaincre des ennemis bien plus habiles que cette brute folle, pensait-il avec mépris. Le temps que le monstrueux champion s’attaque à nouveau à lui, Keltos était prêt. Plutôt que de parer, il s’écarta du premier coup. Ignorant le bourdonnement des dents qui lui mastiquaient l’oreille droite, Keltos se baissa. La deuxième Épée Tronçonneuse gémit au-dessus de sa tête. Surchargé par son attaque féroce, la garde du champion du Chaos restait ouverte pendant une fraction de seconde. C’était suffisant. En un seul mouvement, Keltos s’est élancé, faisant monter la pointe de sa lame crépitante dans le plastron du Space Marine du Chaos.

Le champ de rupture moléculaire de l’Épée Énergétique sépara la céramite, la chair et l’os souillé comme s’ils étaient de l’eau. Le sang contaminé s’est répandu sur les bras de Keltos dans un torrent de vapeur et il dirigea Miséricorde vers le haut pour l’achever avec un coup fatal. Le Champion du Chaos tituba, les organes mutilés palpitant dans la ruine sanglante de sa poitrine. Puis il chancela et tomba en arrière, s’écrasant au sol. Les douilles de Bolters volaient encore d’avant en arrière le long du pont. L’ennemi était toujours pressant, mais il se méfiait maintenant, son nombre ayant diminué de plus de la moitié.

« L’appui aérien est à cinq minutes, frère lieutenant, » voxa le Sergent Dimitrin.

« Nous devons juste retenir l’ennemi jusqu’à ce que les Stormravens arrivent, alors ils mettront assez de roquettes sur ce pont pour le pulvériser. Nous demanderons ensuite le pardon de l’Empereur. »

« C’est ainsi, Sergent, » répondit Dimitrin, en faisant s’écouler le sang de sa lame et en tirant son pistolet. « Choisissez vos adversaires et faites-les tomber, mes frères. Nous nous battrons en duel contre l’ennemi jusqu’à ce que les navettes de guerre arrivent pour finir le travail. Pour l’Empereur ! »

« Pour l’Empereur ! » crièrent-ils, et le rugissement de leurs Fusils Bolters fit écho à leur serment.

Sources[modifier]

Pensée du Jour : « Servez l’Empereur aujourd’hui, car demain verra peut-être votre mort. »
  • Index Astartes: Silver Templars du White Dwarf N°456 (Septembre 2020)
  • Warhammer Conquest : Codex Silver Templars V8
  1. Warhammer Conquest : Codex Silver Templars Strategic Disposition (traduit de l'anglais et résumé par Trazyn l'infini)
  2. Warhammer Conquest : Codex Silver Templars Battleline (traduit de l'anglais par Trazyn l'infini)
  3. Warhammer Conquest : Codex Silver Templars Squad Knossos (traduit de l'anglais par Trazyn l'infini)
  4. Warhammer Conquest : Codex Silver Templars Fire Support (traduit de l'anglais par Trazyn l'infini)
  5. Warhammer Conquest : Codex Silver Templars Squad Tassos (traduit de l'anglais par Trazyn l'infini)
  6. Warhammer Conquest : Codex Silver Templars Close Support (traduit de l'anglais par Trazyn l'infini)
  7. Warhammer Conquest : Codex Silver Templars Vehicles (traduit de l'anglais par Trazyn l'infini)
  8. Warhammer Conquest : Codex Silver Templars Chapter Command (traduit de l'anglais par Trazyn l'infini)
  9. Warhammer Conquest : Codex Silver Templars Silver Templars Heraldry : Warriors (traduit de l'anglais par Trazyn l'infini)
  10. Warhammer Conquest : Codex Silver Templars Akilios Zanaris (traduit de l'anglais par Trazyn l'infini)
  11. Warhammer Conquest : Codex Silver Templars Ares Ionnas (traduit de l'anglais par Trazyn l'infini)
  12. Warhammer Conquest : Codex Silver Templars Duel: A Silver Templar Story (traduit de l'anglais par Trazyn l'infini)